Leguide.ma
Leguide du jour Actualités Consommateurs Immobilier Voyages Agenda
Activités Royales Monde Economie Sport High-tech Culture Maroc
0     0     0
Maroc Diplomatique , il y a 5 mois

Une délégation ivoirienne examine à Salé l’état d’avancement du projet de la Baie de Cocody.
Une délégation ivoirienne de haut niveau, en visite officielle au Maroc, a examiné jeudi au siège de l’agence d’aménagement de Bouregreg à Salé, l’état d’avancement du projet de sauvegarde et de valorisation de la baie de Cocody à Abidjan.

Lors de cette rencontre, les membres de la délégation ivoirienne ont procédé avec les cadres de la Société d’Etat marocaine » Marchica Med », responsable de ce chantier, à un point d’étape concernant la mise en œuvre du projet de valorisation de la Baie de Cocody, qui a fait l’objet d’un deuxième mémorandum d’entente signé en mars 2017 entre le Maroc et la Côte d’Ivoire.

Ce projet maroco-ivoirien se propose en aval de garantir, à terme, un environnement socio-économique sain aux populations d’Abidjan, tout en favorisant le développement harmonieux des activités économiques, commerciales, culturelles, sportives et ludiques dans la cité des lagunes.

Articulé dans sa phase infrastructure autour de quatre pôles de travaux, le projet porte sur la réhabilitation écologique de la baie, la réalisation d’une marina, d’un parc urbain, de barrages, d’un canal, d’ouvrages hydrauliques et maritimes, ainsi que la construction d’infrastructures routières, d’ouvrages de franchissement et d’un viaduc.

Intervenant à cette occasion, le président du directoire de Marchica Med, Saïd Zarrou a indiqué que le projet d’aménagement de la Vallée de Bouregreg, qui incarne un modèle institutionnel inédit, a servi de point de départ à d’autres projets structurants de grande envergure, dans le Royaume et au continent africain.

La cadence de la réalisation de ce projet novateur, telle qu’insufflée par la volonté royale, a permis par la suite de transférer ce savoir-faire avéré vers la Lagune de Marchica au Nord de Royaume, avant que ce modèle ne soit transporté sur la Lagune Ebrié (baie de Cocody), a précisé M. Zarrou.
De même, a-t-il ajouté, le projet de valorisation de la baie de Cocody, est un modèle de coopération Sud-Sud exemplaire, qui a eu un franc succès, à la faveur des liens solides d’amitié et de fraternité unissant SM le Roi Mohammed VI et le président de la Côte d’Ivoire, ainsi que les deux peuples frères et amis.

Pour sa part, le ministre, secrétaire général de la présidence de la Côte d Ivoire, Patrick Achi a indiqué que cette visite se veut une occasion pour s’enquérir et s’informer du projet de l’aménagement de la vallée de Bouregreg et de permettre à l’équipe responsable du projet de la baie de Cocody à Abidjan de s’inspirer de ce modèle incontournable.

Nous sommes ravis de ce qui nous a été présenté et on est convaincu que ce rêve partagé par SM le Roi Mohammed VI et Alassane Outarra deviendra une réalité avec un projet qui va être certainement l’un des meilleures et grandes infrastructures au niveau du continent africain. Au terme de cette rencontre, la délégation ivoirienne a effectué une visite du terrain du projet du Grand Théâtre de Rabat, du site du Pont Hassan II, de la Marina de Bouregreg, et du Centre de Maintenance du Tramway.

En visite officielle les 07 et 08 juin au Royaume, la délégation ivoirienne comprenait également la ministre de la salubrité, de l’environnement et du développement durable, porte parole adjointe du gouvernement ivoirien, Anne Désirée Ouloto, ainsi que le directeur général de la société de l’Etat ivoirienne l’Ageroute Pierre Dimba.


Lire Source
Lire aussi

Ouarzazate/Palmier dattier: Sept pistes pour rentabiliser la filière.

La création d’une activité de compostage utilisant les palmes permettra l’obtention d’un produit à moindre coût, incitera au nettoyage des touffes et permettra la diminution de la charge du fusarium (Bayoud) dans les palmeraies lors du compostage. En outre, les restrictions sur l’utilisation des plantes de Doum et d’Alfa, ainsi que la raréfaction de la plante aquatique dite «Smer», trois principales plantes utilisées dans l’artisanat, les palmes du palmier dattier ont un bel avenir dans ce secteur.
Macron à Tanger pour inaugurer le premier TGV d’Afrique.

Emmanuel Macron et SM le Roi Mohammed VI inaugureront ce jeudi la première ligne à grande vitesse d'Afrique, entre Tanger et Rabat.
La réunion du Conseil de gouvernement reportée à vendredi.

Le Conseil de gouvernement qui devait initialement se tenir ce jeudi, a été reporté au vendredi 16 novembre, annonce un communiqué du Département du chef du gouvernement.
Près de la moitié de la population a une couverture médicale.

La part des femmes est légèrement supérieure à celle des hommes, respectivement 47,6 et 45,5% et celle des citadins nettement au-dessus de celle des ruraux, respectivement 53,4 et 35,5%.
Habitat : Le ministère de tutelle livre sa feuille de route 2019.

Le ministre de l'Aménagement du territoire, de l’Urbanisme, de l’Habitat et de la Politique de la Ville, Abdelahad Fassi Fihri a présenté, vendredi devant la commission de l'intérieur, des collectivités territoriales, de l'Habitat et de la politique de la ville à la Chambre des représentants, les programmes du secteur au titre de l’exercice 2019.
Santé : Les professionnels veulent du concret.

Médecins, infirmiers et pharmaciens montent au créneau.
Le ministère de l'Éducation nationale réagit au boycott des cours.

L'arrêt des études dans certains établissements scolaires en raison du nouvel horaire n'a concerné que des cas isolés,le ministère de l’Éducation national.
Lancement officiel de la construction d’un centre hospitalier régional à Guelmim.

Cette nouvelle structure, dont la réalisation nécessitera une enveloppe budgétaire d’environ 400 millions Dhs, disposera d’une capacité d’accueil de 250 lits.
Bourita: l'intégrité territoriale du Maroc n'est pas négociable.

Le ministre des affaires étrangères et de la coopération, Nasser Bourita, a réaffirmé, dans un entretien au journal Le Monde, l’attachement indéfectible du Maroc à son intégrité territoriale.
GMT+1: Un projet de décret autorise les chefs des administrations à accorder des facilités aux fonctionnaires.

C'est une nouvelle mesure du gouvernement qui viendra assouplir l’adoption de nouveaux horaires dans l’ensemble des administrations publiques. Réuni ce jeudi, le Conseil de gouvernement a adopté le projet de décret modifiant le décret N° 2.05.916 du mois Joumada II 1462 correspondant au 20 juillet 2005, fixant les journées et les horaires de travail dans les administrations publiques et les collectivités locales.



Leguide Immobilier


Duplex à Skhirat plage, Skhirat
Superficie : 140m²
Prix Location Meublé : 8 500 DH
Référence : 111

Leguide Conso


ARCELIK - 7085
Capacité et volume du tambour - 7 kg
Programmateur - Electronique
Vitesse d'essorage - 800 trs/m

Leguide Voyage


Dar Chrifa
Plongez dans les mystères et l'esprit de Fès ! Le maître des lieux vous fera partager son riad simple et authentique et sa passion pour cette ville envoûtante.