Leguide.ma
Leguide du jour Actualités Consommateurs Immobilier Voyages Agenda
Activités Royales Monde Economie Sport High-tech Culture Maroc
0     0     0
Aujourd'hui Le Maroc, il y a 8 mois

Étangs artificiels du Grand théâtre de Rabat : Les conditions très strictes de la société Bouregreg Cultures
Matériaux utilisés, éclairages, système de circuit d’eau, végétation… Les travaux de réalisation du Grand théâtre de Rabat vont bon train. En effet, la société Bouregreg Cultures, filiale de l’Agence pour l’aménagement de la vallée du Bouregreg, a récemment lancé un appel d’offres pour la réalisation et l’entretien des étangs artificiels de l’édifice.

Dans le détail, ces travaux concernent entre autres la construction des ouvrages en béton, la préparation du terrain des zones vertes, les plantes aquatiques ou encore la pose de l’étanchéité et le revêtement des lacs et des rives naturalisées. En termes d’échéance, l’aménagement des étangs artificiels nécessitera 13 mois dans sa partie exécution hormis les travaux d’entretien. Pour la réalisation de cette partie du chantier, la société Bouregreg veille au grain en déterminant des conditions très strictes dans le choix des matériaux de construction et du déroulement des travaux au sein du site. Aucun manquement n’est donc toléré. A titre d’exemple, la qualité de l’eau qui sera utilisée pour les travaux de maçonnerie (liés à la mise en place des revêtements) doit être douce, propre, ne comportant pas d’acides, de substances organiques ou déliquescents, aucun résidu et aucune impureté, en particulier les chlores, sulfates et les huiles, précise la filiale de l’Agence pour l’aménagement de la vallée du Bouregreg. Et pour cause, les substances en pourcentage important pourraient affecter la prise normale et le durcissement du ciment, ou altérer les qualités des mortiers (mélange de ciment et de sable) et des bétons.

Autre condition, les aciers utilisés pour les armatures devront être sans zinc, ni peinture, ni goudron, ni huile ou charbon nu, et ne devront pas présenter de défauts superficiels, fissures, soudures ou section d’étranglement. Pour les eaux qui circulent dans les 7 lacs du projet, ils fonctionneront à circuit fermé avec des systèmes de circulation, de filtrage et d´oxygénation, indépendants pour chaque lac. Sur le plan environnemental, 9 espèces de plantes aquatiques «en bonne croissance» sont prévues. Quant à la terre végétale, elle doit être de basse conductivité électrique avec une capacité agricole élevée provenant de couche cultivable par exemple. Compte tenu de la particularité du projet, la société Bouregreg Cultures prévoit également la mise en place d’un système d’éclairage qui répond à la nature des travaux. Il s’agit donc pour la filiale de l’Agence pour l’aménagement de la vallée du Bouregreg d’installer des luminaires encastrés dans le mur (sous-marin et waterproof). Au bord du lac, un éclairage aquatique continu immergé sous l’eau sera prévu. D’autres luminaires de type spots seront installés au niveau des rives naturalisées de ces lacs et des spots LED encastrés dans la végétation seront installés.

Outre ces équipements électriques, d’autres types de luminaires seront encastrés dans les bancs afin d’assurer un éclairage continu. Notons que ce Grand théâtre ouvrira ses portes en début 2019 et que la filiale de l’Agence du Bouregreg est en charge de développer depuis juin 2015 (date de sa création) l’infrastructure culturelle dans la ville dont le projet du Grand théâtre de Rabat. Celui-ci s’inscrit dans le cadre de la politique d’équipement culturel et de la mise à niveau du patrimoine urbain à travers le pays.

Voir Source
Lire aussi

Bazar international de bienfaisance : c’est parti !

Le Cercle diplomatique de bienfaisance de Rabat organise le samedi 15 décembre son Bazar international de Bienfaisance au Théâtre National Mohammed V de Rabat. L’événement vise à collecter des fonds pour soutenir financièrement les ONG marocaines.
Patrimoine gnaoui : Essaouira assure la relève.

Le coup d'envoi de la 1ère édition du Festival «Génération Gnaoua des Jeunes», un événement éclectique dédié à la transmission de cet art musical ancestral aux générations montantes en vue de sa préservation et sa pérennisation, a été donné vendredi en début de soirée à Essaouira, avec l'organisation d'une parade de jeunes artistes.
Cycle des grands interprètes : la magie des sons par Célimène Daudet.

Après Anne Quéfflec et Alexandre Tharaud en début d’année, l’Institut français du Maroc invite Célimène Daudet à se produire du 7 au 15 décembre 2018 dans plusieurs villes du Maroc. Pour clôturer ce cycle de musique consacré aux grands interprètes, la pianiste proposera un récital composé notamment des Préludes de Debussy, en hommage au centenaire de la mort du compositeur.
clip indien de Fnaïre.

Engagé dans l'exportation de la culture marocaine, le groupe marrakchi Fnaïre met cette fois le cap sur l’Inde avec son dernier tube, une reprise de la célèbre chanson indienne “Dilbar”. Le trio est accompagné sur ce clip par Nora Fatehi, la star montante de Bollywood. En à peine cinq jours, la vidéo a amassé plus de 22 millions de vues.
Les produits des Mâalems marocains, stars du festival du Patrimoine Cheikh Zayed d’Abou Dhabi

Peaufinés avec une grande finesse par les doigts expérimentés des Mâalems marocains, les produits d'artisanat, exposés au pavillon marocain, ont envoûté un large public au Festival du Patrimoine Cheikh Zayed, qui se tient à Abou Dhabi, au Émirats arabes unis (EAU).
“Nuit des galeries”: vernissage à Fès d’une exposition de la calligraphie arabe.

Une exposition collective de la calligraphie arabe a été inaugurée, lundi à la Galerie Mohamed El Kacimi à Fès, à l'initiative de l'Association "Le Caméléon des arts plastiques".
Le Festival International du Film de Marrakech rend un hommage à Agnès Varda.

La 17ème édition du Festival International du Film de Marrakech a rendu, dimanche soir dans la Cité ocre, un hommage des plus appuyés à l’icône du cinéma français, Agnès Varda, qui a eu droit à l'Etoile d'Or du Festival, lors d’une cérémonie solennelle au sein du somptueux Palais des Congrès, en présence d’une palette de stars de cinéma et de grandes figures issues de divers horizons.
Le dernier livre de Chakib Guessous : Les nouvelles formes de conjugalité dans les pays arabes.

Le nouveau livre «Mariage et concubinage dans les pays arabes» de son auteur Chakib Guessous vient d’être publié par les éditions La Croisée des Chemins. Dans cette publication, l’écrivain aborde, selon la maison d’édition, «les formes nouvelles de conjugalité dans les pays arabes (Égypte, Maroc, pays du Golfe, Syrie et Tunisie) rendues licites afin de concilier les impératifs liés aux besoins naturels et ceux liés à la religion musulmane».
Remise du Prix Hassan II des manuscrits, le 13 décembre à Rabat.

La cérémonie de remise du Prix Hassan II des manuscrits, dans sa 39e édition, aura lieu le 13 décembre prochain à Rabat, à annoncé le ministère de la Culture et de la communication.
Hassan El Fad présente pour la deuxième fois à Dakar son show « Who is Kabour »

L’humoriste Hassan El Fad s’est produit dimanche soir, pour la seconde fois, sur la scène du théâtre national Daniel Sorano de Dakar, en présentant le même show: "Who is Kabbour?"



Leguide Immobilier


Duplex à Skhirat plage, Skhirat
Superficie : 140m²
Prix Location Meublé : 8 500 DH
Référence : 111

Leguide Conso


Bitrom - skype Phone USB 2.0
Skype Phone argentée
USB 2.0 avec LCD XSL219

Leguide Voyage


Riad La Clé de Fès
Riad La Clé de Fès est un riad au cœur de la célèbre Place Batha à fes, un emplacement idéal pour ceux qui souhaitent profiter pleinement de leurs séjour à fes dans un riad de luxe .