Leguide.ma
Leguide du jour Actualités Consommateurs Immobilier Voyages Agenda
Activités Royales Monde Economie Sport High-tech Culture Maroc
0     0     0
Aujourdhui le Maroc, il y a 2 mois

Avec l’appui de la fondation Friedrich Ebert Stiftung : La pièce de théâtre «Al kasma» documentée en publication
Le dialogue de la pièce de théâtre «Al kasma» (La part), ayant fait l’objet d’une tournée, vient d’être publié et présenté tout récemment à Rabat.

En éditant ce texte composé de quatre actes, l’association Issil pour le théâtre et l’animation culturelle documente «Al kasma». Au-delà du texte coranique autour de l’héritage, cette publication se justifie par l’existence d’un débat constant autour de la question de l’héritage et le constat de la réalité. «Dans la société marocaine, il existe plusieurs pratiques qui font des détours de la loi pour partager l’héritage de façon assez disproportionnée entre les filles et les garçons», indique, de la présentation de la 1ère édition du livre, Maria Verdu Delgado, directrice de l’association. Elle rappelle également que la production de cette pièce, appuyée par la branche marocaine de la fondation allemande Friedrich Ebert Stiftung, est de nature à initier une réflexion socio-artistique autour de cette question et un débat public dans ce sens.

A propos de ce texte écrit en darija, l’auteur Issam El Youssefi précise que cette pièce, mise en scène par Massoud Bouhssine, «allie la valeur créative à la connotation intellectuelle». Une telle démarche dépasse, d’après lui, l’unique interprétation scénique de la pièce comprenant également des monologues.

De plus, cette pièce, ayant également un sens de l’humour, a, d’après la présentation, «respecté l’intelligence du public».

Lors du débat avec les spectateurs autour de la pièce, les initiateurs se sont d’ailleurs félicités des échanges autour de ce sujet qui n’est plus «un tabou» sociétal. Cela étant, la tournée de la pièce, interprétée par Fadila Benmoussa, Ouassila Sabhi, Benaïssa El Jirari et Farid Regragui sur une scénographie de Rachid El Khattabi, a été marquée, à l’issue du show, par un débat avec le public. Le tout en présence d’encadrants religieux, juridique et politique. Cette dimension politique se manifeste, selon la même source, par «l’intérêt que portent les élites intellectuelles et politiques au sujet de l’héritage. Ainsi il n’est plus l’apanage du champ religieux». Pour rappel, les organisateurs proposent de programmer d’autres tournées pour présenter la pièce et sensibiliser davantage au sujet. Ils ciblent également les petits patelins, là où la femme subit plus d’injustice. Ils suggèrent également de lancer les débats plus tôt parallèlement aux shows. Comme ils envisagent de faire une tournée dans les provinces du Sud pour cibler davantage un large public.

lire la suite sur le site de Aujourd’hui le Maroc
Lire aussi

«Traversée» : Dix artistes questionnent l’état du monde depuis le Maroc

Pour établir un dialogue avec la foire d’art contemporain 1:54 de Marrakech
Nouvelle publication : Un roman écrit son propre testament par la plume d’Abdellah Baida

Le livre sent la fin approcher. C’est pourquoi il prend la décision d’écrire son «testament» pour témoigner de sa vie et de celles des siens avant l’extinction de son espèce.
Coup d’envoi du 2ème Festival culturel de la région de Casablanca-Settat

Le coup d’envoi de la 2ème édition du Festival culturel de la région de Casablanca-Settat a été donné, mardi soir, dans la métropole, au cours d’une cérémonie solennelle traduisant la diversité culturelle et religieuse du Royaume.
Noureddine Saïl partage sa passion pour le cinéma, «une université formatrice»

Noureddine Saïl, mémoire vivante du cinéma marocain, a partagé avec les cinéphiles et les étudiants d’Agadir, en l’espace d’un week-end, sa grande passion pour le 7 ème art qu’il considère comme «une université formatrice».
«Apatride» de Narjiss Nejjar projeté à la 68e Berlinale

La réalisatrice de «L'amante du Rif» et «Les yeux secs», Narjiss Nejjar, a marqué en lettres d'or sa participation à la 68e édition du Festival international du film de Berlin (Berlinale) à travers la projection de son film «Apatride» qui s'attaque à un pan sensible de l'histoire marocaine, à savoir l'expulsion de 45.000 Marocains d'Algérie en décembre 1975.
Leïla Slimani : L’écriture, un exercice d’émancipation qui transgresse les frontières

La littérature offre l’opportunité d'évoquer toutes les thématiques sans avoir peur des tabous
Tanger « Théâtre Ecol’eau » : sensibiliser les écoliers à la préservation de l’eau

Amendis Tanger a lancé, mercredi dernier, en deuxième étape après M’diq-F’nideq, le programme « Théâtre Ecol’eau » destiné à sensibiliser les enfants à la préservation de l'eau.
SIEL 2018: La grand-messe du livre à Casablanca

Le salon a toujours réservé un accueil particulier aux enfants et au jeune public. Pas moins de 47 activités leur sont dédiées entre ateliers artistiques et scientifiques, lectures et récitals de contes. Ici, l’acteur et humoriste Hassan El Jem partageant son expérience avec des jeunes écoliers (Ph. Abo)
L’Unesco fête la langue arabe

Le monde célèbre ce lundi 18 décembre la journée internationale de la langue arabe sous le signe de l’évolution technologique et des défis à relever.
Le cinéma fait sa fête à Marrakech

La Fête du cinéma, un événement dédié à mettre en avant la création cinématographique nationale et à apprécier une série de films inédits, aura lieu du 1er au 3 décembre prochain à Marrakech, à l’initiative conjointe de l’Ecole supérieure des arts visuels et de l’Institut français de la cité ocre.



Leguide Immobilier


Duplex à Skhirat plage, Skhirat
Superficie : 140m²
Prix Location Meublé : 8 500 DH
Référence : 111

Leguide Conso


Kitea - Table en bois massif
1 Réf.: HEVEA/T 1.595 Dh
Table en bois massif + 4 chaises
Couleur : Wengé
Dim.: 120x75 cm
2 Réf.: CK218203 2.995 Dh
Table ronde WIN 106 cm
en bois massif Wengé + 4 chaises
Egalement disponible :
Réf.: CK218290 4.495 Dh
Table ronde WIN 120 cm
en bois massif Wengé + 6 chaises

Leguide Voyage


Le Comptoir Darna
Au centre de la ville rouge, Le Comptoir « Darna », Un lieu de fusion où communie avec élégance et décontraction des gens venus du Monde entier. A la croisée des cultures, rencontre avec l’orient, ses saveurs et ses lumières, son charme et ses mystères.