Leguide.ma
Leguide du jour Actualités Consommateurs Immobilier Voyages Agenda
Activités Royales Monde Economie Sport High-tech Culture Maroc
0     0     0
La vie éco, il y a 19 jours

Automobile : 70% des acheteurs potentiels prêts à débourser 100 000 à 200 000 DH pour du neuf .
L’étude de 2018 a porté sur un échantillon de 1 215 personnes n La voiture vient en troisième position des intentions d’achat des Marocains, après l’ameublement de la maison et la télévision. La marque est le principal critère de choix.

Après les enquêtes de 2016 et 2017 consacrées à la consommation des ménages et aux séniors, l’Observatoire de Wafasalaf a mis la lumière sur les tendances de consommation dans l’automobile. L’étude de 2018 a porté sur un échantillon de 1215 personnes, formé selon la méthode des quotas, avec des entretiens directs de 20 minutes en moyenne. Dans cette dernière enquête dévoilée en marge de la 11e édition de l’Auto Expo, l’Observatoire passe au peigne fin la transformation des comportements des ménages marocains dans le secteur automobile. Il en ressort que l’acquisition d’une voiture vient en troisième position des intentions d’achat des Marocains, après l’ameublement de la maison (11%) et la télévision en particulier (14%). Pour la population ayant déjà un véhicule, neuf répondants sur dix disent être satisfaits de leur voiture et 58% se disent pleinement satisfaits. Quant aux intentions d’achat, 11% des personnes questionnées envisagent d’acquérir dans les 12 prochains mois une voiture et 40% ont l’intention d’en acheter une au cours des 6 prochains mois. Ce sont surtout les primo-accédants qui veulent s’équiper (58%). Sur cette population, la moitié prévoit acheter du neuf. 61% de l’échantillon sont encouragés dans ce choix par le bon état du véhicule sorti de la concession. A propos de ceux qui souhaitent acquérir une voiture d’occasion (47%), les prix abordables constituent l’argument principal.

Une mensualité moyenne de 1900 DH

Au volet du mode de financement, deux répondants sur trois prévoient d’acquérir leur véhicule neuf à crédit alors que le véhicule d’occasion est surtout financé par des fonds propres. Selon les résultats de l’étude, les particuliers, Internet et les intermédiaires sont les principaux canaux d’achat envisagés par les clients.
Pour les prix des véhicules neufs, ils varient en grande majorité (70%) de 100 000 à 200 000 DH. Le budget réservé aux véhicules d’occasion ne dépasse pas 80 000 DH pour 77% des sondés. Cela dit, les acheteurs de véhicules à crédit choisissent un financement à 50/50 avec une mensualité moyenne de 1900 DH. Enfin, le critère qui dicte le choix des acheteurs est en premier lieu la marque (54% pour les véhicules neufs et 42% pour les voitures d’occasion), suivi du prix (13% pour le neuf et 17% pour l’occasion) et de la motorisation (9% pour les véhicules neufs et 10% pour l’occasion). Pour se décider, la majorité des acquéreurs du neuf se base sur les visites des concessionnaires, les conseils des proches et amis. Pour la deuxième main, les acheteurs sont orientés par les recommandations des proches (64%), les sites de vente sur Internet (31%) et les sites spécialisés (22%).

En savoir plus
Lire aussi

L’expertise automobile gangrenée par les pratiques malsaines.

Près de la moitié des propositions de remboursement des sinistres contestée par les assurés. Une trentaine d’experts assermentés mis en cause par la direction des affaires civiles. L’absence de conditions d’accès au métier facilite l’entrée de praticiens peu scrupuleux et les manquements à la déontologie.
Logement : la demande frémit à Casablanca et Rabat.

La baisse du coût de financement bancaire et la stabilisation des prix incitent à l’achat. Le retour prématuré des MRE en raison de Ramadan contribue également à l’animation du marché. A Casablanca, la demande est concentrée sur Bouskoura et Dar Bouazza.
Produits phytosanitaires : les bonnes affaires de Syngenta au Maroc .

Syngenta a engrangé 319 millions de dollars en Afrique, dont 50 millions au Maroc. Pour contrecarrer la concurrence de plus en plus forte des fabricants de génériques, l’entreprise enrichit son offre de produits par un accompagnement des agriculteurs dans les régions.
Hôteliers et voyagistes déroulent le tapis rouge aux touristes chinois.

En 2017, 120 000 touristes chinois ont visité le Maroc. Menus en mandarin, cartes asiatiques et du personnel qui parle la langue : les hôtels se conforment à leurs exigences. Quatre restaurants asiatiques, dont deux sont tenus par des Chinois, ont ouvert à Fès.
Le Japon consolide sa coopération avec le Maroc .

L’amélioration de la compétitivité économique et l’établissement d’une croissance durable, la réduction des disparités régionales et spatiales et la coopération Sud-Sud triangulaire Japon-Maroc-Afrique sont les trois axes du partenariat. Le Japon a accordé au Maroc un prêt concessionnel de 435 MDH pour la construction d’un navire océanographique et de recherche halieutique
Sécurité informatique : les grands groupes font confiance aux marques, les PME sont à la traîne.

Une quinzaine d’acteurs se partagent un marché essentiellement constitué de grands groupes. Des solutions efficaces à moindre coût développées par des start-up, ou en open source, sont disponibles. Les multinationales essaient d’investir le créneau des PME/TPE avec des solutions bon marché.
CMI lance le paiement multicanal des taxes locales .

Le Centre monétique interbancaire (CMI) a lancé, en partenariat avec la Trésorerie Générale du Royaume (TGR), le paiement multicanal des locales 2018.
Élection CGEM: M. Mezouar présente les grandes lignes de son programme « Un élan pour tous ».

Le candidat à la présidence de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), Salaheddine Mezouar, a présenté, mardi à Casablanca, avec son colistier Fayçal Mekouar, sa vision pour le développement des sociétés nationales et les grandes lignes de son programme placé sous le signe « Un élan pour tous ».
ADNOC et OCP annoncent la création d’une joint-venture de production d’engrais .

Le Groupe OCP et Abu Dhabi National Oil Company (ADNOC) collaboreront pour la création d’une joint-venture (JV) de production d’engrais de classe mondiale.
Prêt-à-porter féminin : Monarqueo compte investir 100 MDH d’ici 2023.

L’enseigne 100% marocaine ambitionne de développer une offre haut de gamme et accessible. Elle compte développer très rapidement un réseau de 10 boutiques dans les grandes villes du pays n Le façonnage est pour l’instant confié à un sous-traitant local. La société a décidé d’ouvrir sa propre usine en 2019.



Leguide Immobilier


Duplex à Skhirat plage, Skhirat
Superficie : 140m²
Prix Location Meublé : 8 500 DH
Référence : 111

Leguide Conso


Kitea - Salle à manger ENVY
Réf.: ENVY 2 4 5
Set Table + 6 chaises
Bois massif OAK
Dim. Table : 83x147 cm

Leguide Voyage


Cantobar
‹‹ J’irai au bout de mes rêves … ››, Ils étaient les premiers à avoir ouvert un Karaoké à Marrakech. Les voici de retour avec le Cantobar, cet élégant Restaurant-Bar qui vous accueille le midi, mais aussi le soir là où une scène vous est entièrement consacrée…