Leguide.ma
Leguide du jour Actualités Consommateurs Immobilier Voyages Agenda
Activités Royales Monde Economie Sport High-tech Culture Maroc
0     0     0
La vie éco, il y a 4 mois

Cosmétiques : les opérateurs créent une association pour organiser le secteur.
Les sept membres fondateurs contrôlent environ 80% du marché. Ils ont un double objectif : structurer et développer leur activité et garantir la sécurité des consommateurs.

L’Oréal Maroc, Pelissard, Avon, Pierre Fabre, Colgate Palmolive, Procter & Gamble et Unilever. Ce sont les sept membres fondateurs de l’Association Cosmétiques Maroc. Ils représentent environ 80% du secteur et veulent «permettre aux Marocaines d’avoir des produits de qualité qu’elles peuvent utiliser en toute sécurité et d’être rassurées quant à leur efficacité», souligne Phillipe Rafraye, président de l’association et DG de L’Oréal Maroc. Le groupement professionnel existe légalement depuis début février, mais ses fondateurs ont tenu leur assemblée générale constitutive en octobre 2017 à la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM). L’association s’est dotée d’un comité technique ainsi que d’un conseil d’administration. Cette nouvelle entité vise l’organisation de ce secteur qui compte actuellement une centaine d’opérateurs et dont le développement est quelque peu bloqué par l’informel. Estimé à 6 milliards de DH, ce marché est caractérisé par une forte pénétration (90%) des produits de maquillage et des shampoings.

Les objectifs de l’association sont divers, notamment favoriser le développement du secteur grâce à une collaboration mutuelle entre les différents membres, promouvoir les intérêts communs matériels et moraux du secteur, défendre la profession auprès des autorités marocaines et organismes étatiques, échanger les informations relatives aux innovations scientifiques, contribuer à l’harmonisation et la standardisation des réglementations relatives aux produits cosmétiques, sensibiliser et impliquer les pouvoirs publics aux phénomènes de la contrefaçon et de la contrebande et enfin promouvoir la cosmétovigilance pour garantir la sécurité du consommateur marocain.

Une nouvelle réglementation des AMM pour les cosmétiques est en préparation

L’association a donc du pain sur la planche. Il faut, comme l’explique son président, «rectifier le tir, car les opérateurs ont beaucoup de frustrations en raison d’une méconnaissance de cette industrie et des nombreuses difficultés rencontrées, principalement en matière de réglementation». C’est pourquoi des réunions ont déjà eu lieu avec la Direction du médicament et de la pharmacie au ministère de la santé pour mettre en place une nouvelle réglementation des AMM (Autorisations de mise sur le marché) et des procédures d’enregistrement des produits. L’objectif est d’assurer une traçabilité des produits et de contrecarrer les ventes dans le circuit informel qui impacte l’image des marques distribuées sur le marché.

Par ailleurs, le bureau de l’association appelle l’ensemble des opérateurs organisés à y adhérer. Deux nouveaux membres, Olka et Cosmética, ont rejoint le groupement professionnel. Celui-ci entend par ailleurs s’impliquer dans des actions grand public pour sensibiliser les consommateurs et former les professionnels du secteur, notamment les coiffeurs.

En savoir plus
Lire aussi

Boussaid: La réforme du régime des retraites a eu un impact positif sur les ressources de la CMR

Les réformes paramétriques du régime des pensions civiles ont eu un impact positif sur les ressources de la Caisse marocaine des retraites (CMR), qui se sont améliorées de plus de 2,3 milliards de dirhams (MMDH), a indiqué le ministre de l'Economie et des finances, Mohamed Boussaid.
Energies renouvelables : au moins 20 millions de postes supplémentaires seront créés d’ici 2030.

Un rapport de l’ONU pour l’environnement prévoit des créations massives d’emplois verts dans le monde. Energies renouvelables, BTP, transports et industrie sont parmi les secteurs les plus impactés par l’apparition des métiers verts.
L’UE dévoile à Rabat ses investissements en Afrique et au Moyen-Orient : 44 milliards d’euros d’ici 2020.

Ce plan se base sur trois piliers, dont la promotion d’un climat favorable aux investisseurs et le dialogue structuré avec les entreprises.
Restructuration de la filière laitière.

La Confédération marocaine de l'agriculture et du développement rural (Comader) a indiqué lundi avoir tenu, récemment, son Assemblée générale ordinaire au cours de laquelle les intervenants ont rappelé le contexte et le caractère spécifiques du secteur laitier national.
Camping : les investisseurs se font rares.

La capacité d’accueil totale dans tout le pays est de 25 campings caravaning pour 5 570 places. Les camping-car ont déserté Agadir, même si Souss-Massa détient la 2e capacité nationale de campings classés. Dakhla veut imposer une redevance aux touristes en contrepartie des services octroyés.
La BM approuve un financement additionnel 125 millions de dollars pour le complexe solaire marocain Noor Midelt.

La Banque mondiale a annoncé mardi un appui additionnel de 125 millions de dollars en faveur du développement de technologies solaires innovantes au Maroc.
Le HCP participe à l’évaluation du Système statistique national de l’Ile Maurice

Du 21 au 25 mai écoulé, le Haut commissariat au plan a contribué à Port Louis à l'évaluation du Système statistique national de l'Ile Maurice. Une participation qui s'inscrit dans le cadre des activités du Programme statistique panafricain.
Beztam-E, la nouvelle solution de paiement mobile du Groupe Crédit Agricole.

Le Groupe Crédit agricole du Maroc (GCAM) a annoncé le lancement, lundi 11 juin 2018 à Casablanca, sa solution de paiement mobile Beztam-E.
Prêt étudiant : les produits que proposent les banques.

Le montant du prêt peut atteindre 150 000 DH, voire 250 000 DH s’il est couvert par la CCG. Le remboursement se fait sur une durée pouvant aller jusqu’à 10 ans. Presque toutes les banques commerciales proposent des formules de financement.
Prévention: Maroclear réussit sa bascule totale de ses activités sur son site de secours.

Dans une démarche préventive et anticipative, Maroclear a procédé le 1er juin 2018 à une bascule de ses activités opérationnelles sur son site de secours, en simulant dans des conditions réelles une indisponibilité totale de son siège social.



Leguide Immobilier


Duplex à Skhirat plage, Skhirat
Superficie : 140m²
Prix Location Meublé : 8 500 DH
Référence : 111

Leguide Conso


Assortment - Chocolat "JACQUOT"
150grs

Leguide Voyage


Dar Jameel
Dar Jameel est une demeure traditionnelle de style marocain, avec le confort moderne, une hospitalité chaleureuse et un service attentif.