Leguide.ma
Leguide du jour Actualités Consommateurs Immobilier Voyages Agenda
Activités Royales Monde Economie Sport High-tech Culture Maroc
0     0     0
Aujourdhui le Maroc, il y a 7 mois

Avec l’appui de la fondation Friedrich Ebert Stiftung : La pièce de théâtre «Al kasma» documentée en publication
Le dialogue de la pièce de théâtre «Al kasma» (La part), ayant fait l’objet d’une tournée, vient d’être publié et présenté tout récemment à Rabat.

En éditant ce texte composé de quatre actes, l’association Issil pour le théâtre et l’animation culturelle documente «Al kasma». Au-delà du texte coranique autour de l’héritage, cette publication se justifie par l’existence d’un débat constant autour de la question de l’héritage et le constat de la réalité. «Dans la société marocaine, il existe plusieurs pratiques qui font des détours de la loi pour partager l’héritage de façon assez disproportionnée entre les filles et les garçons», indique, de la présentation de la 1ère édition du livre, Maria Verdu Delgado, directrice de l’association. Elle rappelle également que la production de cette pièce, appuyée par la branche marocaine de la fondation allemande Friedrich Ebert Stiftung, est de nature à initier une réflexion socio-artistique autour de cette question et un débat public dans ce sens.

A propos de ce texte écrit en darija, l’auteur Issam El Youssefi précise que cette pièce, mise en scène par Massoud Bouhssine, «allie la valeur créative à la connotation intellectuelle». Une telle démarche dépasse, d’après lui, l’unique interprétation scénique de la pièce comprenant également des monologues.

De plus, cette pièce, ayant également un sens de l’humour, a, d’après la présentation, «respecté l’intelligence du public».

Lors du débat avec les spectateurs autour de la pièce, les initiateurs se sont d’ailleurs félicités des échanges autour de ce sujet qui n’est plus «un tabou» sociétal. Cela étant, la tournée de la pièce, interprétée par Fadila Benmoussa, Ouassila Sabhi, Benaïssa El Jirari et Farid Regragui sur une scénographie de Rachid El Khattabi, a été marquée, à l’issue du show, par un débat avec le public. Le tout en présence d’encadrants religieux, juridique et politique. Cette dimension politique se manifeste, selon la même source, par «l’intérêt que portent les élites intellectuelles et politiques au sujet de l’héritage. Ainsi il n’est plus l’apanage du champ religieux». Pour rappel, les organisateurs proposent de programmer d’autres tournées pour présenter la pièce et sensibiliser davantage au sujet. Ils ciblent également les petits patelins, là où la femme subit plus d’injustice. Ils suggèrent également de lancer les débats plus tôt parallèlement aux shows. Comme ils envisagent de faire une tournée dans les provinces du Sud pour cibler davantage un large public.

lire la suite sur le site de Aujourd’hui le Maroc
Lire aussi

Quand Issam Kamal chante l’aïta mersaouia.

Il signe son retour avec un nouveau single
La ville d'Oujda jumelée à Al-Qods.

Le ministre de la culture et de la communication, Mohamed Laâraj, et son homologue palestinien Ihab Bseiso, ont signé, samedi à Oujda, une convention de jumelage entre les villes d’Oujda, capitale de la culture arabe au titre de l’année 2018, et d’Al Qods, capitale permanente de la culture arabe.
Visite au Maroc d'une délégation de la ville de Saint Etienne.

Dans le cadre du renforcement de la coopération décentralisée entre le Maroc et la France, une délégation de la ville de Saint-Etienne (sud-est) composée de responsables de la Mairie et de représentants de la Grande Mosquée Mohammed VI de cette ville (GMSE), effectue à partir de lundi une visite d’une semaine dans le Royaume.
Signature de partenariats pour la promotion de la culture dans la province.

Plusieurs accords de partenariat portant sur la promotion du secteur culturel dans la province d’El Jadida ont été signés, mardi dernier, entre le ministère de la Culture, les Conseils élus relevant de la province et l’Initiative nationale pour le développement humain.
Tanger Med: Une exposition retrace le rapport des Marocains avec la mer.

L'exposition "Le Maroc et la mer, d'hier à aujourd'hui", qui retrace le rapport des Marocains avec la mer allant des temps les plus reculés à l'époque actuelle, a été inaugurée mercredi au Tanger Med Port Center.
Miguel Moratinos : le Maroc, une terre de cohabitation entre les cultures et religions

Le Maroc constitue «un modèle» civilisationnel de cohabitation sociale et du vivre-ensemble, a souligné, mardi à Rabat, l'ancien ministre espagnol des Affaires étrangères, Miguel Angel Moratinos
Larbi Imghrane : «Timitar a fait économiser un travail d’un demi-siècle à l’artiste amazigh»

Questions à Larbi Imghrane, chanteur amazigh
La pièce italienne «Tricks» remporte le prix du Fituc.

La pièce italienne «Tricks» a remporté le prix de meilleure œuvre lors de la 30e édition du Festival international de théâtre universitaire de Casablanca (FITUC), qui s'est clôturée samedi soir à Casablanca.
Fondation Hassan II pour les Marocains Résidant à l’Etranger «Oxymore Suite» de Ibn El Farouk exposée à Rabat

La Fondation Hassan II pour les Marocains Résidant à l’Etranger accueille, jusqu’au 4 août dans son Espace Rivages, l’exposition «Oxymore Suite» de l’artiste photographe maroco-français Ibn El Farouk
Javier Bardem époustouflant dans "Escobar" !

C’est un Javier Bardem complètement méconnaissable que l’on découvre dans le film « Escobar » qui revient sur la vie du plus grand narcotrafiquant de l’histoire ! L’acteur avait pris 12 kilogrammes pour jouer le personnage de Pablo Escobar.



Leguide Immobilier


Duplex à Skhirat plage, Skhirat
Superficie : 140m²
Prix Location Meublé : 8 500 DH
Référence : 111

Leguide Conso


ASUS - P5G41-M
Carte-mère - iG41 - LGA775 Socket - UDMA100, Serial ATA-300 - Gigabit Ethernet - vidéo - audio haute définition (6 canaux)

Leguide Voyage


La Tour Hassan
Fondé en 1914, ce palace fait partie intégrante de l'histoire de Rabat, capitale du Royaume du Maroc. Erigé dans un style hispano-mauresque, au coeur de la ville, la Tour Hassan vous charmera par la subtilité de son décor raffiné, des matériaux traditionnels alliés à un confort moderne. De passage à Rabat, pour vos affaires ou vos loisirs, venez découvrir tous les charmes et plaisirs de ce splendide palace.