Leguide.ma
Leguide du jour Actualités Consommateurs Immobilier Voyages Agenda
Activités Royales Monde Economie Sport High-tech Culture Maroc
0     0     0
2M.ma, il y a 18 jours

Jerada: 900 millions de dirhams mobilisés pour accélérer l'essor de la région.
Une région puissante économiquement d'ici 2020. C'est l'ambition du plan de développement envisagé pour favoriser l'essor de Jerada.

D'un total de 22 projets, le plan a été présenté ce lundi à Rabat par le wali de la région de l'Oriental et gouverneur de la préfecture d'Oujda-Angad, Mouad El Jamaï. Le responsable y a fait état de sa vision audacieuse pour la recherche d'une alternative économique, à travers l'agriculture, l'industrie, la promotion des investissements et de l'économie solidaire.

Créer une véritable alternative économique

Principalement centré sur l'élément humain, avec des mesures rigoureuses en matière d'emploi, les grandes lignes du plan ont été détaillées devant un parterre composé de la commission de l'intérieur, des collectivités territoriales, de l'habitat et de la politique de la ville à la Chambre des représentants, sur les développements de la situation dans la province, en présence du ministre de l'Intérieur. Avec un coût global estimé à 900 millions de dirhams, ce programme comprend sept projets visant à rechercher une alternative économique, à travers l'agriculture, l'industrie, la promotion des investissements et de l'économie solidaire (d'un coût de 655 millions de DH), le renforcement des équipements sociaux de proximité a été décliné en 12 projets d'un coût de 70 millions de DH, tandis que trois projets ont été dédiés à la réhabilitation urbaine et environnementale pour un coût de 175 millions de DH.

Deux mille emplois immédiats à pourvoir

Pour ce qui est de l'emploi, le secteur sera dopé par dans la province grâce à la création de près de deux mille emplois immédiats, y compris l'inscription de 1.145 femmes pour bénéficier d'un travail saisonnier dans le sud de l'Espagne et l'intégration des jeunes de la province dans les zones industrielles nationales (Kénitra et Tanger), dans le cadre d'un recrutement de 200 personnes.

Fin des coûts élevés de l'électricité et de l'eau pour les citoyens à faible revenu

Mouad El Jamaï n'a pas manqué d'évoquer dans sa présentation les efforts consentis pour la résolution du problème du coût élevé des factures d'eau et d'électricité. M. El Jamaï a rappelé la mise en place de mesures de suivi en vue de réduire le coût de l'électricité et de l'eau pour les citoyens à faible revenu, à travers notamment la facturation mensuelle des compteurs, le contrôle par l'Office national de l'électricité et de l'eau potable (ONEE) et l'adoption des compteurs électriques prépayés après achèvement des procédures judiciaires. Il a de même ajouté que les pénalités relatives aux retards de paiements seront arriérées, à travers l'octroi de facilités de paiement et leur rééchelonnement.

Une offre sanitaire étoffée

Le plan est également ciblé sur la santé, un secteur où beaucoup reste à faire dans la région. D'abord l'accès aux soins, avec une offre élargie. M. El Jamaï a en effet promis l'octroi à partir de juin 2018 aux services du ministère de la Santé de la province de deux ambulances, à l'initiative de l'ONEE, au profit de la population de la province, l'organisation régulière de caravanes médicales, la distribution de médicaments, à titre gratuit, aux employés dans les puits d'exploitation traditionnelle du charbon et aux membres de leurs familles, outre le suivi des patients atteints de silicose (plus de 1.800 bénéficiaires) par des médecins spécialisés qui ont rejoint l'Hôpital provincial de Jerada (maladies respiratoires, cardiaques et d'ostéosclérose).

Du renouveau écologique

Une ville eco-responsable. Un enjeu tout aussi majeur pour Jerada, qui sera la première ville à bénéficier du programme national de valorisation des déchets minéraux. Une réunion a d'ailleurs été tenue le 20 février au siège de la province avec un groupe d'experts et des secteurs concernés pour mener les études et recherches nécessaires, dans un délai ne dépassant pas trois mois, en vue de trouver une solution au problème des déchets d'exploitations minières, à travers soit leur recyclage, soit leur enfouissement.
L'emploi d'environ 100 personnes a également été programmé pour la plantation de 10.000 arbres dans la périphérie des centrales thermiques de la ville, et le lancement de deux opérations d'un montant de 4 millions de DH par le Conseil de la région de l'Oriental pour la destruction des puits abandonnés, à travers l'emploi d'environ 200 personnes.
Le wali a également souligné la fermeture des unités 1, 2 et 3 de la centrale thermique de la province et le redéploiement par l'ONEE du personnel de ces unités, en raison des effets négatifs sur l'environnement et la consommation excessive de l'eau. Il a rappelé la réalisation de centres d'enfouissement et de revalorisation des déchets solides dans la commune d'El Aouinet, la création d'une décharge pour le stockage et l'enfouissement des cendres, loin de la ville de Jarada, et l'acquisition d'équipements pour réduire le bruit sonore émanant des stations thermales. Par ailleurs, sept autorisations d'exploitation et 17 licences de recherches ont été retirées par les autorités compétentes pour non-conformité aux dispositions et procédures prévues par la loi, dans le cadre de la mise en œuvre des mécanismes de contrôle, a conclu le wali.

Voir Source
Lire aussi

Kool Food : histoire d’un mariage raté avec un fonds d’investissement.

« Le redressement judiciaire ne signifie pas la mort d’une entreprise. Au contraire, il peut être le début d’une renaissance». C’est Anas Lahlou, gérant de Kool Food, société spécialisée dans....
Halal : l’offre marocaine promue à Barcelone.

L’Association marocaine des exportateurs a conduit une délégation d’une vingtaine d’entreprises marocaines à l’Expo Halal Alimentaria. Le salon réunit en moyenne pas moins de 3 900 exposants de 65 pays différents.
Industrie agroalimentaire : La Fenagri s’intéresse à la technologie suisse.

Viandes, fruits, légumes, sucre… Dans toutes les filières confondues, la digitalisation et la robotisation dans le secteur de l’agroalimentaire commencent à prendre petit à petit leur chemin. En témoigne l’intérêt grandissant des professionnels de l’industrie agroalimentaire pour ces technologies innovatrices
Quel modèle économique pour le Maroc ? Les recommandations de la Banque mondiale

Dans un nouveau rapport, la Banque mondiale recommande au Maroc de s’orienter vers un modèle économique basé dans une plus large mesure sur les exportations, et dans lequel le secteur privé jouera un rôle plus important en tant que promoteur de la croissance et de l’emploi. Le modèle actuel fondé sur la demande intérieure, en particulier l’investissement public, montre des signes de faiblesse.
CGEM: découvrez les candidatures validées par le conseil d'administration.

La Confédération Générale des Entreprises du Maroc (CGEM) a tenu le 16 avril 2018 son Conseil d’Administration à Casablanca et statueé entre autres, sur les candidatures aux Postes de Président et Vice-Président Général de la CGEM
Le Dirham est quasi stable depuis l’entame du processus de flexibilisation des changes .

Depuis le 15 Janvier, Bank Al-Maghrib n’est pas intervenu durant plus de la moitié des séances. Une flexibilisation plus prononcée du taux de change permettrait de limiter la pression sur les réserves de change, selon BMCE Capital research.
Boissons alcoolisées : le marché légal poursuit son redressement.

Les recettes de la TIC des boissons alcoolisées ont augmenté de 10,7% en 2017, à 1,4 milliard de DH par rapport à 2016, alors que les importations ont augmenté de 22%, à 628,8 millions. Selon la profession, l’embellie s’explique par le recul de l’informel et non pas par l’augmentation de la consommation. La consommation par habitant est plus élevée en Tunisie et en Algérie.
La promotion du transport aérien au centre d’entretiens entre M. Sajid et son homologue sénégalaise

La promotion du transport aérien et les perspectives de la coopération bilatérale ont été, mardi à Casablanca, au centre d’entretiens entre Mohamed Sajid, ministre du Tourisme, du Transport aérien, de l’Artisanat et de l’Économie sociale, et Maimouna Ndoye Seck, ministre sénégalaise des Transports aériens et du Développement des infrastructures aéroportuaires, actuellement en visite de travail au Maroc.
Financement agricole ABI filiale de BCP s’appuiera sur l’expertise de la SFI.

Pour répondre aux besoins des agriculteurs ciblés, ABI filiale de la BCP et la SFI vont s’unir pour financier les petits exploitants agricoles en Afrique de l’Ouest.
Le Maroc primé par les Nations Unies.

L’initiative «SDG Youth Morocco» a été primée mercredi 21 mars dans la catégorie des initiatives mobilisatrices dans le cadre des «Objectifs de développement durable», lors de la cérémonie de remise des prix «United Nations SDG Action Awards».



Leguide Immobilier


Duplex à Skhirat plage, Skhirat
Superficie : 140m²
Prix Location Meublé : 8 500 DH
Référence : 111

Leguide Conso


ARTHUR MARTIN - AWT835
Capacité et volume du tambour - 5 Kg
Vitesse d\'essorage - 800tr/min
Programmateur - Electronique

Leguide Voyage


Dar Victoria
Située dans l’ancienne médina dans le quartier des Andalous, cette maison de 250 ans surprend par le raffinement de son décor. Les stucs d’une richesse culturelle rare constituent un décor dissimulant de nombreux symboles, qui pourront être appréciés dans un patio chauffé l’hiver et climatisé l’été.