Leguide.ma
Leguide du jour Actualités Consommateurs Immobilier Voyages Agenda
Activités Royales Monde Economie Sport High-tech Culture Maroc
0     0     0
La vie éco, il y a 6 jours

Syndicats : le gouvernement prépare un énième projet de loi .
Alors que l’UNTM soutient l’initiative du gouvernement, les autres centrales craignent une tentative de contrôle de l’action syndicale.

En plein dialogue social, les syndicats et le gouvernement se retrouvent dos à dos à cause d’un énième projet de loi portant organisation et fonctionnement des syndicats. Le gouvernement veut réformer le dahir relatif aux libertés syndicales qui date de… 1957 et qui n’est certainement plus d’actualité, mais les syndicats ne sont pas entièrement d’accord sur sa façon de faire. Entre autres nouveautés dans la nouvelle mouture qui ne risquent pas de passer facilement, l’éviction des retraités de la tête des organisations syndicales. Un secrétaire général de syndicat doit être obligatoirement un salarié ou fonctionnaire en activité. L’obligation du renouvellement périodique et régulier, comme pour les partis politiques, de leurs instances dirigeante et organisationnelle ne semble pas non plus plaire aux actuelles directions. Ces dernières ne veulent pas non plus entendre parler de la transparence dans la gestion financière de leurs organisations.

Pour le moment seul l’UNTM, dont le ministre auteur de ce projet était secrétaire général, soutient ce projet. Pour Abdellah Attache, dirigeant du syndicat, «il n’est pas logique que les finances des syndicats restent opaques, alors que les partis politiques et les associations sont tenus de rendre des comptes régulièrement de leur gestion financière». Les autres centrales estiment que par ce projet de réforme, le gouvernement tenterait de «contrôler l’action syndicale». Notons que la première tentative sérieuse de réforme de la loi relative aux syndicats remonte au temps du gouvernement de Driss Jettou (2002-2007). Le gouvernement a élaboré plusieurs moutures qu’il a renvoyées pour avis aux syndicats, mais ces derniers n’y ont jamais donné suite, se contentant de les descendre par voie de presse. Le texte actuellement en cours de finalisation est entre les mains d’une commission spécialisée. Une fois finalisé et validé en conseil de gouvernement, il devra être soumis pour débat et adoption au Parlement et à la deuxième Chambre en premier lieu.

Voir Source
Lire aussi

M. Akhannouch s’entretient à Ifrane avec son homologue français.

Le ministre de l’Agriculture, de la Pêche Maritime, du Développement Rural et des Eaux et Forêts, Aziz Akhannouch s'est entretenu, dimanche à Ifrane, avec le ministre français de l'Agriculture et de l'Alimentation Stéphane Travert sur les moyens de renforcer la coopération entre les deux pays notamment dans le domaine agricole.
Réunion au Caire des organes de l’Union des Cours et Conseils constitutionnels arabes avec la participation du Maroc.

Les travaux de la réunion des organes de l’Union des Cours et Conseils constitutionnels arabes, ont débuté dimanche au Caire, avec la participation du Maroc.
Le polisario a procédé à des tirs de sommation contre une patrouille de la Minurso

Des éléments armés appartenant au front polisairo ont intercepté, le 16 mars dernier, une équipe d’observateurs militaires de la Minurso, et procédé à des tirs de sommation, a déclaré jeudi le porte-parole de l’Onu, Stéphane Dujarric.....
Maroc-UE Les négociations pour le renouvellement de l'accord de pêche lancées demain vendredi.

Le Maroc et l'Union européenne (UE) entament, vendredi à Rabat, les négociations en vue du renouvellement du protocole de partenariat dans le domaine de la pêche, a annoncé le ministre de l'Agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts, Aziz Akhannouch.
Le nouvel ambassadeur du Maroc à Malé présente ses lettres de créance au président des Maldives

Le président de la République des Maldives, Abdulla Yameen Abdul Gayoom a reçu, mercredi, le nouvel ambassadeur du Maroc à Malé, basé à New Delhi, Mohamed Malki, qui lui a remis ses lettres de créance.
Parlement, une session prometteuse en débats et… en polémiques.

La session de printemps s’ouvre vendredi 13 avril alors que la session extraordinaire n’est toujours pas clôturée. Le projet de loi portant réforme du livre V du code de commerce a été adopté en deuxième lecture. La réforme de l’enseignement, la langue amazighe, le droit de grève, le code pénal, autant de sujets qui feront débat ces quatre prochains mois.
Daoudi rassure sur l'approvisionnement des marchés durant Ramadan.

Le marché national sera approvisionné en denrées alimentaires de façon normale durant le mois de Ramadan, a assuré, lundi à Rabat, le ministre délégué chargé des Affaires générales, Lahcen Daoudi.
Syndicats : le gouvernement prépare un énième projet de loi .

Alors que l’UNTM soutient l’initiative du gouvernement, les autres centrales craignent une tentative de contrôle de l’action syndicale.
L’UE mandate la Commission européenne pour négocier un nouveau protocole incluant le Sahara marocain.

Le Conseil de l’Union européenne (UE) a adopté, lundi, le mandat de négociation confirmant la poursuite du partenariat entre le Maroc et l’UE dans le secteur de la pêche, a-t-on appris de source européenne.
El Othmani: "J'ai quitté les Affaires étrangères à la demande de Benkirane pour céder la place à Mezouar".

Saad Eddine El Othmani soutient que, malgré les divergences, il n'a jamais critiqué Abdelilah Benkirane et la direction du parti. Lors d'une allocution devant les députés du PJD, il est également revenu sur son départ du ministère des Affaires étrangères.



Leguide Immobilier


Duplex à Skhirat plage, Skhirat
Superficie : 140m²
Prix Location Meublé : 8 500 DH
Référence : 111

Leguide Conso


Dell - Vostro V13
Intel core2 Solo SU 3500 / 1.4 Ghz, Mémoire 2 Go, DD 320 Go, 13.3", Webcam, Windows 7

Leguide Voyage


Riad Fès
En offrant des vues panoramiques sur la Médina et sur les Monts de l’Atlas, Riad Fès est l’endroit idéal pour les séjours d’affaires et de détente. Son pavillon Andalous doté d’un lounge et d’un bassin alhambresque apporte à la fois fraîcheur et atmosphère vibrante au riad le plus stylé de Fès.