Leguide.ma
Leguide du jour Actualités Consommateurs Immobilier Voyages Agenda
Activités Royales Monde Economie Sport High-tech Culture Maroc
0     0     0
La vie éco, il y a 18 jours

Randonnée : un gros potentiel à exploiter dans les zones montagneuses.
Des guides et une partie de la population de la région de Béni-Mellal s’opposent au balisage des parcours afin de pouvoir proposer leurs services aux randonneurs. Dans l’Oriental, des associations veulent dynamiser la vallée de Zegzel par l’ouverture de la grotte du chameau, déjà aménagée, et la création de parcours d’escalade et de tyrolienne. De nouveaux parcours de randonnée permettront de créer de nouveaux produits touristiques dans la province d’Al Haouz.

L’arrivée du printemps est propice aux activités de randonnée pédestre dans le Haut-Atlas, dans les montagnes d’Azilal ou encore à proximité de Beni-Znassen dans l’Oriental. Touristes marocains et surtout étrangers parcourent ces sites accompagnés de guides de montagnes aguerris. Dans divers parcours, les circuits sont balisés par la commune et la signalétique est présente. «Mais nous assistons à une certaine résistance de la part des guides de montagne, que ce soit à Béni-Mellal, à Azilal ou à Khénifra qui s’opposent au balisage. Pour eux, le fait qu’un touriste arrive à s’orienter seul implique un manque à gagner. Par conséquent, les panneaux de signalisation sont arrachés aussitôt installés», déclare Abdellatif Baouden, délégué du tourisme de Béni-Mellal. Dans la vallée d’Aït Bouguemaz, qui comprend 30 gîtes, c’est la population locale qui s’oppose à l’amélioration de la signalisation, considérant que les randonneurs ne s’arrêteront plus dans cette zone encore enclavée. Ce qui réduirait le nombre de nuitées enregistrées dans la trentaine de gîtes. Ce phénomène semble propre à cette région où le tourisme rural et de montagne prend une place prépondérante dans l’activité économique. «La rémunération d’un guide d’un groupe de touristes avoisine 300 à 400 DH, sans compter la location de mulets dont le prix est de 50 à 100DH/tête”, renchérit le délégué du tourisme.

Au delà du balisage, les associations veulent créer un produit touristique aux normes

Selon Youssef Zaki, président du CRT de l’Oriental, la majorité des circuits pédestres allant de Tafoughalt jusqu’à Cap de l’eau sont balisés. Et cela ne dérange personne. Par contre, la signalétique manque dans les circuits en voiture. Ce sont les communes ou les associations qui s’occupent du balisage. «Mais dans le plan d’action 2018 validé et approuvé par le wali de la région, le CRT, le ministère du tourisme et l’ONMT, un budget a été débloqué pour la communication et la promotion de la région et pour la signalisation de 11 circuits pédestres dans la province de Berkane”, explique le président du CRT.

Du côté associatif, Mohamed El Kadiri Boudchiche, acteur dans la région, s’attelle aujourd’hui avec une équipe espagnole à tracer les circuits de randonnée et installer les plaques signalétiques dans la vallée de Zegzel située dans les montagnes de Beni-Znassen. «Auparavant, les circuits étaient balisés par le Haut commissariat aux eaux et forêts. Mais les normes n’ont pas été respectées. Nous essayons de refaire le nettoyage et le traçage. L’objectif final est de tracer, créer des parcours d’escalade et des tyroliennes avec l’accompagnement des experts espagnols. Aujourd’hui, une petite route a été balisée dans la région entre Sidi Amar Acherqui et la grotte du chameau dans la vallée de Zegzel sur une distance de 8,7 km», dévoile-t-il.

La vallée du Zat sur la route de Ouarzazate sur «le Guide du routard»

Mohamed El Kadiri Boudchiche a aussi participé avec des spéléologues français à l’appel d’offres pour l’ouverture et la gestion de la grotte du chameau dont la cavité a été aménagée en 2015 dans le cadre d’un projet du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD). La grotte dispose d’éclairage, d’escaliers me´talliques et de capteurs de tempe´rature et de CO2 installe´s. «Le projet d’ame´nagement exte´rieur que nous avons proposé inclut un centre d’accueil des visiteurs, ainsi que des structures inte´gre´es au site pour les services, les acce`s et les parkings. A l’inte´rieur de la grotte, seront re´alise´s un re´ame´nagement et la mise en place d’un service “Audioguide” qui permettra d’effectuer les visites en plusieurs langues. Nous avons proposé un mode de gestion écologique qui intègre la population locale. Nous ferons de notre mieux pour l’ouvrir en 2018», affirme M. Boudchiche.

Dans la belle région d’Al Haouz, près de Marrakech, qui attire les randonneurs européens et locaux, l’objectif du CPT d’Al Haouz est de créer de nouveaux parcours et par conséquent de nouveaux produits touristiques. «Nous accompagnons en ce moment un Français et un Anglais qui préparent un guide pour le Routard qui inclut les pistes montagneuses de la vallée du Zat sur la route de Ouarzazate. Aujourd’hui, la route de la région de Tizili est praticable pour les circuits en voiture. La nouveauté est le balisage des circuits de Chamharouh entre Toubkal et Imlil», explique Mohamed Belouad, guide et membre du CPT de la région d’Al Haouz. Le trekking semble avoir de beaux jours devant lui au Maroc, mais l’implication des populations locales est vitale pour sa réussite.

En savoir plus
Lire aussi

L’expertise automobile gangrenée par les pratiques malsaines.

Près de la moitié des propositions de remboursement des sinistres contestée par les assurés. Une trentaine d’experts assermentés mis en cause par la direction des affaires civiles. L’absence de conditions d’accès au métier facilite l’entrée de praticiens peu scrupuleux et les manquements à la déontologie.
Logement : la demande frémit à Casablanca et Rabat.

La baisse du coût de financement bancaire et la stabilisation des prix incitent à l’achat. Le retour prématuré des MRE en raison de Ramadan contribue également à l’animation du marché. A Casablanca, la demande est concentrée sur Bouskoura et Dar Bouazza.
Produits phytosanitaires : les bonnes affaires de Syngenta au Maroc .

Syngenta a engrangé 319 millions de dollars en Afrique, dont 50 millions au Maroc. Pour contrecarrer la concurrence de plus en plus forte des fabricants de génériques, l’entreprise enrichit son offre de produits par un accompagnement des agriculteurs dans les régions.
Hôteliers et voyagistes déroulent le tapis rouge aux touristes chinois.

En 2017, 120 000 touristes chinois ont visité le Maroc. Menus en mandarin, cartes asiatiques et du personnel qui parle la langue : les hôtels se conforment à leurs exigences. Quatre restaurants asiatiques, dont deux sont tenus par des Chinois, ont ouvert à Fès.
Le Japon consolide sa coopération avec le Maroc .

L’amélioration de la compétitivité économique et l’établissement d’une croissance durable, la réduction des disparités régionales et spatiales et la coopération Sud-Sud triangulaire Japon-Maroc-Afrique sont les trois axes du partenariat. Le Japon a accordé au Maroc un prêt concessionnel de 435 MDH pour la construction d’un navire océanographique et de recherche halieutique
Sécurité informatique : les grands groupes font confiance aux marques, les PME sont à la traîne.

Une quinzaine d’acteurs se partagent un marché essentiellement constitué de grands groupes. Des solutions efficaces à moindre coût développées par des start-up, ou en open source, sont disponibles. Les multinationales essaient d’investir le créneau des PME/TPE avec des solutions bon marché.
CMI lance le paiement multicanal des taxes locales .

Le Centre monétique interbancaire (CMI) a lancé, en partenariat avec la Trésorerie Générale du Royaume (TGR), le paiement multicanal des locales 2018.
Élection CGEM: M. Mezouar présente les grandes lignes de son programme « Un élan pour tous ».

Le candidat à la présidence de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), Salaheddine Mezouar, a présenté, mardi à Casablanca, avec son colistier Fayçal Mekouar, sa vision pour le développement des sociétés nationales et les grandes lignes de son programme placé sous le signe « Un élan pour tous ».
ADNOC et OCP annoncent la création d’une joint-venture de production d’engrais .

Le Groupe OCP et Abu Dhabi National Oil Company (ADNOC) collaboreront pour la création d’une joint-venture (JV) de production d’engrais de classe mondiale.
Prêt-à-porter féminin : Monarqueo compte investir 100 MDH d’ici 2023.

L’enseigne 100% marocaine ambitionne de développer une offre haut de gamme et accessible. Elle compte développer très rapidement un réseau de 10 boutiques dans les grandes villes du pays n Le façonnage est pour l’instant confié à un sous-traitant local. La société a décidé d’ouvrir sa propre usine en 2019.



Leguide Immobilier


Duplex à Skhirat plage, Skhirat
Superficie : 140m²
Prix Location Meublé : 8 500 DH
Référence : 111

Leguide Conso


sony - DCR-SR68
• Disque dur externe 80GB (61h)
• Zoom optique 60x
• Enregistrement Hybride sur disque dur ou sur Memory stick
• Démarrage rapide
• Détection des visages
• Direct Copy
• Lampe vidéo intégré
• Bouton Easy Handycam®
• Lentille CZ Vario Tessar
• Ecran LCD 2,7’’ tactile 800K Pixels avec un menu facile
• Microphone
• Index film roulant

Leguide Voyage


Riad Nord-Pinus
L'hôtel Nord-Pinus Tanger, maison d'hôtes et riad prestigieux, est le point culminant de la Kasbah, centre historique de la ville. L'hôtel enjambe la rue Riad Sultan, s'appuyant sur les remparts portugais de l'ancienne enceinte de la ville romaine de Tingis pour vous faire découvrir Tarifa, et la côte espagnole, les eaux de la Méditerranée et de l'Océan, la ville et son port.