Leguide.ma
Leguide du jour Actualités Consommateurs Immobilier Voyages Agenda
Activités Royales Monde Economie Sport High-tech Culture Maroc
0     0     0
Aujourd'hui Le Maroc, il y a 2 mois

«Orient Fantasmé» : Pour une réappropriation du corps et des codes.
Elle rassemble des affiches orientalistes et des œuvres d’artistes contemporaines

Après l’exposition «Ajammar», le Musée de la fondation Slaoui accueille cette fois-ci «Orient Fantasmé». C’est une exposition inédite rassemblant des affiches orientalistes de la collection du Musée et des œuvres d’artistes contemporaines. «En imaginant un dialogue entre affiches d’époque coloniale et création contemporaine, l’exposition dessine une analyse des codes de représentation utilisés dans la construction par l’image d’un certain Orient», explique à ce sujet Laura Scemama, commissaire de cette exposition et directrice du Musée Slaoui. Et d’ajouter que «les affiches publicitaires des années 1930 à 1960, vantant les colonies aux peuples européens, reflètent cette construction de l’Orient par l’Occident. Diffusées en masse, les «réclames» ont contribué à la création d’un Autre fantasmé, exotisé et bien souvent essentialisé. Les artistes contemporaines marocaines et tunisiennes présentées dans l’exposition empruntent, quant à elles, l’imagerie de l’Autre pour questionner leur propre condition aujourd’hui et à travers l’histoire et penser une (ré)-appropriation du corps et des codes».

De ce fait, le public découvrira les œuvres de la Tunisienne Héla Ammar. Son travail photographique questionne les notions de mémoire et d’identité par-delà les références et conventions sociales, politiques et religieuses. Co-auteur, d’une enquête sur les couloirs de la mort en Tunisie (2013), elle a ensuite développé un ensemble d’installations sonores et visuelles dépeignant pour la première fois l’univers carcéral tunisien. On retrouve également l’artiste franco-marocaine Yasmina Bouziane.

A travers sa série d’autoportraits «Inhabited by Imaginings We Did Not Choose», elle restaure l’intégrité des Marocaines qui, jadis, furent photographiées pour le recensement des différentes physionomies arabes. Le titre lui-même, «Habités par des imaginations que nous n’avions pas choisies», correspond à une thèse critique. La série se présente comme une courte histoire visuelle. À la façon des cartes postales anciennes, usant de la mise en scène du studio, la photographe incarne devant son objectif tous les rôles, du modèle à celui de photographe. L’exposition donne également à voir la Marocaine Lalla Essaydi. Cette artiste utilise différents médiums dont notamment la peinture, la calligraphie, l’installation, la photographie argentique et la vidéo, au travers desquelles elle questionne les images de l’identité féminine arabe avec grâce et élégance. Lalla Essaydi vit actuellement aux Etats-Unis. Elle est titulaire d’un Master of Fine Arts de la prestigieuse School of the Museum of Fine Arts – Tufts University, elle reçoit, en 2012, la SMFA Medal Award du Museum of Fine Arts de Boston pour son influence dans le monde de l’art. En dix ans seulement, elle a réussi à gravir les échelons du succès, en entrant dans les plus grandes collections et musées du monde. L’exposition «Orient Fantasmé» est visible jusqu’au 29 septembre 2018.



En savoir plus
Lire aussi

«The Hollywood Reporter» consacre un article au Maroc, «le plus bel endroit au monde»

Le magazine américain «The Hollywood Reporter» a consacré un article aux divers atouts touristiques du Maroc, invitant ses lecteurs à découvrir le Royaume, «le plus bel endroit au monde» et la destination coup de cœur des plus grandes célébrités internationales.
Festival international du Raï d’Oujda: De jeunes talents offrent un show survolté.

Des résonances empreintes d'énergie et de gaieté et des rythmes déchainés puisant dans le riche répertoire de la chanson Rai, tel est le cocktail musical offert par une dizaine de jeunes talents, mardi soir, dans le cadre la 12ème édition du Festival international du Raï d'Oujda.
Quand Issam Kamal chante l’aïta mersaouia.

Il signe son retour avec un nouveau single
La ville d'Oujda jumelée à Al-Qods.

Le ministre de la culture et de la communication, Mohamed Laâraj, et son homologue palestinien Ihab Bseiso, ont signé, samedi à Oujda, une convention de jumelage entre les villes d’Oujda, capitale de la culture arabe au titre de l’année 2018, et d’Al Qods, capitale permanente de la culture arabe.
Visite au Maroc d'une délégation de la ville de Saint Etienne.

Dans le cadre du renforcement de la coopération décentralisée entre le Maroc et la France, une délégation de la ville de Saint-Etienne (sud-est) composée de responsables de la Mairie et de représentants de la Grande Mosquée Mohammed VI de cette ville (GMSE), effectue à partir de lundi une visite d’une semaine dans le Royaume.
Signature de partenariats pour la promotion de la culture dans la province.

Plusieurs accords de partenariat portant sur la promotion du secteur culturel dans la province d’El Jadida ont été signés, mardi dernier, entre le ministère de la Culture, les Conseils élus relevant de la province et l’Initiative nationale pour le développement humain.
Tanger Med: Une exposition retrace le rapport des Marocains avec la mer.

L'exposition "Le Maroc et la mer, d'hier à aujourd'hui", qui retrace le rapport des Marocains avec la mer allant des temps les plus reculés à l'époque actuelle, a été inaugurée mercredi au Tanger Med Port Center.
Miguel Moratinos : le Maroc, une terre de cohabitation entre les cultures et religions

Le Maroc constitue «un modèle» civilisationnel de cohabitation sociale et du vivre-ensemble, a souligné, mardi à Rabat, l'ancien ministre espagnol des Affaires étrangères, Miguel Angel Moratinos
Larbi Imghrane : «Timitar a fait économiser un travail d’un demi-siècle à l’artiste amazigh»

Questions à Larbi Imghrane, chanteur amazigh
La pièce italienne «Tricks» remporte le prix du Fituc.

La pièce italienne «Tricks» a remporté le prix de meilleure œuvre lors de la 30e édition du Festival international de théâtre universitaire de Casablanca (FITUC), qui s'est clôturée samedi soir à Casablanca.



Leguide Immobilier


Duplex à Skhirat plage, Skhirat
Superficie : 140m²
Prix Location Meublé : 8 500 DH
Référence : 111

Leguide Conso


Canon - Speedlite 430EX
Porte-flash - 43 (m)
le nombre guide du 430EX passe ainsi à 43 (pour 100 ISO à 105 mm) et son temps de recyclage est environ 40% plus rapide que celui du 420EX. Un illuminateur d'assistance AF ultra-lumineux à 2 LED a été conçu pour une compatibilité avec tous les systèmes de mise au point autofocus des différents EOS, jusqu'au nouveau système AF à 9 points.

Leguide Voyage


Royal Golf Dar Essalam
Tracé par Robert Trent Jones, le Royal Golf de Dar Es Salam n’est qu’à une quinzaine de minutes du centre de Rabat, capitale du Royaume du Maroc. Son domaine s’étend sur quelque 440 hectares d’arbres, de fleurs, d’eau et de parcours appréciés des vrais connaisseurs.