Leguide.ma
Leguide du jour Actualités Consommateurs Immobilier Voyages Agenda
Activités Royales Monde Economie Sport High-tech Culture Maroc
0     0     0
La vie éco, il y a 10 jours

Prêt étudiant : les produits que proposent les banques.
Le montant du prêt peut atteindre 150 000 DH, voire 250 000 DH s’il est couvert par la CCG. Le remboursement se fait sur une durée pouvant aller jusqu’à 10 ans. Presque toutes les banques commerciales proposent des formules de financement.

Adéfaut de revenus suffisants pour financer les études supérieures de leurs enfants, des centaines de parents issues de la classe moyenne et moyenne supérieure recourent chaque année aux prêts bancaires. C’est en 1988 qu’ont été lancées les premières offres de crédits dans ce sens, par la BMCI et la Banque Populaire. Le taux appliqué était fortement élevé (13% à la naissance du produit). Le gamme des offres destinées aux étudiants s’est nettement diversifiée ces dernières années et le coût est moins lourd qu’auparavant. Eu égard à une demande grandissante, la quasi-totalité des banques de la place proposent des produits à cette population de jeunes étudiants pour ensuite les fidéliser une fois qu’ils deviendront salariés.

Des offres de financement variées

La BMCI propose quatre produits aux étudiants. Le «Prêt études classes prépa», couvre les 2 années du cycle préparatoire, pouvant aller jusqu’à 120 000 DH. La durée de remboursement peut s’étaler sur cinq ans pour un taux d’intérêt de 7,5%.

Le «Prêt études supérieures» est, quant à lui, dédié aux étudiants qui désirent poursuivre leurs études supérieures sans passer par la case «classes prépa». La formule finance ainsi le cursus de 3 ans, pour un montant pouvant atteindre 150 000 DH.

Il existe également le «Prêt master» qui permet à l’étudiant de financer les deux dernières années de sa formation universitaire. L’offre va de 30000 à 120 000 DH, remboursables en 12 à 60 mensualités avec un plafond de 5 ans.

Le «Prêt études supérieures à l’étranger», spécifiquement conçu pour les étudiants qui veulent poursuivre leurs études à l’étranger, consiste en un financement échelonné sur 5 ans pour un montant allant jusqu’à 180 000 DH. Pour bénéficier d’un prêt de cette nature, le dossier de crédit, souscrit par l’un des parents ou par le tuteur légal, doit comporter une attestation annuelle d’inscription dans une école privée d’enseignement supérieur au Maroc ou à l’étranger dans le cycle relatif à l’objet du prêt et d’une attestation annuelle délivrée par l’école indiquant le montant des frais de scolarité. La mise à disposition des fonds auprès de l’école se fera chaque année et à la demande du souscripteur, en début d’année scolaire, par chèque de banque ou virement bancaire.
La Société Générale, pour sa part, propose sa formule «Etudes Banky» pour les études au Maroc comme à l’étranger. Ce produit est décliné en deux types de financements. Les «frais de scolarité» qui peuvent atteindre 50000 DH par an, voire plus si nécessaire, et le «Financement du coût de la vie» qui permet d’emprunter jusqu’à 35 000 DH afin de financer son logement ou autres frais annexes.Une autre formule vise les étudiants en master pour financer des prêts pouvant aller jusqu’à 200 000 DH pour les deux années de master et d’autres offres pour faire face aux achats ou renouvellements de l’équipement informatique.

Possibilité de profiter des partenariats entre les écoles et les banques

Chez la BMCE Bank of Africa, le «Crédit enseignement+» est de 50 000 DH par année d’études dans la limite de 250 000 DH avec une durée de remboursement allant jusqu’à 12 ans. Le «Crédit enseignement + complémentaire», autre offre, est une sorte de crédit à la consommation à court ou à moyen terme, en complément du «Crédit enseignement+».

Pour contracter un crédit, le candidat doit présenter une caution des parents ou d’un tuteur justifiant des revenus stables. Des rééchelonnements pour les étudiants déjà en poste sont également prévus.

La Banque Populaire, quant à elle, offre une formule de financement des études supérieures spécialement conçue pour les étudiants de l’école HEM et à l’Université Al Akhawayn. A titre d’exemple, le prêt étudiant peut atteindre 100 000 DH pour le cycle normal à HEM et 240 000 DH pour le bachelor et master à l’Université Al Akhawayn. Les durées de remboursement vont jusqu’à 10 ans pour HEM et 15 ans pour l’Université Al Akhawayn.
Attijariwafa bank, elle, a mis en place le Prêt Etudiant Ambition, garanti par la Caisse Centrale de Garantie (voir encadré), qui s’adresse à tout étudiant marocain ayant au plus 25 ans au moment du dépôt de la demande du crédit et justifiant d’une inscription valable ou, à défaut, d’une attestation d’inscription provisoire de l’Université Internationale de Casablanca (UIC). Le montant du prêt est de 250 000 DH pour toute la durée des études, à raison de 50 000 DH maximum par année d’étude et assorti d’un taux fixe de 8,5% HT. Les frais de dossier sont de 100 DH et la durée de remboursement est de 12 ans au maximum.

Le bénéficiaire du crédit doit fournir à la banque une copie de sa CIN, une attestation d’inscription, un justificatif d’adresse (quittance d’électricité ou de téléphone ou un certificat de résidence), un contrat de prêt, un justificatif des frais d’inscription et des frais de scolarité. En plus de pièces justificatives pour la caution, selon CSP, il faut, pour les salariés, une attestation de salaire et travail, trois derniers bulletins de paie et trois derniers relevés bancaires. Pour les fonctionnaires, un état d’engagement ou attestation de salaire et trois derniers relevés bancaires sont exigés. Les retraités doivent présenter une attestation de pension de retraite et trois derniers relevés bancaires. Aux professions libérales, il est demandé une copie de la carte professionnelle, six derniers relevés bancaires et le dernier bilan d’activité. Enfin, pour les commerçants, la banque réclame une copie du registre de commerce, en plus des six derniers relevés bancaires et leur dernier bilan d’activité.


Voir Source
Lire aussi

L’UE dévoile à Rabat ses investissements en Afrique et au Moyen-Orient : 44 milliards d’euros d’ici 2020.

Ce plan se base sur trois piliers, dont la promotion d’un climat favorable aux investisseurs et le dialogue structuré avec les entreprises.
Restructuration de la filière laitière.

La Confédération marocaine de l'agriculture et du développement rural (Comader) a indiqué lundi avoir tenu, récemment, son Assemblée générale ordinaire au cours de laquelle les intervenants ont rappelé le contexte et le caractère spécifiques du secteur laitier national.
Camping : les investisseurs se font rares.

La capacité d’accueil totale dans tout le pays est de 25 campings caravaning pour 5 570 places. Les camping-car ont déserté Agadir, même si Souss-Massa détient la 2e capacité nationale de campings classés. Dakhla veut imposer une redevance aux touristes en contrepartie des services octroyés.
La BM approuve un financement additionnel 125 millions de dollars pour le complexe solaire marocain Noor Midelt.

La Banque mondiale a annoncé mardi un appui additionnel de 125 millions de dollars en faveur du développement de technologies solaires innovantes au Maroc.
Le HCP participe à l’évaluation du Système statistique national de l’Ile Maurice

Du 21 au 25 mai écoulé, le Haut commissariat au plan a contribué à Port Louis à l'évaluation du Système statistique national de l'Ile Maurice. Une participation qui s'inscrit dans le cadre des activités du Programme statistique panafricain.
Beztam-E, la nouvelle solution de paiement mobile du Groupe Crédit Agricole.

Le Groupe Crédit agricole du Maroc (GCAM) a annoncé le lancement, lundi 11 juin 2018 à Casablanca, sa solution de paiement mobile Beztam-E.
Prêt étudiant : les produits que proposent les banques.

Le montant du prêt peut atteindre 150 000 DH, voire 250 000 DH s’il est couvert par la CCG. Le remboursement se fait sur une durée pouvant aller jusqu’à 10 ans. Presque toutes les banques commerciales proposent des formules de financement.
Prévention: Maroclear réussit sa bascule totale de ses activités sur son site de secours.

Dans une démarche préventive et anticipative, Maroclear a procédé le 1er juin 2018 à une bascule de ses activités opérationnelles sur son site de secours, en simulant dans des conditions réelles une indisponibilité totale de son siège social.
Akhannouch : la filière laitière crée plus de 400.000 postes d'emploi directs et indirects.

La filière laitière crée entre 400.000 et 450.000 postes d'emploi directs et indirects, a affirmé le ministre de l'Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural et des Eaux et Forêts, Aziz Akhannouch.
Les Bourses européennes ouvrent sur une note indécise.

Les principales Bourses européennes évoluent sur une note hésitante en début de séance mercredi, l'appréciation de l'euro après des propos de responsables de la Banque centrale européenne (BCE) venant s'ajouter à un regain d'inquiétude pour l'Italie et aux tensions persistantes sur le front du commerce international.



Leguide Immobilier


Duplex à Skhirat plage, Skhirat
Superficie : 140m²
Prix Location Meublé : 8 500 DH
Référence : 111

Leguide Conso


Sony - Cyber-Shot DSC-W230
12.1 Mega Pixel

Leguide Voyage


Les Merinides
Situé dans la ville nouvelle de Fès, l'hôtel Fes Inn est à seulement 10 minutes de la vieille Médina déclarée patrimoine mondial de l'UNESCO.