Leguide.ma
Leguide du jour Actualités Consommateurs Immobilier Voyages Agenda
Activités Royales Monde Economie Sport High-tech Culture Maroc
0     0     0
Maroc Diplomatique , il y a 14 jours

Les visites historiques de feu SM Mohammed V à Tanger et à Tétouan, des glorieuses épopées pour la consécration de l’unité.
Le peuple marocain et les hommes et femmes du Mouvement national, de la famille de la résistance et de l’armée de libération commémorent, lundi, le 71ème anniversaire de la visite historique de feu SM Mohammed V à Tanger (9 avril 1947), et le 62ème anniversaire de la glorieuse visite royale du Père de la Nation à Tétouan (9 avril 1956).

La visite royale à Tanger a marqué un tournant décisif dans le combat du Maroc pour la revendication retentissante et solennelle de l’indépendance du Royaume, le recouvrement de sa souveraineté et la consécration de l’unité de la nation, indique le Haut-commissariat aux anciens résistants et anciens membres de l’armée de libération, qui qualifie cette visite de rupture entre deux époques, celle de la lutte menée par le Palais royal et les pionniers du Mouvement national contre l’administration de la résidence générale du Protectorat français, et celle de la revendication du droit du Maroc à son indépendance devant la communauté internationale.

Cette visite, poursuit le Haut Commissariat, est intervenue au moment où le monde aspirait à tourner la page du colonialisme et à donner aux peuples la liberté de choisir leur destin. Ainsi, cette visite de feu SM Mohammed V était l’illustration de l’unité du Maroc et l’occasion idoine pour réclamer haut et fort l’indépendance du pays, sa liberté et sa souveraineté.

Conscientes que cet événement allait sonner le glas du protectorat, les forces coloniales ont commis, deux jours avant la visite, le massacre odieux du 7 avril 1947 à Casablanca, une véritable tuerie ayant fait des centaines de morts et de blessés parmi le peuple marocain, dans le but d’éteindre sa ferveur et d’empêcher le chef de file du Mouvement national, feu SM Mohammed V, d’effectuer un acte de bravoure: Une visite fort en symboles à la ville du Détroit.

Mais c’était sans compter avec la détermination du regretté Souverain, qui, après avoir rendu visite aux familles des victimes du massacre, a répondu sans équivoque au Résident général: Il est hors de question de reculer sur le principe de cette visite.

Le 9 avril 1947, le Libérateur de la Nation s’est rendu au bord du train royal de la ville de Rabat vers Tanger, en passant par Souk Larbaa, Kser El Kebir et Assilah où un accueil grandiose au milieu d’une foule impressionnante a été consacré au regretté Souverain.
Cette merveilleuse image a brisé les obstacles semés par les autorités coloniales, témoignant de la puissante symbiose ayant toujours uni le glorieux Trône alaouite et le peuple marocain.

A cette occasion, les habitants de Tanger ont réservé un accueil mémorable au cortège royal, donnant par la même toute sa magnificence aux liens d’allégeance et d’attachement indéfectible au Trône.
Dans ce discours, prononcé dans l’espace de la Mendoubia de Tanger devant les représentants des puissances étrangères, des autorités administratives internationales de Tanger et de nombreuses personnalités, feu SM Mohammed V a exprimé clairement et sans ambiguïté la volonté du peuple marocain de recouvrer son indépendance et de prendre son destin en main sur l’ensemble de son territoire.

« Les droits du peuple marocain ne peuvent se perdre et ne se perdront jamais« , avait clamé le Libérateur de la Nation, haut et fort, devant les représentants consulaires de différents pays et la population locale en communion patriotique.

Lors de cette visite, feu SM Mohammed V a prononcé, le vendredi 10 avril à la grande mosquée de Tanger, le prêche de vendredi dans lequel il a appelé la Nation à demeurer attachée aux préceptes de l’Islam, tout en réaffirmant l’ancrage du Royaume au monde arabo-islamique.

Dix ans après la visite glorieuse de Tanger, le regretté Souverain allait revenir, le 9 avril 1956, dans le Nord, cette fois-ci à Tétouan, pour annoncer aux Marocains l’indépendance et l’unification du Nord et du Sud du Royaume.

Une visite tout aussi historique intervenue sur la route du retour du Roi Libérateur, après un séjour en Espagne où Il avait tenu des négociations pour le parachèvement de l’unité territoriale du Maroc, couronnées par la signature, le 7 avril 1956, de la déclaration commune et d’un protocole annexe en vertu desquels Madrid reconnaît l’indépendance du Maroc et sa souveraineté sur l’ensemble de son territoire.

Le 71ème anniversaire de la visite historique de feu SM Mohammed V à Tanger et le 62ème anniversaire de Sa visite à Tétouan sont aujourd’hui l’occasion pour appeler à davantage d’efforts de toutes les composantes de la société marocaine, en faveur de la préservation de la mémoire de l’épopée glorieuse de la résistance et de la lutte pour l’indépendance, ainsi que pour la promotion de l’esprit citoyen et de la connaissance des faits historiques de cette période, notamment auprès des jeunes générations.

Aujourd’hui, le Maroc poursuit sa marche, sous la conduite éclairée, sage et clairvoyante de SM le Roi Mohammed VI, pour défendre les valeurs sacrées de la nation et son intégrité territoriale et bâtir un Maroc moderne et démocratique.

Voir Source
Lire aussi

M. Akhannouch s’entretient à Ifrane avec son homologue français.

Le ministre de l’Agriculture, de la Pêche Maritime, du Développement Rural et des Eaux et Forêts, Aziz Akhannouch s'est entretenu, dimanche à Ifrane, avec le ministre français de l'Agriculture et de l'Alimentation Stéphane Travert sur les moyens de renforcer la coopération entre les deux pays notamment dans le domaine agricole.
Réunion au Caire des organes de l’Union des Cours et Conseils constitutionnels arabes avec la participation du Maroc.

Les travaux de la réunion des organes de l’Union des Cours et Conseils constitutionnels arabes, ont débuté dimanche au Caire, avec la participation du Maroc.
Le polisario a procédé à des tirs de sommation contre une patrouille de la Minurso

Des éléments armés appartenant au front polisairo ont intercepté, le 16 mars dernier, une équipe d’observateurs militaires de la Minurso, et procédé à des tirs de sommation, a déclaré jeudi le porte-parole de l’Onu, Stéphane Dujarric.....
Maroc-UE Les négociations pour le renouvellement de l'accord de pêche lancées demain vendredi.

Le Maroc et l'Union européenne (UE) entament, vendredi à Rabat, les négociations en vue du renouvellement du protocole de partenariat dans le domaine de la pêche, a annoncé le ministre de l'Agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts, Aziz Akhannouch.
Le nouvel ambassadeur du Maroc à Malé présente ses lettres de créance au président des Maldives

Le président de la République des Maldives, Abdulla Yameen Abdul Gayoom a reçu, mercredi, le nouvel ambassadeur du Maroc à Malé, basé à New Delhi, Mohamed Malki, qui lui a remis ses lettres de créance.
Parlement, une session prometteuse en débats et… en polémiques.

La session de printemps s’ouvre vendredi 13 avril alors que la session extraordinaire n’est toujours pas clôturée. Le projet de loi portant réforme du livre V du code de commerce a été adopté en deuxième lecture. La réforme de l’enseignement, la langue amazighe, le droit de grève, le code pénal, autant de sujets qui feront débat ces quatre prochains mois.
Daoudi rassure sur l'approvisionnement des marchés durant Ramadan.

Le marché national sera approvisionné en denrées alimentaires de façon normale durant le mois de Ramadan, a assuré, lundi à Rabat, le ministre délégué chargé des Affaires générales, Lahcen Daoudi.
Syndicats : le gouvernement prépare un énième projet de loi .

Alors que l’UNTM soutient l’initiative du gouvernement, les autres centrales craignent une tentative de contrôle de l’action syndicale.
L’UE mandate la Commission européenne pour négocier un nouveau protocole incluant le Sahara marocain.

Le Conseil de l’Union européenne (UE) a adopté, lundi, le mandat de négociation confirmant la poursuite du partenariat entre le Maroc et l’UE dans le secteur de la pêche, a-t-on appris de source européenne.
El Othmani: "J'ai quitté les Affaires étrangères à la demande de Benkirane pour céder la place à Mezouar".

Saad Eddine El Othmani soutient que, malgré les divergences, il n'a jamais critiqué Abdelilah Benkirane et la direction du parti. Lors d'une allocution devant les députés du PJD, il est également revenu sur son départ du ministère des Affaires étrangères.



Leguide Immobilier


Duplex à Skhirat plage, Skhirat
Superficie : 140m²
Prix Location Meublé : 8 500 DH
Référence : 111

Leguide Conso


PHILIPS - 47PFL3609/98
47"
Résolution : 1920x1080
Contraste : 30.000:1
4HDMI

Leguide Voyage


Riad Au20Jasmins
Plus typique qu'un hôtel de charme, le riad (ryad) Au20Jasmins vous fera profiter, lors de votre voyage et séjour à Fès, de l'hospitalité marocaine en vous laissant vous imprégner de l'atmosphère d'une maison d'hôtes (Guesthouse) traditionnelle authentique avec tout le confort d'un hébergement de luxe moderne.