Leguide.ma
Leguide du jour Actualités Consommateurs Immobilier Voyages Agenda
Activités Royales Monde Economie Sport High-tech Culture Maroc
0     0     0
20 Minutes, il y a 2 mois

Arsenal nucléaire: Pourquoi la Corée du Nord menace d'annuler le sommet avec Donald Trump?
Les deux dirigeants doivent se rencontrer le 12 juin à Singapour, pour discuter, entre autres choses, de l’arsenal atomique nord-coréen…

A quelques jours d’une rencontre historique entre Donald Trump et Kim Jong-un, nouveau coup de théâtre dans les relations diplomatiques complexes entre les deux pays. La Corée du Nord a menacé d’annuler ce sommet si Washington cherchait à l’obliger à renoncer unilatéralement à son arsenal nucléaire.

« Si les Etats-Unis tentent de nous mettre au pied du mur pour nous forcer à un renoncement nucléaire unilatéral, nous ne serions plus intéressés par un tel dialogue », a déclaré le ministre adjoint des Affaires étrangères Kim Kye Gwan cité par l’agence officielle KCNA.

Dans ce cas, a-t-il ajouté, Pyongyang « reconsidérerait » sa participation au sommet entre son dirigeant et le président américain prévu le 12 juin à Singapour.

L’arsenal atomique nord-coréen est au programme des discussions. Mais le Nord a soutenu pendant des années qu’il ne renoncerait jamais aux armes nucléaires, alors que Washington exige « la dénucléarisation complète, vérifiable et irréversible » de la Corée du Nord.

Le « modèle libyen » pour la Corée du Nord ?
Pour l’heure, celle-ci n’a pas rendu publiques les concessions qu’elle propose, hormis des engagements envers la dénucléarisation de la « péninsule coréenne », une formule sujette à interprétation.

Pyongyang a également annulé une rencontre de haut niveau avec la Corée du Sud pour protester contre des exercices militaires annuels en cours entre Séoul et Washington, qualifiés de « provocation ». Washington et Séoul avaient pourtant prévenu que ces exercices auraient lieu, mais qu'ils seraient raccourcis. Il s’agit d’un retour frappant à la rhétorique traditionnelle de la Corée du Nord après des mois de rapprochement diplomatique sur la péninsule.

« Pyongyang a clairement dit à maintes reprises que la condition préalable à la dénucléarisation est de mettre fin à la politique hostile envers la Corée du Nord, aux menaces nucléaires et au chantage des Etats-Unis », a poursuivi le ministre nord-coréen.

Par le passé, Pyongyang a exigé le retrait des troupes américaines déployées au Sud pour protéger Séoul de son voisin, de même que la fin du parapluie nucléaire américain sur son allié.

Le ministre a également tiré à boulets rouges sur le conseiller américain à la Sécurité nationale John Bolton, qui a évoqué le « modèle libyen » pour la dénucléarisation du Nord. Il s’agit d’une « tentative sinistre d’imposer à notre digne Etat le destin de la Libye et de l’Irak », a-t-il lancé. « Je ne peux réprimer mon indignation (…) et douter de la sincérité » des Etats-Unis.

Refus de l’aide économique des Etats-Unis
Le Nord justifie de longue date ses armes nucléaires par la menace d’invasion américaine. Après avoir renoncé à son programme atomique, le leader libyen Mouammar Khadafi avait été tué lors d’un soulèvement soutenu par des bombardements de l’OTAN.

Kim Jong-un a également balayé la proposition du secrétaire d’Etat américain Mike Pompeo - qui s’est rendu deux fois à Pyongyang - selon laquelle les Etats-Unis pourraient apporter une aide économique à la Corée du Nord, en échange de la dénucléarisation. « Nous n’avons jamais attendu l’aide américaine pour mener notre construction économique et nous ne conclurons jamais un tel accord à l’avenir ».

Ces dernières semaines, outre un sommet rarissime avec le président sud-coréen Moon Jae-in dans la Zone démilitarisée (DMZ) qui divise la péninsule, Kim Jong-un a rencontré deux fois le président chinois Xi Jinping et annoncé qu’il détruirait la semaine prochaine son site d’essais nucléaires.

Washington a fait savoir qu’il continuait à préparer la rencontre entre Kim et Trump, la porte-parole du département d’Etat Heather Nauert déclarant que les Etats-Unis n’avaient pas « été notifiés » d’un changement.

Lire Source
Lire aussi

Roumanie: Des milliers de personnes manifestent à nouveau contre le gouvernement.

Les manifestants accusent le gouvernement de corruption et exigent sa démission...
Incendie au Portugal: La situation «globalement stabilisée», les pompiers redoutent une reprise des feux

L’incendie a fait 39 blessés et des milliers d’habitants ont dû être évacués…
Gaza: Un accord unilatéral pour l’apaisement consacrerait la division interne.

Tout accord unilatéral visant à apaiser les tensions avec Israël dans la bande de Gaza représentera une consécration du clivage inter-palestinien, a averti mercredi le gouvernement palestinien.
Venezuela : des députés seront jugés pour l'"attentat" contre Maduro.

Nicolas Maduro a aussi impliqué mardi l'opposant Julio Borges, actuellement en exil, dans l'"attentat" dont il prétend avoir été la cible.
Etats-Unis: Deux foyers forment le plus grand incendie de l'histoire de la Californie.

Appelés conjointement «incendie du Mendocino Complex», les deux brasiers ont consumé jusqu'à présent 114.850 hectares de terrain et ne sont maîtrisés qu'à 30%...
Ryad expulse l'ambassadeur du Canada après des critiques sur les droits de l'Homme.

Ryad n'a pas apprécié que l'ambassade canadienne demande "la libération immédiate" d'activistes des droits de l'homme récemment arrêtés.
Zimbabwe: Emmerson Mnangagwa élu président, son adversaire conteste les résultats.

L'ancien bras-droit de Mugabe s'impose avec 50,8% des voix au premier tour, selon les résultats annoncés par la commission électorale...
Israël bloque de nouveau les livraisons de carburant à Gaza.

Cette décision a été prise en réaction à de nouveaux envois de cerf-volants incendiaires vers Israël.
Mexique : un avion de ligne s'écrase au décollage.

Un avion de la compagnie Aeromexico avec 101 personnes à bord s'est écrasé hier mardi peu après le décollage dans l'Etat de Durango, dans le nord du Mexique, faisant 85 blessés, dont deux dans un état critique, ont annoncé les autorités locales.
Trump prêt à rencontrer les dirigeants iraniens «quand ils le veulent».

Le président américain doute toutefois de la volonté de Téhéran...



Leguide Immobilier


Duplex à Skhirat plage, Skhirat
Superficie : 140m²
Prix Location Meublé : 8 500 DH
Référence : 111

Leguide Conso


Canon - LBP-1120
Avec son interface USB 2.0 Full Speed, la LBP-1120 est compatible avec Windows 98, Me, 2000 et XP et est très facile à installer.
2400 x 600 ppp avec AIR (Automatic Image Refinement)

Leguide Voyage


El Rancho
un restaurant à Rabat qui existe depuis déjà dix ans, dont la clientèle est jeune et branchée. C’est l’endroit idéal pour se décontracter, au bar ou aux autres coins du restaurant, vous y dégusterez une cuisine tex-mex accompagnée d’une ambiance DJ.