Leguide.ma
Leguide du jour Actualités Consommateurs Immobilier Voyages Agenda
Activités Royales Monde Economie Sport High-tech Culture Maroc
0     0     0
La vie éco, il y a 4 mois

Randonnée : un gros potentiel à exploiter dans les zones montagneuses.
Des guides et une partie de la population de la région de Béni-Mellal s’opposent au balisage des parcours afin de pouvoir proposer leurs services aux randonneurs. Dans l’Oriental, des associations veulent dynamiser la vallée de Zegzel par l’ouverture de la grotte du chameau, déjà aménagée, et la création de parcours d’escalade et de tyrolienne. De nouveaux parcours de randonnée permettront de créer de nouveaux produits touristiques dans la province d’Al Haouz.

L’arrivée du printemps est propice aux activités de randonnée pédestre dans le Haut-Atlas, dans les montagnes d’Azilal ou encore à proximité de Beni-Znassen dans l’Oriental. Touristes marocains et surtout étrangers parcourent ces sites accompagnés de guides de montagnes aguerris. Dans divers parcours, les circuits sont balisés par la commune et la signalétique est présente. «Mais nous assistons à une certaine résistance de la part des guides de montagne, que ce soit à Béni-Mellal, à Azilal ou à Khénifra qui s’opposent au balisage. Pour eux, le fait qu’un touriste arrive à s’orienter seul implique un manque à gagner. Par conséquent, les panneaux de signalisation sont arrachés aussitôt installés», déclare Abdellatif Baouden, délégué du tourisme de Béni-Mellal. Dans la vallée d’Aït Bouguemaz, qui comprend 30 gîtes, c’est la population locale qui s’oppose à l’amélioration de la signalisation, considérant que les randonneurs ne s’arrêteront plus dans cette zone encore enclavée. Ce qui réduirait le nombre de nuitées enregistrées dans la trentaine de gîtes. Ce phénomène semble propre à cette région où le tourisme rural et de montagne prend une place prépondérante dans l’activité économique. «La rémunération d’un guide d’un groupe de touristes avoisine 300 à 400 DH, sans compter la location de mulets dont le prix est de 50 à 100DH/tête”, renchérit le délégué du tourisme.

Au delà du balisage, les associations veulent créer un produit touristique aux normes

Selon Youssef Zaki, président du CRT de l’Oriental, la majorité des circuits pédestres allant de Tafoughalt jusqu’à Cap de l’eau sont balisés. Et cela ne dérange personne. Par contre, la signalétique manque dans les circuits en voiture. Ce sont les communes ou les associations qui s’occupent du balisage. «Mais dans le plan d’action 2018 validé et approuvé par le wali de la région, le CRT, le ministère du tourisme et l’ONMT, un budget a été débloqué pour la communication et la promotion de la région et pour la signalisation de 11 circuits pédestres dans la province de Berkane”, explique le président du CRT.

Du côté associatif, Mohamed El Kadiri Boudchiche, acteur dans la région, s’attelle aujourd’hui avec une équipe espagnole à tracer les circuits de randonnée et installer les plaques signalétiques dans la vallée de Zegzel située dans les montagnes de Beni-Znassen. «Auparavant, les circuits étaient balisés par le Haut commissariat aux eaux et forêts. Mais les normes n’ont pas été respectées. Nous essayons de refaire le nettoyage et le traçage. L’objectif final est de tracer, créer des parcours d’escalade et des tyroliennes avec l’accompagnement des experts espagnols. Aujourd’hui, une petite route a été balisée dans la région entre Sidi Amar Acherqui et la grotte du chameau dans la vallée de Zegzel sur une distance de 8,7 km», dévoile-t-il.

La vallée du Zat sur la route de Ouarzazate sur «le Guide du routard»

Mohamed El Kadiri Boudchiche a aussi participé avec des spéléologues français à l’appel d’offres pour l’ouverture et la gestion de la grotte du chameau dont la cavité a été aménagée en 2015 dans le cadre d’un projet du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD). La grotte dispose d’éclairage, d’escaliers me´talliques et de capteurs de tempe´rature et de CO2 installe´s. «Le projet d’ame´nagement exte´rieur que nous avons proposé inclut un centre d’accueil des visiteurs, ainsi que des structures inte´gre´es au site pour les services, les acce`s et les parkings. A l’inte´rieur de la grotte, seront re´alise´s un re´ame´nagement et la mise en place d’un service “Audioguide” qui permettra d’effectuer les visites en plusieurs langues. Nous avons proposé un mode de gestion écologique qui intègre la population locale. Nous ferons de notre mieux pour l’ouvrir en 2018», affirme M. Boudchiche.

Dans la belle région d’Al Haouz, près de Marrakech, qui attire les randonneurs européens et locaux, l’objectif du CPT d’Al Haouz est de créer de nouveaux parcours et par conséquent de nouveaux produits touristiques. «Nous accompagnons en ce moment un Français et un Anglais qui préparent un guide pour le Routard qui inclut les pistes montagneuses de la vallée du Zat sur la route de Ouarzazate. Aujourd’hui, la route de la région de Tizili est praticable pour les circuits en voiture. La nouveauté est le balisage des circuits de Chamharouh entre Toubkal et Imlil», explique Mohamed Belouad, guide et membre du CPT de la région d’Al Haouz. Le trekking semble avoir de beaux jours devant lui au Maroc, mais l’implication des populations locales est vitale pour sa réussite.

En savoir plus
Lire aussi

Une politique sociale libérale ou le pari risqué de l’Exécutif.

Le gouvernement entend poursuivre les réformes libérales et, en même temps, mettre en place une politique sociale qu’il veut plus efficace. Le registre social unifié semble être l’outil privilégié pour y parvenir. A priori, le contexte, notamment une croissance atone, ne lui est pas tout à fait favorable.
Sonasid : Un chiffre d’affaires de près de 2 MMDH au premier semestre

Une bonne performance sur le plan social et consolidé.
Bilan médiocre du secteur du tourisme entre 2000 et 2015 selon le Comex.

Si les hôtels classés de Marrakech et Casablanca ont bénéficié d’une croissance de nuitées, les ETS de Fès, Ouarzazate et Agadir ont connu une érosion du nombre de nuitée. Pour sa part, le taux d’occupation national a chuté de 52% en 2006 à environ 40% en 2015. Le Comité des experts recommande toujours l’orientation vers le tourisme balnéaire.
Produits Halal, un marché prometteur pour le Maroc.

Le marché des produits halal au Maroc est «prometteur» et doit renforcer les potentialités des entreprises exportatrices en vue d’une présence accrue sur le marché internationale, ont souligné les participants à une conférence-débat, organisée mardi à Casablanca.
Maroc Telecom premier opérateur télécoms national à être certifié « ISO 9001 Version 2015 ».

Maroc Telecom, acteur majeur des télécoms en Afrique et leader national des télécoms, annonce avoir obtenu la certification ISO 9001 dans sa toute dernière version 2015.
Le portefeuille stratégique de BMCE Capital domine le MASI.

A fin août, la contre-performance du portefeuille est de 3,99%, contre -6,8% pour le Masi. La situation économique pèse lourd sur le marché boursier. Le portefeuille étudié est composé de 23 valeurs
Artisanat et économie sociale : Une zone d’activité économique à Guelmim.

Le conseil communal de la ville de Guelmim a approuvé, jeudi dernier lors d’une session extraordinaire, le projet de création d’une zone d’activité économique liée à l’artisanat et l’économie sociale, qui donnera un nouveau souffle à l’économie de la porte du désert et permettra d’améliorer les revenus des artisans et des groupements professionnels.
Les investissements publicitaires ont accusé une baisse de 350 MDH .

La télévision, la presse écrite et l’affichage ont tous connu des baisses d’investissements comprises entre 100 et 130 millions de dirhams à fin juillet 2018. La structure du marché dominée par les opérateurs télécoms, la banque et la finance et les produits alimentaires fragilise le marché. Les canaux de communication, notamment la presse écrite, n’ont pas réussi à introduire de nouveaux annonceurs.
Une unité de valorisation de l’amandier lancée à Ighrem : «Dar Louz» verra le jour à Taroudant.

Le projet consistera, entre autres, en un espace de collecte et de stockage, des ateliers de valorisation, un espace d’exposition et de commercialisation.
La première franchise bio marocaine voit le jour.

Le premier distributeur de produits bio au Maroc abandonne sa franchise française pour lancer une franchise 100% marocaine.



Leguide Immobilier


Duplex à Skhirat plage, Skhirat
Superficie : 140m²
Prix Location Meublé : 8 500 DH
Référence : 111

Leguide Conso


Kitea - Salon DETENTE
1 Réf.: DETENTE/M 8.995 Dh
Salon DETENTE en coin 3+3 places
+ table de coin ouvrable + lhifa
Dim.: L215 cm+ 215 cm P84 cm
Dim. table de coin : 84x84 cm
2 Réf.: ULT160 1.660 Dh
Tapis ULTIMATE UNI en polypropylène
Dim.: 160/230 cm
Disponible en divers couleurs et dimensions
3 Réf.: BEST/140 3.150 Dh
Table basse BEST
Dim.: 140x100 cm

Leguide Voyage


Riad El Yacout
Riad El Yacout est un riad à Fès ou une maison d'hôte située au coeur de la médina de Fès, restaurée dans les règles de l’art et de la tradition par les artisans de Fès, ville classée patrimoine universel au Maroc.