Leguide.ma
Leguide du jour Actualités Consommateurs Immobilier Voyages Agenda
Activités Royales Monde Economie Sport High-tech Culture Maroc
0     0     0
Maroc Hebdo, il y a 11 mois

« Le Maroc: une terre, des hommes », de André Ménard.
Un livre qui retrace le déroulé de l’histoire d’un Maroc à jamais renouvelé. Sept dynasties, arabes et berbères confondues se sont succédé à la tête de “l’Occident extrême”. Un Maroc christianisé par les romains, islamisé ensuite en 682.

Le Maroc une terre, des hommes est un titre choisi à raison. Il renoue de fait ce que les Arabes ont longtemps appelé «l’Occident extrême» à l’homme d’abord, en ce qu’il a d’apport culturel ou ce que l’on pourrait appeler l’homme-civilisation, à une terre comme pas une, rechignant à la seule notion géographique. Une terre érigée en symbole.

Le Maroc. Appelé ainsi par les Espagnols doublés des Portugais qui l’avaient dans le viseur. Une altération qui tient de la ville ocre, Marrakech. La généalogie, ici, fait son cours à reculons pour nous saisir dans un Maroc à jamais renouvelé. D’abord, des groupements épars, vivotant çà et là, à population avare en chiffres, auraient donné lieu et forme au royaume berbère. Ce composé, loin de se recroqueviller comme ver, se brasse d’autres civilisations telles que celles phéniciennes, grecques ou surtout romaines. Le moteur économique étayant les échanges commerciaux le long des côtes aurait motivé cet entremêlement de cultures. Des cultures qui ont fini par prendre. Pour ne citer que celle romaine, mais à raison, car celleci, aurait tenu plus de la moitié d’un siècle. De la moitié du deuxième, jusqu’à sa chute fin troisième. Des vestiges en sont gardés tels que ceux retrouvés dans la ville de Tanger, Volubilis ou Lixus. Une chute qui aurait par la même occasion marqué de décadence un Maroc alors bien portant. Un Maroc d’abord chrétien, car telle était la religion romaine.

Une islamisation qui serait faite jusqu’en 681 avec Oqba Ibn Nâfi et ses descendants. Une conversion qui a longtemps rimé avec conquête. Viendraient ensuite des dynasties tantôt arabes tantôt berbères qui ne durèrent pas plus, comme l’avait écrit le sociologue Ibn Khaldoun, plus de trois générations. S’ensuit une reconstruction morale plutôt nietzschèenne que cartésienne, en ce sens qu’une dynastie, à peine arrivée au pouvoir, détruit tout ce qui la précède. Les lieux de pouvoir étaient décimés par la même occasion. Une volonté vorace d’être le seul et l’unique.

Mais ces entremangements intérieurs ne furent pas les seuls à faire péricliter ces dynasties comme à semer une zizanie générale. Il est mention de famine, de pillards venus d’ailleurs, nommément de l’Egypte, de peste noire qui a entrainé dans son sillage le sultan saadien Ahmed El Mansour en 1603. Le livre retrace ainsi le cours de l’Histoire à jamais changeant jusqu’à l’histoire moderne.

La dynastie alaouite échappe à cette règle qui a longtemps défié toute exception d’Ibn Khaldoun. Une dynastie qui a tenu ferme pour plus que les 120 ans prévus. Pour que vienne le tournant de 1912, où le Maroc est mis sous protectorat français. le résident général Lyautey, qui démit de ses fonctions le roi Moulay Hafid, pour mettre à sa place le jeune Moulay Youssef. Ceci pour mettre sur pied une modernisation tant au niveau des infrastructures qu’au niveau de l’économie loin de la monarchie d’antan, considérée par lui comme étant archaïque et vivant en dehors du temps. S’en sont suivis le roi Mohammed V et Hassan II, qui ont marqué, chacun à sa façon, un Maroc à l’écoute de la marche du monde.

Lire Source
Lire aussi

Box-office: "John Wick 3" détrône "Avengers: Endgame" pour sa sortie en salles.

La production de Lionsgate "John Wick: Chapter 3 - Parabellum" a pris la tête du box-office nord-américain, détrônant le blockbuster de Marvel "Avengers: Endgame" après trois semaines de domination. Le troisième opus de la saga "John Wick", avec en tête d'affiche Keanu Reeves, a dépassé les attentes en réalisant le meilleur démarrage de la franchise aux Etats-Unis et au Canada avec 57 millions de dollars de recettes, et 92,2 millions de par le monde, selon les chiffres de Comscore. Le premier "John Wick", sorti en 2014, avait récolté 14,4 millions de dollars, tandis que le deuxième opus avait réalisé un démarrage de 30,4 millions de dollars aux Etats-Unis en 2017
Festival de Cannes : Maryam Touzani nous parle de son premier long-métrage, Adam

Maryam Touzani présente à Cannes son premier long métrage, Adam. A quelques jours de la première projection, la réalisatrice nous parle de son film, de représentativité à l'écran et de sororité à la marocaine.
Ouverture prochaine de dix salles de théâtre dans l'ensemble des régions du Royaume.

L'année 2019 est marquée par une nouvelle dynamique sur le plan de l'animation culturelle grâce à la création de dix nouvelles salles de théâtre dans l'ensemble des régions du Royaume, a souligné mardi à Rabat le ministre de la Culture et de la communication, Mohamed Laaraj.
Conférence-débat : Le réalisateur Julien Peron chez La Résidence.

Le Groupe scolaire La Résidence de Casablanca organise une soirée placée sous le signe de l’épanouissement individuel et collectif à travers la projection du film-documentaire «L’école de la vie-Une génération pour tout changer».
La pièce "Va dormi va" ouvre le bal du Festival "Aji T'hdm" à Rabat.

Un spectacle hilarant de l’humoriste Amine Radi, intitulé "Va dormi va", a ouvert, lundi soir, le bal de la 5-ème édition du Festival "Aji T’hdm", initié par Amine Belghazi et Oubeid Allah Hlal, qui forment le duo "Les inqualifiables".
Humour: Les Inqualifiables font leur show à Rabat.

Les amateurs d’humour moqueur et corrosif seront ravis. Rabat abrite jusqu’au 18 mai la cinquième édition du festival Aji T’hdm des Inqualifiables. Un show qui vise à divertir le public tout en le poussant à réfléchir sur la société marocaine à travers une belle brochette de stars de l’humour parmi lesquelles Amine Radi ou encore Hanane El Fadili.
Une semaine culturelle dédiée à Al Qods Acharif, chaque année à Fès.

La ville de Fès organisera, chaque année, une semaine culturelle dédiée à Al Qods Acharif, dans le cadre des activités culturelles programmées en application de la convention de fraternité et de jumelage entre la capitale spirituelle et la ville sainte, signée en 1982.
2ème exposition «Quand l’art s’invite en résidence» : La Fondation Banque populaire parraine 8 jeunes talents

La Fondation Banque populaire a, à l’instar de l’édition précédente, parrainé une résidence artistique au profit de ces huit jeunes artistes en herbe, durant laquelle ils ont pu acquérir de nouvelles techniques qui leur serviront dans leurs projets artistiques.
Retour de la cigogne volubile.

LE PRINTEMPS DES LIVRES JEUNESSE DU MAROC EST DE RETOUR DU 3 AU 25 MAI, DANS L’ENSEMBLE DES INSTITUTS FRANÇAIS DU MAROC. «LA CIGOGNE VOLUBILE» PORTE CETTE ANNÉE LE THÈME «CONTE ET AFRIQUE».
Les Nuits du Ramadan 2019 : demandez le programme !

es Nuits du Ramadan de l’Institut français du Maroc sont de retour du 9 au 14 mai 2019. Cette édition propose une programmation ouverte à toutes les sonorités du monde : reggae, fusion, gnawa, rythmes capverdiens, fanfare et bikutsi. Après les journées de jeûne, les mélomanes à travers 12 villes du Royaume pourront danser sur le rythme de sonorités marocaines et celles venues d'ailleurs.



Leguide Immobilier


Duplex à Skhirat plage, Skhirat
Superficie : 140m²
Prix Location Meublé : 8 500 DH
Référence : 111

Leguide Conso


Samsung - ML-1640
Technologie: Laser monochrome
Vitesse d’impression: Jusqu’à 16 ppm en monochrome
Processeur: Samsung 150 MHZ
Caractéristiques: Simple
Résolution d’impression: 1200 x 600 ppp
Interface: USB
Format papier: A4
Emulation: SPL

Leguide Voyage


Medloc
Medloc est une agence réceptive pour groupes et individuels une équipe jeune, dynamique dotée d’une grande expérience professionnelle.