Leguide.ma
Leguide du jour Actualités Consommateurs Immobilier Voyages Agenda
Activités Royales Monde Economie Sport High-tech Culture Maroc
0     0     0
Maroc Hebdo, il y a 9 mois

Noureddine Saïl partage sa passion pour le cinéma, «une université formatrice»
Noureddine Saïl, mémoire vivante du cinéma marocain, a partagé avec les cinéphiles et les étudiants d’Agadir, en l’espace d’un week-end, sa grande passion pour le 7 ème art qu’il considère comme «une université formatrice».

Invité de « Connect Institut», un espace d’accompagnement des jeunes de la capitale du Souss, M. Sail, qui a dirigé le Centre Cinématographique Marocain et la chaîne TV 2M, entre autres, a aussi livré un témoignage sur des leçons de vie tirées de son long parcours au service de la promotion de la culture artistique et pour l’émergence d’une industrie cinématographique dans le Royaume. Natif de Tanger en 1948, Saïl se consacre en effet très tôt à sa passion, le cinéma.

«Ma passion pour le cinéma, je l’ai attrapée très tôt (…). Le cinéma comme université formatrice», a-t-il confié devant un parterre de jeunes et de cinéphiles, réunis pour la 8ème édition de l’AGORA, un évènement culturel biannuel de « Connect Institut» fondé par Taha Balafrej. Cet établissement offre, depuis quatre ans, l’espace aux jeunes qui participent aux programmes de monter leurs réalisations dans divers domaines (théâtre, cinéma, musique, web..).

Au premier contact avec le monde des ciné-clubs, M. Saïl, alors 14 ans, a dit avoir appris que le cinéma n’est pas uniquement de la distraction.

«On peut y investir des pensées et des sentiments. On peut y lire des choses. D’où, la notion de lecture d’un film », explique celui qui a fondé, en 1973, la Fédération des ciné-clubs du Maroc, aux participants au programme « Concours Arts Visuels Agadir (CAVA).

Conçu en partenariat avec la Délégation de l’Union européenne à Rabat, ce programme a permis à des dizaines de jeunes gadiris de réaliser des vidéos sur le thème du vivre ensemble.

Au final, M. Saïl, président du jury, a procédé, avec le chef de la coopération à la délégation de l’UE, Philip Mikos, à la remise de certificats et de prix aux meilleures vidéos.

Au cinéma Rialto, une projection-débat a été organisée autour du film « Le Caire confidentiel » du réalisateur Suédéo-égyptien Tarik Saleh, l’occasion d’un échange sur ce long métrage mais aussi sur le cinéma en général entre le public et cette figure marquante de la scène culturelle.

Initié par Connect Institute avec l’appui de la Wilaya de la région Souss Massa, cet évènement se veut un rendez-vous culturel mensuel destiné à promouvoir le cinéma dans la ville d’Agadir et rassembler les amateurs du 7 ème Art autour de films de qualité.

« Le Caire confidentiel » décrit par la critique comme un film noir, est un thriller policier qui a pour toile de fond des événements qui ont marqué l’Egypte au début des années 2000 juste avant la chute du régime de Hosni Moubarak. Il a remporté plusieurs récompenses dont le Grand Prix du festival américain Sundance et le Grand Prix du festival du film policier de Beaune en France.

Lire Source
Lire aussi

Martin Scorsese, parrain officiel de la Cinémathèque marocaine.

La figure tutélaire du cinéma contemporain mondial, le réalisateur américain Martin Scorsese, s'est proposé d'être le parrain officiel de la Cinémathèque marocaine.
ArtspaceCasablanca, une nouvelle vision de l’art.

L’idée germe depuis longtemps dans la tête des trois initiateurs. Très soudés, les frères Amharech partagent aussi la même vision en matière d’art. Fruit de leur vision transgressive et non traditionnelle, leur galerie d’art se veut non conventionnelle.
Une exposition dédiée à sa «période africaine» : A la rencontre de Mohammed Kacimi au MuCEM de Marseille.

Le MuCEM de Marseille consacre une exposition en hommage au grand peintre marocain Mohammed Kacimi. Baptisée «Kacimi – 1993-2003, une transition africaine», cette exposition qui se déroule jusqu’au 3 mars 2019 se focalise sur les dernières années de la vie de l’artiste et sa «période africaine».
Bazar international de bienfaisance : c’est parti !

Le Cercle diplomatique de bienfaisance de Rabat organise le samedi 15 décembre son Bazar international de Bienfaisance au Théâtre National Mohammed V de Rabat. L’événement vise à collecter des fonds pour soutenir financièrement les ONG marocaines.
Patrimoine gnaoui : Essaouira assure la relève.

Le coup d'envoi de la 1ère édition du Festival «Génération Gnaoua des Jeunes», un événement éclectique dédié à la transmission de cet art musical ancestral aux générations montantes en vue de sa préservation et sa pérennisation, a été donné vendredi en début de soirée à Essaouira, avec l'organisation d'une parade de jeunes artistes.
Cycle des grands interprètes : la magie des sons par Célimène Daudet.

Après Anne Quéfflec et Alexandre Tharaud en début d’année, l’Institut français du Maroc invite Célimène Daudet à se produire du 7 au 15 décembre 2018 dans plusieurs villes du Maroc. Pour clôturer ce cycle de musique consacré aux grands interprètes, la pianiste proposera un récital composé notamment des Préludes de Debussy, en hommage au centenaire de la mort du compositeur.
clip indien de Fnaïre.

Engagé dans l'exportation de la culture marocaine, le groupe marrakchi Fnaïre met cette fois le cap sur l’Inde avec son dernier tube, une reprise de la célèbre chanson indienne “Dilbar”. Le trio est accompagné sur ce clip par Nora Fatehi, la star montante de Bollywood. En à peine cinq jours, la vidéo a amassé plus de 22 millions de vues.
Les produits des Mâalems marocains, stars du festival du Patrimoine Cheikh Zayed d’Abou Dhabi

Peaufinés avec une grande finesse par les doigts expérimentés des Mâalems marocains, les produits d'artisanat, exposés au pavillon marocain, ont envoûté un large public au Festival du Patrimoine Cheikh Zayed, qui se tient à Abou Dhabi, au Émirats arabes unis (EAU).
“Nuit des galeries”: vernissage à Fès d’une exposition de la calligraphie arabe.

Une exposition collective de la calligraphie arabe a été inaugurée, lundi à la Galerie Mohamed El Kacimi à Fès, à l'initiative de l'Association "Le Caméléon des arts plastiques".
Le Festival International du Film de Marrakech rend un hommage à Agnès Varda.

La 17ème édition du Festival International du Film de Marrakech a rendu, dimanche soir dans la Cité ocre, un hommage des plus appuyés à l’icône du cinéma français, Agnès Varda, qui a eu droit à l'Etoile d'Or du Festival, lors d’une cérémonie solennelle au sein du somptueux Palais des Congrès, en présence d’une palette de stars de cinéma et de grandes figures issues de divers horizons.



Leguide Immobilier


Duplex à Skhirat plage, Skhirat
Superficie : 140m²
Prix Location Meublé : 8 500 DH
Référence : 111

Leguide Conso


Kitea - CHAMBRE F1
Couleur : Rouge & Blanc
Réf.: 5583 à 2.450 Dh
Lit extensible F1
Dim: 90x190/200
Réf.: 3553 à 799 Dh
Chevet 1 tiroir F1
Dim: 42x 55x 38 cm
Réf.: 3554 à 1.350 Dh
Commode 3 tiroirs F1
Dim: 88x 75x 42 cm
Réf.: 3552 à 2.450 Dh
Armoire 2 portes 1 tiroir F1
Dim: 88x 181x 53 cm
Réf.: 3555 à 1.250 Dh
Bureau 1 porte 1 tiroir F1
Dim: 113x 77x 53 cm
Réf.: 3556 à 675 Dh
Sur meuble de bureau F1
Dim: 1113x 60x 23 cm

Leguide Voyage


Immallas
Chez Immallas, vous trouverez de nombreux modèles pour la location de votre véhicule de Tourisme et un service de location de voiture à la hauteur de vos attentes et de nos engagements.