Leguide.ma
Leguide du jour Actualités Consommateurs Immobilier Voyages Agenda
Activités Royales Monde Economie Sport High-tech Culture Maroc
0     0     0
Aujourd'hui Le Maroc, il y a 5 mois

BTP : La guerre des salons reprend.
Notre secteur a ses propres salons qui sont une véritable vitrine des acteurs marocains du secteur. En tant que professionnels nous nous battons chaque jour pour le développement de l’économie nationale et nous nous alignons parfaitement au plan d’émergence industrielle».

Les associations professionnelles du secteur du bâtiment ont dénoncé récemment dans un communiqué la tenue au courant du mois d’avril d’un Salon BTP. Neuf associations du secteur dont la Fédération des industries des matériaux de construction (FMC), la Fédération nationale du bâtiment et des travaux publics (FNBTP), la Fédération nationale des promoteurs immobiliers (FNPI) et le GIAC-BTP (Groupement interprofessionnel d’aide au conseil – Bâtiment et Travaux) pointent du doigt ce qu’ils appellent «l’invasion d’organisateurs étrangers». Ils expliquent «qu’une fois encore, un organisme étranger opérant dans l’organisation de salons vient concurrencer nos manifestations nationales sans réelle valeur ajoutée».

Dans cette lignée, David Toledano, président de la FMC, souligne : «Un salon c’est la vitrine de ce qui se fait dans un pays et lorsque nous organisons ce type de manifestation, on le fait pour encourager la production nationale. Notre secteur a ses propres salons qui sont une véritable vitrine des acteurs marocains du secteur. En tant que professionnels nous nous battons chaque jour pour le développement de l’économie nationale et nous nous alignons parfaitement au plan d’émergence industrielle». Et de poursuivre : «Le secteur a déjà suffisamment de problèmes». Dans cette guerre, les organisations professionnelles estiment qu’au «moment où nous mettons tout en œuvre pour le déploiement et la réussite des programmes nationaux de promotion des produits et des opérateurs marocains, au moment où nous luttons contre une morosité qui touche tout le secteur, alors que nous avons besoin de clients et de débouchés, l’organisme en question revient faire la promotion de fournisseurs et de produits étrangers».

Enfin, ils pointent également du doigt «les quelques soutiens» obtenus pour la tenue de cet événement.

En savoir plus
Lire aussi

Une politique sociale libérale ou le pari risqué de l’Exécutif.

Le gouvernement entend poursuivre les réformes libérales et, en même temps, mettre en place une politique sociale qu’il veut plus efficace. Le registre social unifié semble être l’outil privilégié pour y parvenir. A priori, le contexte, notamment une croissance atone, ne lui est pas tout à fait favorable.
Sonasid : Un chiffre d’affaires de près de 2 MMDH au premier semestre

Une bonne performance sur le plan social et consolidé.
Bilan médiocre du secteur du tourisme entre 2000 et 2015 selon le Comex.

Si les hôtels classés de Marrakech et Casablanca ont bénéficié d’une croissance de nuitées, les ETS de Fès, Ouarzazate et Agadir ont connu une érosion du nombre de nuitée. Pour sa part, le taux d’occupation national a chuté de 52% en 2006 à environ 40% en 2015. Le Comité des experts recommande toujours l’orientation vers le tourisme balnéaire.
Produits Halal, un marché prometteur pour le Maroc.

Le marché des produits halal au Maroc est «prometteur» et doit renforcer les potentialités des entreprises exportatrices en vue d’une présence accrue sur le marché internationale, ont souligné les participants à une conférence-débat, organisée mardi à Casablanca.
Maroc Telecom premier opérateur télécoms national à être certifié « ISO 9001 Version 2015 ».

Maroc Telecom, acteur majeur des télécoms en Afrique et leader national des télécoms, annonce avoir obtenu la certification ISO 9001 dans sa toute dernière version 2015.
Le portefeuille stratégique de BMCE Capital domine le MASI.

A fin août, la contre-performance du portefeuille est de 3,99%, contre -6,8% pour le Masi. La situation économique pèse lourd sur le marché boursier. Le portefeuille étudié est composé de 23 valeurs
Artisanat et économie sociale : Une zone d’activité économique à Guelmim.

Le conseil communal de la ville de Guelmim a approuvé, jeudi dernier lors d’une session extraordinaire, le projet de création d’une zone d’activité économique liée à l’artisanat et l’économie sociale, qui donnera un nouveau souffle à l’économie de la porte du désert et permettra d’améliorer les revenus des artisans et des groupements professionnels.
Les investissements publicitaires ont accusé une baisse de 350 MDH .

La télévision, la presse écrite et l’affichage ont tous connu des baisses d’investissements comprises entre 100 et 130 millions de dirhams à fin juillet 2018. La structure du marché dominée par les opérateurs télécoms, la banque et la finance et les produits alimentaires fragilise le marché. Les canaux de communication, notamment la presse écrite, n’ont pas réussi à introduire de nouveaux annonceurs.
Une unité de valorisation de l’amandier lancée à Ighrem : «Dar Louz» verra le jour à Taroudant.

Le projet consistera, entre autres, en un espace de collecte et de stockage, des ateliers de valorisation, un espace d’exposition et de commercialisation.
La première franchise bio marocaine voit le jour.

Le premier distributeur de produits bio au Maroc abandonne sa franchise française pour lancer une franchise 100% marocaine.



Leguide Immobilier


Duplex à Skhirat plage, Skhirat
Superficie : 140m²
Prix Location Meublé : 8 500 DH
Référence : 111

Leguide Conso


WHIRLPOOL - AWZ321
Type de chargement - frontal
Capacité - 6 KG
Mode de séchage - A EVACUATION

Leguide Voyage


Riad Lola Halima
Riad à Meknes suffisamment éloignée de l’agitation urbaine pour offrir un lieu de calme épargné par la circulation automobile. Toutefois la situation du Riad permet l’accès rapide à la Médina, à sa visite et à ses musées (Dar Jamai , Musée de Meknès) ainsi qu’à la Medersa Bou Inania. A quelques minutes de marche se trouve le Mausolée de Moulay Ismaïl (seul édifice religieux accessible aux non musulmans).