Leguide.ma
Leguide du jour Actualités Consommateurs Immobilier Voyages Agenda
Activités Royales Monde Economie Sport High-tech Culture Maroc
0     0     0
Aujourd'hui Le Maroc, il y a 10 mois

Investissements maritimes : Plus de 10 milliards de dirhams injectés à Dakhla
L’investissement le plus important reste celui alloué à la réalisation du Grand port Dakhla Atlantique. Une enveloppe de 6 milliards de dirhams a été injectée dans ce sens, insufflant ainsi une nouvelle dynamique au secteur de la pêche dans la région.

D’importants projets maritimes sont en cours d’exécution à Dakhla-Oued Eddahab. Environ 10 milliards de dirhams sont injectés pour la mise en œuvre d’investissements, et ce dans le cadre du nouveau modèle de développement adopté par Dakhla-Oued Eddahab. La finalité étant de situer la région en tant que pôle compétitif de la pêche. Parmi ces projets, on cite les unités de valorisation de produits de la pêche. 6 unités de conserves de poissons sont actuellement en construction portant sur un investissement global de 1,4 milliard de dirhams. Ces projets permettront de créer d’ici début 2019 plus de 3.000 emplois dans le secteur. De même, un grand projet d’aquaculture est sur les rails portant sur un montant global de 2,8 milliards de dirhams. Toutefois, l’investissement le plus important reste celui alloué à la réalisation du Grand port Dakhla Atlantique.

Une enveloppe de 6 milliards de dirhams a été injectée dans ce sens, insufflant ainsi une nouvelle dynamique au secteur de la pêche dans la région. «Ce projet permettra à Dakhla de devenir un pôle de compétitivité et un relais entre l’Afrique, le nord du Maroc et l’Europe», nous précise Salaheddine Rachidi, délégué de la pêche à Dakhla. Le Grand port Dakhla Atlantique se veut un outil logistique performant qui soutiendra le développement économique de la région. Il valorisera ainsi les ressources des petits pélagiques en mettant en place les infrastructures portuaires nécessaires. Le nouveau port se composera d’une digue principale de 2.800 mètres ainsi que d’une digue secondaire de 600 mètres. Il comprendra également un quai de commercialisation de 800 mètres et un quai de pêche hauturière de 1.500 mètres. L’infrastructure portuaire abritera également un bassin de 39 hectares et un élévateur de bateaux d’une capacité de 450 tonnes. Au-delà de la commercialisation, le Grand port Dakhla Atlantique abritera également un chantier naval.

Cette orientation stratégique et l’intérêt porté à la pêche dans toutes ses composantes relèvent du rôle prépondérant que joue le secteur dans cette région du Maroc qui dispose d’une façade maritime importante (667 kilomètres). «Dakhla-Oued Eddahab est l’une des régions les plus riches en poissons au Maroc. Le secteur de la pêche est l’ossature de l’économie de la région qui assure 65% de la production nationale», souligne le délégué de la pêche de Dakhla. Grâce à l’élan donné par la stratégie «Halieutis», la pêche à Dakhla a connu un important saut aussi bien sur le plan quantitatif que qualitatif.

Sur la période allant de 2008 à 2017, les autorités notent une performance de 200%. La production annuelle oscille entre 600.000 et 750.000 tonnes générant ainsi un chiffre d’affaires d’environ 2,5 milliards de dirhams. «Les ressources halieutiques de la région sont très importantes. Dakhla-Oued Eddahab dispose d’un stock assez important. Ces produits phares, en l’occurrence le poulpe et la sardine pilchardus, font d’elle le premier producteur de ces espèces à l’échelle mondiale», relève-t-on de Salaheddine Rachidi qui précise que la dynamique observée dans le secteur au niveau de Dakhla-Oued Eddahab est également tirée par les investissements injectés. Si l’on prend la période 2007-2015 pour échantillon, il ressort que 117 millions de dirhams d’investissements ont été réalisés au niveau de la région qui compte à ce jour 84 unités de traitement et de conditionnements des produits de la mer. Ces investissements sont venus renforcer la capacité de commercialisation des produits halieutiques et leur assurer une meilleure valorisation. Ils ont porté principalement sur la construction de sept halles au poisson et d’une unité de gestion des contenants normalisés.

En savoir plus
Lire aussi

Doukkala : La culture de la betterave dépasse les prévisions.

Une campagne agricole 2018-2019 globalement satisfaisante.
BMCE Bank of Africa crée une nouvelle filiale.

Le groupe a officiellement lancé en ce début d’année 2019 sa nouvelle filiale spécialisée dans le traitement des services bancaires.
Accord de pêche: Des gains et une victoire diplomatique.

Contre vents et marées, le protocole de pêche Maroc-UE a été signé en début de semaine à Bruxelles. Paraphé à Rabat le 24 juillet 2018, il a été validé par les instances européennes compétentes (commissions parlementaires et Conseil européen).
Facturation électronique: Elalamy rassure les commerçants de proximité.

Les commerçants de proximité ne sont pas tenus de présenter leur identifiant commun de l'entreprise (ICE) dans le cadre de leurs transactions, a affirmé, mercredi à Rabat, le ministre de l'Industrie, de l'investissement, du commerce et de l'économie numérique, Moulay Hafid Elalamy, rappelant que le problème de la facturation électronique "ne se pose pas" compte tenu du fait que le décret de son application n'a pas encore vu le jour.
CCG: Le Kluster CFCIM labellisé.

Le «?Kluster CFCIM?», programme d’appui aux startups lancé en 2017 par la Chambre Française de Commerce et d’Industrie du Maroc (CFCIM), a été labellisé par la Caisse Centrale de Garantie.
Comment la région du Souss-Massa compte- t-elle booster ses produits artisanaux ?

L’Agence régionale d’exécution des projets pointe du doigt la qualité des produits, le manque d’infrastructure dédiée à l’organisation, à la gestion, à la mise à niveau et à la qualification des ressources humaines.
Règlement général de construction : les professionnels déçus.

Hormis l’éviction de la Protection civile, le reste du texte est, selon des promoteurs, une reprise de l’ancienne version. Pour le ministère de tutelle, le RGC renforce la responsabilisation des acteurs dans le processus d’octroi des autorisations de construire.
Confiance des ménages marocains: Baisse de l’ICM au 4ème trimestre 2018.

L'indice de confiance des ménages (ICM), dont les composantes portent sur l'évolution du niveau de vie, du chômage, de l'opportunité à effectuer des achats de biens durables et de la situation financière, s'est établi à 79,8 points au 4ème trimestre 2018, contre 85,9 points une année plus tôt, estime le Haut-Commissariat au Plan (HCP).
La Banque mondiale relève ses estimations de croissance pour le Maroc.

La Banque mondiale (BM) a relevé ses estimations de croissance pour l'économie marocaine à 3,2% en 2018, en hausse de 0,2% par rapport à ses prévisions de juin dernier.
Marché de l’automobile – Nouveau record : Plus de 177.000 véhicules vendus en 2018

Les ventes de véhicules particuliers (VP) et des véhicules utilitaires (VUL) ont marqué des progressions respectives de 5% et de 6,8%.



Leguide Immobilier


Duplex à Skhirat plage, Skhirat
Superficie : 140m²
Prix Location Meublé : 8 500 DH
Référence : 111

Leguide Conso


D-Link - Routeur DSL-2640U
D-Link Router ADSL, DSL-2640U
ADSL2 / 2 + Compatibilité capables de vitesses de
téléchargement jusqu’à 24 Mbps
802.11b / g sans fil de connectivité
Secure Wireless Encryption utilisant WPA et WPA2
Support de multiples VPN Pass-through

Leguide Voyage


Sofitel Diwan
Situé au centre de la plus royale des villes impériales du Maroc, à proximité des ambassades et ministères, l'hôtel offre une situation idéale pour explorer à pied les quartiers typiques et les monuments de Rabat. Avec sa façade annonçant son style élégant et sobre, le Diwan allie modernité et touches marocaines pour garantir un séjour confortable et raffiné.