Leguide.ma
Leguide du jour Actualités Consommateurs Immobilier Voyages Agenda
Activités Royales Monde Economie Sport High-tech Culture Maroc
0     0     0
2M.ma, il y a 4 mois

Akhannouch : la filière laitière crée plus de 400.000 postes d'emploi directs et indirects.
La filière laitière crée entre 400.000 et 450.000 postes d'emploi directs et indirects, a affirmé le ministre de l'Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural et des Eaux et Forêts, Aziz Akhannouch.

Dans un exposé présenté lors de la réunion de la commission des secteurs productifs à la Chambre des Représentants, Akhannouch a souligné que cette filière constitue une source de revenu pour 1,4 million de personnes, que 95 pc des éleveurs bovins disposent de moins de 10 vaches et que plus de 200.000 éleveurs sont engagés dans la production laitière.

Le ministre a également affirmé que cette filière contribue significativement à la sécurité alimentaire, eu égard à la hausse de la production de 42 pc entre 2008 et 2017, ce qui a constitué un saut qualitatif au niveau de la satisfaction de demande intérieure à hauteur de 96 pc, relevant que grâce aux politiques importantes adoptées par le ministère de l'agriculture depuis 2008, matérialisées par lancement de 68 projets dans le cadre du plan "Maroc Vert", cette filière a connu un développement considérable.

Concernant le poids économique et social de la filière, le ministre a affirmé que l'investissement privé a déployé des efforts colossaux dans l'amont et l'aval laitier, atteignant 5,3 MMDH entre 2008 et 2017, mettant en exergue la contribution du Fonds de développement agricole (FDA) qui a favorisé l'investissement dans les projets de réalisation d'unités d'élevage de vaches laitières à travers l'octroi des aides financières aux éleveurs.

Le ministre a considéré que les efforts d'amélioration génétique dans le cadre du plan "Maroc Vert" ont été un élément essentiel de la prédominance de la race améliorée des vaches (71 pc). De même, le nombre des vaches laitières sélectionnées a presque doublé entre 2014 et 2017, en passant de 6000 à 11.960, a-t-il ajouté, mettant en avant le développement de l'élevage de la vache laitière depuis le lancement du plan Maroc Vert qui a permis de passer de 2,8 million vaches laitières en 2008 à plus 3,3 millions actuellement.

Akhennouch a, aussi, évoqué certains effets affectant cette filière notamment la désorganisation, la commercialisation informelle et la baisse des revenus en termes de chiffres d'affaire et de contribution au produit intérieur brut agricole, notant que la réduction de l'approvisionnement en lait auprès des agriculteurs entraînera une baisse de leurs revenus et d'autres activités liées à la filière. Cette situation rendra difficile le paiement des dettes contractées par les éleveurs, a-t-il prévenu.

A cette occasion, le ministre a affirmé que "le gouvernement assume sa responsabilité et sera toujours aux côtés des agriculteurs en ce qui concerne la filière laitière", mettant en garde contre une perte de confiance vis-à-vis des investissements dans le secteur et d'un déséquilibre dans la filière.

De son côté, le ministre délégué chargé des Affaires générale et de la Gouvernance, Lahcen Daoudi, a relevé que "le problème qui se pose aujourd'hui est lié au pouvoir d'achat des citoyens face à la hausse des prix, à la lutte contre le chômage et à l’encouragement des investissements étrangers et marocains".

Après avoir rappelé que le Maroc occupe la première place en tant que meilleure destination d'investissement en Afrique en 2017, Daoudi a appelé à la synergie des efforts et à la mobilisation de tous pour préserver l'image positive du Royaume à l'échelle internationale.

De leur côté, les parlementaires se sont arrêtés sur les conséquences du "boycott" du lait et la question de la concurrence au sein de cette filière, ainsi que les moyens adéquats pour moderniser et soutenir les coopératives en vue de valoriser le produit et d'augmenter la rentabilité des agriculteurs, évoquant également le rôle des intermédiaires et spéculateurs.

Face à cette situation, ils ont appelé à une intervention "responsable et efficiente" pour contenir la crise dans laquelle se trouve la filière en s'inspirant des expériences internationales en matière de construction, au niveau local, de petites usines de production du lait et ses dérivés.

Voir Source
Lire aussi

Le PLF-2019 consacre 96 milliards de DH à l'enseignement et la santé.

Le projet de loi de finances 2019 prévoit un budget de 96 milliards de dirhams (MMDH) aux secteurs de l’enseignement et de la santé, selon l’exposé présenté lundi au parlement par Mohamed Benchaâboun.
Produits du terroir de Dakhla-Oued Eddahab : Quand l’homme et la nature ne font qu’un

Les produits du terroir occupent aujourd’hui une place importante dans l’économie sociale et solidaire locale de la région, avec notamment la création d’une dizaine de coopératives gérées par des femmes qui commercialisent désormais ces produits avec beaucoup de fierté.
Les cigarettes lourdement taxées dans le projet de loi de Finances : 10 DH par paquet pour les blondes et 7 DH pour le segment low.

Bonne nouvelle pour les fumeurs: ils vont certainement devoir réduire leur consommation puisque les prix des cigarettes risquent de subir de fortes hausses en 2019. Dans le projet de loi de Finances, il est prévu, en effet, des augmentations de la composante TIC dans le prix du paquet.
Le PIB touristique dépasse les 72 milliards de dirhams.

Le PIB du tourisme s'est élevé à 72,4 milliards de dirhams (MMDH) en 2017 contre 66,9 MMDH un an plus tôt, soit une progression de 8,3%, selon le Haut-Commissariat au Plan (HCP).
Casa-Settat: Les détails de l'étude "Post-création" des entreprises.

Un tiers des entreprises immatriculées via le CRI de Casablanca-Settat ne dépasse guère les cinq ans d’existence, selon une étude sur le parcours Post-création des entreprises créées dans la région.
La BID édite son modèle de coopération Sud-Sud.

Elwalid Abdelaal Hamour, directeur du hub régional de la BID à Rabat (à gauche), et Mohamed Methqal, ambassadeur, DG de l’Amci (Agence marocaine de coopération internationale), lors de la cérémonie de lancement de la publication la semaine dernière.
Filière pommier : Filière pommier Lancement de plusieurs projets de valorisation à Taroudant

La province de Taroudant a vu, vendredi, le lancement d’une série de projets de valorisation de la filière du pommier, dans le cadre d’un vaste programme visant le renforcement de l’apport de l’arboriculture et des produits du terroir au développement socio-économique local.
FMI : Menaces sur la croissance mondiale.

La directrice du Fonds monétaire international (FMI), Christine Lagarde, a indiqué jeudi à Bali que des guerres commerciales de plus en plus accentuées menacent fortement l'avenir de l'économie mondiale.
Saham-Sanlam : l’acquisition finalisée.

Sanlam et Santam annoncent officiellement la finalisation de l’opération d’acquisition de la participation restante de 53,37% de SAHAM Finances.
Une Franco-Marocaine à la tête d'un des plus grands groupes industriels d'Europe

La Franco-Marocaine Ilham Kadiri prendra les commandes de Solvay, un des plus grands groupes industriels européens et leader de la chimie mondiale dans moins de 5 mois.



Leguide Immobilier


Duplex à Skhirat plage, Skhirat
Superficie : 140m²
Prix Location Meublé : 8 500 DH
Référence : 111

Leguide Conso


Kitea - CHAMBRE TEAM
Couleur : Merisier
Réf.: TEAM-LIT à 1.325 Dh
Lit TEAM sans sommier sans matelas
90x190 cm
Réf.: TEAM-TI à 1.100 Dh
Option tiroir lit TEAM
Couleur : Merisier
Réf.: TEAM-CHEV à 650 Dh
Chevet 1 tiroir TEAM
Dim.: 43x33x34 cm
Réf.: TEAM-BU à 1.250 Dh
Bureau TEAM 1 tiroir
Dim.: 102x60x74 cm
Réf.: TEAM-ARM à 2.975 Dh
Armoire 2 portes TEAM
Dim.: 102x57,5x187 cm

Leguide Voyage


Rabat Le Pietri Urban Hotel
Situé au centre ville de Rabat, dans une rue calme et facilement accessible, Le Pietri Urban Hotel Rabat *** vous accueille dans un cadre contemporain chaleureux alliant confort et fonctionnalité.