Leguide.ma
Leguide du jour Actualités Consommateurs Immobilier Voyages Agenda
Activités Royales Monde Economie Sport High-tech Culture Maroc
0     0     0
Europe 1, il y a 10 mois

Erdogan se dit préoccupé par le "bras-de-fer" engagé par certains pays en Syrie.
Alors que les tensions montent entre Washington et Moscou après des menaces de frappes américaines imminentes, le président turc Recep Tayyip Erdogan s'est dit préoccupé jeudi par le "bras-de-fer" engagé en Syrie par certaines puissances étrangères.

Le président turc Recep Tayyip Erdogan s'est dit préoccupé jeudi par le "bras-de-fer" engagé en Syrie par certaines puissances étrangères, alors que les tensions montent entre Washington et Moscou après des menaces de frappes américaines imminentes. "Nous sommes extrêmement préoccupés par les pays qui s'appuyent sur leur force militaire pour transformer la Syrie en terrain de bras-de-fer", a-t-il déclaré lors d'un discours télévisé à Ankara, ajoutant qu'il allait avoir un entretien téléphonique dans la journée avec son homologue russe Vladimir Poutine à propos des moyens de mettre un terme aux attaques chimiques en Syrie.

Des relations tendues. La veille au soir, Recep Tayyip Erdogan s'est entretenu au téléphone avec son homologue américain Donald Trump pour évoquer la crise en Syrie. Ces échanges surviennent alors que Donald Trump a averti mercredi d'une riposte imminente au bombardement chimique présumé imputé au régime en Syrie, portant la tension avec la Russie à son sommet depuis le début de cette crise. Ankara et Washington, sont alliés au sein de l'Otan, mais leurs relations sont particulièrement tendues depuis de longs mois en raison notamment du soutien apporté par les Etats-Unis à une milice kurde syrienne considérée comme "terroriste" par la Turquie. Par ailleurs, la Turquie, soutien des rebelles syriens, et la Russie, soutien du régime de Damas, coopèrent étroitement sur le dossier syrien.


Voir Source
Lire aussi

Inde: A peine inauguré, le train le plus rapide du pays heurte une vache et tombe en panne

Ce train, qui peut atteindre les 180 km/h, permet de raccourcir le trajet entre New Delhi et Varanasi (850 km) de quatorze à huit heures
L'Algérie, le Maroc et la Tunisie rechignent à rapatrier "leurs" jihadistes détenus en Syrie

Poussés par Washington à rapatrier leurs ressortissants ayant combattu dans les rangs du groupe EI et détenus par les Kurdes en Syrie, les pays du Maghreb ne sont pas pressés d'organiser le retour de "leurs" jihadistes.
Le président Bolsonaro rentre à Brasilia après près de deux semaines d’hospitalisation.

Le président Jair Bolsonaro est rentré, mercredi, à Brasilia, après près de deux semaines d’hospitalisation à l’hôpital Albert Einstein à Sao Paulo, où il avait subi une chirurgie pour enlever un sac de colostomie et reconstruire son tract intestinal.
La révolte contre le président Jovenel Moïse s'intensifie en Haïti.

Manifestations, magasins pillés, évasion de prison : la révolte contre le président Jovenel Moïse qui dure depuis le 7 février a donné lieu mardi à des scènes chaotiques en Haïti.
Au Venezuela, le soutien fragile de l’armée à Nicolas Maduro

La haute hiérarchie serre les rangs derrière le président et refuse les appels au ralliement de Juan Guaido. Mais les troupes sont divisées et se montrent sensibles à la promesse d’amnistie.
Bouteflika brigue un 5e mandat.

Abdelaziz Bouteflika a mis fin à des mois de spéculation en annonçant, dimanche, qu'il briguerait un cinquième mandat en avril, malgré des problèmes de santé l'ayant considérablement affaibli.
Venezuela : l'aide humanitaire américaine arrive à la frontière.

Les premiers camions d'aide humanitaire américaine destinée au Venezuela sont arrivés hier à la frontière entre la Colombie et le Venezuela, tandis que les pays du Groupe de contact ont appelé à une "élection présidentielle libre".
Au Burkina Faso, les Peuls victimes d’une stigmatisation meurtrière.

En janvier, des dizaines de villageois ont été massacrés près de Yirgou lors de violences intercommunautaires exacerbées par la montée de la menace terroriste.
Jihadistes détenus en Syrie : les États-Unis incitent les autres pays à les rapatrier.

Les États-Unis ont appelé lundi les autres pays à rapatrier et à juger leurs ressortissants détenus en Syrie par le Forces démocratiques syriennes (FDS). Washington souligne que "la menace terroriste" persiste dans la région.
Le pape François est arrivé aux Émirats pour une visite historique.

Le pape François est devenu le premier chef de l'Église catholique à fouler le sol de la péninsule arabique, berceau de l'islam.



Leguide Immobilier


Duplex à Skhirat plage, Skhirat
Superficie : 140m²
Prix Location Meublé : 8 500 DH
Référence : 111

Leguide Conso


Toshiba - Satellite T135-S1300
Intel SU 2700 / 1.3 Ghz, Mémoire 3 Go, DD 250 Go, Ecran LED 13.3, Webcam, Windows 7

Leguide Voyage


Royal Golf de Tanger
L’aspect naturel et authentique, indéniablement british, donné par ses créateurs Cotton et Pennink en 1914 demeure. Vous serez séduit par le joli belvédère du club house, la vue éclatante sur le green du trou numéro 5, le point le plus élevé du parcours et Tanger la blanche à vos pieds.