Leguide.ma
Leguide du jour Actualités Consommateurs Immobilier Voyages Agenda
Activités Royales Monde Economie Sport High-tech Culture Maroc
0     0     0
20 Minutes, il y a 5 mois

Arsenal nucléaire: Pourquoi la Corée du Nord menace d'annuler le sommet avec Donald Trump?
Les deux dirigeants doivent se rencontrer le 12 juin à Singapour, pour discuter, entre autres choses, de l’arsenal atomique nord-coréen…

A quelques jours d’une rencontre historique entre Donald Trump et Kim Jong-un, nouveau coup de théâtre dans les relations diplomatiques complexes entre les deux pays. La Corée du Nord a menacé d’annuler ce sommet si Washington cherchait à l’obliger à renoncer unilatéralement à son arsenal nucléaire.

« Si les Etats-Unis tentent de nous mettre au pied du mur pour nous forcer à un renoncement nucléaire unilatéral, nous ne serions plus intéressés par un tel dialogue », a déclaré le ministre adjoint des Affaires étrangères Kim Kye Gwan cité par l’agence officielle KCNA.

Dans ce cas, a-t-il ajouté, Pyongyang « reconsidérerait » sa participation au sommet entre son dirigeant et le président américain prévu le 12 juin à Singapour.

L’arsenal atomique nord-coréen est au programme des discussions. Mais le Nord a soutenu pendant des années qu’il ne renoncerait jamais aux armes nucléaires, alors que Washington exige « la dénucléarisation complète, vérifiable et irréversible » de la Corée du Nord.

Le « modèle libyen » pour la Corée du Nord ?
Pour l’heure, celle-ci n’a pas rendu publiques les concessions qu’elle propose, hormis des engagements envers la dénucléarisation de la « péninsule coréenne », une formule sujette à interprétation.

Pyongyang a également annulé une rencontre de haut niveau avec la Corée du Sud pour protester contre des exercices militaires annuels en cours entre Séoul et Washington, qualifiés de « provocation ». Washington et Séoul avaient pourtant prévenu que ces exercices auraient lieu, mais qu'ils seraient raccourcis. Il s’agit d’un retour frappant à la rhétorique traditionnelle de la Corée du Nord après des mois de rapprochement diplomatique sur la péninsule.

« Pyongyang a clairement dit à maintes reprises que la condition préalable à la dénucléarisation est de mettre fin à la politique hostile envers la Corée du Nord, aux menaces nucléaires et au chantage des Etats-Unis », a poursuivi le ministre nord-coréen.

Par le passé, Pyongyang a exigé le retrait des troupes américaines déployées au Sud pour protéger Séoul de son voisin, de même que la fin du parapluie nucléaire américain sur son allié.

Le ministre a également tiré à boulets rouges sur le conseiller américain à la Sécurité nationale John Bolton, qui a évoqué le « modèle libyen » pour la dénucléarisation du Nord. Il s’agit d’une « tentative sinistre d’imposer à notre digne Etat le destin de la Libye et de l’Irak », a-t-il lancé. « Je ne peux réprimer mon indignation (…) et douter de la sincérité » des Etats-Unis.

Refus de l’aide économique des Etats-Unis
Le Nord justifie de longue date ses armes nucléaires par la menace d’invasion américaine. Après avoir renoncé à son programme atomique, le leader libyen Mouammar Khadafi avait été tué lors d’un soulèvement soutenu par des bombardements de l’OTAN.

Kim Jong-un a également balayé la proposition du secrétaire d’Etat américain Mike Pompeo - qui s’est rendu deux fois à Pyongyang - selon laquelle les Etats-Unis pourraient apporter une aide économique à la Corée du Nord, en échange de la dénucléarisation. « Nous n’avons jamais attendu l’aide américaine pour mener notre construction économique et nous ne conclurons jamais un tel accord à l’avenir ».

Ces dernières semaines, outre un sommet rarissime avec le président sud-coréen Moon Jae-in dans la Zone démilitarisée (DMZ) qui divise la péninsule, Kim Jong-un a rencontré deux fois le président chinois Xi Jinping et annoncé qu’il détruirait la semaine prochaine son site d’essais nucléaires.

Washington a fait savoir qu’il continuait à préparer la rencontre entre Kim et Trump, la porte-parole du département d’Etat Heather Nauert déclarant que les Etats-Unis n’avaient pas « été notifiés » d’un changement.

Lire Source
Lire aussi

Mexique: L'ouragan Willa, en catégorie 5, en route vers le nord-ouest du pays.

Selon le Centre américain des ouragans (NHC), l’ouragan Willa devrait toucher les côtes mexicaines …
Erdogan et Trump d'accord sur la "nécessité d'éclaircir" l'affaire Khashoggi.

La Turquie a promis "toute la vérité" sur l'affaire Jamal Khashoggi, ce journaliste saoudien tué à l’intérieur du consulat de son pays à Istanbul.
Face à une nouvelle caravane de migrants, Trump menace de fermer la frontière.

Plusieurs milliers de Honduriens marchent en direction des Etats-Unis...
Sommet de l'UE : les 28 se retrouvent après le surplace sur le Brexit.

Malgré une ambiance plus détendue que lors du précédent sommet européen, aucune avancée n'a pas être constatée dans les négociations sur le Brexit. La frontière entre l'Irlande du Nord et la République d'Irlande reste problématique. Mais les 28 poursuivent jeudi leurs discussions sur la sécurité et l'immigration au sein de l'UE.
Etats-Unis: La prison de Guantanamo restera ouverte encore au moins 25 ans.

Donald Trump a signé un décret ordonnant au Pentagone de «maintenir ouvertes les installations carcérales de Guantanamo Bay»…
Les deux Corées et l'ONU discutent du désarmement de la frontière.

Malgré la détente, les deux pays restent officiellement en guerre depuis 1953, aucun traité de paix n'ayant encore été signé.
Syrie: Les djihadistes veulent poursuivre le combat à Idleb.

Après la date-limite de dimanche soir prévue pour leur départ par le plan de la Russie et de la Turquie, les djihadistes occupaient toujours la zone...
Le journaliste saoudien Khashoggi aurait été torturé et tué au consulat saoudien d'Istanbul

Citant des responsables turcs et américains, le Washington Post affirme que son collaborateur saoudien Jamal Khashoggi a été torturé puis tué au sein du consulat d'Arabie saoudite à Istanbul, où il avait disparu mardi 2 octobre.
Italie: De fortes pluies provoquent l'effondrement partiel d'un pont autoroutier.

L'effondrement n'a fait aucune victime, le pont ayant été fermé à la circulation un peu plus tôt dans la journée...
En Indonésie, les ONG étrangères refoulées par les autorités : "On aurait pu être utiles"

Plusieurs ONG dénoncent les restrictions d'accès imposées par les autorités indonésiennes aux équipes étrangères de sauveteurs, empêchées d'intervenir directement en soutien aux populations des Célèbes touchées par le séisme et le tsunami.



Leguide Immobilier


Duplex à Skhirat plage, Skhirat
Superficie : 140m²
Prix Location Meublé : 8 500 DH
Référence : 111

Leguide Conso


- Sachet de variétés de chocolat
100grs

Leguide Voyage


Thermes de Moulay Yaccoub
Moulay Yacoub est une station thermale située à 22 km au nord ouest de la ville de Fès, dans un paysage de collines prérifaines. Se mêle dans cette région la culture berbère et Fassie (des habitants de Fes).Moulay Yacoub se trouve également à proximité des villes de Meknes et Ifrane, ainsi que des Ruines de Volubilis