Leguide.ma
Leguide du jour Actualités Consommateurs Immobilier Voyages Agenda
Activités Royales Monde Economie Sport High-tech Culture Maroc
0     0     0
Europe 1, il y a 10 mois

Ligue des champions : l’inattendu crash du FC Barcelone à Rome.
Les Catalans ont subi une énorme désillusion en étant éliminés par l’AS Rome, mardi soir en quarts de finale de la Ligue des champions (défaite 3-0 au retour, victoire 4-1 à l’aller). Personne, ou presque, ne s’attendait à pareille sortie de route.

Ceux qui ont parié sur une qualification de l’AS Rome contre le FC Barcelone ont soit eu du nez, soit tenté un coup de poker. Après la large victoire des Catalans en quarts de finale aller (4-1), il y a une semaine, qui pouvait raisonnablement imaginer une qualification des Italiens au retour ? Les Romains ont pourtant réalisé l’impensable en renversant le Barça, mardi soir au Stadio Olimpico (3-0).

Les Barcelonais, invaincus en Liga et qui n’avaient pas connu la défaite en Ligue des champions jusqu’ici, subissent une élimination inattendue, un an après la "remontada" infligée au PSG en huitièmes de finale. Circonstance aggravante, les Catalans échouent à rallier les demi-finales de la Ligue des champions pour la troisième saison d’affilée.

Une saison quasi parfaite jusqu’ici. Pourtant, aucun signe n’annonçait un tel crash. Le Barça n’avait, avant mardi, perdu qu’un seul match toutes compétitions confondues, lors du quart de finale aller de la Coupe d'Espagne sur la pelouse de l’Espanyol Barcelone (1-0, avant une victoire 2-0 et une qualification au retour). En Liga, les Catalans survolent les débats, avec aucune défaite en 31 rencontres dans l’un des championnats les plus difficiles au monde. A sept journées de la fin, les Blaugrana comptent 11 points d’avance sur l’Atlético de Madrid, deuxième, et devraient, sauf cataclysme, être sacrés champions d’Espagne.

En Ligue des champions, tous les feux étaient également au vert. Le Barça n’avait là aussi pas connu la défaite, avec 6 victoires et 3 matches nuls. "C'est une défaite douloureuse, qui fait mal. On en reste là, c'est inattendu pour nous tous. On voulait avancer, continuer. Maintenant on doit panser les blessures. Il y a d'autres compétitions et on doit essayer de les gagner parce qu'on n'a rien gagné pour l'instant", a réagi Ernesto Valverde, le coach catalan, interrogé après la rencontre.

Des failles révélées au grand jour. Depuis l’arrivée de Valverde cet été, le jeu du Barça n’est pourtant plus aussi flamboyant qu’avant. Cette saison, les Blaugrana s’appuient davantage sur leur rigueur (deuxième meilleure défense de Liga avec seulement 16 buts encaissés) et les exploits de leurs individualités (Messi, Suarez, Rakitic, Iniesta…) que sur le jeu léché qui a fait leur réputation. Mardi soir, leurs lacunes collectives ont été révélées au grand jour. La défense, tout d’abord, est totalement passée au travers. Samuel Umtiti, trop lent sur le premier but, et Gerard Piqué, coupable de la faute entraînant le penalty sur le deuxième, ont été aux abois.

L’arrière-garde n’est pas la seule responsable de ce fiasco. Les Catalans ont été dominés dans tous les compartiments du jeu, et particulièrement dans l’engagement. Ils ont également été très nerveux, avec de nombreuses fautes et trois cartons jaunes. Le coaching de Valverde ne les a pas non plus beaucoup aidés, puisqu'il a attendu la 81e minute pour effectuer son premier changement. "C'est moi le responsable, celui qui fait l'équipe, qui la prépare. C'est le cas qu'on gagne ou qu'on perde", s’est désolé Valverde

Messi ne peut pas tout faire. Finalement, seul un exploit de Lionel Messi aurait pu permettre au Barça de se qualifier. L’Argentin avait déjà sauvé ses coéquipiers à de nombreuses reprises cette saison, notamment dans les matches importants, masquant les lacunes de son équipe.

Lors du clasico contre le Real, en décembre à Santiago Bernabeu, les Barcelonais avaient été nettement dominés une bonne partie de la rencontre, mais avaient réussi à gagner grâce à une prestation exceptionnelle de l’Argentin (victoire 3-0). Idem contre Chelsea lors du huitième de finale retour, avec un doublé de Messi (là aussi victoire 3-0). Mardi soir, il a été parfaitement muselé et n’a jamais pu se créer d’occasions franches. Plus que jamais, le Barça a été dépendant de sa star. Mais même Lionel Messi ne peut pas tout résoudre.

Lire Source
Lire aussi

Tiger Woods disputera le WGC au Mexique.

L'ancien N.1 mondial Tiger Woods sera au Mexique la semaine prochaine pour la première manche du Championnat du monde de golf (WGC), a annoncé le joueur à la veille du coup d'envoi du Genesis Open, comptant pour le circuit professionnel américain (PGA).
NBA : Harden enchaîne les points et rejoint Chamberlain et Jordan dans l'Histoire.

"The Beard", alias James Harden, s'est invité dans le club très fermé des joueurs ayant enchaîné plus de 31 matches en marquant plus de 30 points, et 22 à 40 points, rejoignant ainsi Wilt Chamberlain et Michael Jordan.
ROTTERDAM : MONFILS MONTE EN PUISSANCE.

En ce mois de février, le 33e mondial affiche de bonnes intentions. A confirmer ce mercredi en 8e de finale face à l’Italien Andreas Seppi.
Natation: La star japonaise de 18 ans Rikako Ikee annonce être atteinte d'une leucémie

Elle est l’espoir de tout un pays en vue des JO 2020
Ski de bosses: Après la déception, la confirmation... Perrine Laffont, double championne du monde en parallèle

Au lendemain de sa médaille de bronze en single, Perrine Laffont a conservé son titre de championne du monde de ski de bosses en parallèle, à Park City
Para-taekwondo/Championnat du monde: le Maroc décroche cinq médailles dont une en or

L'équipe nationale marocaine de para-taekwondo a décroché cinq médailles dont une en or, lors de la 11è édition du championnat du monde, qui s'est déroulée à Antalya, en Turquie, du 2 au 7 février, a annoncé la Fédération royale marocaine de Taekwondo.
Le Barça et le Real se neutralisent au Camp Nou.

Le FC Barcelone et le Real Madrid se sont quittés sur un nul, un but partout, lors de la demi-finale aller de Coupe du Roi d'Espagne de football.
Sahraouiya 2019 : Deux représentantes du Groupe OCP remportent la 1ère étape.

Le duo marocain Kenza Benamour et Jihane Ajijti, représentant le Groupe OCP (Office chérifien des phosphates), s’est imposé lors de la 1ère étape du raid féminin Sahraouiya 2019, dont le coup d’envoi a été donné, dimanche, à Dakhla.
OL-PSG: «Solskjaer doit être content de ce qu’il a vu»... Paris s'inquiète-t-il avant de défier Manchester United?

Le PSG s’est incliné pour la première fois de la saison en Ligue 1, dimanche à Lyon (2-1), neuf jours avant le 8e de finale aller de Ligue des champions à Old Trafford
LEBRON JAMES RASSURE LES LAKERS, LES WARRIORS SURPRIS PAR PHILADELPHIE

Pour son retour, LeBron James a conduit les Lakers à la victoire contre les Clippers (123-120). A noter aussi la défaite de Golden State sur le parquet de Philadelphie.



Leguide Immobilier


Duplex à Skhirat plage, Skhirat
Superficie : 140m²
Prix Location Meublé : 8 500 DH
Référence : 111

Leguide Conso


Kitea - Bookcase haut
T806120/58
Couleur : wenge/noyer
Dim.: 80x29x202

Leguide Voyage


Hotel Transatlantique
Dominant la cité impériale de Meknès depuis 1927