Leguide.ma
Leguide du jour Actualités Consommateurs Immobilier Voyages Agenda
Activités Royales Monde Economie Sport High-tech Culture Maroc
0     0     0
Europe 1, il y a 5 mois

Ligue des champions : l’inattendu crash du FC Barcelone à Rome.
Les Catalans ont subi une énorme désillusion en étant éliminés par l’AS Rome, mardi soir en quarts de finale de la Ligue des champions (défaite 3-0 au retour, victoire 4-1 à l’aller). Personne, ou presque, ne s’attendait à pareille sortie de route.

Ceux qui ont parié sur une qualification de l’AS Rome contre le FC Barcelone ont soit eu du nez, soit tenté un coup de poker. Après la large victoire des Catalans en quarts de finale aller (4-1), il y a une semaine, qui pouvait raisonnablement imaginer une qualification des Italiens au retour ? Les Romains ont pourtant réalisé l’impensable en renversant le Barça, mardi soir au Stadio Olimpico (3-0).

Les Barcelonais, invaincus en Liga et qui n’avaient pas connu la défaite en Ligue des champions jusqu’ici, subissent une élimination inattendue, un an après la "remontada" infligée au PSG en huitièmes de finale. Circonstance aggravante, les Catalans échouent à rallier les demi-finales de la Ligue des champions pour la troisième saison d’affilée.

Une saison quasi parfaite jusqu’ici. Pourtant, aucun signe n’annonçait un tel crash. Le Barça n’avait, avant mardi, perdu qu’un seul match toutes compétitions confondues, lors du quart de finale aller de la Coupe d'Espagne sur la pelouse de l’Espanyol Barcelone (1-0, avant une victoire 2-0 et une qualification au retour). En Liga, les Catalans survolent les débats, avec aucune défaite en 31 rencontres dans l’un des championnats les plus difficiles au monde. A sept journées de la fin, les Blaugrana comptent 11 points d’avance sur l’Atlético de Madrid, deuxième, et devraient, sauf cataclysme, être sacrés champions d’Espagne.

En Ligue des champions, tous les feux étaient également au vert. Le Barça n’avait là aussi pas connu la défaite, avec 6 victoires et 3 matches nuls. "C'est une défaite douloureuse, qui fait mal. On en reste là, c'est inattendu pour nous tous. On voulait avancer, continuer. Maintenant on doit panser les blessures. Il y a d'autres compétitions et on doit essayer de les gagner parce qu'on n'a rien gagné pour l'instant", a réagi Ernesto Valverde, le coach catalan, interrogé après la rencontre.

Des failles révélées au grand jour. Depuis l’arrivée de Valverde cet été, le jeu du Barça n’est pourtant plus aussi flamboyant qu’avant. Cette saison, les Blaugrana s’appuient davantage sur leur rigueur (deuxième meilleure défense de Liga avec seulement 16 buts encaissés) et les exploits de leurs individualités (Messi, Suarez, Rakitic, Iniesta…) que sur le jeu léché qui a fait leur réputation. Mardi soir, leurs lacunes collectives ont été révélées au grand jour. La défense, tout d’abord, est totalement passée au travers. Samuel Umtiti, trop lent sur le premier but, et Gerard Piqué, coupable de la faute entraînant le penalty sur le deuxième, ont été aux abois.

L’arrière-garde n’est pas la seule responsable de ce fiasco. Les Catalans ont été dominés dans tous les compartiments du jeu, et particulièrement dans l’engagement. Ils ont également été très nerveux, avec de nombreuses fautes et trois cartons jaunes. Le coaching de Valverde ne les a pas non plus beaucoup aidés, puisqu'il a attendu la 81e minute pour effectuer son premier changement. "C'est moi le responsable, celui qui fait l'équipe, qui la prépare. C'est le cas qu'on gagne ou qu'on perde", s’est désolé Valverde

Messi ne peut pas tout faire. Finalement, seul un exploit de Lionel Messi aurait pu permettre au Barça de se qualifier. L’Argentin avait déjà sauvé ses coéquipiers à de nombreuses reprises cette saison, notamment dans les matches importants, masquant les lacunes de son équipe.

Lors du clasico contre le Real, en décembre à Santiago Bernabeu, les Barcelonais avaient été nettement dominés une bonne partie de la rencontre, mais avaient réussi à gagner grâce à une prestation exceptionnelle de l’Argentin (victoire 3-0). Idem contre Chelsea lors du huitième de finale retour, avec un doublé de Messi (là aussi victoire 3-0). Mardi soir, il a été parfaitement muselé et n’a jamais pu se créer d’occasions franches. Plus que jamais, le Barça a été dépendant de sa star. Mais même Lionel Messi ne peut pas tout résoudre.

Lire Source
Lire aussi

Trophées Fifa 2018 : Didier Deschamps sacré entraîneur de l'année.

Le sélectionneur des Bleus, vainqueurs de la Coupe du monde cet été, a devancé Zinédine Zidane.
Cyclisme: Ça roule pour Lucas Dauge, jeune cycliste diabétique, repéré par une équipe spécialisée.

Si Lucas Dauge peut envisager une carrière pro, c’est « grâce » à son diabète...
Mohamed Lahyani suspendu pendant deux semaines.

Mohamed Lahyani, l'arbitre suédois qui était descendu de sa chaise pour remotiver l'Australien Nick Kyrgios durant le dernier US Open, va être suspendu pendant deux semaines par l'ATP, rapporte mardi la presse américaine.
TROP LIMITÉ, LE PARIS SG A (LOGIQUEMENT) CRAQUÉ À LIVERPOOL.

Dominés quasiment toute la rencontre, les Parisiens se sont inclinés en toute fin de match contre Liverpool pour leur entrée en lice en Ligue des champions mardi soir (3-2).
Huit médailles pour le Maroc au Championnat d’Afrique de natation.

La 13e édition du Championnat d’Afrique de natation Open a bouclé sa 4ème journée au complexe olympique Mohamed Boudiaf à Alger. Une quatrième grosse journée pour la sélection marocaine qui s'est adjugé une huitième médaille.
Pétanque : la France championne du monde 2018.

Après avoir perdu leur titre mondial en 2016, les Français l'ont récupéré dimanche en battant les Marocains dimanche.
Ziyate élu président du Raja, les comptes de l'ère Hasbane déférés devant le tribunal.

L'assemblée générale ordinaire, extraordinaire puis élective du Raja de Casablanca s'est déroulée jeudi à AÏn Diab et a connu deux moments culminants : le refus des adhérents de voter le rapport financier qui sera soumis à un audit devant un tribunal compétent, puis l'élection de Jaouad Ziyate comme nouveau président sous recommandation de Mohamed Aouzal.
Le RCA se défait du Kac de Kénitra.

Le Raja Club Athletic de Casablanca (RCA) a décroché la qualification pour les quarts de finale de la Coupe du Trône de football en s'imposant, mercredi sur la pelouse du Stade Mohammed V de Casablanca, face à Kenitra Athletic Club (KAC) (3-1).
Ligue des nations: Avec un grand Asensio, l'Espagne éparpille la Croatie façon puzzle 6-0

L'Espagne est championne du monde de l'entre-vraies compétitions...
Victoire du brésilien Alex Ribeiro et de la japonaise Mahina Maeda.

La finale de la 4e édition du QS 1.500 Anfa place s’est achevée, samedi après-midi, par une victoire du brésilien Alex Ribeiro qui s’est imposé face à son compatriote Weslley Dantas (tombeur de Ramzi Boukhiam). Chez les dames, la victoire est revenue à la japonaise Mahina Maeda.



Leguide Immobilier


Duplex à Skhirat plage, Skhirat
Superficie : 140m²
Prix Location Meublé : 8 500 DH
Référence : 111

Leguide Conso


Twintech - GeForce 9400 GT
Marque: Twintech
Chipset graphique: GeForce 9400 GT
Type de mémoire: DDR2
Quantité de mémoire: 1 GB
Type de refroidissement: Ventilateur
Fréquence GPU: 550 MHz
Vitesse de mémoire: 800 MHz MHz
Interface: PCI Express 2.0
Sorties vidéo: VGA+DVI
Sortie HDMI.

Leguide Voyage


Riad Monceau
Véritable petit bijou de l’architecture hispano-mauresque, daté du XVIIIe, mais entièrement reconditionné en 2002, le « Monceau » associe le charme d’un riad authentique et le confort d’une demeure de conception récente, le calme d’un véritable havre de paix et la proximité immédiate des principaux sites touristiques et des commerces.