Leguide.ma
Leguide du jour Actualités Consommateurs Immobilier Voyages Agenda
Activités Royales Monde Economie Sport High-tech Culture Maroc
0     0     0
20 Minutes, il y a 10 jours

Arsenal nucléaire: Pourquoi la Corée du Nord menace d'annuler le sommet avec Donald Trump?
Les deux dirigeants doivent se rencontrer le 12 juin à Singapour, pour discuter, entre autres choses, de l’arsenal atomique nord-coréen…

A quelques jours d’une rencontre historique entre Donald Trump et Kim Jong-un, nouveau coup de théâtre dans les relations diplomatiques complexes entre les deux pays. La Corée du Nord a menacé d’annuler ce sommet si Washington cherchait à l’obliger à renoncer unilatéralement à son arsenal nucléaire.

« Si les Etats-Unis tentent de nous mettre au pied du mur pour nous forcer à un renoncement nucléaire unilatéral, nous ne serions plus intéressés par un tel dialogue », a déclaré le ministre adjoint des Affaires étrangères Kim Kye Gwan cité par l’agence officielle KCNA.

Dans ce cas, a-t-il ajouté, Pyongyang « reconsidérerait » sa participation au sommet entre son dirigeant et le président américain prévu le 12 juin à Singapour.

L’arsenal atomique nord-coréen est au programme des discussions. Mais le Nord a soutenu pendant des années qu’il ne renoncerait jamais aux armes nucléaires, alors que Washington exige « la dénucléarisation complète, vérifiable et irréversible » de la Corée du Nord.

Le « modèle libyen » pour la Corée du Nord ?
Pour l’heure, celle-ci n’a pas rendu publiques les concessions qu’elle propose, hormis des engagements envers la dénucléarisation de la « péninsule coréenne », une formule sujette à interprétation.

Pyongyang a également annulé une rencontre de haut niveau avec la Corée du Sud pour protester contre des exercices militaires annuels en cours entre Séoul et Washington, qualifiés de « provocation ». Washington et Séoul avaient pourtant prévenu que ces exercices auraient lieu, mais qu'ils seraient raccourcis. Il s’agit d’un retour frappant à la rhétorique traditionnelle de la Corée du Nord après des mois de rapprochement diplomatique sur la péninsule.

« Pyongyang a clairement dit à maintes reprises que la condition préalable à la dénucléarisation est de mettre fin à la politique hostile envers la Corée du Nord, aux menaces nucléaires et au chantage des Etats-Unis », a poursuivi le ministre nord-coréen.

Par le passé, Pyongyang a exigé le retrait des troupes américaines déployées au Sud pour protéger Séoul de son voisin, de même que la fin du parapluie nucléaire américain sur son allié.

Le ministre a également tiré à boulets rouges sur le conseiller américain à la Sécurité nationale John Bolton, qui a évoqué le « modèle libyen » pour la dénucléarisation du Nord. Il s’agit d’une « tentative sinistre d’imposer à notre digne Etat le destin de la Libye et de l’Irak », a-t-il lancé. « Je ne peux réprimer mon indignation (…) et douter de la sincérité » des Etats-Unis.

Refus de l’aide économique des Etats-Unis
Le Nord justifie de longue date ses armes nucléaires par la menace d’invasion américaine. Après avoir renoncé à son programme atomique, le leader libyen Mouammar Khadafi avait été tué lors d’un soulèvement soutenu par des bombardements de l’OTAN.

Kim Jong-un a également balayé la proposition du secrétaire d’Etat américain Mike Pompeo - qui s’est rendu deux fois à Pyongyang - selon laquelle les Etats-Unis pourraient apporter une aide économique à la Corée du Nord, en échange de la dénucléarisation. « Nous n’avons jamais attendu l’aide américaine pour mener notre construction économique et nous ne conclurons jamais un tel accord à l’avenir ».

Ces dernières semaines, outre un sommet rarissime avec le président sud-coréen Moon Jae-in dans la Zone démilitarisée (DMZ) qui divise la péninsule, Kim Jong-un a rencontré deux fois le président chinois Xi Jinping et annoncé qu’il détruirait la semaine prochaine son site d’essais nucléaires.

Washington a fait savoir qu’il continuait à préparer la rencontre entre Kim et Trump, la porte-parole du département d’Etat Heather Nauert déclarant que les Etats-Unis n’avaient pas « été notifiés » d’un changement.

Lire Source
Lire aussi

Nucléaire iranien : nouveau rendez-vous diplomatique à Vienne pour sauver l'accord.

Depuis le retrait des Etats-Unis, les autres signataires tentent de maintenir à flot l'accord destiné à garantir la nature strictement pacifique du programme nucléaire de la république islamique.
Nigeria : des viols contre de la nourriture pour les victimes de Boko Haram.

En s'appuyant sur 250 témoignages de femmes, Amnesty International assure qu'un "système bien organisé" d'exploitation sexuelle s'est mis en place au Nigeria pour violer les femmes qui cherchaient à ne pas mourir de faim.
Des avions israéliens frappent un bateau amarré au large de Gaza.

Des avions israéliens ont détruit mercredi matin un bateau amarré au large de Gaza, a annoncé l’armée israélienne, sans faire état de victimes.
Crash d'un avion à La Havane: Une des trois survivantes décède, le bilan passe à 111 morts.

La jeune femme de 23 ans « se trouvait dans un état extrêmement critique qu’il n’a pas été possible d’inverser » en dépit des efforts des médecins...
Le régime syrien a pris le contrôle total de Damas.

Le régime de Bachar al-Assad a annoncé lundi contrôler "totalement" Damas et ses environs pour la première fois depuis 2012, après avoir chassé les jihadistes du groupe Etat islamique (EI).
Venezuela: Nicolas Maduro remporte une présidentielle contestée par l'opposition.

Le chef de l’Etat sortant aurait reçu près de 70 % des suffrages, un résultat dénoncé par l'opposition et une partie de la communauté internationale...
L’Égypte ouvre sa frontière exceptionnellement avec Gaza pour le mois du Ramadan.

Le président égyptien a ordonné l’ouverture exceptionnelle pour une durée d’un mois de la frontière avec Gaza à l’occasion du Ramadan, après des protestations massives durant lesquelles environ 60 Palestiniens ont été tués lundi par l’armée d’occupation israélienne à la barrière entre Israël et la bande de Gaza.
Affrontements à Gaza: L'armée israélienne attaque le Hamas en représailles de tirs contre ses soldats

Une maison de la ville israélienne de Sderot avait été endommagée mercredi par des tirs de mitrailleuse lourde en provenance de Gaza...
Arsenal nucléaire: Pourquoi la Corée du Nord menace d'annuler le sommet avec Donald Trump?

Les deux dirigeants doivent se rencontrer le 12 juin à Singapour, pour discuter, entre autres choses, de l’arsenal atomique nord-coréen…
Macron condamne les violences des forces armées israéliennes à Gaza.

Le président français Emmanuel Macron a fait part de la vive préoccupation de la France sur la situation à Gaza, à Jérusalem et dans les villes palestiniennes, condamnant les violences des forces armées israéliennes contre les manifestants.



Leguide Immobilier


Duplex à Skhirat plage, Skhirat
Superficie : 140m²
Prix Location Meublé : 8 500 DH
Référence : 111

Leguide Conso


- ATX - 500WB
DILL alimentation
Modèle: ATX - 500WB
D’entrée AC (60/50Hz) 220V ~ 4A

Leguide Voyage


Sofitel RoyalBay Resort
Situé sur une magnifique plage de sable fin doré, le Sofitel Agadir RoyalBay Resort est la définition du luxe contemporain. Son architecture élégante allie tradition et modernité.Cette oasis de luxe et de paix vous offre une qualité de service inégalée. L'hôtel allie style contemporain et influences marocaines, avec ses fontaines et ses riads, pour rendre votre séjour inoubliable. La plage privée, la piscine et le spa sont entièrement dédiés à la relaxation et au bien-être.