Leguide.ma
Leguide du jour Actualités Consommateurs Immobilier Voyages Agenda
Activités Royales Monde Economie Sport High-tech Culture Maroc
0     0     0
La vie éco, il y a 2 mois

Chèques irréguliers : le système de vérification sera opérationnel d’ici la fin de l’année.
Grâce à un identifiant et un mot de passe, les commerçants peuvent désormais vérifier la régularité des chèques reçus. Le prix de base prévu est de 10 DH, mais une tarification dégressive sera mise en place en fonction des volumes des consultations. Creditinfo compte dispenser des cycles de formation aux intéressés.

Le service de centralisation des chèques irréguliers (SCCI) lancé par Bank Al-Maghrib, en partenariat avec Creditinfo Checks, sera opérationnel d’ici la fin de cette année. La société étant en train de finaliser les prérequis organisationnels et techniques. Ouvert aux commerçants, tous types confondus, allant de la grande entreprise à l’autoentrepreneur, en passant par la PME et la TPE, pourvu qu’ils aient une patente et qu’ils paient une taxe professionnelle, ce service permettra à l’utilisateur de se protéger contre tout chèque frappé d’une irrégularité. D’ailleurs, les principales informations collectées par le SCCI sont relatives aux comptes clôturés (le nombre des comptes clôturés frôle les 15 millions), les coordonnées bancaires des interdits bancaires et judiciaires, les oppositions sur chèques ainsi que les faux chèques.

Les commerçants éligibles peuvent souscrire ce service et consulter, ce faisant, la régularité des chèques qui leur sont remis, et ce, à travers plusieurs canaux, à savoir, «directement sur la plateforme creditinfochekcs.com, une application mobile, sur les terminaux de paiement électronique (TPE) qui incluent un lecteur de chèques, ou encore, en XML pour les grandes surfaces notamment», détaille Sidimohamed Abouchikhi, directeur Afrique francophone de Creditinfo.

Réponse instantanée

Il suffit donc d’être muni de son identifiant et de son mot de passe pour accéder au service de consultation proposée par la société et d’insérer le numéro du chèque pour vérifier instantanément sa régularité. Un code couleur est ainsi proposé par la société ; le vert signifie que le chèque ou le compte n’est pas enregistré dans la base de données au moment de la vérification, le rouge correspond à leur enregistrement. La couleur orange, elle, renseigne sur une déclaration de perte ou de vol de chèque ou de chéquier, sans que les références du chèque ou chéquier ne soit enregistrées, tandis que la blanche annonce une lecture impossible de la piste CMC7 du chèque. «Il faut savoir que cette vérification immédiate accompagnée d’une réponse instantanée permet non seulement de sécuriser les transactions commerciales, puisque le commerçant a la possibilité de refuser le paiement par chèque, mais aussi de réduire le délai de ces transactions», explique M.Abouchikhi.

Des partenariats seront conclus pour le déploiement de la solution

Comme toute prestation a un coût, le prix prévu est de 10 DH par consultation. Toutefois, il ne s’agit pas d’un fixe appliqué à tous. «La tarification serait dégressive pour certains clients, en fonction du volume des consultations par exemple. Le même prix ne peut être appliqué à la fois pour une personne qui consulte une fois par mois et une autre qui utilise ce service une centaine de fois», précise notre source.

Reste à savoir les moyens de déploiement de ce service à travers le pays. M.Abouchikhi assure que des partenariats seraient conclus avec des sociétés en vue de commercialiser ce service dans plusieurs villes. «L’objectif étant de permettre aux commerçants intéressés d’adhérer à la prestation que nous proposons sans obligation de déplacement à nos locaux», précise-t-il. De même, des cycles de communication et de formation sont prévus afin d’assimiler l’utilisation du service et son utilité. «En fonction de la demande, nous envisageons, par exemple, de dispenser des formations aux médecins, avocats ou toute autre profession intéressée et ce, en passant par leur ordre respectif», explique le directeur Afrique francophone de Creditinfo.

Lire Source
Lire aussi

La Banque Atlantique, filiale du groupe marocain BCP, déploie sa nouvelle identité visuelle au Mali.

La Banque Atlantique, filiale du groupe marocain Banque Centrale populaire (BCP), a annoncé, mardi, le déploiement de sa nouvelle identité visuelle au Mali.
La Bourse de Casablanca entame la semaine en légère baisse.

La Bourse de Casablanca a débuté la semaine en légère baisse, dû en partie à la mauvaise performance affichée par les secteurs "Participation et Promotion immobilières" et "Sylviculture & Papier".
Classement : Tanger-Med, 1er port à conteneurs en Afrique.

Le port Tanger Med se hisse en première position en Afrique et 45ème parmi les 500 ports à conteneurs du monde, à en croire le dernier classement de référence du "World Top Container Ports" de la revue spécialisée "Container Management".
Croissance mondiale : La BCE met en garde contre une montée du protectionnisme.

Les dangers qui guettent la croissance mondiale pourraient s’aggraver avec la montée du protectionnisme, alors que la menace d’un relèvement des droits de douane américains continue de saper la confiance des marchés, relève jeudi la Banque centrale européenne (BCE).
Dakhla : Bientôt des circuits touristiques spécifiques pour l’artisanat.

La ville de Dakhla sera dotée de circuits d’artisanat adossés aux circuits touristiques à la région Dakhla-Oued Eddahab pour enrichir l’offre culturelle et touristique de la perle du Sud.
Tanger-Med, premier port à conteneurs en Afrique.

Tanger Med vient de conforter sa position dans le top 50 mondial des ports à conteneurs, se classant 1er en Afrique et 45ème au monde.
Profit warning pour le spécialiste de la peinture Colorado.

L'industriel Colorado a émis un profit warning le 3 août. Le spécialiste de la peinture s'attend à une baisse du son résultat net au titre du premier semestre 2018
Hausse du commerce extérieur de marchandises.

Le commerce extérieur de marchandises au Maroc a progressé de 7,8% à 685,8 milliards de dirhams (MMDH) contre 636,2 MMDH en 2016, selon l'Office des changes.
Au Maroc, l’électrification a fait "des bonds de géant" (BAD).

En 20 ans, l'électrification au Maroc a fait "des bonds de géant" jusqu’à assurer une couverture quasi-totale du territoire et permettre au pays d'apparaître comme un "pionnier" des énergies renouvelables en Afrique, selon la Banque africaine de développement (BAD)
La CGI signe une charte de partenariat avec les notaires.

La Compagnie générale immobilière (CGI), filiale du Groupe CDG, et le Conseil national de l’Ordre des notaires du Maroc (CNONM) ont procédé récemment à Rabat à la signature d’une charte de partenariat.



Leguide Immobilier


Duplex à Skhirat plage, Skhirat
Superficie : 140m²
Prix Location Meublé : 8 500 DH
Référence : 111

Leguide Conso


SONY - 40"
40"
Résolution : 1920x1080
Contraste : 16.000:1
2HDMI

Leguide Voyage


Palais Gharnata
Ce lieu traditionnel accueille ses clients de père en fils depuis 1958 sur 2000m².
Derrière les lourdes portes se cachent une multitude d’endroit comme le patio grandiose, les divers salons pouvant accueillir jusqu’à 250 pers, ...