Leguide.ma
Leguide du jour Actualités Consommateurs Immobilier Voyages Agenda
Activités Royales Monde Economie Sport High-tech Culture Maroc
0     0     0
La vie éco, il y a 11 mois

Prêt étudiant : les produits que proposent les banques.
Le montant du prêt peut atteindre 150 000 DH, voire 250 000 DH s’il est couvert par la CCG. Le remboursement se fait sur une durée pouvant aller jusqu’à 10 ans. Presque toutes les banques commerciales proposent des formules de financement.

Adéfaut de revenus suffisants pour financer les études supérieures de leurs enfants, des centaines de parents issues de la classe moyenne et moyenne supérieure recourent chaque année aux prêts bancaires. C’est en 1988 qu’ont été lancées les premières offres de crédits dans ce sens, par la BMCI et la Banque Populaire. Le taux appliqué était fortement élevé (13% à la naissance du produit). Le gamme des offres destinées aux étudiants s’est nettement diversifiée ces dernières années et le coût est moins lourd qu’auparavant. Eu égard à une demande grandissante, la quasi-totalité des banques de la place proposent des produits à cette population de jeunes étudiants pour ensuite les fidéliser une fois qu’ils deviendront salariés.

Des offres de financement variées

La BMCI propose quatre produits aux étudiants. Le «Prêt études classes prépa», couvre les 2 années du cycle préparatoire, pouvant aller jusqu’à 120 000 DH. La durée de remboursement peut s’étaler sur cinq ans pour un taux d’intérêt de 7,5%.

Le «Prêt études supérieures» est, quant à lui, dédié aux étudiants qui désirent poursuivre leurs études supérieures sans passer par la case «classes prépa». La formule finance ainsi le cursus de 3 ans, pour un montant pouvant atteindre 150 000 DH.

Il existe également le «Prêt master» qui permet à l’étudiant de financer les deux dernières années de sa formation universitaire. L’offre va de 30000 à 120 000 DH, remboursables en 12 à 60 mensualités avec un plafond de 5 ans.

Le «Prêt études supérieures à l’étranger», spécifiquement conçu pour les étudiants qui veulent poursuivre leurs études à l’étranger, consiste en un financement échelonné sur 5 ans pour un montant allant jusqu’à 180 000 DH. Pour bénéficier d’un prêt de cette nature, le dossier de crédit, souscrit par l’un des parents ou par le tuteur légal, doit comporter une attestation annuelle d’inscription dans une école privée d’enseignement supérieur au Maroc ou à l’étranger dans le cycle relatif à l’objet du prêt et d’une attestation annuelle délivrée par l’école indiquant le montant des frais de scolarité. La mise à disposition des fonds auprès de l’école se fera chaque année et à la demande du souscripteur, en début d’année scolaire, par chèque de banque ou virement bancaire.
La Société Générale, pour sa part, propose sa formule «Etudes Banky» pour les études au Maroc comme à l’étranger. Ce produit est décliné en deux types de financements. Les «frais de scolarité» qui peuvent atteindre 50000 DH par an, voire plus si nécessaire, et le «Financement du coût de la vie» qui permet d’emprunter jusqu’à 35 000 DH afin de financer son logement ou autres frais annexes.Une autre formule vise les étudiants en master pour financer des prêts pouvant aller jusqu’à 200 000 DH pour les deux années de master et d’autres offres pour faire face aux achats ou renouvellements de l’équipement informatique.

Possibilité de profiter des partenariats entre les écoles et les banques

Chez la BMCE Bank of Africa, le «Crédit enseignement+» est de 50 000 DH par année d’études dans la limite de 250 000 DH avec une durée de remboursement allant jusqu’à 12 ans. Le «Crédit enseignement + complémentaire», autre offre, est une sorte de crédit à la consommation à court ou à moyen terme, en complément du «Crédit enseignement+».

Pour contracter un crédit, le candidat doit présenter une caution des parents ou d’un tuteur justifiant des revenus stables. Des rééchelonnements pour les étudiants déjà en poste sont également prévus.

La Banque Populaire, quant à elle, offre une formule de financement des études supérieures spécialement conçue pour les étudiants de l’école HEM et à l’Université Al Akhawayn. A titre d’exemple, le prêt étudiant peut atteindre 100 000 DH pour le cycle normal à HEM et 240 000 DH pour le bachelor et master à l’Université Al Akhawayn. Les durées de remboursement vont jusqu’à 10 ans pour HEM et 15 ans pour l’Université Al Akhawayn.
Attijariwafa bank, elle, a mis en place le Prêt Etudiant Ambition, garanti par la Caisse Centrale de Garantie (voir encadré), qui s’adresse à tout étudiant marocain ayant au plus 25 ans au moment du dépôt de la demande du crédit et justifiant d’une inscription valable ou, à défaut, d’une attestation d’inscription provisoire de l’Université Internationale de Casablanca (UIC). Le montant du prêt est de 250 000 DH pour toute la durée des études, à raison de 50 000 DH maximum par année d’étude et assorti d’un taux fixe de 8,5% HT. Les frais de dossier sont de 100 DH et la durée de remboursement est de 12 ans au maximum.

Le bénéficiaire du crédit doit fournir à la banque une copie de sa CIN, une attestation d’inscription, un justificatif d’adresse (quittance d’électricité ou de téléphone ou un certificat de résidence), un contrat de prêt, un justificatif des frais d’inscription et des frais de scolarité. En plus de pièces justificatives pour la caution, selon CSP, il faut, pour les salariés, une attestation de salaire et travail, trois derniers bulletins de paie et trois derniers relevés bancaires. Pour les fonctionnaires, un état d’engagement ou attestation de salaire et trois derniers relevés bancaires sont exigés. Les retraités doivent présenter une attestation de pension de retraite et trois derniers relevés bancaires. Aux professions libérales, il est demandé une copie de la carte professionnelle, six derniers relevés bancaires et le dernier bilan d’activité. Enfin, pour les commerçants, la banque réclame une copie du registre de commerce, en plus des six derniers relevés bancaires et leur dernier bilan d’activité.


Voir Source
Lire aussi

L’activité touristique à Marrakech en hausse depuis 2015.

L’activité touristique à Marrakech a enregistré de 2015 à 2018 un taux d’accroissement annuel continu de 8% en gagnant plus de 763.224 visiteurs et plus de 2.817.431 nuitées alors que le taux d’occupation dans les établissements hôteliers classés a progressé de 11 points.
La Chambre d’agriculture de Draâ-Tafilalet primée en Tunisie.

La Chambre d’agriculture de la région Draâ-Tafilalet s’est vue octroyer, samedi, le prix Ibn Chabbat pour la préservation et la mise en valeur des écosystèmes oasiens au Maghreb et ce, en marge d’un congrès régional organisé les 17 et 18 mai à Tozeur sur «la promotion des oasis en Afrique du nord et en Mauritanie».
Matériaux de construction: La traque de l’informel.

Bientôt tous les matériaux de construction devront porter le nouveau marquage de mise en conformité, à l’instar des équipements électriques (chargeurs, interrupteurs…) et des jouets. Objectif: contrecarrer l’informel et la contrefaçon devenus légion dans le secteur de la construction.
Meriem Bensalah au comité stratégique de Suez.

Le Groupe Suez vient de désigner Mme Miriem Bensalah Chaqroun au poste de présidente du Comité stratégique du Groupe.
Bourse : les choix de BMCE Capital Research.

ADDOHA ET RÉSIDENCES DAR SAADA RECOMMANDÉES À L’ACHAT. LA SOCIÉTÉ DE RECHERCHE PRÉCONISE L’ACCUMULATION DE ATTIJARIWAFA BANK, CRÉDIT DU MAROC ET CIH BANK. L’ACTION DE CMT EST À ACCUMULER, TOUTEFOIS LA MINIÈRE NE COMMUNIQUE PAS ASSEZ SUR SA STRATÉGIE.
Reebok ouvre deux nouvelles boutiques à Casablanca et Tanger.

Reebok, la marque internationale de fitness, vient officiellement d’ouvrir deux nouvelles boutiques au Maroc. Le tout premier «Reebok Store» a été inauguré en plein centre de la capitale économique Casablanca, sur le boulevard Al Massira Al Kahdra.
Le Maroc, 3ème rang en matière de développement hôtelier en Afrique.

L’Ethiopie occupe le quatrième rang en matière de développement hôtelier en Afrique, après l’Egypte, le Nigeria et le Maroc, rapporte samedi l’agence de presse éthiopienne ENA.
Commerce intérieur : la laborieuse marche vers la modernisation.

LE MAROC N’A JAMAIS EU DE STRATÉGIE GLOBALE DU SECTEUR DU COMMERCE, SELON LE MINISTRE DU COMMERCE ET DE L’INDUSTRIE. LE COMMERCE TRADITIONNEL RESTE PRÉDOMINANT MALGRÉ L’AUGMENTATION DES GRANDES SURFACES, DE L’ORDRE DE 575 ACTUELLEMENT.
Agriculture: Le semis direct, un accélérateur de performance.

N’est-il pas temps de se rendre à l’évidence et de cesser de se voiler la face? Le Maroc est bel et bien un pays semi aride. L’agriculture y demeure tributaire du bon vouloir du ciel et des aléas climatiques.
Innovation textile : Lancement du premier concours "Innov’tex Maroc"

Le Cluster des textiles techniques marocains (C2TM) vient de lancer la première édition du concours national de l'innovation dans les textiles techniques "Innov’tex Maroc".



Leguide Immobilier


Duplex à Skhirat plage, Skhirat
Superficie : 140m²
Prix Location Meublé : 8 500 DH
Référence : 111

Leguide Conso


WHIRLPOOL - AMC988
Climatiseur Split Systéme
Capacité - 18000 BTU
Alimentation 220-240 Volts
Orientation de l'air Bidirectionnel

Leguide Voyage


Sofitel Palais Jamaï
Le Sofitel Palais de Jamaï reflète parfaitement l'authenticité de Fès, capitale spirituelle et culturelle du Maroc. Construit en 1879, dans un style mauresque des plus raffinés, il devint la résidence du Grand Vizir de Jamaï.