Leguide.ma
Leguide du jour Actualités Consommateurs Immobilier Voyages Agenda
Activités Royales Monde Economie Sport High-tech Culture Maroc
0     0     0
20 Minutes, il y a 2 mois

Arsenal nucléaire: Pourquoi la Corée du Nord menace d'annuler le sommet avec Donald Trump?
Les deux dirigeants doivent se rencontrer le 12 juin à Singapour, pour discuter, entre autres choses, de l’arsenal atomique nord-coréen…

A quelques jours d’une rencontre historique entre Donald Trump et Kim Jong-un, nouveau coup de théâtre dans les relations diplomatiques complexes entre les deux pays. La Corée du Nord a menacé d’annuler ce sommet si Washington cherchait à l’obliger à renoncer unilatéralement à son arsenal nucléaire.

« Si les Etats-Unis tentent de nous mettre au pied du mur pour nous forcer à un renoncement nucléaire unilatéral, nous ne serions plus intéressés par un tel dialogue », a déclaré le ministre adjoint des Affaires étrangères Kim Kye Gwan cité par l’agence officielle KCNA.

Dans ce cas, a-t-il ajouté, Pyongyang « reconsidérerait » sa participation au sommet entre son dirigeant et le président américain prévu le 12 juin à Singapour.

L’arsenal atomique nord-coréen est au programme des discussions. Mais le Nord a soutenu pendant des années qu’il ne renoncerait jamais aux armes nucléaires, alors que Washington exige « la dénucléarisation complète, vérifiable et irréversible » de la Corée du Nord.

Le « modèle libyen » pour la Corée du Nord ?
Pour l’heure, celle-ci n’a pas rendu publiques les concessions qu’elle propose, hormis des engagements envers la dénucléarisation de la « péninsule coréenne », une formule sujette à interprétation.

Pyongyang a également annulé une rencontre de haut niveau avec la Corée du Sud pour protester contre des exercices militaires annuels en cours entre Séoul et Washington, qualifiés de « provocation ». Washington et Séoul avaient pourtant prévenu que ces exercices auraient lieu, mais qu'ils seraient raccourcis. Il s’agit d’un retour frappant à la rhétorique traditionnelle de la Corée du Nord après des mois de rapprochement diplomatique sur la péninsule.

« Pyongyang a clairement dit à maintes reprises que la condition préalable à la dénucléarisation est de mettre fin à la politique hostile envers la Corée du Nord, aux menaces nucléaires et au chantage des Etats-Unis », a poursuivi le ministre nord-coréen.

Par le passé, Pyongyang a exigé le retrait des troupes américaines déployées au Sud pour protéger Séoul de son voisin, de même que la fin du parapluie nucléaire américain sur son allié.

Le ministre a également tiré à boulets rouges sur le conseiller américain à la Sécurité nationale John Bolton, qui a évoqué le « modèle libyen » pour la dénucléarisation du Nord. Il s’agit d’une « tentative sinistre d’imposer à notre digne Etat le destin de la Libye et de l’Irak », a-t-il lancé. « Je ne peux réprimer mon indignation (…) et douter de la sincérité » des Etats-Unis.

Refus de l’aide économique des Etats-Unis
Le Nord justifie de longue date ses armes nucléaires par la menace d’invasion américaine. Après avoir renoncé à son programme atomique, le leader libyen Mouammar Khadafi avait été tué lors d’un soulèvement soutenu par des bombardements de l’OTAN.

Kim Jong-un a également balayé la proposition du secrétaire d’Etat américain Mike Pompeo - qui s’est rendu deux fois à Pyongyang - selon laquelle les Etats-Unis pourraient apporter une aide économique à la Corée du Nord, en échange de la dénucléarisation. « Nous n’avons jamais attendu l’aide américaine pour mener notre construction économique et nous ne conclurons jamais un tel accord à l’avenir ».

Ces dernières semaines, outre un sommet rarissime avec le président sud-coréen Moon Jae-in dans la Zone démilitarisée (DMZ) qui divise la péninsule, Kim Jong-un a rencontré deux fois le président chinois Xi Jinping et annoncé qu’il détruirait la semaine prochaine son site d’essais nucléaires.

Washington a fait savoir qu’il continuait à préparer la rencontre entre Kim et Trump, la porte-parole du département d’Etat Heather Nauert déclarant que les Etats-Unis n’avaient pas « été notifiés » d’un changement.

Lire Source
Lire aussi

Crash d’un avion à Cuba: Une erreur de pilotage à l’origine de l’accident.

Sur les 113 occupants de l’appareil, un seul a survécu…
Une trêve a été conclue avec Israël dans la bande de Gaza.

Les raids aériens de samedi contre la bande de Gaza sont les frappes offensives les plus importantes depuis l’été 2014…
Inondations au Japon : nouvelle visite du Premier ministre aux sinistrés.

C'est la seconde visite de Shinzo Abe, Premier ministre japonais, dans la région sinistrée où 204 personnes sont mortes suites aux intempéries.
Afghanistan: offensive des talibans dans le nord.

Les talibans ont lancé une offensive contre trois postes militaires du nord de l'Afghanistan, qui se poursuivait ce matin, faisant de nombreuses victimes parmi les soldats, selon plusieurs sources militaires.....
Brésil: Le Tribunal supérieur rejette une demande de libération de l’ex-président Lula.

La présidente de la Cour supérieure de justice du Brésil (STJ), la juge Laurita Vaz, a rejeté, mardi, une énième demande de libération de l’ex-président Luis Inacio Lula da Silva, qui purge une peine de plus de douze ans de prison pour corruption et blanchiment d’argent en lien avec un appartement de luxe qu’il aurait reçu de la part d’une entreprise de BTP contre des faveurs.
Intempéries au Japon : 156 morts, recherches et déblayage difficiles sous une chaleur écrasante

Le bilan s'est alourdi mardi, plusieurs jours après les violentes pluies qui se sont abattues sur l'ouest du Japon.
Intempéries au Japon: Le bilan officiel grimpe à 100 morts.

L’état d’alerte maximum a été levé partout dimanche dans la journée, mais des avis de niveaux inférieurs sont maintenus…
Nucléaire: l'Iran juge l'offre européenne pour sauver l'accord insuffisante.

Après le retrait des Etats-Unis, Emmanuel Macron s'est particulièrement investi sur ce dossier...
Québec : la canicule fait au moins 19 morts.

Les principales victimes sont des populations très vulnérables, personnes âgées ou atteintes de maladies chroniques ou mentales. Mercredi, il a fait 34 degrés à Montréal.
Merkel met Trump en garde contre une "guerre" commerciale

La chancelière allemande Angela Merkel a mis en garde mercredi Donald Trump contre le risque d'une "véritable guerre" commerciale si les Etats-Unis concrétisent leur menace de taxes sur les importations de voitures étrangères.



Leguide Immobilier


Duplex à Skhirat plage, Skhirat
Superficie : 140m²
Prix Location Meublé : 8 500 DH
Référence : 111

Leguide Conso


Générique - Qstarz BT-Q815
GPS baptisé BT-Q815 qui possède la particularité d'être doté d'un capteur solaire pour le recharger. Le BT-Q815 est en effet premièrement un récepteur GPS des plus classiques, avec une connectique Bluetooth intégrée, une sensibilité GPS de -158dBm via sa puce MTK ou encore des dimensions relativement compactes de 52 x 82 x 21 mm. Via sa batterie Li-Ion intégrée, le dernier récepteur GPS de Qstarz possède enfin un capteur solaire permettant de le recharger à la volée via cette énergie. A cette occasion, c'est une autonomie de 20 heures en utilisant classique qui est annoncée contre 30 heures en utilisant son capteur solaire.

Leguide Voyage


Riad Marrabahia
Situé en plein coeur de la Medina, le Riad Marrabahia s’est donné pour vocation de vous faire profiter du meilleur de Marrakech et tout a été pensé pour faire de votre séjour une réussite. Marrabahia vous invite à séjourner dans le cadre intimiste d’un riad de luxe. Hôtel de charme doté d’équipements luxueux, le Riad Marrabahia offre style, raffinement et quiétude dans une atmosphère détendue et conviviale.