Leguide.ma
Leguide du jour Actualités Consommateurs Immobilier Voyages Agenda
Activités Royales Monde Economie Sport High-tech Culture Maroc
0     0     0
20 Minutes, il y a 4 mois

La France accusée de participer à «l’écrasement du peuple» en Egypte
Dans un rapport publié par quatre ONG de défense de droits de l’homme dénoncent les ventes d’arme et de logiciels espions à l’Egypte par la France…

La France a livré depuis cinq ans à l’Égypte des armes, des machines et des systèmes de surveillance que le régime du président al-Sissi utilise pour « écraser le peuple égyptien », dénoncent des ONG de défense des droits de l’homme. Dans un rapport commun de 64 pages publié lundi, la Fédération internationale des ligues des droits de l’homme (FIDH), le Cairo Institute for Human rights studies (CIHRS), la Ligue des droits de l’homme (FDH) et l’Observatoire des armements (OBSARM) assurent que « l’État français et plusieurs entreprises françaises ont participé à la sanglante répression égyptienne des cinq dernières années ».

Paris a livré au Caire des armes de guerre (de 2010 à 2016 les ventes sont passées de 39,6 millions à 1,3 milliard d’euros, assurent les ONG) mais aussi les logiciels et le matériel informatique permettant « la mise en place d’une architecture de surveillance et de contrôle orwellienne, utilisée pour briser toute velléité de dissidence et de mobilisation ». Le rapport cite notamment « des technologies de surveillance individuelle, d’interception de masse, de collecte des données individuelles et de contrôle des foules (…) qui ont conduit à l’arrestation de dizaines de milliers d’opposants ou de militants ».

L’UE contre les exportations
« Si la révolution égyptienne de 2011 avait été portée par une génération Facebook ultra-connectée ayant su mobiliser les foules, la France participe aujourd’hui à l’écrasement de cette génération via la mise en place d’un système de surveillance et de contrôle visant à écraser dans l’œuf toute expression de contestation », a accusé Bahey Eldin Hassan, directeur du CIHRS.

Les ONG rappellent que le 21 août 2013 le conseil des Affaires étrangères de l’Union européenne (UE) déclarait que « les États membres ont décidé de suspendre les licences d’exportation vers l’Égypte de tous les équipements qui pourraient être utilisés à des fins de répression interne ».

Une enquête parlementaire demandée
« Au moins huit entreprises françaises, encouragées par les gouvernements successifs, ont au contraire profité de cette répression pour engranger des profits records », accusent les ONG. Elles réclament « aux entreprises et aux autorités françaises la cessation immédiate de ces exportations mortifères » et demandent « la mise en place d’une enquête parlementaire sur les livraisons d’armes à l’Égypte depuis 2013 ».

Lire Source
Lire aussi

Corée du Nord : Pyongyang annonce avoir testé une arme tactique "ultramoderne"

C'est la première fois que la Corée du Nord fait état d'un essai d'armements depuis qu'elle a entamé avec les Etats-Unis des négociation.
Un Palestinien tué par des tirs israéliens à la frontière.

L'homme âgé de 20 ans a été tué alors qu'il pêchait près de la frontière, ont indiqué des sources de sécurité palestiniennes.
Aux États-Unis, Trump critiqué après ses tweets rageurs contre Macron

Après les messages particulièrement virulents postés par Donald Trump à l'attention d'Emmanuel Macron, plusieurs personnages publics américains ont pris la défense de la France.
Californie : les incendies ont fait 44 morts, le pire bilan de l'histoire de cet Etat.

Le principal incendie, «Camp Fire», a causé la mort de 42 personnes. Il est devenu l'incendie le plus meurtrier ayant sévi depuis un siècle aux États-Unis. Un autre incendie, au sud, a fait deux victimes. La Californie est frappée par des feux de plus en plus violents et réguliers.
Trump et Poutine ont eu une conversation «à bâtons rompus» à l'Elysée.

Les deux dirigeants auraient discuté pendant deux heures au déjeuner, en compagnie d'Emmanuel Macron et du secrétaire général de l’Onu, Antonio Guterres...
La Corée du Sud veut investir 230 millions d'euros dans les routes et le rail nord-coréens.

Le président sud-coréen Moon Jae-in a proposé de moderniser les vétustes infrastructures ferroviaires et routières nord-coréennes et de les connecter avec le réseau sud-coréen…
Crash en Indonésie : Boeing reconnaît qu'un capteur pourrait être en cause.

Le crash d'un 737 de la compagnie Lion Air avait fait 189 morts la semaine dernière.
«Midterms» américaines: Victoire des démocrates à la Chambre et des républicains au Sénat, Trump limite la casse

Le pays est plus divisé que jamais, avec une cohabitation tendue en vue…
Affaire Khashoggi : les fils réclament le corps de leur père.

Les fils de Jamal Khashoggi, un journaliste saoudien tué il y a plusieurs semaines à l'intérieur du consulat saoudien à Istanbul, réclament que le corps de leur père leur soit restitué.
Brésil: Jair Bolsonaro choisit le juge anticorruption Sergio Moro comme ministre de la Justice

Sergio Moro est considéré comme un héros par de nombreux brésiliens, après avoir mis l'ex-président Lula en prison...



Leguide Immobilier


Duplex à Skhirat plage, Skhirat
Superficie : 140m²
Prix Location Meublé : 8 500 DH
Référence : 111

Leguide Conso


Toshiba - Store steel
Taille : 1.8",Poids : 120g, Capacité :250 Go, 8 Mo de Cache

Leguide Voyage


Riad à la belle étoile
A dix minutes de l'aéroport de Rabat/Salé, à une heure de celui de Casablanca, le "Riad à la belle étoile" se situe sur une rive du fleuve Bouregreg, face à la ville ancienne de Rabat et en bordure de la médina de Salé. Vue magnifique sur l'Océan, le quartier des Oudayas et son café maure.