Leguide.ma
Leguide du jour Actualités Consommateurs Immobilier Voyages Agenda
Activités Royales Monde Economie Sport High-tech Culture Maroc
0     0     0
Maroc Hebdo, il y a 8 mois

La divorcée.
Actuellement en salle, un film réalisé par Rachid Laaroussi.
Asmae, une femme qui n’a connu de péché que le divorce se voit tournée par les mauvaises langues, fusillée du regard, accusée à tort. Les coups ne manquent de pleuvoir au besoin. Oui, péché, car pour la société c’en est un.

La divorcée, un long métrage de Rachid Laaroussi, pointe du doigt un mal de tous connu. Un titre à contextualiser, car mis dans le préconçu de notre société, on le voit plein, et battant. Un titre assez bavard, car tout se défile aux yeux du Marocain avant de les balader sur le film. Il sait qu’on tape fort sur la divorcée, il est donc aux aguets pour vérifier sa prémonition. Il a vu juste et se délecte de son flair. Car il tombe droit dans le quotidien d’Asmae.

Une jeune femme toute faite, qui fait sa vie avec mesure, la gagnant à sa sueur, pleine d’elle même, ne requérant qu’un esprit reposé. De quoi? Des bruits de couloirs, et des ragots qui s’entassent sur elle comme mouches. Elle est sous la botte d’une société sans pardon. Un mot faussé, mais à raison, car il légitime sournoisement un forfait commis par la jeune Asmae. Comme si c’était pécher, que de divorcer. Rappel est fait aux enseignements sacrosaints qui mettent le divorce au rang des permissions les mieux haïes de dieu. Ce qui donne la part belle à l’expression déjà.

Mais il est des choses dont la société, quoique pliant échine au divin, ne s’accommode pas. La culture serait-elle plus maîtresse des lieux que ne le sont les sept cieux? Sûrement. Entre ciel et terre, Asmae est matraquée, par chaque quidam que le bon dieu fait, et le jour durant. Pillée des regards, et tournée par les mauvaises langues, sa vie a tout d’un délit. Elle n’est épargnée de quasi-personne, ses proches font foule avec le reste des calomniateurs. Sa condition déplaît fort. C’est tout juste si on ne lui accole pas le mot de traînée. Ou si… c’est chose faite.

Dérision et honte
Elle n’a de cesse que de buter contre des embûches allant jusqu’à son lieu de travail. Les avances ne tarissent pas. Respectueuse, observant de près ses limites et les convenances du milieu, elle repousse plus d’un. Mais le malheur frappe encore, Asmae, se voit limogée pour faute qu’elle soit, dans l’esprit rapiécé de son supérieur, une femme à problèmes. Son frère, macho qu’il est, prend le dessus sur elle. Comme une mise sous tutelle. Elle est tabassée quand le patriarche juge bon de le faire. A la fois un objet de dérision et de honte, elle vivote sans plus. Le flux de mémoire irrigue au besoin sa petite vie pour la parachuter dans un passé noir ébène. Battue, insultée à mort par son ex-mari, se tirer de ce venin de vie fut un ultimatum crié haut par le reste de sa dignité. Son père, ayant, contre tout le tenable, remué ciel et terre pour lui faire porter les digressions du mari, l’obliger par cela de le souffrir, mais rien n’y fit.

A présent elle paie, non pas au simili, mais de la vie qui lui reste. Ainsi, et par l’entremise d’Asmae, l’idée glosée sur le bas vécu des femmes divorcées se fait on ne peut plus sonore. Aussi voit-on, en marge de cette vie arrachée, l’enfant issu d’un ménage éclaté. Il regrette un vide qui désormais pèse lourd.

En savoir plus
Lire aussi

La Galerie Banque populaire de Rabat expose Mohamed El Bellaoui.

Les cimaises de la Galerie Banque populaire de Rabat abritent, jusqu’au 6 avril, les œuvres de l’artiste Mohamed El Bellaoui, alias Rebel Spirit, le temps de l’exposition «Un poète dans la ville».
L’amour en sculpture.

Du jeudi 14 février au 18 avril, les sculpteurs Karim Alaoui et Giovanni Caselatto exposeront à Abla Ababou Galerie à Rabat. L’exposition invite à la spiritualité et à l’amour universel.
Les Israélo-Marocains sur les traces de leur pays d’origine.

Beaucoup d’Israélo-Marocains cherchent à recréer le lien coupé avec le Maroc, un des rares pays arabes où le patrimoine judaïque est préservé.
“Night Walk” de Aziz Tazi, une tentative de combattre les préjugés entre Orient et Occident

Des stars hollywoodiennes, des scènes d’action, des techniques de tournage de grande facture, ainsi que des acteurs et des paysages marocains sont autant d’éléments que le réalisateur Aziz Tazi a réunis pour son long-métrage “Night Walk” dans le but de régaler le public à travers ce film, motivé aussi par le souci du jeune cinéaste marocain de combattre les préjugés entre Orient et Occident et de rapprocher ces deux mondes.
«La Grande Aventure Lego 2» en tête du box-office nord-américain

Le film «La Grande Aventure Lego 2», sorti le week-end, s'est classé en tête du box-office nord-américain, selon les chiffres provisoires publiés dimanche par la société spécialisée Exhibitor Relations.
"This is America" de Childish Gambino sacrée "chanson de l'année"

Le tube "This Is America" de Childish Gambino a remporté le prix de "la chanson de l'année", lors de lors de la 61ème cérémonie des Grammy Awards, qui s'est déroulée dimanche à Los Angeles.
Une exposition itinérante en hommage à Tayeb Seddiki.

Le vernissage d’une exposition itinérante à la mémoire du dramaturge et père du théâtre marocain, Feu Tayeb Seddiki, baptisée «C Tayeb», a eu lieu au hall de la gare ferroviaire Rabat-Agdal, donnant ainsi le coup d’envoi des activités culturelles marquant la commémoration du 3ème anniversaire de son décès.
Bilal Hassani. L’icône du troisième type.

Bilal Hassani, un franco-marocain représente la France à l’Eurovision
Cinéma: «Masood, Saida et Saâdane»

Le dernier film de Brahim Chkiri est sorti le 30 janvier dans les grandes salles du Royaume. «Masood, Saida et Saâdane» est le deuxième road movie du réalisateur.
« On raconte que », le manuel virtuel de l'Histoire du Maroc de Nabil Mouline voit le jour

Le premier manuel virtuel de l’histoire du Maroc verra le jour sous l’intitulé « On raconte que ». Signé l’historien et chercheur Nabil Mouline, ce projet promet, en 30 vidéos de dix minutes chacune, de présenter de manière scientifique, accessible au grand public les principaux épisodes de l'histoire du Royaume. La première capsule sera diffusée sur les réseaux sociaux et sera consacrée au soulèvement du Rif.



Leguide Immobilier


Duplex à Skhirat plage, Skhirat
Superficie : 140m²
Prix Location Meublé : 8 500 DH
Référence : 111

Leguide Conso


Toshiba - Camileo HD
Caméscope - haute définition avec lecteur numérique/enregistreur vocal - capture vidéo mode écran large - 5.0 mégapixel - mémoire prise en charge : MMC, SD - flash card.
Réf.: PA4083E-1CAM

Leguide Voyage


Riad Monceau
Véritable petit bijou de l’architecture hispano-mauresque, daté du XVIIIe, mais entièrement reconditionné en 2002, le « Monceau » associe le charme d’un riad authentique et le confort d’une demeure de conception récente, le calme d’un véritable havre de paix et la proximité immédiate des principaux sites touristiques et des commerces.