Leguide.ma
Leguide du jour Actualités Consommateurs Immobilier Voyages Agenda
Activités Royales Monde Economie Sport High-tech Culture Maroc
0     0     0
Maroc Diplomatique , il y a 10 jours

Élection CGEM: M. Mezouar présente les grandes lignes de son programme « Un élan pour tous ».
Le candidat à la présidence de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), Salaheddine Mezouar, a présenté, mardi à Casablanca, avec son colistier Fayçal Mekouar, sa vision pour le développement des sociétés nationales et les grandes lignes de son programme placé sous le signe « Un élan pour tous ».

Le programme du binôme, constitué avec Fayçal Mekouar, est axé sur « une intelligence collective plaçant la PME au centre des préoccupations » et a été élaboré sur la base d’un échange avec les acteurs du secteur privé pour répondre au mieux à leurs attentes et apporter de réelles solutions aux problèmes, notamment les délais de paiement, le financement et les procédures.

« Notre vision d’une CGEM 2021 forte, efficace et en phase avec les attentes des entrepreneurs et les enjeux du pays, est axée sur un soutien volontariste à la PME et à la TPE, un renforcement de l’attractivité des territoires, un positionnement volontariste pour sur de nouveaux relais de croissance au bénéfice de tous, un recentrage du dialogue social ainsi que la mise en place de solutions sectorielles spécifiques couvrant tous les secteurs critiques », a détaillé M. Mezouar.

Pour construire un élan du secteur privé « CGEM 2021 », le candidat a soutenu que « nous avons besoin d’un projet commun qui fédère toutes les parties prenantes », insistant sur l’importance d’assurer un équilibre entre politique et économie pour aller de l’avant sur la voie du développement.

Écoute, ouverture, diversité, proximité, jeunesse, avenir et intelligence collective sont les maîtres-mots qui caractériseront la CGEM de demain, a dit M. Mezouar, ajoutant que « notre vision innovante structurera notre approche et guidera notre progression, une progression qui sera basée sur le pragmatisme et l’agilité ».

Par ailleurs, l’ancien ministre des Affaires étrangères a fait valoir que sa stratégie couvrant la période 2018-2021 ambitionne de faire de la CGEM « une organisation représentative, inclusive et adaptée aux ambitions en proposant une réforme des statuts, un conseil des régions et une décentralisation des commissions et ce, sur la base d’une démarche pragmatique et de définition des priorités ».

Abordant la politique de régionalisation, M. Mezouar a relevé la nécessité de tenir des réunions périodiques et tournantes entre la présidence et les régions et d’assurer une interaction du travail avec la centrale, en vue de renforcer le poids des régions et renforcer la proximité avec les entreprises.

De son côté, Fayçal Mekouar a indiqué que le programme prévoit une concertation permanente avec les entrepreneurs et une mise en place d’indicateurs de suivi, ajoutant que « notre programme ambitionne de faire de la CGEM une confédération fédératrice par une intégration régionale et sectorielle, une dynamique de l’économie sociale et solidaire, et des solutions concrètes pour lutter contre l’informel ».

« Nous avons fait le choix de l’écoute, du partage et de l’interaction pour que notre feuille de route soit la vôtre, et pour que, une fois investis de votre confiance, nous puissions, ensemble, en faire une plateforme de mobilisation et d’action, dans un esprit de synergie positive entre les différentes structures de notre confédération », a-t-il ajouté.

L’autre binôme en lice pour la présidence de la CGEM est Hakim Marrakchi et sa colistière Assia Benhida. L’Assemblée générale élective de la Confédération générale des entreprises du Maroc aura lieu le 22 mai.

Voir Source
Lire aussi

L’expertise automobile gangrenée par les pratiques malsaines.

Près de la moitié des propositions de remboursement des sinistres contestée par les assurés. Une trentaine d’experts assermentés mis en cause par la direction des affaires civiles. L’absence de conditions d’accès au métier facilite l’entrée de praticiens peu scrupuleux et les manquements à la déontologie.
Logement : la demande frémit à Casablanca et Rabat.

La baisse du coût de financement bancaire et la stabilisation des prix incitent à l’achat. Le retour prématuré des MRE en raison de Ramadan contribue également à l’animation du marché. A Casablanca, la demande est concentrée sur Bouskoura et Dar Bouazza.
Produits phytosanitaires : les bonnes affaires de Syngenta au Maroc .

Syngenta a engrangé 319 millions de dollars en Afrique, dont 50 millions au Maroc. Pour contrecarrer la concurrence de plus en plus forte des fabricants de génériques, l’entreprise enrichit son offre de produits par un accompagnement des agriculteurs dans les régions.
Hôteliers et voyagistes déroulent le tapis rouge aux touristes chinois.

En 2017, 120 000 touristes chinois ont visité le Maroc. Menus en mandarin, cartes asiatiques et du personnel qui parle la langue : les hôtels se conforment à leurs exigences. Quatre restaurants asiatiques, dont deux sont tenus par des Chinois, ont ouvert à Fès.
Le Japon consolide sa coopération avec le Maroc .

L’amélioration de la compétitivité économique et l’établissement d’une croissance durable, la réduction des disparités régionales et spatiales et la coopération Sud-Sud triangulaire Japon-Maroc-Afrique sont les trois axes du partenariat. Le Japon a accordé au Maroc un prêt concessionnel de 435 MDH pour la construction d’un navire océanographique et de recherche halieutique
Sécurité informatique : les grands groupes font confiance aux marques, les PME sont à la traîne.

Une quinzaine d’acteurs se partagent un marché essentiellement constitué de grands groupes. Des solutions efficaces à moindre coût développées par des start-up, ou en open source, sont disponibles. Les multinationales essaient d’investir le créneau des PME/TPE avec des solutions bon marché.
CMI lance le paiement multicanal des taxes locales .

Le Centre monétique interbancaire (CMI) a lancé, en partenariat avec la Trésorerie Générale du Royaume (TGR), le paiement multicanal des locales 2018.
Élection CGEM: M. Mezouar présente les grandes lignes de son programme « Un élan pour tous ».

Le candidat à la présidence de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), Salaheddine Mezouar, a présenté, mardi à Casablanca, avec son colistier Fayçal Mekouar, sa vision pour le développement des sociétés nationales et les grandes lignes de son programme placé sous le signe « Un élan pour tous ».
ADNOC et OCP annoncent la création d’une joint-venture de production d’engrais .

Le Groupe OCP et Abu Dhabi National Oil Company (ADNOC) collaboreront pour la création d’une joint-venture (JV) de production d’engrais de classe mondiale.
Prêt-à-porter féminin : Monarqueo compte investir 100 MDH d’ici 2023.

L’enseigne 100% marocaine ambitionne de développer une offre haut de gamme et accessible. Elle compte développer très rapidement un réseau de 10 boutiques dans les grandes villes du pays n Le façonnage est pour l’instant confié à un sous-traitant local. La société a décidé d’ouvrir sa propre usine en 2019.



Leguide Immobilier


Duplex à Skhirat plage, Skhirat
Superficie : 140m²
Prix Location Meublé : 8 500 DH
Référence : 111

Leguide Conso


Kitea - Set coton rayure
Réf.: KTR319
Rideau coton rayure Multi
Dim.: 150x250cm 175 Dh
Réf.: KTC319
House de coussin coton rayure
Multi Dim.: 40X40cm 30 Dh
Réf.: KTG319
Galette coton rayure multi
Dim.: 40x40cm 50 Dh
Réf.: KTM319
Set Manique coton rayure Multi
(sous-plat+gant+tablier) 55 Dh
Réf.: KTCH319
Chemin de table coton rayure
Multi Dim.: 45x150cm 65 Dh
Réf.: KTS319
Set de table coton rayure Multi
Dim.: 33x48cm 20 Dh

Leguide Voyage


Riad Atlas Kasbah
L’ ecolodge (éco-logis) Atlas Kasbah est la première maison d’hôtes fondée sur le développement durable au coeur de la Réserve de Biosphère de l’arganeraie, patrimoine de l’Unesco. Ce riad écologique est situé à Agadir au Sud du Maroc, sur les premiers contreforts du Haut Atlas occidental et à seulement 20 minutes de la plage d’Agadir !