Leguide.ma
Leguide du jour Actualités Consommateurs Immobilier Voyages Agenda
Activités Royales Monde Economie Sport High-tech Culture Maroc
0     0     0
2M.ma, il y a 6 mois

Akhannouch : la filière laitière crée plus de 400.000 postes d'emploi directs et indirects.
La filière laitière crée entre 400.000 et 450.000 postes d'emploi directs et indirects, a affirmé le ministre de l'Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural et des Eaux et Forêts, Aziz Akhannouch.

Dans un exposé présenté lors de la réunion de la commission des secteurs productifs à la Chambre des Représentants, Akhannouch a souligné que cette filière constitue une source de revenu pour 1,4 million de personnes, que 95 pc des éleveurs bovins disposent de moins de 10 vaches et que plus de 200.000 éleveurs sont engagés dans la production laitière.

Le ministre a également affirmé que cette filière contribue significativement à la sécurité alimentaire, eu égard à la hausse de la production de 42 pc entre 2008 et 2017, ce qui a constitué un saut qualitatif au niveau de la satisfaction de demande intérieure à hauteur de 96 pc, relevant que grâce aux politiques importantes adoptées par le ministère de l'agriculture depuis 2008, matérialisées par lancement de 68 projets dans le cadre du plan "Maroc Vert", cette filière a connu un développement considérable.

Concernant le poids économique et social de la filière, le ministre a affirmé que l'investissement privé a déployé des efforts colossaux dans l'amont et l'aval laitier, atteignant 5,3 MMDH entre 2008 et 2017, mettant en exergue la contribution du Fonds de développement agricole (FDA) qui a favorisé l'investissement dans les projets de réalisation d'unités d'élevage de vaches laitières à travers l'octroi des aides financières aux éleveurs.

Le ministre a considéré que les efforts d'amélioration génétique dans le cadre du plan "Maroc Vert" ont été un élément essentiel de la prédominance de la race améliorée des vaches (71 pc). De même, le nombre des vaches laitières sélectionnées a presque doublé entre 2014 et 2017, en passant de 6000 à 11.960, a-t-il ajouté, mettant en avant le développement de l'élevage de la vache laitière depuis le lancement du plan Maroc Vert qui a permis de passer de 2,8 million vaches laitières en 2008 à plus 3,3 millions actuellement.

Akhennouch a, aussi, évoqué certains effets affectant cette filière notamment la désorganisation, la commercialisation informelle et la baisse des revenus en termes de chiffres d'affaire et de contribution au produit intérieur brut agricole, notant que la réduction de l'approvisionnement en lait auprès des agriculteurs entraînera une baisse de leurs revenus et d'autres activités liées à la filière. Cette situation rendra difficile le paiement des dettes contractées par les éleveurs, a-t-il prévenu.

A cette occasion, le ministre a affirmé que "le gouvernement assume sa responsabilité et sera toujours aux côtés des agriculteurs en ce qui concerne la filière laitière", mettant en garde contre une perte de confiance vis-à-vis des investissements dans le secteur et d'un déséquilibre dans la filière.

De son côté, le ministre délégué chargé des Affaires générale et de la Gouvernance, Lahcen Daoudi, a relevé que "le problème qui se pose aujourd'hui est lié au pouvoir d'achat des citoyens face à la hausse des prix, à la lutte contre le chômage et à l’encouragement des investissements étrangers et marocains".

Après avoir rappelé que le Maroc occupe la première place en tant que meilleure destination d'investissement en Afrique en 2017, Daoudi a appelé à la synergie des efforts et à la mobilisation de tous pour préserver l'image positive du Royaume à l'échelle internationale.

De leur côté, les parlementaires se sont arrêtés sur les conséquences du "boycott" du lait et la question de la concurrence au sein de cette filière, ainsi que les moyens adéquats pour moderniser et soutenir les coopératives en vue de valoriser le produit et d'augmenter la rentabilité des agriculteurs, évoquant également le rôle des intermédiaires et spéculateurs.

Face à cette situation, ils ont appelé à une intervention "responsable et efficiente" pour contenir la crise dans laquelle se trouve la filière en s'inspirant des expériences internationales en matière de construction, au niveau local, de petites usines de production du lait et ses dérivés.

Voir Source
Lire aussi

Échanges commerciaux France-Monde arabe : le Maroc occupe la troisième position en 2017.

Le Maroc a occupé la troisième place dans les échanges commerciaux de la France avec les pays du monde arabe en 2017, selon des chiffres dévoilés à l'occasion du 3ème Forum économique France-Monde Arabe tenu récemment à Paris.
Investissements marocains en Afrique : 37 milliards de dirhams injectés en 14 ans.

Si les banques et les télécoms représentent respectivement 53 et 17% des investissements injectés par le Maroc en Afrique, l’industrie représente pour sa part 11% de ces flux contre 5% pour les holdings.
Le Maroc a développé un modèle de coopération intégré et multidimensionnel.

Le ministre de l'Economie et des Finances, M. Mohamed Benchâaboun, a affirmé, dimanche en marge de sa participation aux travaux du Africa Forum 2018 à Sharm El Sheikh, que le Maroc a développé un modèle de coopération intégré et multidimensionnel avec les pays africains.
El Hafidi : L’Union arabe de l’électricité doit améliorer ses structures pour assurer une rentabilité élevée.

Le DG de l’ONEE prend part au 6ème congrès général de cette institution.
La compagnie nationale entre dans la cour des grands en intégrant l’alliance «Oneworld»

Royal Air Maroc intègre «Oneworld», une alliance composée de 13 compagnies aériennes des plus prestigieuses dans le monde. La compagnie aérienne nationale réussit ainsi un coup de maître avec des retombées importantes pour son avenir, son positionnement africain, mais aussi pour le tourisme au Maroc.
Heetch décroche l'autorisation d'exercer à Casablanca.

Heetch, société réputée à l’international pour son application mobile Heetch, qui géolocalise et connecte des passagers et des conducteurs en temps réel dans plusieurs pays, a obtenu officiellement son autorisation d’exercer de la wilaya de Casablanca.
Hausse des frais d’inscription en France : une fermeture qui ne dit pas son nom.

La classe moyenne marocaine sera contrainte de rester au pays ou de changer de destination. L’offre locale se diversifie mais des efforts sont encore nécessaires sur le plan qualitatif. Les professionnels de l’enseignement peu critiques vis-à-vis de la décision française.
Une production d’environ 2 millions de tonnes au titre de l’actuelle campagne : Une bonne année pour l’olivier

La démarche de contractualisation de l’État avec les professionnels a contribué fortement à consolider ces réalisations et à assurer une bonne intégration de la chaîne de valeur de la filière.
Lahcen Daoudi n’exclut pas un plafonnement des prix du carburant.

De nouvelles tensions sont à l’horizon entre les distributeurs et l’exécutif avec comme toile de fond un probable plafonnement des prix du carburant. S’exprimant mardi à la Chambre des conseillers, Lahcen Daoudi, ministre délégué chargé des affaires générales, a dénoncé les augmentations alors que le prix du baril du pétrole continue de chuter sur le marché international.
Silver Food se dote d'un parc photovoltaïque à Berrechid.

La Princesse Astrid de Belgique a présidé à Berrechid, l'inauguration d’un parc photovoltaïque de 4010 panneaux à l’usine Silver Food, leader national de la conserverie de poissons.



Leguide Immobilier


Duplex à Skhirat plage, Skhirat
Superficie : 140m²
Prix Location Meublé : 8 500 DH
Référence : 111

Leguide Conso


Kitea - CHAMBRE FIONA
Réf.: FIONAPW 3.750 Dh
Lit 160x200 cm + sommier
à lattes + 2 chevets 1 tiroir + commode 4 tiroirs
Couleur : Wengé ou cerisier
Dim.chevet: 41x49x50 cm
Réf.: T221420 1.250 Dh
Commode 4 tiroirs Couleur : Wengé
Dim.: 77x48x91 cm

Leguide Voyage


La Sal
La Sal vous invite à déjeunrer et à dîner tout en profitant d'un cadre très agréable, ensoleillé, les pied dans l'eau. La décoration se veut manichéenne. côté cuisine, les habitués vous conseilleront paella aux crustacés. Le week-end, un DJ anime les soirées.