Leguide.ma
Leguide du jour Actualités Consommateurs Immobilier Voyages Agenda
Activités Royales Monde Economie Sport High-tech Culture Maroc
0     0     0
TELQUEL.ma, il y a 17 jours

A 30 km de Tanger, le parc éolien Khalladi entre en service.
Khalladi, le nouveau parc éolien du saoudien ACWA Power a été inauguré le 29 juin à 30 km de Tanger. D’un investissement de 1,8 milliard de dirhams, le parc éolien Khalladi produira 370 GWh, soit la consommation électrique annuelle de 400.000 habitants. Ses premiers clients sont des industriels de la cimenterie.

un nouveau parc éolien voit le jour au Maroc. Situé à Jbel Sendouq à 30 km de Tanger, le parc éolien Khalladi a été inauguré, le 29 juin dernier, en présence du ministre de l’Énergie, Aziz Rabbah.

D’un investissement de 1,8 milliard de dirhams, le parc éolien Khalladi dispose d’une capacité installée de 120 MW. La production de la centrale représente 370 GWh soit la consommation électrique annuelle de 400.000 habitants, ce qui équivaut aux besoins d’une ville de la taille de Tétouan. Le parc emploie 600 personnes, dont une majorité de locaux.

Le parc éolien est composé de 40 éoliennes d’une capacité de 3 MW chacune. Chaque turbine est installée sur une tour de 80 mètres et est équipée de 3 pales de 45 mètres. A l’exception des 40 turbines éoliennes construites par l’équipementier VESTAS qui se chargera également de leur exploitation et de la maintenance, la construction du parc éolien a été réalisée par des entreprises marocaines. La réalisation du projet a nécessité une durée de construction totale de 24 mois.

Partenariat maroco-saoudien
Le projet est détenu à hauteur de 75 % par ACWA Power et 25 % par Argan Infrastructure Fund (ARIF). ACWA Power est un groupe saoudien détenu par Sanabil Direct Investment Company (appartenant au Fonds d’investissement public de l’Arabie saoudite), l’Agence Saoudienne des pensions publiques et la Société Financière Internationale (SFI – membre du Groupe Banque mondiale). Le groupe est spécialisé dans la production d’électricité et le dessalement de l’eau de mer. ACWA Power a également investi dans les centrales solaires NOOR I, NOOR II, NOOR III et NOOR PV I.

Argan Invest, appartenant à FinanceCom, gére des fonds d’investissements dans plusieurs secteurs économiques. Parmi lesquels Argan Infrastructure Fund (ARIF), fonds d’investissement dédié au développement des infrastructures en Afrique du Nord et en Afrique subsaharienne. Les actionnaires de ce fonds sont RMA, la Banque Africaine de Développement (BAD), la Banque Européenne d’Investissement (BEI), Proparco et la Société Financière Internationale (SFI).

Le projet a été financé par une dette à long terme, principalement avec la contribution de la Banque Européenne pour la Reconstruction et le Développement (BERD) en collaboration avec le Fonds pour les Technologies Propres (CTF) et la BMCE. Khalladi est le premier projet d’énergie renouvelable à être financé par la BERD au Maroc, sur la base de financements contractuels et sans aucune subvention.

La durée d’exploitation du projet est de 25 ans, renouvelable une fois. Au-delà de cette date, l’exploitation du parc éolien reviendra à l’Etat.

Le parc éolien Khalladi fait partie de la stratégie nationale de développement des énergies renouvelables qui prévoit d’atteindre 42 % de la puissance électrique installée en énergie renouvelable (éolien, solaire, et hydraulique) à l’horizon 2020.

Destiné à des clients privés
Selon la loi 13-09 relative aux énergies renouvelables, la production d’électricité, d’origine renouvelable, peut être vendue à des clients industriels avec la possibilité de vente de l’excédent d’énergie à l’ONEE. Le parc Khalladi a signé des contrats d’achat d’électricité long-terme avec LafargeHolcim, ASMENT et CIMAT. Un contrat d’achat d’électricité court terme a été signé avec la SNEP. La production résiduelle sera cédée à l’ONEE.

Sur la question des prix de vente de l’électricité, et de son impact sur la facture du consommateur final, Mohamed Alaoui M’Hamdi, directeur général d’ACWA Power Khalladi, nous a assuré qu’il reste plus avantageux pour le parc éolien d’avoir des clients industriels que d’injecter l’électricité dans le réseau ONEE. L’ONEE achetant l’électricité produite à un prix préférentiel.

Pour Paddy Padmanathan, PDG d’ACWA Power, l’Etat marocain subventionne de toute façon l’électricité vendue aux consommateurs, il est alors préférable que cette énergie vienne d’une production nationale d’énergie renouvelable plutôt que d’énergies fossiles importées.

Le parc Khalladi fait aussi parti du Mécanisme de Développement Propre (MDP), qui est un mécanisme économique de la finance du carbone élaboré dans le cadre du protocole de Kyoto. Le MDP vise à récompenser financièrement toute instauration de technologies réduisant ces émissions dans les pays en voie de développement, en monétisant la valeur, qui devient alors négociable en unités d’équivalent d’une tonne de CO2.

Le parc éolien Khalladi permettra une réduction annuelle des émissions de CO2 estimée à 144 000 tonnes.

Lire Source
Lire aussi

Agroalimentaire : La BCP débat des opportunités régionales d’investissement dans le Nord.

L’agriculture dans la région du Nord dispose d’une multitude d’atouts lui permettant d’occuper une position de choix pour le développement économique de l’ensemble de son territoire.
Textile : les enseignes locales préparent une nouvelle riposte contre les produits turcs.

L’impact des droits de douane sur le marché intérieur est annulé par la forte dépréciation de la livre turque. Les exportateurs sont malmenés sur le marché européen par la sous-traitance turque devenue moins chère pour les donneurs d’ordre.
Record de ventes pour le groupe Renault au premier semestre 2018.

Selon les chiffres publiés ce lundi 16 juillet, au premier semestre 2018, le groupe Renault enregistre une croissance de 9,8 % de ses ventes au niveau international. Ces résultats sont dus notamment aux bonnes performances des Dacia fabriquées à l'usine de Tanger.
Londres : Attijariwafa bank primée « meilleure banque au Maroc ».

Le groupe Attijariwafa bank (AWB) a remporté, le 12 juillet à Londres, lors de l' »Euromoney Awards for Excellence 2018?, les prix de la « Meilleure banque au Maroc » et de la « Meilleure banque de la TPME en Afrique », décernés par Euromoney, magazine international de référence des marchés financiers du monde depuis 1992.
OCP Policy : Appel à l’adoption d’une nouvelle approche dans les relations euro-méditerranéennes.

Les participants à la conférence annuelle EuroMeSCo 2018, organisée jeudi à Rabat sous le thème «Un autre regard sur les relations euro-méditerranéennes», ont appelé à l’adoption d’une nouvelle approche dans les relations euro-méditerranéennes et les rapports Nord-Sud.
Anima : le Maroc succède à la Tunisie.

Le Maroc a été élu, dès le premier tour, président de la plateforme de coopération pour le développement économique en Mditerranée «Anima Investment Network», lors de l'Assemblée générale de la plateforme, tenue le 26 juin à Tunis.
L’ADII et l’Association des producteurs de raisins s’allient.

L’Administration des douanes et impôts indirects (ADII) et l’Association des producteurs de raisins au Maroc (Aspram) ont signé, lundi à Rabat, un accord-cadre de partenariat institutionnalisant les relations de coopération entre les deux parties
Immobilier : ce qu’il faut savoir sur le redressement fiscal .

Pour les opérateurs, le fisc se base sur un référentiel des prix déconnecté de la réalité du marché. La procédure de la contestation d’un redressement fiscal est pénible, longue…et à double tranchant. Le fisc remet l’attestation fiscale après le dépôt de la déclaration de la TPI.
La croissance pénalisée par la demande extérieure.

Au premier trimestre, le PIB a crû de 3,2%, en ralentissement par rapport à la même période de 2017. Les mines, l’électricité et l’eau en forte croissance n L’hôtellerie, la restauration et le transport décélèrent.
Le G20 évalue les besoins d'investissements du Maroc

Le Maroc a besoin d'environ 37 milliards de dollars d'investissements dans les infrastructures pour pouvoir atteindre les objectifs de développement durable conformément à ceux fixés par les Nations Unies d'ici 2030, a indiqué un centre de recherche du G20.



Leguide Immobilier


Duplex à Skhirat plage, Skhirat
Superficie : 140m²
Prix Location Meublé : 8 500 DH
Référence : 111

Leguide Conso


Kitea - Bibliothèque 5 rayons
Réf.: 1914 / 1913
Couleur : Cerisier / Hêtre millénium
Dim.: 60x24x169 cm

Leguide Voyage


Le Miramar
Le Miramar est un restaurant international à Agadir situé au dessous de la grande fameuse plage. Dans une ambiance conviviale et reposante, le chef propose un menu très varié de poissons. Une cuisine gastronomique internationale affinée fait vibrer vos plats. Confort assuré et service professionnel.