Leguide.ma
Leguide du jour Actualités Consommateurs Immobilier Voyages Agenda
Activités Royales Monde Economie Sport High-tech Culture Maroc
0     0     0
Maroc Hebdo, il y a 2 mois

« Allah Islah », une pièce de théâtre qui cartonne
Un miroir comique d’une réalité loin d’être joyeuse

Les éclats de rire et les vagues d’applaudissements résument le passage de la troupe 19h Théâtre par les planches de la F.O.L de Casablanca. Une troupe qui a exploré plusieurs registres, allant du théâtre classique au contemporain, en passant par l’absurde, avant de s’attaquer au terrain des pièces marocaines en arabe dialectal.

Pour ce qui est de Allah Islah, cette toute dernière création opte pour une mise en scène classique mettant l’accent sur la place centrale du père dans une famille patriarcale. Ce choix laisse libre cours au talent des acteurs. Ceux-ci se lâchent littéralement sur la scène enchaînant les séquences avec un ton souvent comique et une pointe de drame qui vient rappeler les conséquences d’une éducation autoritaire. La pièce dure plus de 1h30, ce qui, de prime abord, pourrait rebuter, pourtant le rythme effréné et le dosage humoristique des scènes est tel que le public ne sent pas le temps passer et en redemande. La pièce met en lumière les contrastes et paradoxes d’une éducation archaïque qui enterre la communication au sein de la famille avec des effets parfois destructeurs. Et c’est bien là le sujet principal de la pièce et son message essentiel.

Les 9 personnages de la pièce diffèrent par leurs caractéristiques psychologiques et leurs motivations. Malgré ce foisonnement de caractères, l’action et le récit demeurent lisibles et le public se retrouve au final attaché à chacun de ces personnages. Ceci constitue indéniablement une autre force de ce travail artistique totalement piloté par les membres de la troupe, allant de l’écriture jusqu’à la mise en scène et la direction artistique. Il est à rappeler que les membres de la troupe disposent d’une expérience d’une dizaine d’années dans la pratique théâtrale. La compagnie est composée de lauréats du Conservatoire d’art dramatique de Casablanca et de comédiens particulièrement actifs dans le milieu de l’improvisation théâtrale.

En savoir plus
Lire aussi

La fondation Hiba dévoile les lauréats de la World Music 2018.

La session World Music du programme Hiba_Rec dévoile ses gagnants. Ainsi Soukaina Fahsi (El Jadida), Aziz Ozouss (Agadir) et Daraa Tribes (Tagounite) sont les heureux lauréats qui profiteront d’un enregistrement gratuit au studio Hiba et d’un accompagnement privilégié par Karim Ziad. Hiba_Rec est un dispositif de soutien à la création musicale, destiné aux artistes et aux groupes de musique basés au Maroc.
«Ramad’Impro» : Des joutes verbales et théâtrales au rendez-vous.

La Compagnie d’improvisation théâtrale Rbatia présente trois spectacles à Rabat.
L’incroyable renaissance des musées du Maroc.

La fondation s’est attelée à faire des musées des espaces publics modernes, accueillants et attractifs. Ici, le Musée archéologique rebaptisé: Musée de l’Histoire et des Civilisations après sa réouverture en 2017.
Un soutien financier en faveur de 23 projets dans le domaine de la musique et des arts chorégraphiques

Quelque 23 projets ont bénéficié d’un soutien financier dans le domaine de la musique et des arts chorégraphiques au titre de la 1ère session de 2018, a indiqué le ministère de la Culture et de la Communication, notant que cet appui s’inscrit dans le cadre de son plan d’action visant à instaurer une industrie nationale de culture et de création.
Le Chili s'adjuge au palmarès de la Cinéfondation

Le court-métrage «L'été du Lion électrique» réalisé par le Chilien Diego Céspedes, étudiant à l'Université du Chili, a remporté le premier prix de la Cinéfondation et des courts métrages du Festival de Cannes, rapportent jeudi les médias locaux.
Quand Omar Mahfoudi propose un regard intime sur sa ville Tanger

Omar Mahfoudi fait partie des artistes marocains contemporains qui expriment leur désarroi et leur mal-être dans la société.
Deux réalisatrices marocains subventionnées.

Deux longs métrages marocains des réalisatrices Meryem Touzani et Khadija Essaadie ont été sélectionnés pour bénéficier, aux côtés de 34 autres projets de films, de la bourse de la saison printanière 2018 de «Doha Film Institute».
Festival Mawazine : French Montana sur la scène OLM Souissi le 23 juin

La superstar américaine d’origine marocaine French Montana se produira le samedi 23 juin sur la scène OLM Souissi, pour un concert qui s’annonce comme l’un des temps forts de la 17è édition du festival Mawazine-Rythmes du Monde, a annoncé mardi l’Association Maroc-Cultures qui organise cet événement.
La ville de Bejaâd accueille sa première rencontre cinématographique.

La ville de Bejaâd accueille, en cette fin de semaine, sa première rencontre cinématographique marquée, à son ouverture, par un hommage à des figures locales du monde du 7ème art.
Décès de Per Kirkeby, «le roi de la peinture danoise».

Per Kirkeby, affectueusement surnommé par la presse «le roi de la peinture danoise», a rendu l'âme tranquillement mercredi après-midi à l’âge de 79 ans, après une riche carrière colorée, émaillée d’une multitude de décorations et de sculptures tant au Danemark qu’en Europe et au-delà.



Leguide Immobilier


Duplex à Skhirat plage, Skhirat
Superficie : 140m²
Prix Location Meublé : 8 500 DH
Référence : 111

Leguide Conso


- Voiture de courses

Leguide Voyage


El Rancho
un restaurant à Rabat qui existe depuis déjà dix ans, dont la clientèle est jeune et branchée. C’est l’endroit idéal pour se décontracter, au bar ou aux autres coins du restaurant, vous y dégusterez une cuisine tex-mex accompagnée d’une ambiance DJ.