Leguide.ma
Leguide du jour Actualités Consommateurs Immobilier Voyages Agenda
Activités Royales Monde Economie Sport High-tech Culture Maroc
0     0     0
20 Minutes, il y a 2 mois

Russie: Vladimir Poutine réinvesti maître du Kremlin ce lundi.
Vladimir Poutine restera à la tête de la Russie jusqu'en 2024, année durant laquelle il fêtera ses 72 ans...

Après avoir déjà été aux commandes du pays depuis dix-huit ans en tant que chef d'Etat ou de gouvernement, Vladimir Poutine va être réinvesti, ce lundi, à la présidence de la Russie pour un quatrième mandat. Après la cérémonie d'investiture solennelle au Grand Palais du Kremlin, Vladimir Poutine restera à la tête de la Russie jusqu'en 2024, année durant laquelle il fêtera ses 72 ans.

Interrogé le soir de sa réélection sur l'éventualité d'une candidature après la fin de ce mandat, le quatrième au total, il a répondu: «Vous devez plaisanter! Qu'est-ce je dois faire? Rester ici jusqu'à mes 100 ans? Non». Sauf réforme constitutionnelle, Vladimir Poutine ne pourra pas être à nouveau candidat en 2024, la Constitution russe interdisant de briguer plus de deux mandats consécutifs.

«Son départ sera beau et inattendu pour tout le monde »
Selon des experts, le président russe pourrait mettre à profit les six prochaines années pour préparer un successeur. Mais pour l'instant, l'homme fort de la Russie s'est gardé de donner la moindre indication sur la personne qu'il pourrait envisager. «Il est fatigué et il comprend qu'il faut partir au sommet de sa forme, assure l'analyste Dmitri Orechkine. Son départ sera beau et inattendu pour tout le monde. »

Pour rappel, réélu en mars avec 76,7% des voix, soit le score le plus élevé depuis son arrivée au pouvoir, Vladimir Poutine s'est imposé plus que jamais comme l'homme fort d'une Russie qu'il a replacée au premier rang sur la scène internationale, au prix de tensions croissantes avec les Occidentaux.

Arrivé très loin devant ses adversaires avec une participation supérieure à la présidentielle de 2012, le maître du Kremlin a remercié les Russes, le soir de sa réélection, et a confié voir dans cette large victoire «la confiance et l'espoir de notre peuple». L'opposition et des ONG russes ont fait état de milliers d'irrégularités, parmi lesquelles du bourrage d'urnes et des électeurs emmenés par autocars entiers sous la pression de leur employeur.

Plus de 1.500 arrestations, parmi lesquelles celle d'Alexeï Navalny
La cérémonie d'investiture de Vladimir Poutine a ainsi été précédée ce samedi par une série de manifestations anti-Poutine organisées dans toute la Russie à l'appel du principal opposant au Kremlin, Alexeï Navalny. Ces rassemblements, interdits par les autorités, ont souvent été dispersés par la force et ont débouché sur plus de 1.500 arrestations, parmi lesquelles celle d'Alexeï Navalny, relâché peu après.

Après l'annexion de la péninsule ukrainienne de Crimée en 2014, saluée par la majorité des Russes et qui a fait s'envoler la cote de popularité de Vladimir Poutine, déjà élevée, la tâche du président russe «est désormais de ne pas rattacher de nouvelles terres à la Russie, mais de faire en sorte que le monde entier prenne en compte les intérêts russes et accepte ces conquêtes», explique encore Dmitri Orechkine.

Frappée depuis 2014 par des sanctions occidentales sans précédent à cause de la crise ukrainienne, la Russie s'oppose aussi aux Occidentaux sur le conflit syrien et en raison des accusations d'ingérence russe dans l'élection de Donald Trump. Cette confrontation Est-Ouest s'est encore accentuée depuis que Londres a accusé Moscou en mars d'avoir empoisonné un ex-agent double russe au Royaume-Uni. Vladimir Poutine a, lui, qualifié ces accusations de «grand n'importe quoi», et la diplomatie russe a dénoncé une «mise en scène» britannique.

En savoir plus
Lire aussi

Conflit israélo-palestinien: Un jeune de 15 ans tué par l’armée israélienne.

Tsahal cherchait des suspects dans un camp de réfugiés palestiniens…
Turquie: L'état d'urgence levé après deux ans de purges.

Ce régime d’exception, qui élargit les pouvoirs du président et des forces de sécurité, avait été mis en place après la sanglante tentative de coup d’Etat de juillet 2016...
Dénucléarisation nord-coréenne : rien ne presse, dit désormais Donald Trump

Un mois après avoir rencontré Kim Jong Un à Singapour, Donald Trump a affirmé mardi qu'ils n'étaient pas "pressés" et que la dénucléarisation de la péninsule coréenne était un "processus".
Crash d’un avion à Cuba: Une erreur de pilotage à l’origine de l’accident.

Sur les 113 occupants de l’appareil, un seul a survécu…
Une trêve a été conclue avec Israël dans la bande de Gaza.

Les raids aériens de samedi contre la bande de Gaza sont les frappes offensives les plus importantes depuis l’été 2014…
Inondations au Japon : nouvelle visite du Premier ministre aux sinistrés.

C'est la seconde visite de Shinzo Abe, Premier ministre japonais, dans la région sinistrée où 204 personnes sont mortes suites aux intempéries.
Afghanistan: offensive des talibans dans le nord.

Les talibans ont lancé une offensive contre trois postes militaires du nord de l'Afghanistan, qui se poursuivait ce matin, faisant de nombreuses victimes parmi les soldats, selon plusieurs sources militaires.....
Brésil: Le Tribunal supérieur rejette une demande de libération de l’ex-président Lula.

La présidente de la Cour supérieure de justice du Brésil (STJ), la juge Laurita Vaz, a rejeté, mardi, une énième demande de libération de l’ex-président Luis Inacio Lula da Silva, qui purge une peine de plus de douze ans de prison pour corruption et blanchiment d’argent en lien avec un appartement de luxe qu’il aurait reçu de la part d’une entreprise de BTP contre des faveurs.
Intempéries au Japon : 156 morts, recherches et déblayage difficiles sous une chaleur écrasante

Le bilan s'est alourdi mardi, plusieurs jours après les violentes pluies qui se sont abattues sur l'ouest du Japon.
Intempéries au Japon: Le bilan officiel grimpe à 100 morts.

L’état d’alerte maximum a été levé partout dimanche dans la journée, mais des avis de niveaux inférieurs sont maintenus…



Leguide Immobilier


Duplex à Skhirat plage, Skhirat
Superficie : 140m²
Prix Location Meublé : 8 500 DH
Référence : 111

Leguide Conso


Panasonic - CVI0220
Zoom numérique 1000x
Zoom optique 35x
Ecran LCD TFT 2.7’’

Leguide Voyage


Café Pouchkine
Une invitation au voyage vers les terres, la culture et la cuisine russe