Leguide.ma
Leguide du jour Actualités Consommateurs Immobilier Voyages Agenda
Activités Royales Monde Economie Sport High-tech Culture Maroc
0     0     0
Maroc Hebdo, il y a 10 mois

Emmanuel Macron fait visiter le Louvre au prince héritier saoudien.
Le président Emmanuel Macron aime stimuler son action diplomatique par des symboles. En faisant visiter le musée du Louvre et la célèbre oeuvre « La Liberté guidant le peuple » au prince héritier saoudien, il a peut-être tenté de se faire entendre sur le dossier des libertés politiques dans ce pays....

Dimanche soir, le président Macron a fait visiter au prince Mohammed ben Salmane, en voyage officiel en France, l’une des expositions les plus en vues à Paris: la rétrospective de l’oeuvre d’un géant de la peinture française, Eugène Delacroix (1798-1863), au musée du Louvre.

« Le président a souhaité accueillir dans le cadre d’un dîner privé le prince au Louvre, haut lieu du patrimoine culturel français, à l’occasion du lancement de l’exposition Delacroix, peintre connu notamment pour son célèbre tableau +La Liberté guidant le peuple+ », a déclaré à l’AFP une source à l’Elysée.

Cette huile sur toile historique a été réalisée en 1830 et inspirée de la révolution des Trois Glorieuses en France. Au centre de l’oeuvre, une fille du peuple, les seins nus, brandit un drapeau tricolore au sommet de barricades, au milieu d’une foule d’émeutiers à Paris.

« C’est un tableau à la fois allégorique et révolutionnaire qui fait l’apologie de la République », souligne auprès de l’AFP François Géré, président de l’Institut français d’analyse stratégique (IFAS).

Lundi soir, M. Macron a tweeté une photo de lui même et du prince en train de contempler le tableau.

Un message politique symbolique à destination du prince héritier d’une monarchie absolue, royaume conservateur au pouvoir autoritaire, dont la société reste dominée par une vision rigoriste de l’islam.

« C’est l’action du peuple, c’est l’idée de la République, c’est la liberté et l’union de toutes les classes sociales autour de cela », analyse encore M. Géré, pour qui le fait de montrer ce tableau au prince peut vouloir dire: « vous êtes un réformateur(…) je vous présente quelque chose qui est susceptible de vous inspirer ».

Le prince, âgé de 32 ans, est en pleine offensive de séduction des Occidentaux pour projeter une image un peu plus libérale de son royaume, même si les ONGs continuent à accuser le royaume wahhabite de multiples violations des droits de l’Homme et de la presse.

« Soft power »

Après la visite du Louvre, le président Macron et le prince ont dîné en tête-à-tête dans un restaurant du musée.

Une source au sein de la délégation saoudienne a déclaré que la visite du Louvre a été proposée par les services de M. Macron après que le prince eut annulé une visite culturelle initialement prévue à Marseille (sud-est).

La visite du Louvre était en accord avec l’un des principaux thèmes de cette visite de trois jours en France, la coopération culturelle, a souligné la source saoudienne, qui a souhaité garder l’anonymat. Un accord a été signé avec l’Opéra de Paris pour aider l’Arabie saoudite dans l’élaboration d’un orchestre national et d’un opéra.

« Et qui mieux que le Louvre peut communiquer cette idée de coopération culturelle? », a poursuivi cette source. « Cela démontre un style français impeccable en terme de politique du +soft power+ pour laquelle la France est célèbre. »

Depuis son élection en mai 2017, M. Macron a savamment manié les symboles pour renforcer sa politique diplomatique et sa stature à l’international.

Le président russe Vladimir Poutine a ainsi eu droit à la visite d’une exposition au château de Versailles (près de Paris) en mai 2017 pour le 300e anniversaire des relations diplomatiques entre la France et la Russie, tandis que le président américain Donald Trump a été invité à assister à un défilé militaire et à un dîner dans un restaurant étoilé sur la célèbre Tour Eiffel en juillet dernier.

Lors de sa visite en Chine en janvier, M. Macron a offert à son homologue Xi Jinping un cheval de la Garde républicaine française, prénommé « Vésuve du Brekka ». Une « diplomatie du cheval » qui semblait répondre à la « diplomatie du panda » pratiquée depuis des décennies par les dirigeants chinois.

Voir Source
Lire aussi

Inde: A peine inauguré, le train le plus rapide du pays heurte une vache et tombe en panne

Ce train, qui peut atteindre les 180 km/h, permet de raccourcir le trajet entre New Delhi et Varanasi (850 km) de quatorze à huit heures
L'Algérie, le Maroc et la Tunisie rechignent à rapatrier "leurs" jihadistes détenus en Syrie

Poussés par Washington à rapatrier leurs ressortissants ayant combattu dans les rangs du groupe EI et détenus par les Kurdes en Syrie, les pays du Maghreb ne sont pas pressés d'organiser le retour de "leurs" jihadistes.
Le président Bolsonaro rentre à Brasilia après près de deux semaines d’hospitalisation.

Le président Jair Bolsonaro est rentré, mercredi, à Brasilia, après près de deux semaines d’hospitalisation à l’hôpital Albert Einstein à Sao Paulo, où il avait subi une chirurgie pour enlever un sac de colostomie et reconstruire son tract intestinal.
La révolte contre le président Jovenel Moïse s'intensifie en Haïti.

Manifestations, magasins pillés, évasion de prison : la révolte contre le président Jovenel Moïse qui dure depuis le 7 février a donné lieu mardi à des scènes chaotiques en Haïti.
Au Venezuela, le soutien fragile de l’armée à Nicolas Maduro

La haute hiérarchie serre les rangs derrière le président et refuse les appels au ralliement de Juan Guaido. Mais les troupes sont divisées et se montrent sensibles à la promesse d’amnistie.
Bouteflika brigue un 5e mandat.

Abdelaziz Bouteflika a mis fin à des mois de spéculation en annonçant, dimanche, qu'il briguerait un cinquième mandat en avril, malgré des problèmes de santé l'ayant considérablement affaibli.
Venezuela : l'aide humanitaire américaine arrive à la frontière.

Les premiers camions d'aide humanitaire américaine destinée au Venezuela sont arrivés hier à la frontière entre la Colombie et le Venezuela, tandis que les pays du Groupe de contact ont appelé à une "élection présidentielle libre".
Au Burkina Faso, les Peuls victimes d’une stigmatisation meurtrière.

En janvier, des dizaines de villageois ont été massacrés près de Yirgou lors de violences intercommunautaires exacerbées par la montée de la menace terroriste.
Jihadistes détenus en Syrie : les États-Unis incitent les autres pays à les rapatrier.

Les États-Unis ont appelé lundi les autres pays à rapatrier et à juger leurs ressortissants détenus en Syrie par le Forces démocratiques syriennes (FDS). Washington souligne que "la menace terroriste" persiste dans la région.
Le pape François est arrivé aux Émirats pour une visite historique.

Le pape François est devenu le premier chef de l'Église catholique à fouler le sol de la péninsule arabique, berceau de l'islam.



Leguide Immobilier


Duplex à Skhirat plage, Skhirat
Superficie : 140m²
Prix Location Meublé : 8 500 DH
Référence : 111

Leguide Conso


Kitea - CHAMBRE JOVI
couleur: Erable & vert

Lit JOVI avec sommier sans matelas 1.250 Dh
Chevet 1 tiroir JOVI 499 Dh
Commode 3 tiroirs JOVI 850 Dh
Armoire 2 portes 2 tiroir JOVI 1.490 Dh
Bureau JOVI 850 Dh
BOOKCASE 5 niches JOVI 790 Dh

Leguide Voyage


Royal Golf Meknès
Vous êtes au Maroc, Royaume des greens ensoleillés. Au cœur de la ville impériale du Sultan Moulay Ismaïl, avec comme décor les toits de tuiles vertes et les minarets de la médina, dans un jardin foisonnant de mille fleurs, d’orangers, d’oliviers, de palmiers, de pruniers, de néfliers, d’abricotiers, les 9 trous du Royal Golf de Meknès vous plongent dans l’Histoire.