Leguide.ma
Leguide du jour Actualités Consommateurs Immobilier Voyages Agenda
Activités Royales Monde Economie Sport High-tech Culture Maroc
0     0     0
Aujourd'hui Le Maroc, il y a 4 mois

«Orient Fantasmé» : Pour une réappropriation du corps et des codes.
Elle rassemble des affiches orientalistes et des œuvres d’artistes contemporaines

Après l’exposition «Ajammar», le Musée de la fondation Slaoui accueille cette fois-ci «Orient Fantasmé». C’est une exposition inédite rassemblant des affiches orientalistes de la collection du Musée et des œuvres d’artistes contemporaines. «En imaginant un dialogue entre affiches d’époque coloniale et création contemporaine, l’exposition dessine une analyse des codes de représentation utilisés dans la construction par l’image d’un certain Orient», explique à ce sujet Laura Scemama, commissaire de cette exposition et directrice du Musée Slaoui. Et d’ajouter que «les affiches publicitaires des années 1930 à 1960, vantant les colonies aux peuples européens, reflètent cette construction de l’Orient par l’Occident. Diffusées en masse, les «réclames» ont contribué à la création d’un Autre fantasmé, exotisé et bien souvent essentialisé. Les artistes contemporaines marocaines et tunisiennes présentées dans l’exposition empruntent, quant à elles, l’imagerie de l’Autre pour questionner leur propre condition aujourd’hui et à travers l’histoire et penser une (ré)-appropriation du corps et des codes».

De ce fait, le public découvrira les œuvres de la Tunisienne Héla Ammar. Son travail photographique questionne les notions de mémoire et d’identité par-delà les références et conventions sociales, politiques et religieuses. Co-auteur, d’une enquête sur les couloirs de la mort en Tunisie (2013), elle a ensuite développé un ensemble d’installations sonores et visuelles dépeignant pour la première fois l’univers carcéral tunisien. On retrouve également l’artiste franco-marocaine Yasmina Bouziane.

A travers sa série d’autoportraits «Inhabited by Imaginings We Did Not Choose», elle restaure l’intégrité des Marocaines qui, jadis, furent photographiées pour le recensement des différentes physionomies arabes. Le titre lui-même, «Habités par des imaginations que nous n’avions pas choisies», correspond à une thèse critique. La série se présente comme une courte histoire visuelle. À la façon des cartes postales anciennes, usant de la mise en scène du studio, la photographe incarne devant son objectif tous les rôles, du modèle à celui de photographe. L’exposition donne également à voir la Marocaine Lalla Essaydi. Cette artiste utilise différents médiums dont notamment la peinture, la calligraphie, l’installation, la photographie argentique et la vidéo, au travers desquelles elle questionne les images de l’identité féminine arabe avec grâce et élégance. Lalla Essaydi vit actuellement aux Etats-Unis. Elle est titulaire d’un Master of Fine Arts de la prestigieuse School of the Museum of Fine Arts – Tufts University, elle reçoit, en 2012, la SMFA Medal Award du Museum of Fine Arts de Boston pour son influence dans le monde de l’art. En dix ans seulement, elle a réussi à gravir les échelons du succès, en entrant dans les plus grandes collections et musées du monde. L’exposition «Orient Fantasmé» est visible jusqu’au 29 septembre 2018.



En savoir plus
Lire aussi

Khalil Hachimi Idrissi primé à Canberra.

Le directeur général de l'Agence marocaine de presse (MAP) et président de la Fédération Atlantique des Agences de Presse Africaines (FAAPA), Khalil Hachimi Idrissi, a reçu, samedi à Canberra, le prix «Africa Awards» dans la catégorie «reconnaissance internationale» pour le travail accompli à la tête de la MAP et sa remarquable implication dans la FAAPA en tant que fondateur.
La Brésilienne Fabiana Cozza en concert à Rabat.

Fabiana Cozza a été élue en 2012 "Meilleure chanteuse de Samba" par Brazilian Music Award.
Egypte: Décès de l’acteur Jamil Ratib.

L'acteur égyptien Jamil Ratib s'est éteint, mercredi matin au Caire, à l'âge de 92 ans des suites d'une longue maladie, a annoncé son agent.
Oasis Festival de Marrakech : Retour en images sur les temps forts de la 4ème édition.

La quatrième édition de l’Oasis Festival, organisée du 14 au 16 septembre à Marrakech, a offert aux amateurs de la musique électronique une programmation de haut calibre.
« Re-Garde », un spectacle chorégraphique époustouflant.

Le Centre culturel de la direction provinciale de la culture de Kénitra a abrité la présentation de la pièce chorégraphique « Re-Garde ». Organisée à l’initiative de l’Institut français de Kénitra, le spectacle, qui a tenu en haleine le public durant près de cinquante minutes, alliait de manière harmonieuse et synchronique sonorités, lumières, gestuelle et expression corporelle
Omayma El Guerssifi 1re lauréate du «Prix Farid Belkahia».

Le «Prix Farid Belkahia» a été décerné, samedi soir à Marrakech, par la Fondation Farid Belkahia à la jeune peintre Omayma El Guerssifi, lauréate de l'Institut national des beaux-arts de Tétouan.
Faire connaitre la culture hassanie en Italie donne une image réelle du Maroc

Le fait de faire connaitre la culture hassanie en Italie donne une image réelle du Maroc, tout à fait contraire de celle véhiculée par certains supports médiatiques, a souligné, jeudi, le maire de la ville d'Otrante, Pierre Paulo Carddi
TANJAzz 2018 : 22 formations et 45 concerts au menu.

Les amateurs du jazz découvriront le groupe United Colors of Méditerranée. Cette formation abordera les rivages hispaniques avec Noninó et Toni Vaquer Sextet
Sauvegarde du patrimoine matériel national: Le ministère de la Culture appelle au respect des procédures de demandes d’autorisation de fouilles archéologiques.

Le ministère de la Culture et de la Communication-département de la Culture a appelé, mardi, au respect des procédures relatives aux demandes d'autorisation pour entreprendre des travaux de fouilles archéologiques, et ce afin de protéger et sauvegarder le patrimoine national archéologique matériel.
Tanger : ouverture du 2ème Salon international d’art contemporain.

La deuxième édition du Salon international d’art contemporain s’est ouverte vendredi soir à Tanger avec la participation d’une quarantaine d’artiste peintres et de musiciens venus des quatre coins du monde.



Leguide Immobilier


Duplex à Skhirat plage, Skhirat
Superficie : 140m²
Prix Location Meublé : 8 500 DH
Référence : 111

Leguide Conso


- Voiture police friction

Leguide Voyage


Le Royal Golf Agadir
Un magnifique parcours de golf où cohabitent cyprès, eucalyptus, palmiers et cactus sous un ciel toujours bleu ! A 12 km du centre d'Agadir, niche un vrai jardin fleuri aux fairways remplis de senteurs : Le Royal Golf Agadir.