Leguide.ma
Leguide du jour Actualités Consommateurs Immobilier Voyages Agenda
Activités Royales Monde Economie Sport High-tech Culture Maroc
0     0     0
La vie éco, il y a 10 mois

Dialogue social : un nouveau round pour ce mois de mars ?
Le gouvernement est pour la relance du dialogue social, mais aucune date n’a été fixée. L’UMT et la CDT annoncent, individuellement, des actions de contestation. L’UNTM, l’UGTM et la FDT, elles, préfèrent agir dans le cadre d’un front commun.


Nous sommes à deux mois du 1er Mai, et le gouvernement El Othmani tente de marquer le coup, avant, en signant un nouveau contrat avec ses partenaires sociaux. Dans cet objectif, annonce Mohamed Yatim, ancien dirigeant syndical et actuel ministre de l’emploi et de l’insertion professionnelle, dans une récente sortie médiatique, les négociations avec les syndicats vont reprendre dès ce mois de mars dans le cadre du dialogue social. Aucune date n’a encore été fixée, mais le ministre parle d’un probable premier rendez-vous «très prochainement». Du côté des syndicats, les avis sont partagés. D’un côté, l’UMT et la CDT préfèrent un programme de contestations, une série de manifestations annoncées dans la fonction publique et les collectivités territoriales par l’UMT, et un sit-in organisé récemment devant le Parlement par la CDT. De l’autre côté, trois syndicats, l’UNTM, la FDT, tous les deux affidés aux partis de la majorité, le PJD et l’USFP en l’occurrence, et l’UGTM, organe parallèle de l’Istiqlal, préfèrent d’abord attirer l’attention du gouvernement sur la «nécessité de reprendre le dialogue social». Après avoir adressé, individuellement, des mémorandums en ce sens au chef du gouvernement, les trois centrales décident d’agir, dorénavant, en front commun. Les trois syndicats ont déjà signé l’accord pour la création de cette coordination syndicale tripartite. Ce rapprochement a été fait justement sur la base des trois mémorandums adressés par les trois centrales au chef du gouvernement qui se recoupent d’ailleurs sur plusieurs points. En outre, selon ses initiateurs, ce front tripartite pourrait être renforcé par les autres centrales, l’UMT et la CDT. Des contacts auraient même été entrepris dans ce sens, mais, pour le moment, l’UMT et la CDT, chacun de son côté, semblent vouloir faire cavalier seul. Cela étant, les trois premiers syndicats attendent toujours la réponse du gouvernement avant d’agir. En parallèle, ils devraient tenir une réunion jeudi 1er mars pour justement se mettre d’accord sur les actions à entreprendre si le gouvernement ne se prononce toujours pas sur la date de la reprise des négociations. Outre le traditionnel cahier revendicatif qui n’a pas changé depuis le début du mandat de l’ancien gouvernement, avant le gel du dialogue social, les centrales syndicales abordent de manière très critique le projet de loi relatif à l’exercice du droit de la grève. Le texte est d’autant plus contesté que certaines centrales, comme la CDT, ont carrément appelé à son retrait du Parlement afin de le remettre sur la table des négociations, dans le cadre du dialogue social.


En savoir plus
Lire aussi

Pluralisme linguistique : comment les parlementaires s’y prennent-ils ?

Ils viennent d’adopter la loi 38-15 imposant au juge de statuer d’abord s’il accepte des documents en français avant d’entamer le procès. Si le projet de loi-cadre 57-17 est adopté tel que le souhaitent le PJD et l’Istiqlal, l’arabe sera la seule langue de l’enseignement. Certains acquis relatifs à la langue amazighe risque d’être abandonnés pour des considérations idéologiques.
Sommet de Beyrouth : appel à la mise en place de la zone arabe de libre échange.

Les dirigeants arabes ont appelé, dimanche à Beyrouth à l’issue du 4ème sommet arabe sur le développement économique et social, à l’activation de la zone arabe de libre échange.
Attention à l’intoxication au paracétamol !

Attraper une grippe en cette période froide de l’année est presque une fatalité ! Dès les premiers symptômes, nous ne réfléchissons pas à deux fois avant de prendre des médicaments contre la grippe et dont le principe actif n’est autre que le paracétamol.
Un plan de transport « Spécial Vacances » pour l’ONCF.

L’ONCF met en place un plan de transport « Spécial Vacances » durant la période du vendredi 18 au dimanche 27 janvier 2019.
Benkirane suscite la colère des tunisiens.

Abdelilah Benkirane, membre du conseil national du PJD suscite la colère des tunisiens. Les critiques affluent de partout. La polémique ne semble pas prête de s’éteindre.
Vers la création d'un Ordre maghrébin des architectes.

La 33ème Journée nationale de l'architecte est l'occasion de progresser vers la création d'un Ordre maghrébin des architectes, a affirmé lundi à Salé le chef du gouvernement, Saâd Dine El Otmani.
Le Maroc et l’UE signent le nouvel accord de pêche.

Le Maroc et l'Union européenne (UE) ont signé, aujourd’hui lundi 14 janvier 2019 à Bruxelles, l’accord de pêche unissant le Maroc à l’Union européenne.
Alerte météo : Temps froid jusqu’à dimanche.

Un temps froid est prévu du jeudi 10 au dimanche 13 janvier dans plusieurs provinces du Royaume, a indiqué mercredi la Direction de la météorologie nationale (DMN).
Le Maroc présent à Riyad pour la session ordinaire du Comité permanent des médias arabes

Les travaux de la 92e session ordinaire du Comité permanent des médias arabes ont débuté à Riyad, en Arabie Saoudite, avec la participation de représentants de plusieurs pays arabes, dont le Maroc.
Politiques publiques: Nécessité d’adopter des directives générales.

Le Chef du gouvernement, Saâd Dine El Otmani a souligné, lundi à Rabat, la nécessité d'adopter une approche holistique prévoyant des directives générales pour les politiques publiques à long terme, tout en fixant des priorités communes et convenues.



Leguide Immobilier


Duplex à Skhirat plage, Skhirat
Superficie : 140m²
Prix Location Meublé : 8 500 DH
Référence : 111

Leguide Conso


- Jock 63 pièces en seau

Leguide Voyage


Riad Attarine
Notre RIAD (fes riad), situé dans la médina de FES (la plus authentique du monde arabe et classée au patrimoine mondial par l'UNESCO), proche de la porte Bab Jdid est accessible en voiture.