Leguide.ma
Leguide du jour Actualités Consommateurs Immobilier Voyages Agenda
Activités Royales Monde Economie Sport High-tech Culture Maroc
0     0     0
Aujourdhui le Maroc, il y a 2 mois

2ème édition du «China-Africa Investment Forum» : L’Afrique vitale pour l’avenir de la Chine ?
Investissement dans les nouveaux secteurs de croissance, transferts de compétences, l’apport de la Chine dans l’industrialisation de l’Afrique, comment les financements innovants peuvent-ils aider les investissements sino-africains ? Autant de thèmes cruciaux discutés lors de la 2ème édition du «China-Africa Investment Forum» (Caif), qui se déroule les 27 et 28 novembre à Marrakech

Co-organisé par le ministère de l’industrie, de l’investissement, du commerce et de l’économie numérique, Jeune Afrique média Group et BOAO Business Counsulting, ce rendez-vous réunit plus de 400 décideurs économiques. Au fil du temps, les relations économiques entre l’Afrique et l’Empire du Milieu se sont intensifiées. Dans cette dynamique, Moulay Hafid Elalamy, ministre de l’industrie, de l’investissement, du commerce et de l’économie numérique, a assuré à l’ouverture de ce forum que le pays continuera de participer activement à la promotion d’un partenariat sino-africain équilibré, dense et profitant à tous. Il a mis en avant la complémentarité des besoins et des offres de part et d’autre. A ce stade, le Maroc est le 1er investisseur en Afrique de l’Ouest et le 2ème investisseur africain en Afrique. D’autant plus que les entreprises marocaines sont présentes dans 27 pays du continent dans divers secteurs.

S’agissant de l’initiative «La ceinture économique de la route maritime de la soie du 21ème siècle» (One Belt One Road) lancée par la Chine, Moulay Hafid Elalamy a expliqué qu’elle est appelée à modifier la carte des échanges internationaux. Plus encore, les infrastructures financées par la Chine dans le cadre de cette initiative devraient permettre de connecter les pays africains.

Toutefois, les fonds alloués à l’initiative de la route de soie doivent être investis dans les chantiers industrialisants et l’Afrique doit dans ce sens prendre en main son avenir industriel, selon le ministre. De son côté, Jean-Claude Brou, ministre de l’industrie et des mines de la Côte d’Ivoire, a déclaré que les Chinois doivent investir non seulement dans les infrastructures mais également dans les chaînes de valeur de transformation en Afrique. Intervenant lors de cette édition, Othman Benjelloun, président du Groupe BMCE Bank of Africa, a souligné pour sa part que la nouvelle politique chinoise One Belt One Road est un atout géopolitique majeur. Il a également évoqué l’ambition du Maroc de se positionner comme hub vers l’Afrique, qui s’est matérialisée par l’initiative Casa Finance City.

lire la suite sur le site de Aujourd’hui le Maroc
Lire aussi

Tourisme : l’hébergement informel fait toujours de la résistance.

L’opération nationale de régularisation n’a pas donné les résultats escomptés, mais quelques villes touristiques poursuivent le travail. A Marrakech, près de 280 maisons d’hôtes sont sorties de l’informel depuis 2015. Les résultats sont faibles à Rabat et Fès. Des pourparlers sont en cours entre l’Exécutif et Airbnb pour régler le problème du parc locatif des particuliers.
Les hommes d’affaires marocains et qataris examinent des propositions de projets de partenariat

L'échange de points de vue sur des propositions de projets de partenariat pour le renforcement des investissements a été au centre d’une séance de travail tenue, mercredi à Doha, entre une délégation marocaine de 27 hommes d’affaires et les responsables de l’Autorité qatarie de l’investissement, Fond souverain qatari dédié à la promotion des investissements aux niveaux local et international.
Quand le tramway enfonce les prix de l’immobilier résidentiel !

La demande de biens situés en face des lignes de tramway en net recul à Casablanca et Rabat. Les acheteurs fuient les nuisances sonores et la rareté des places de stationnement. Promoteurs et propriétaires d’appartements se trouvent obligés de revoir leurs prix à la baisse.
Le Maroc va négocier un nouvel accord de pêche avec l’UE

Le Conseil de l’UE donne mandat à la Commission européenne
57% des retraités du secteur privé perçoivent moins de 1 500 DH !

La pension minimale dans le secteur public est à 1 500 DH depuis janvier 2018. A la CNSS, 26% des retraités perçoivent une pension inférieure à 1 000 DH. Ailleurs, c’est l’Etat qui prend en charge le minimum vieillesse.
Guelmim-Oued Noun : 994 millions DH d’investissement injectés en 2017

Le nombre d’entreprises créées a bondi de 60% par rapport à l’année 2016
Cosmétiques : les opérateurs créent une association pour organiser le secteur.

Les sept membres fondateurs contrôlent environ 80% du marché. Ils ont un double objectif : structurer et développer leur activité et garantir la sécurité des consommateurs.
Les organisations du transport et de la logistique en conclave à Marrakech

C’est à Marrakech que se tiendra le premier Congrès africain des organisations du transport et de la logistique.
Pêche maritime et aquaculture : Ferme volonté de renforcer la coopération maroco-nippone

Le renforcement de la coopération maroco-nippone dans les domaines de la pêche maritime et de l’aquaculture était au centre de la visite de travail, du 6 au 8 février au Japon, de la secrétaire d’Etat chargée de la pêche maritime, Mbarka Bouaida.
Iresen et Tesla Energy Institute scellent un partenariat

L’institut de recherche en énergie solaire et énergies nouvelles (Iresen) et Tesla Energy institute scellent partenariat.



Leguide Immobilier


Duplex à Skhirat plage, Skhirat
Superficie : 140m²
Prix Location Meublé : 8 500 DH
Référence : 111

Leguide Conso


DELL - N5030
DELL INSPIRON N5030

- Processeur : Intel Dual Core (2,30 GHz)
- Mémoire : 2 Go
- Disque Dur : 320 Go SATA
- Graveur DVD
- Lecteur de cartes
- Webcam - Wifi
- Ecran : 15.6' HD
- Windows 7

Leguide Voyage


Rizana Car
RIZANACAR, agence basée à la ville de Meknes, est spécialisée dans la location de voitures courte et longue durée.