Leguide.ma
Leguide du jour Actualités Consommateurs Immobilier Voyages Agenda
Activités Royales Monde Economie Sport High-tech Culture Maroc
0     0     0
La vie éco, il y a 16 jours

Cahier scolaire : les industriels ne veulent plus du «made in Tunisie» sur le marché local .
Les droits appliqués pendant quatre mois aux importations de cahiers tunisiens sont de 51%. La demande du marché marocain est de 21 000 tonnes dont environ 30% sont satisfaits par les importations tunisiennes. En cas de retrait de la concurrence, les industriels pourront doubler leur production.

Les producteurs nationaux de cahiers scolaires continuent de dénoncer vigoureusement le «dumping» des importateurs tunisiens qui contrôlent 30% du marché – qui totalise 21000 tonnes- contre 65% pour eux et 5% pour d’autres pays). Une requête a été déposée en ce sens, en 2017, auprès du ministère de l’industrie, du commerce et des nouvelles technologies. L’enquête est toujours en cours. En attendant, un droit antidumping provisoire (51%) sur les importations de cahiers tunisiens a été instauré. Et ce, pour une période de 4 mois, depuis le 11 mai 2018. Les industriels espèrent que cette mesure sera définitive. «Ce droit bloquera carrément les importations de cahiers tunisiens. Mais en tout cas, l’année 2018 est sauvée. L’essentiel des importations a été réalisé en début d’année», assure Slim Kadashi, directeur général d’Ofisco, société d’importation des cahiers made in Tunisie. A noter que les importations tunisiennes n’étaient, jusque-là, pas soumises aux droits de douane car bénéficiant des dispositions de l’accord d’Agadir. La Tunisie reste le seul concurrent de taille des industriels marocains et ce, grâce aux cahiers de 60 g qui répondent à la demande locale. Les Européens produisent des cahiers haut de gamme avec un grammage qui dépasse 70 g.

Des importations stables depuis six ans

«La capacité de production à plein régime des industriels marocains est située entre 23000 et 25 000 tonnes. Si les Tunisiens se retirent, on pourrait largement répondre à la demande», explique Nabil Tber, PDG d’Imprimerie moderne, qui a investi 70 MDH dans l’outil de production de cahiers grâce à un accompagnement de l’ANPME, il y a deux ans. A noter qu’Imprimerie moderne (le cahier scolaire n’étant pas son produit phare) n’a pas déposé de plainte antidumping, contrairement à Mapaf ou Promograph.

Les importateurs rejettent toute idée de dumping. Le cahier tunisien mis en cause, car subventionné par l’Etat, n’est pas exporté. «Il est fabriqué à partir d’un papier filigrané et ne concerne que quatre numéros spécifiques dédiés exclusivement au marché local», explique Slim Kaddashi qui assure que les importations de cahiers tunisiens sont restées stables entre 2011 et 2017, même si le marché du cahier scolaire évolue de 7 à 8% chaque année.
Les fabricants marocains disent craindre la fermeture de leurs usines et avec, la disparition du cahier made in Morrocco. «Jusqu’à aujourd’hui, nous produisons à perte. Le retrait des Tunisiens nous permettra d’améliorer notre rentabilité et notre chiffre d’affaires et ainsi reprendre les parts de marché qui sont censées être les nôtres. Deux producteurs nationaux sont à l’agonie, sans compter ceux qui ont fermé», regrette Jalil Bendane, DG de Mapaf, producteur de cahiers scolaires (qui représentent 40% du chiffre d’affaires) et importateur de fournitures scolaires.
Les industriels marocains auraient-ils l’intention de favoriser l’entre-soi ? «Cela créera à terme une pénurie du cahier dans le marché et une hausse des prix. Les producteurs nationaux ont déjà avisé leurs clients d’une nette augmentation du prix de vente. Pour notre part, nous sommes engagés à défendre notre part de marché de 30%. La concurrence permet d’avoir un prix intéressant pour une bonne qualité», réplique
M. Kadashi.

Peu d’exportations

En réalité, la hausse des prix est inévitable en cas de retrait des Tunisiens. Et pour cause, le coût de production du cahier marocain sera plus élevé car les importations de matières premières sont réglementées au Maroc. Et ce, depuis l’arrêt total de l’usine de fabrication de papier Med Paper. En 2017, le contingent de papier exonéré de droits de douane était de 11 750 tonnes pour tous les industriels. En 2018, il est de 13 500 tonnes. Toute importation supplémentaire sera soumise à un droit de douane de 22,5%. «Mais ce droit ne sera pas répercuté totalement sur le coût de la matière première. Vu que la partie exonérée est majoritaire, une hausse de seulement 8% du coût de la matière première est prévue», déclare Lahcen Oulhiane, gérant de Promograph. «Le cahier scolaire était plus cher il y a 10 ans. Aujourd’hui, notre marge est de 4% sur le cahier. Augmenter le volume de production nous permettra de gagner en économies d’échelle et d’améliorer notre rentabilité», ajoute cet industriel qui promet d’augmenter son effectif de 25% en cas d’arrêt des importations de Tunisie.

Alors pourquoi ne pas chercher à exporter ? Les opportunités sont réduites. Le marché africain, un débouché plus proche, est déjà inondé par les cahiers indonésiens et chinois (des pays ayant la matière première disponible) et seulement quelques opérations sont réalisées sur l’Algérie, en plus de la sous-traitance des cahiers de marque Maped (France) réalisée Mapaf.

En savoir plus
Lire aussi

L’UE dévoile à Rabat ses investissements en Afrique et au Moyen-Orient : 44 milliards d’euros d’ici 2020.

Ce plan se base sur trois piliers, dont la promotion d’un climat favorable aux investisseurs et le dialogue structuré avec les entreprises.
Restructuration de la filière laitière.

La Confédération marocaine de l'agriculture et du développement rural (Comader) a indiqué lundi avoir tenu, récemment, son Assemblée générale ordinaire au cours de laquelle les intervenants ont rappelé le contexte et le caractère spécifiques du secteur laitier national.
Camping : les investisseurs se font rares.

La capacité d’accueil totale dans tout le pays est de 25 campings caravaning pour 5 570 places. Les camping-car ont déserté Agadir, même si Souss-Massa détient la 2e capacité nationale de campings classés. Dakhla veut imposer une redevance aux touristes en contrepartie des services octroyés.
La BM approuve un financement additionnel 125 millions de dollars pour le complexe solaire marocain Noor Midelt.

La Banque mondiale a annoncé mardi un appui additionnel de 125 millions de dollars en faveur du développement de technologies solaires innovantes au Maroc.
Le HCP participe à l’évaluation du Système statistique national de l’Ile Maurice

Du 21 au 25 mai écoulé, le Haut commissariat au plan a contribué à Port Louis à l'évaluation du Système statistique national de l'Ile Maurice. Une participation qui s'inscrit dans le cadre des activités du Programme statistique panafricain.
Beztam-E, la nouvelle solution de paiement mobile du Groupe Crédit Agricole.

Le Groupe Crédit agricole du Maroc (GCAM) a annoncé le lancement, lundi 11 juin 2018 à Casablanca, sa solution de paiement mobile Beztam-E.
Prêt étudiant : les produits que proposent les banques.

Le montant du prêt peut atteindre 150 000 DH, voire 250 000 DH s’il est couvert par la CCG. Le remboursement se fait sur une durée pouvant aller jusqu’à 10 ans. Presque toutes les banques commerciales proposent des formules de financement.
Prévention: Maroclear réussit sa bascule totale de ses activités sur son site de secours.

Dans une démarche préventive et anticipative, Maroclear a procédé le 1er juin 2018 à une bascule de ses activités opérationnelles sur son site de secours, en simulant dans des conditions réelles une indisponibilité totale de son siège social.
Akhannouch : la filière laitière crée plus de 400.000 postes d'emploi directs et indirects.

La filière laitière crée entre 400.000 et 450.000 postes d'emploi directs et indirects, a affirmé le ministre de l'Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural et des Eaux et Forêts, Aziz Akhannouch.
Les Bourses européennes ouvrent sur une note indécise.

Les principales Bourses européennes évoluent sur une note hésitante en début de séance mercredi, l'appréciation de l'euro après des propos de responsables de la Banque centrale européenne (BCE) venant s'ajouter à un regain d'inquiétude pour l'Italie et aux tensions persistantes sur le front du commerce international.



Leguide Immobilier


Duplex à Skhirat plage, Skhirat
Superficie : 140m²
Prix Location Meublé : 8 500 DH
Référence : 111

Leguide Conso


HP - Mini 210-1010ek + Souris optique
Processeur Intel Atom N450 de 1,66 GHz - mémoire 1 Go DDR2 - Disque dur 160 Go - Écran large 10,1 pouces - Webcam.

Leguide Voyage


Easy.Loc Car
EASY.LOC CAR est une société spécialisée dans la location de voitures location de voitures pour longue et courte durée.