Leguide.ma
Leguide du jour Actualités Consommateurs Immobilier Voyages Agenda
Activités Royales Monde Economie Sport High-tech Culture Maroc
0     0     0
20 Minutes, il y a 7 mois

Russie: Vladimir Poutine réinvesti maître du Kremlin ce lundi.
Vladimir Poutine restera à la tête de la Russie jusqu'en 2024, année durant laquelle il fêtera ses 72 ans...

Après avoir déjà été aux commandes du pays depuis dix-huit ans en tant que chef d'Etat ou de gouvernement, Vladimir Poutine va être réinvesti, ce lundi, à la présidence de la Russie pour un quatrième mandat. Après la cérémonie d'investiture solennelle au Grand Palais du Kremlin, Vladimir Poutine restera à la tête de la Russie jusqu'en 2024, année durant laquelle il fêtera ses 72 ans.

Interrogé le soir de sa réélection sur l'éventualité d'une candidature après la fin de ce mandat, le quatrième au total, il a répondu: «Vous devez plaisanter! Qu'est-ce je dois faire? Rester ici jusqu'à mes 100 ans? Non». Sauf réforme constitutionnelle, Vladimir Poutine ne pourra pas être à nouveau candidat en 2024, la Constitution russe interdisant de briguer plus de deux mandats consécutifs.

«Son départ sera beau et inattendu pour tout le monde »
Selon des experts, le président russe pourrait mettre à profit les six prochaines années pour préparer un successeur. Mais pour l'instant, l'homme fort de la Russie s'est gardé de donner la moindre indication sur la personne qu'il pourrait envisager. «Il est fatigué et il comprend qu'il faut partir au sommet de sa forme, assure l'analyste Dmitri Orechkine. Son départ sera beau et inattendu pour tout le monde. »

Pour rappel, réélu en mars avec 76,7% des voix, soit le score le plus élevé depuis son arrivée au pouvoir, Vladimir Poutine s'est imposé plus que jamais comme l'homme fort d'une Russie qu'il a replacée au premier rang sur la scène internationale, au prix de tensions croissantes avec les Occidentaux.

Arrivé très loin devant ses adversaires avec une participation supérieure à la présidentielle de 2012, le maître du Kremlin a remercié les Russes, le soir de sa réélection, et a confié voir dans cette large victoire «la confiance et l'espoir de notre peuple». L'opposition et des ONG russes ont fait état de milliers d'irrégularités, parmi lesquelles du bourrage d'urnes et des électeurs emmenés par autocars entiers sous la pression de leur employeur.

Plus de 1.500 arrestations, parmi lesquelles celle d'Alexeï Navalny
La cérémonie d'investiture de Vladimir Poutine a ainsi été précédée ce samedi par une série de manifestations anti-Poutine organisées dans toute la Russie à l'appel du principal opposant au Kremlin, Alexeï Navalny. Ces rassemblements, interdits par les autorités, ont souvent été dispersés par la force et ont débouché sur plus de 1.500 arrestations, parmi lesquelles celle d'Alexeï Navalny, relâché peu après.

Après l'annexion de la péninsule ukrainienne de Crimée en 2014, saluée par la majorité des Russes et qui a fait s'envoler la cote de popularité de Vladimir Poutine, déjà élevée, la tâche du président russe «est désormais de ne pas rattacher de nouvelles terres à la Russie, mais de faire en sorte que le monde entier prenne en compte les intérêts russes et accepte ces conquêtes», explique encore Dmitri Orechkine.

Frappée depuis 2014 par des sanctions occidentales sans précédent à cause de la crise ukrainienne, la Russie s'oppose aussi aux Occidentaux sur le conflit syrien et en raison des accusations d'ingérence russe dans l'élection de Donald Trump. Cette confrontation Est-Ouest s'est encore accentuée depuis que Londres a accusé Moscou en mars d'avoir empoisonné un ex-agent double russe au Royaume-Uni. Vladimir Poutine a, lui, qualifié ces accusations de «grand n'importe quoi», et la diplomatie russe a dénoncé une «mise en scène» britannique.

En savoir plus
Lire aussi

Attentat de Strasbourg: le tireur toujours en cavale.

Il a un nom, un visage, mais il court toujours: la chasse à l'homme se poursuit jeudi pour appréhender Cherif Chekatt, l'auteur présumé de la tuerie du marché de Noël de Strasbourg, qui reste fermé.
Les deux Corées vérifient le démantèlement de leurs postes-frontières.

Des soldats nord-coréens vont vérifier mercredi le démantèlement des postes-frontières sud-coréens de la Zone démilitarisée qui sépare les deux pays et vice et versa.
Inde: Le prix d'entrée au Taj Mahal augmente pour limiter l'affluence des touristes

Le Taj Mahal est le site le plus visité d’Inde, en majorité par des touristes indiens…
L'armée syrienne tire vers «des cibles aériennes hostiles» près de Damas.

L’Observatoire syrien des droits de l’Homme a fait état d’explosions ayant secoué un secteur proche de l’aéroport international de Damas, et de tirs de batteries de la défense anti-aérienne en direction de « cibles » qu’il n’a pas pu déterminer…
Allemagne : Angela Merkel passe le relais à la tête de son parti, une page se tourne.

Après deux élections régionales décevantes, Angela Merkel a été contrainte de renoncer à diriger la CDU après 18 ans à la tête de l'Allemagne. Son successeur sera élu vendredi.
Jordanie: Le Maroc à la tête de l’Union arabe de l’électricité.

Le Maroc a été porté à la présidence de l'Union arabe de l'électricité (2019/2021) lors du sixième congrès général de cette institution, qui a débuté ses travaux mercredi dans la région de la Mer Morte en Jordanie, avec la participation de représentants d'environ 35 pays et d’organismes arabes et étrangers, ainsi que des experts du secteur
Obsèques nationales pour George H. W. Bush, l'Amérique en deuil.

Les obsèques nationales de l'ancien président George H. W. Bush se dérouleront mercredi à Washington en présence notamment de Donald Trump et de ses prédécesseurs.
«Gilets jaunes»: L'Exécutif vers un geste pour initier une sortie de crise.

Un premier geste important de l'Exécutif semble imminent dans la crise des «gilets jaunes», dont Édouard Philippe souhaite rencontrer des représentants mardi à Matignon après avoir entendu de nombreux responsables politiques lui demander un moratoire sur la hausse des taxes affectant le carburant.
Le Qatar va quitter l'Opep.

Le Qatar a annoncé lundi qu'il allait "se retirer comme membre" de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), en janvier 2019 pour se concentrer sur la production de gaz.
La France favorable à l’élargissement du Conseil de sécurité.

La France est favorable à l’élargissement du Conseil de sécurité, a indiqué jeudi le Quai d'Orsay, en réaction à une déclaration du vice-chancelier allemand Olaf Scholz qui avait proposé mercredi que Paris renonce à son statut de membre permanent au profit de l'UE.



Leguide Immobilier


Duplex à Skhirat plage, Skhirat
Superficie : 140m²
Prix Location Meublé : 8 500 DH
Référence : 111

Leguide Conso


Kitea - Eléments bas NEO
1 Réf.: NEOEB80 1.450 Dh
Elément bas NEO 2 portes 2 tiroirs
Dim.: 80x60x86,5 cm
Couleur : Wengé
2 Réf.: NEOEB60 975 Dh
Elément bas NEO 1 porte
Dim.: 60x60x86,5 cm
Couleur : Wengé
3 Réf.: NEOEB40 900 Dh
Elément NEO 1 porte 1 tiroir
Dim.: 40x60x86,5 cm
Couleur : Wengé

Leguide Voyage


Cantobar
‹‹ J’irai au bout de mes rêves … ››, Ils étaient les premiers à avoir ouvert un Karaoké à Marrakech. Les voici de retour avec le Cantobar, cet élégant Restaurant-Bar qui vous accueille le midi, mais aussi le soir là où une scène vous est entièrement consacrée…