Leguide.ma
Leguide du jour Actualités Consommateurs Immobilier Voyages Agenda
Activités Royales Monde Economie Sport High-tech Culture Maroc
0     0     0
La vie éco, il y a 10 mois

Cosmétiques : les opérateurs créent une association pour organiser le secteur.
Les sept membres fondateurs contrôlent environ 80% du marché. Ils ont un double objectif : structurer et développer leur activité et garantir la sécurité des consommateurs.

L’Oréal Maroc, Pelissard, Avon, Pierre Fabre, Colgate Palmolive, Procter & Gamble et Unilever. Ce sont les sept membres fondateurs de l’Association Cosmétiques Maroc. Ils représentent environ 80% du secteur et veulent «permettre aux Marocaines d’avoir des produits de qualité qu’elles peuvent utiliser en toute sécurité et d’être rassurées quant à leur efficacité», souligne Phillipe Rafraye, président de l’association et DG de L’Oréal Maroc. Le groupement professionnel existe légalement depuis début février, mais ses fondateurs ont tenu leur assemblée générale constitutive en octobre 2017 à la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM). L’association s’est dotée d’un comité technique ainsi que d’un conseil d’administration. Cette nouvelle entité vise l’organisation de ce secteur qui compte actuellement une centaine d’opérateurs et dont le développement est quelque peu bloqué par l’informel. Estimé à 6 milliards de DH, ce marché est caractérisé par une forte pénétration (90%) des produits de maquillage et des shampoings.

Les objectifs de l’association sont divers, notamment favoriser le développement du secteur grâce à une collaboration mutuelle entre les différents membres, promouvoir les intérêts communs matériels et moraux du secteur, défendre la profession auprès des autorités marocaines et organismes étatiques, échanger les informations relatives aux innovations scientifiques, contribuer à l’harmonisation et la standardisation des réglementations relatives aux produits cosmétiques, sensibiliser et impliquer les pouvoirs publics aux phénomènes de la contrefaçon et de la contrebande et enfin promouvoir la cosmétovigilance pour garantir la sécurité du consommateur marocain.

Une nouvelle réglementation des AMM pour les cosmétiques est en préparation

L’association a donc du pain sur la planche. Il faut, comme l’explique son président, «rectifier le tir, car les opérateurs ont beaucoup de frustrations en raison d’une méconnaissance de cette industrie et des nombreuses difficultés rencontrées, principalement en matière de réglementation». C’est pourquoi des réunions ont déjà eu lieu avec la Direction du médicament et de la pharmacie au ministère de la santé pour mettre en place une nouvelle réglementation des AMM (Autorisations de mise sur le marché) et des procédures d’enregistrement des produits. L’objectif est d’assurer une traçabilité des produits et de contrecarrer les ventes dans le circuit informel qui impacte l’image des marques distribuées sur le marché.

Par ailleurs, le bureau de l’association appelle l’ensemble des opérateurs organisés à y adhérer. Deux nouveaux membres, Olka et Cosmética, ont rejoint le groupement professionnel. Celui-ci entend par ailleurs s’impliquer dans des actions grand public pour sensibiliser les consommateurs et former les professionnels du secteur, notamment les coiffeurs.

En savoir plus
Lire aussi

Le Groupe BCP primé à Abidjan lors des «Financial Afrik Awards».

Le groupe marocain Banque centrale populaire (BCP) a été primé à Abidjan lors des «Financial Afrik Awards 2018» dans la catégorie «Deal de l’année» (Affaire de l’année).
Poulpe: L’arrêt biologique prorogé jusqu’au 5 janvier.

Tous les opérateurs étaient suspendus au rapport de l’Institut national de la recherche halieutique (INRH) dont les prescriptions servent de boussole à la régulation de l’activité de pêche.
Échanges commerciaux France-Monde arabe : le Maroc occupe la troisième position en 2017.

Le Maroc a occupé la troisième place dans les échanges commerciaux de la France avec les pays du monde arabe en 2017, selon des chiffres dévoilés à l'occasion du 3ème Forum économique France-Monde Arabe tenu récemment à Paris.
Investissements marocains en Afrique : 37 milliards de dirhams injectés en 14 ans.

Si les banques et les télécoms représentent respectivement 53 et 17% des investissements injectés par le Maroc en Afrique, l’industrie représente pour sa part 11% de ces flux contre 5% pour les holdings.
Le Maroc a développé un modèle de coopération intégré et multidimensionnel.

Le ministre de l'Economie et des Finances, M. Mohamed Benchâaboun, a affirmé, dimanche en marge de sa participation aux travaux du Africa Forum 2018 à Sharm El Sheikh, que le Maroc a développé un modèle de coopération intégré et multidimensionnel avec les pays africains.
El Hafidi : L’Union arabe de l’électricité doit améliorer ses structures pour assurer une rentabilité élevée.

Le DG de l’ONEE prend part au 6ème congrès général de cette institution.
La compagnie nationale entre dans la cour des grands en intégrant l’alliance «Oneworld»

Royal Air Maroc intègre «Oneworld», une alliance composée de 13 compagnies aériennes des plus prestigieuses dans le monde. La compagnie aérienne nationale réussit ainsi un coup de maître avec des retombées importantes pour son avenir, son positionnement africain, mais aussi pour le tourisme au Maroc.
Heetch décroche l'autorisation d'exercer à Casablanca.

Heetch, société réputée à l’international pour son application mobile Heetch, qui géolocalise et connecte des passagers et des conducteurs en temps réel dans plusieurs pays, a obtenu officiellement son autorisation d’exercer de la wilaya de Casablanca.
Hausse des frais d’inscription en France : une fermeture qui ne dit pas son nom.

La classe moyenne marocaine sera contrainte de rester au pays ou de changer de destination. L’offre locale se diversifie mais des efforts sont encore nécessaires sur le plan qualitatif. Les professionnels de l’enseignement peu critiques vis-à-vis de la décision française.
Une production d’environ 2 millions de tonnes au titre de l’actuelle campagne : Une bonne année pour l’olivier

La démarche de contractualisation de l’État avec les professionnels a contribué fortement à consolider ces réalisations et à assurer une bonne intégration de la chaîne de valeur de la filière.



Leguide Immobilier


Duplex à Skhirat plage, Skhirat
Superficie : 140m²
Prix Location Meublé : 8 500 DH
Référence : 111

Leguide Conso


Kitea - Bureau enfant
1 Réf.: T200341 399 Dh
Bureau enfant 1tiroir + 1 niche
couleur : Hêtre
Dim.: 100x48x71,5 cm
2 Réf.: T201041 995 Dh
Bureau 4 tiroirs + 1 tiroir large
avec clé
Couleur : Hêtre.
Dim.: 110x55x75,5 cm

Leguide Voyage


Riad Myra
Construit au début du siècle dernier et restauré par les meilleurs artisans de Fès, Riad Myra est une des plus prestigieuses maisons d'hôtes de la ville.
Son architecture arabo-andalouse, sa décoration raffinée et son ambiance feutrée rappellent les demeures bourgeoises d'antan.