Leguide.ma
Leguide du jour Actualités Consommateurs Immobilier Voyages Agenda
Activités Royales Monde Economie Sport High-tech Culture Maroc
0     0     0
Le Matin , il y a 8 mois

Fondation Hassan II pour les Marocains Résidant à l’Etranger «Oxymore Suite» de Ibn El Farouk exposée à Rabat
La Fondation Hassan II pour les Marocains Résidant à l’Etranger accueille, jusqu’au 4 août dans son Espace Rivages, l’exposition «Oxymore Suite» de l’artiste photographe maroco-français Ibn El Farouk

Une prestation qui rentre dans le cadre de la stratégie de cette galerie depuis son ouverture, afin de garder les liens avec les artistes marocains résidant à l’étranger, en faisant découvrir leurs travaux dans leur pays d’origine. Un projet qui commence à donner ses fruits, à travers les nombreuses expositions réalisées, dont la plus récente est celle du photographe chercheur, Ibn El Farouk, dont la démarche verse dans la photographie expérimentale.

Celle-ci « loin d’être une représentation du réel, se révèle comme une abstraction, une poésie… qui se crée des résonnances avec d’autres formes d’expression artistique, comme la peinture. Sensible à toute émanation lumineuse, la photographie d’Ibn El Farouk se veut autonome. La subjectivité du photographe et du destinataire la définit ».

L’artiste lui-même définit son travail comme une sorte de dynamique des contraires. « Je propose au public, avec la thématique de cette exposition de réfléchir aujourd’hui sur le couple : photographie-abstraction, qui peut tenir lieu, dans un premier temps, de provocation. Car, une profonde ambivalence traverse toute l’histoire de la photographie : Quand le sens commun voit en elle une opération d’enregistrement de la réalité, « une image du dehors », moi au contraire je l’aperçois comme une manière de projection d’images mentales », souligne Ibn El Farouk.

Ce diplômé en arts plastiques et art contemporain, a exercé en tant que chercheur au laboratoire Arts des images et art contemporain de l’Université Paris VIII. Résidant en France, cet artiste pluridisciplinaire a, depuis 1996, enrichi son palmarès avec des expositions au Portugal, en Espagne, en France et dans son pays d’origine le Maroc. Ce qui lui a valu des distinctions prestigieuses, dont le prix Coup de cœur du jury et le Prix des artistes en 2017. Un vrai couronnement pour une carrière qui n’arrête pas de prendre de l’élan et de l’importance.

Voir Source
Lire aussi

«A la croisée des chemins» de Youssef Douieb à la galerie Nadar de Casablanca.

Il présente le travail d’acheminement de toutes ses années de recherche.
Tanger: Une trentaine d’artistes au 2e Festival des cultures maghrébines.

Une trentaine d’artistes venus des pays du Maghreb participent à la 2e édition du Festival des cultures maghrébines, qui tend à renforcer les liens entre les peuples des pays de l’Union maghrébine à travers l’art et la musique.
Mohamed El Baz interroge la notion de lumière noire à L’atelier 21.

Il révèle une nouvelle série d’œuvres s’inscrivant dans son projet «Bricoler l’incurable»
Quand l’Afrique fait une réinterprétation critique de la matière.

Construire une exposition autour de la matérialité en Afrique sans tomber dans le cliché largement consommé d’un continent ingénieux et débrouillard qui recycle ses déchets par faute de moyens, c’est le pari gagné par «Material Insanity», l’exposition évènement en cours au Musée d’art contemporain africain Al Maaden (MACAAL) à Marrakech.
Rencontres gastronomiques d’Agadir : Une 5ème édition dédiée à la gastronomie et la santé

De grands noms de la gastronomie mondiale réunis à Agadir. C’est à l’occasion de la 5ème édition des Rencontres gastronomiques d’Agadir.
Production cinématographique : 75 millions de DH de subventions en 2018.

Les subventions de soutien à la production cinématographique nationale sont passées à 75 millions de dirhams (MDH) en 2018, contre 46 MDH en 2017, a indiqué, lundi à Rabat, le ministre de la Culture et de la Communication, Mohamed Laâraj, cité dans un communiqué du ministère -département de la Communication-.
Soufiane Hmidache, ou quand le stylo ne sert plus qu’à écrire.

Après avoir été encouragé pendant des années par ses proches et ses amis, Soufiane Hmidache alias Agha a décidé de se lancer cette année. En effet, cet artiste dessinateur a postulé pour la 12ème édition des Morocco Web Awards. Les votes sont toujours en cours et l’artiste attend depuis de voir ce que donnera sa participation dans la catégorie créativité. Il a dans ce sens accepté de répondre aux questions de 2m.ma quant à cette passion qui le prend aux tripes !
Le come-back en force d’Ahmed Soultan.

Il dévoile son nouveau clip «Draw My Life» en ce mois de mars et entame une tournée en Europe en juin
Malika Demnati expose « Le vivre ensemble » à Bab El Kebir

Le vivre ensemble, la coexistence, le respect des différences, la tolérance...sont des thèmes qui inspirent Malika Demnati El Mansouri depuis toujours.
«Le Printemps des poètes, l’art de dire et de chanter» aura lieu le jeudi 14 mars à Rabat

Pour son édition 2019, le Printemps des Poètes a choisi comme thématique la Beauté. Une décision que l‘on ne peut qu‘approuver, invitant à de multiples réflexions et interrogations.



Leguide Immobilier


Duplex à Skhirat plage, Skhirat
Superficie : 140m²
Prix Location Meublé : 8 500 DH
Référence : 111

Leguide Conso


WHIRLPOOL - ARC 8120 WH
Réfrigerateur No Frost 480L Blanc
Classe climatique - 3 étoiles

Leguide Voyage


Cantobar
‹‹ J’irai au bout de mes rêves … ››, Ils étaient les premiers à avoir ouvert un Karaoké à Marrakech. Les voici de retour avec le Cantobar, cet élégant Restaurant-Bar qui vous accueille le midi, mais aussi le soir là où une scène vous est entièrement consacrée…