Leguide.ma
Leguide du jour Actualités Consommateurs Immobilier Voyages Agenda
Activités Royales Monde Economie Sport High-tech Culture Maroc
0     0     0
Maroc Diplomatique , il y a 2 mois

Vernissage à Lima d’une exposition de l’artiste peintre marocain Said Messari
Le vernissage d’une exposition de l’artiste-plasticien marocain Said Messari, intitulée « textures de papier », s’est déroulée, mardi, au musée Métropolitain de Lima, une occasion pour les visiteurs de découvrir une sélection de tableaux mettant en relief les capacités artistiques et la touche unique de l’artiste.

Pour cette sélection de tableaux, de taille moyenne pour la plupart, l’artiste à eu recours à plusieurs techniques comme la sculpture, la gravure et la peinture pour explorer les limites et les points de convergence qui ont toujours caractérisé l’art plastique et pour dissoudre le contraste et la différence des œuvres artistiques. Une quête qui a permis à ce natif de Tétouan de mettre en avant l’esprit d’innovation et le caractère exceptionnel des œuvres exposées.

Les œuvres de Messari focalisent sur la thématique de l’homme et plus précisément la tête sans pour autant dévoiler la nature de son identité ou s’il s’agit d’une femme ou un homme: l’artiste a investi ses sentiments et sa vision spécifique sur ce sujet en mettant à contribution sa touche personnelle d’excellence, d’innovation et de non-conformisme pour offrir aux visiteurs de cette exposition un voyage dans l’imaginaire pour s’ouvrir sur la réflexion et la méditation.

L’esthétique des œuvres, créées de la main de l’artiste marocain, réside également dans le choix des matériaux et dans les méthodes utilisées, lesquelles, sont aussi diverses que variées au niveau de la forme et du contraste. Ces choix artistiques ont d’ailleurs captivé les visiteurs et ravivé leur sens de curiosité et de découverte.

Intervenant lors du vernissage de cette exposition, organisée à l’initiative de l’ambassade du Maroc à Lima en partenariat avec la mairie de Lima, l’ambassadeur du Maroc au Pérou, M. Youssef Balla, a relevé que cet événement artistique qui s’inscrit dans le cadre du programme culturel et artistique de la représentation diplomatique du Royaume dans le pays sud-américain, vise à renforcer les liens d’amitié qui unissent les deux pays.

S’adressant à un parterre de personnalités du monde de la politique, des arts et des médias, ainsi que de membres du corps diplomatique accrédité à Lima, le diplomate marocain a relevé que cette exposition, qui reflète la beauté et la profondeur des messages transmis par les œuvres de Messari, crée un pont supplémentaire pour réaliser un rapprochement entre les cultures et mettre en place un dialogue culturel durable et fructueux entre le Maroc et le Pérou.

« Les œuvres de Said Messari se caractérisent par leur diversité et par leurs différentes expressions qui ont pour finalité de faire aimer l’art », a-t-il déclaré, en relevant que l’amour de l’art associé à l’amour de la liberté a permis à l’artiste marocain de briser les moules et d’en créer d’autres qui invitent à la méditation.

Dans une déclaration à la MAP, l’artiste marocain s’est dit ravi d’exposer ses œuvres au Pérou, en soulignant que la plupart des œuvres exposées ont été réalisées sur du papier recyclé, datant de ses débuts dans l’art graphique.

Et d’ajouter que les nouvelles œuvres présentent de nouvelles techniques en remplaçant le zinc et les produits chimiques par le gypse, un matériau reflétant la culture marocaine traditionnelle et qui est utilisé dans la décoration architecturale au Royaume.

Messari, qui a à son actif une carrière artistique riche et brillante, a participé à des centaines d’expositions au Maroc et à l’étranger, notamment en France, en Allemagne, au Brésil, en Italie, au Chili, en Suisse, en Espagne, en Pologne, Bologne, en République dominicaine et en Norvège.

Voir Source
Lire aussi

Show musical exceptionnel à l’OLM-Soussi.

«Mawazine Le Before», le grand concert évènement qui a eu lieu mardi soir sur la scène OLM-Soussi à Rabat, dans le cadre de la 17e édition du Festival Mawazine Rythmes du Monde (22-30 juin), a connu une affluence massive du public.
Mawazine le Before, le mardi 19 juin 2018

Maroc Cultures, en partenariat avec 2M, C8 et Cstar présente "MAWAZINE LE BEFORE", un grand concert événement organisé mardi 19 juin sur la scène OLM Souissi.
Participation distinguée du Maroc en tant que président d’honneur au Festival International francophone « Soleil » en Bulgarie.

Le Maroc a été choisi en tant que Président d'honneur et Destination touristique internationale de la 8ème édition du Festival International francophone 'Soleil', tenue du 30 mai au 8 juin à Sozopol en Bulgarie.
Fituc 2018 : Hommage à Abdelkader Moutaâ.

Une 30ème édition sous le signe «Interaction».
Un nouveau titre « Zine Al Khalq »

Le Groupe Marocain Alhouda vient de lancer son nouveau titre « Zine Al Khalq », sous forme de clip vidéo qui a été tourné en Espagne, par le réalisateur Bilal Ettaib.
« Le Maroc: une terre, des hommes », de André Ménard.

Un livre qui retrace le déroulé de l’histoire d’un Maroc à jamais renouvelé. Sept dynasties, arabes et berbères confondues se sont succédé à la tête de “l’Occident extrême”. Un Maroc christianisé par les romains, islamisé ensuite en 682.
Le Sahara marocain hôte des fêtes du soleil à Jemappes.

La diversité culturelle du Sahara marocain dans toute sa splendeur a été l’hôte des fêtes du soleil organisées, dimanche, à Jemappes en région wallonne.
Témoins du savoir-faire et de la richesse de la culture amazighe : Les igoudar, ces greniers-citadelles à l’abandon.

Un rite spécial doit être observé une fois sur place. Avant de fouler le sol d’une case, les sociétaires doivent avoir fait leurs ablutions et leur prière. Ainsi cette baraka confère au lieu toute sa sacralité.
Abu Dhabi: Un marocain remporte le concours de psalmodie du Saint Coran.

Le Marocain, Said Ayt Ouzit a remporté mardi soir à Abu Dhabi, le prix du meilleur lecteur du Saint Coran (catégorie des jeunes), organisé dans le cadre du 13è festival ramdanesque initié par le Club du patrimoine des Emirats.
Une chaire de musique andalouse.

Des experts du Maroc comme Brahim El Mazned, Amin Chaachoo et Rachid Toumi débattront, jeudi 7 juin, à l’Institut Cervantès de Rabat, de la musique andalouse comme patrimoine partagé d’Espagne et du Maghreb, et la proposition de l’inclure comme patrimoine immatériel de l’humanité dans l’Unesco sera abordée à cette occasion.



Leguide Immobilier


Duplex à Skhirat plage, Skhirat
Superficie : 140m²
Prix Location Meublé : 8 500 DH
Référence : 111

Leguide Conso


ARTHUR MARTIN - AWT835
Capacité et volume du tambour - 5 Kg
Vitesse d\'essorage - 800tr/min
Programmateur - Electronique

Leguide Voyage


A Ma Bretagne
Situé dans le quartier Palmier, non loin du boulevard Zerktouni, le Pousse-Pousse donne une belle vue sur jardin. Ses grandes tables en bois massif, avec son décor sobre, confère un merveilleux charme asiatique à l'espace. Ce restaurant vietnamien offre un grand choix de ...