Leguide.ma
Leguide du jour Actualités Consommateurs Immobilier Voyages Agenda
Activités Royales Monde Economie Sport High-tech Culture Maroc
0     0     0
La vie éco, il y a 4 mois

Efficacité énergétique dans le bâtiment : jusqu’à 800 DH/m2 pour une isolation thermo-acoustique
Promulguée en novembre 2015, la réglementation thermique est encore non applicable . Des décrets d’application ne sont toujours pas publiés. La double cloison et le double vitrage sont les systèmes les plus répandus au Maroc.

L’acte de bâtir ne répond plus seulement aux exigences réglementaires en matière de sécurité, mais va au-delà de ces aspects en intégrant l’efficacité énergétique. La réglementation thermique dans le bâtiment neuf a été promulguée en novembre 2015. Elle fixe des normes thermiques minimales concernant les toitures, les murs extérieurs, les fenêtres, les planchers et les vitrages. Ces prescriptions varient selon la localisation de la construction sur le territoire national puisque les exigences sont plus ou moins élevées selon le climat environnant. Une année d’adaptation avait été prévue avant son entrée en vigueur. Mais jusqu’à présent la loi n’est pas appliquée, non seulement à cause des décrets d’application qui se font toujours attendre, mais également du fait d’«un manque de formation des ingénieurs en bâtiment qui sont plus formés en ingénierie de béton qu’à l’efficacité énergétique», explique un opérateur du marché.

Néanmoins, des opérateurs du marché des matières premières ont lancé plusieurs solutions pour se conformer à la réglementation, à l’instar de LafargeHolcim qui, entre autres produits innovants, a mis sur le marché des chapes destinées aux toitures, terrasses et planchers, en plus d’un type de brique de béton. De même pour Tolba Verre qui propose une large palette de double vitrage ou encore Orobrique qui propose depuis quelques années un système de construction isolant calqué sur les techniques de construction utilisées dans les anciennes kasbah. Cette réglementation induit un surcoût pour le promoteur, qu’il répercute de toute évidence sur le client final.

Réduction de la facture énergétique

Toutefois, l’utilisation de matériaux permettant l’isolation thermique essentiellement a l’avantage de réduire la facture énergétique. D’où l’intérêt d’y investir. Un mal pour un bien ! Le prix peut aller de 200 DH/m2 jusqu’à 800 DH/m2, selon des promoteurs, en fonction de l’emplacement et du zoning climatique.
Selon Chakib Essaidi, responsable prescription et support technique chez Menara Holding, «le système d’isolation thermique dominant au Maroc est la double cloison avec un isolant à l’intérieur». Les promoteurs utilisent du liège ou encore du polystyrène en «sandwich» entre les murs. Cela sert aussi bien pour l’isolation thermique qu’acoustique. Des isolants sous forme de laine minérale ou de roche sont également utilisés. «Cette dernière est rarement utilisée, en dehors des conduites d’eau. Cela dit, c’est la laine de verre, connue pour ses capacités à absorber le son, qui est souvent appliquée», détaille un promoteur à Rabat. De même, l’utilisation du double vitrage est largement répandue dans les constructions neuves au Maroc, à un prix moyen de 500 DH/m2. Plusieurs sociétés du bâtiment et matériaux de construction ont innové en la matière. C’est le cas notamment de Menara holding qui propose aujourd’hui des agglos à base de pierre ponce, une roche volcanique acide à faible densité. «En plus de ses caractéristiques techniques performantes, ce matériau préserve l’environnement puisqu’il présente un bilan carbone quasi nul, permet de réaliser des économies car il est moins cher de 5 à 10% que le système traditionnel et offre l’avantage de la rapidité dans la mise en œuvre», détaille M.Essaidi.

Voir Source
Lire aussi

Une politique sociale libérale ou le pari risqué de l’Exécutif.

Le gouvernement entend poursuivre les réformes libérales et, en même temps, mettre en place une politique sociale qu’il veut plus efficace. Le registre social unifié semble être l’outil privilégié pour y parvenir. A priori, le contexte, notamment une croissance atone, ne lui est pas tout à fait favorable.
Sonasid : Un chiffre d’affaires de près de 2 MMDH au premier semestre

Une bonne performance sur le plan social et consolidé.
Bilan médiocre du secteur du tourisme entre 2000 et 2015 selon le Comex.

Si les hôtels classés de Marrakech et Casablanca ont bénéficié d’une croissance de nuitées, les ETS de Fès, Ouarzazate et Agadir ont connu une érosion du nombre de nuitée. Pour sa part, le taux d’occupation national a chuté de 52% en 2006 à environ 40% en 2015. Le Comité des experts recommande toujours l’orientation vers le tourisme balnéaire.
Produits Halal, un marché prometteur pour le Maroc.

Le marché des produits halal au Maroc est «prometteur» et doit renforcer les potentialités des entreprises exportatrices en vue d’une présence accrue sur le marché internationale, ont souligné les participants à une conférence-débat, organisée mardi à Casablanca.
Maroc Telecom premier opérateur télécoms national à être certifié « ISO 9001 Version 2015 ».

Maroc Telecom, acteur majeur des télécoms en Afrique et leader national des télécoms, annonce avoir obtenu la certification ISO 9001 dans sa toute dernière version 2015.
Le portefeuille stratégique de BMCE Capital domine le MASI.

A fin août, la contre-performance du portefeuille est de 3,99%, contre -6,8% pour le Masi. La situation économique pèse lourd sur le marché boursier. Le portefeuille étudié est composé de 23 valeurs
Artisanat et économie sociale : Une zone d’activité économique à Guelmim.

Le conseil communal de la ville de Guelmim a approuvé, jeudi dernier lors d’une session extraordinaire, le projet de création d’une zone d’activité économique liée à l’artisanat et l’économie sociale, qui donnera un nouveau souffle à l’économie de la porte du désert et permettra d’améliorer les revenus des artisans et des groupements professionnels.
Les investissements publicitaires ont accusé une baisse de 350 MDH .

La télévision, la presse écrite et l’affichage ont tous connu des baisses d’investissements comprises entre 100 et 130 millions de dirhams à fin juillet 2018. La structure du marché dominée par les opérateurs télécoms, la banque et la finance et les produits alimentaires fragilise le marché. Les canaux de communication, notamment la presse écrite, n’ont pas réussi à introduire de nouveaux annonceurs.
Une unité de valorisation de l’amandier lancée à Ighrem : «Dar Louz» verra le jour à Taroudant.

Le projet consistera, entre autres, en un espace de collecte et de stockage, des ateliers de valorisation, un espace d’exposition et de commercialisation.
La première franchise bio marocaine voit le jour.

Le premier distributeur de produits bio au Maroc abandonne sa franchise française pour lancer une franchise 100% marocaine.



Leguide Immobilier


Duplex à Skhirat plage, Skhirat
Superficie : 140m²
Prix Location Meublé : 8 500 DH
Référence : 111

Leguide Conso


MOULINEX - AFM4
Mode de cuisson - Micro-ondes et gril
Puissance - Restituée 850W - Absorbée 1300W - Gril 1100W
Cavité - émail

Leguide Voyage


Riad Al Pacha
Le Riad Al Pacha, adossée au Borj Nord (ex - fort avancé de la ville) Bab Zliten, qui donne accès au Riad Pacha, est l'une des entrées principales de la médina. Elle plonge instantanément dans les ruelles sinueuses de la cité séculaire...