Leguide.ma
Leguide du jour Actualités Consommateurs Immobilier Voyages Agenda
Activités Royales Monde Economie Sport High-tech Culture Maroc
0     0     0
Le Matin , il y a 7 mois

Le secteur bancaire marocain, 4eme en Afrique en termes de revenus
Le Maroc est l’un des cinq premiers marchés bancaires en Afrique, avec l’Afrique du Sud, le Nigeria, l’Égypte et l’Angola. Il est classé quatrième en termes de la croissance absolue des revenus de détail en 2017, avec 1,2 milliards de dollars, derrière l’Afrique du Sud (4 milliards), l’Egypte (2,5 milliards), le Nigeria (2,4 milliards), mais loin devant l’Algérie (0,3 milliards). C’est ce qui ressort d’un rapport que vient de publier le cabinet McKinsey Global Banking.

Le secteur bancaire marocain est l’un des plus développés en Afrique. Cette réalité vient d’être encore une fois confirmée par une autre étude. Il s’agit d’un rapport sur la banque de détail en Afrique que vient de publier le cabinet McKinsey Global Banking.

Ce rapport montre, en effet, que le Maroc est l’un des cinq premiers marchés bancaires en Afrique, avec l’Afrique du Sud, le Nigeria, l’Égypte et l’Angola qui représentent, à eux cinq, 68% du total des revenus du secteur à l’échelle du continent et leur par dans la croissance des revenus en 2017 est de 60%. Ce qui montre que le marché bancaire africain est fragmenté, selon le rapport qui le compare à la situation dans d’autres zones du monde, telles l'Amérique du Nord, l'Amérique latine, le Moyen-Orient et l'Asie émergente, où les cinq premières régions, au niveau de ces zones, représentent plus de 90% des revenus du secteur.

Le rapport relève, en effet, que le Royaume est classé quatrième au niveau africain en termes de la croissance absolue des revenus de détail en 2017, avec 1,2 milliards de dollars, derrière l’Afrique du Sud (4 milliards), l’Egypte (2,5 milliards), le Nigeria (2,4 milliards), mais loin devant l’Algérie (0,3 milliards).

Parmi ses autres conclusions, le rapport note que dans certains pays, la pénétration du produit pourrait être significativement plus élevée. Pour l’illustrer, McKinsey Global Banking donne l’exemple du Maroc et l'Égypte qui ont un revenu par habitant plus élevé que le Kenya, mais moins de produits bancaires par client.

Les auteurs du rapport ont estimé qu’il est également intéressant de noter que les segments à revenu élevé semblent être sous-pénétrés dans des pays comme le Kenya et le Maroc.

Par ailleurs, le cabinet révèle que les clients au Maroc et en Egypte montrent peu de préférence pour le numérique.

En outre, McKinsey Global Banking estime que les marchés bancaires de l'Afrique devront connaître une croissance robuste au cours des cinq prochaines années et, en tant que groupe, les banques africaines sont les deuxièmes plus rentables au niveau mondial.

Toutefois, les marchés bancaires africains continuent d’être confrontés à un ensemble d’obstacles. Il s’agit notamment d’un grand nombre de clients à faible revenu, une utilisation élevée de liquidités et de faibles niveaux de distribution physique. Ils présentent aussi de grands écarts entre des marchés relativement avancés de l'Afrique du Sud et du Maroc et des marchés naissants de l'Ethiopie et de la RDC.

En conclusion, les auteurs du rapport s’attendent à ce que les services bancaires de détail en Afrique affichent une croissance de 12% par an, contre une projection de base de 8,5%, si les banques africaines arrivent à relever cinq défis. Il s’agit de dessiner la bonne carte, avec une bonne couverture géographique ; s’orienter vers des segments appropriés et proposer des offres attrayantes ; offrir des services bancaires simplifiés ; donner la priorité au numérique ; et innover en matière de risques.

Voir Source
Lire aussi

Les cigarettes lourdement taxées dans le projet de loi de Finances : 10 DH par paquet pour les blondes et 7 DH pour le segment low.

Bonne nouvelle pour les fumeurs: ils vont certainement devoir réduire leur consommation puisque les prix des cigarettes risquent de subir de fortes hausses en 2019. Dans le projet de loi de Finances, il est prévu, en effet, des augmentations de la composante TIC dans le prix du paquet.
Le PIB touristique dépasse les 72 milliards de dirhams.

Le PIB du tourisme s'est élevé à 72,4 milliards de dirhams (MMDH) en 2017 contre 66,9 MMDH un an plus tôt, soit une progression de 8,3%, selon le Haut-Commissariat au Plan (HCP).
Casa-Settat: Les détails de l'étude "Post-création" des entreprises.

Un tiers des entreprises immatriculées via le CRI de Casablanca-Settat ne dépasse guère les cinq ans d’existence, selon une étude sur le parcours Post-création des entreprises créées dans la région.
La BID édite son modèle de coopération Sud-Sud.

Elwalid Abdelaal Hamour, directeur du hub régional de la BID à Rabat (à gauche), et Mohamed Methqal, ambassadeur, DG de l’Amci (Agence marocaine de coopération internationale), lors de la cérémonie de lancement de la publication la semaine dernière.
Filière pommier : Filière pommier Lancement de plusieurs projets de valorisation à Taroudant

La province de Taroudant a vu, vendredi, le lancement d’une série de projets de valorisation de la filière du pommier, dans le cadre d’un vaste programme visant le renforcement de l’apport de l’arboriculture et des produits du terroir au développement socio-économique local.
FMI : Menaces sur la croissance mondiale.

La directrice du Fonds monétaire international (FMI), Christine Lagarde, a indiqué jeudi à Bali que des guerres commerciales de plus en plus accentuées menacent fortement l'avenir de l'économie mondiale.
Saham-Sanlam : l’acquisition finalisée.

Sanlam et Santam annoncent officiellement la finalisation de l’opération d’acquisition de la participation restante de 53,37% de SAHAM Finances.
Une Franco-Marocaine à la tête d'un des plus grands groupes industriels d'Europe

La Franco-Marocaine Ilham Kadiri prendra les commandes de Solvay, un des plus grands groupes industriels européens et leader de la chimie mondiale dans moins de 5 mois.
Inégalités sociales, toujours plus profondes.

139 programmes couvrant des domaines variés tels que l’éducation, la santé, la lutte contre la pauvreté, l’emploi…
Aquaculture. 23 nouveaux projets d’investissement retenus.

23 projets aquacoles de 400MDH vont être réalisés au Souss Massa. Ce sont les résultats des appels à manifestation d’intérêt lancés par l’Agence Nationale pour le Développement de l’Aquaculture dans ladite région, entre le 27 décembre 2017 et 27 mai 2018.



Leguide Immobilier


Duplex à Skhirat plage, Skhirat
Superficie : 140m²
Prix Location Meublé : 8 500 DH
Référence : 111

Leguide Conso


Samsung - PC mini N150
- Processeur:Intel Atom N450 / 1.66 GHz
- Mémoire cache 512 Ko - L2
- RAM 1 Go (installé) / 2 Go (maximum) - DDR2 SDRAM - 667 MHz - PC2-5300 ( 1 x 1 Go )
- Disque dur 250 Go - Serial ATA-150 - 5400 tours/min
- Affichage 10.1" TFT 1024 x 600 ( WSVGA )
- Audio Carte son
- Réseaux Adaptateur réseau - Ethernet, Fast Ethernet, IEEE 802.11b, IEEE 802.11g, IEEE 802.11n, Bluetooth 3.0
- Batterie Lithium Ion 6 Cell
- Lecteur de carte 4 en 1
- Largeur 26.4 cm
- Profondeur 18.8 cm
- Interfaces:
1 x microphone - entrée - mini-téléphone 3,5 mm
1 x casque - sortie - fiche mini-phone Stéréo 3,5 mm
1 x affichage / vidéo - VGA - HD D-Sub (HD-15) 15 broches
1 x réseau - Ethernet 10Base-T/100Base-TX - RJ-45
3 x Hi-Speed USB - USB à 4 broches, type A
- Système d'exploitation Microsoft Windows 7 Édition Starter
- Poids 1.24 kg
- Périphérique(s) d entrée Clavier, touchpad
- Alimentation CA 120/230 V ( 50/60 Hz )
- Couleur
- Hauteur 3.5 cm
- Controleur graphique Intel GMA 3150 Dynamic Video Memory Technology 4.0
- Caméra de portable Intégré(e) - 0,3 Mégapixel

Leguide Voyage


Le Mauresque
Mariage de l'authenticité Marocaine et de la modernité des lounge ou la cuisine métissée est à l'honneur. Mauresque Lounge est le reflet du Maroc d'aujourd'hui : fidèle à ses racines, fier de son savoir-faire, créatif et ouvert au monde.