Leguide.ma
Leguide du jour Actualités Consommateurs Immobilier Voyages Agenda
Activités Royales Monde Economie Sport High-tech Culture Maroc
0     0     0
Aujourdhui le Maroc, il y a 2 mois

Cinéma, exposition, ateliers et concerts musicaux au menu : Et de huit pour le festival Migrant’scène
Échanger, partager et réfléchir autour des questions liées aux migrations, aux confluences culturelles et sur la situation spécifique du Maroc en tant que carrefour migratoire, tel est l’objectif du festival Migrant’scène.

Prévu dans sa 8ème édition du 4 au 9 décembre 2017 à Rabat, cet événement est organisé par le groupe antiraciste d’accompagnement et de défense des étrangers et migrants en partenariat avec la compagnie Dabateatr. Selon les organisateurs, «le festival met l’accent sur la diversité et la mixité qui sont présentes au sein du public, sur scène (participation d’artistes amateurs et professionnels et de personnes de différentes nationalités dans les créations et résidences) et dans l’organisation même du festival». De ce fait, il propose une programmation alliant cinéma, exposition, ateliers et concerts musicaux.

Le coup d’envoi sera donné par la projection en avant-première du film «Revenir» de David Fedele et Mamadou Bakayoko. Celui-ci raconte les parcours migratoires de personnes ouest-africaines. Ils sont racontés depuis des années à travers le prisme des caméras de journalistes étrangers cherchant à mettre la lumière sur les parcours des exilés. Le public découvrira l’exposition «Regards en mouvement, restitution du projet Arts for Advocacy» à la Villa des arts de Rabat.

C’est un projet fruit de deux ateliers participatifs de vidéo, photographie et performance, qui se sont déroulés à Rabat en mars et octobre 2017, sous la direction artistique des artistes Amine Oulmakki (Maroc) et Julien Fleurance (France) et du comédien et acteur Dabcha (Maroc). «L’exposition restitue la production d’une vingtaine de participants de différentes nationalités, explorant à partir de protocoles construits in situ les possibilités du langage et de l’expression corporelle». Le festival propose également une soirée Stand’up avec Mounia Magueri. «Depuis deux ans, nous avons travaillé avec le Gadem. Dans le cadre du festival Migrant’scène nous avons utilisé l’humour sous différentes formes d’expression artistique : le Web ou podcast, la vidéo ou encore le conte afin de transmettre les histoires des migrants. Et ce sous plusieurs canaux de diffusion : les réseaux sociaux, la projection cinéma, …».

lire la suite sur le site de Aujourd’hui le Maroc
Lire aussi

«Traversée» : Dix artistes questionnent l’état du monde depuis le Maroc

Pour établir un dialogue avec la foire d’art contemporain 1:54 de Marrakech
Nouvelle publication : Un roman écrit son propre testament par la plume d’Abdellah Baida

Le livre sent la fin approcher. C’est pourquoi il prend la décision d’écrire son «testament» pour témoigner de sa vie et de celles des siens avant l’extinction de son espèce.
Coup d’envoi du 2ème Festival culturel de la région de Casablanca-Settat

Le coup d’envoi de la 2ème édition du Festival culturel de la région de Casablanca-Settat a été donné, mardi soir, dans la métropole, au cours d’une cérémonie solennelle traduisant la diversité culturelle et religieuse du Royaume.
Noureddine Saïl partage sa passion pour le cinéma, «une université formatrice»

Noureddine Saïl, mémoire vivante du cinéma marocain, a partagé avec les cinéphiles et les étudiants d’Agadir, en l’espace d’un week-end, sa grande passion pour le 7 ème art qu’il considère comme «une université formatrice».
«Apatride» de Narjiss Nejjar projeté à la 68e Berlinale

La réalisatrice de «L'amante du Rif» et «Les yeux secs», Narjiss Nejjar, a marqué en lettres d'or sa participation à la 68e édition du Festival international du film de Berlin (Berlinale) à travers la projection de son film «Apatride» qui s'attaque à un pan sensible de l'histoire marocaine, à savoir l'expulsion de 45.000 Marocains d'Algérie en décembre 1975.
Leïla Slimani : L’écriture, un exercice d’émancipation qui transgresse les frontières

La littérature offre l’opportunité d'évoquer toutes les thématiques sans avoir peur des tabous
Tanger « Théâtre Ecol’eau » : sensibiliser les écoliers à la préservation de l’eau

Amendis Tanger a lancé, mercredi dernier, en deuxième étape après M’diq-F’nideq, le programme « Théâtre Ecol’eau » destiné à sensibiliser les enfants à la préservation de l'eau.
SIEL 2018: La grand-messe du livre à Casablanca

Le salon a toujours réservé un accueil particulier aux enfants et au jeune public. Pas moins de 47 activités leur sont dédiées entre ateliers artistiques et scientifiques, lectures et récitals de contes. Ici, l’acteur et humoriste Hassan El Jem partageant son expérience avec des jeunes écoliers (Ph. Abo)
L’Unesco fête la langue arabe

Le monde célèbre ce lundi 18 décembre la journée internationale de la langue arabe sous le signe de l’évolution technologique et des défis à relever.
Le cinéma fait sa fête à Marrakech

La Fête du cinéma, un événement dédié à mettre en avant la création cinématographique nationale et à apprécier une série de films inédits, aura lieu du 1er au 3 décembre prochain à Marrakech, à l’initiative conjointe de l’Ecole supérieure des arts visuels et de l’Institut français de la cité ocre.



Leguide Immobilier


Duplex à Skhirat plage, Skhirat
Superficie : 140m²
Prix Location Meublé : 8 500 DH
Référence : 111

Leguide Conso


HP - ProBook 4710S
PROCESSEUR: Core™ 2 Duo T6570 (2.10 GHZ)
RAM: 3 GB DDR2
HDD: 250 GB
Type d’écran : 17,3 pouces TFT (1600 x 900)
Graveur de DVD+RW/- RDL/RAM
des options WLAN Wi-Fi et Bluetooth
web cam intégre 2 Mpx, 4 Ports USB 2.0, 1 Port HDMI
Lecteur de carte, Entrée Microphone stéréo
Windows Vista Home Premium.

Leguide Voyage


Riad Marrabahia
Situé en plein coeur de la Medina, le Riad Marrabahia s’est donné pour vocation de vous faire profiter du meilleur de Marrakech et tout a été pensé pour faire de votre séjour une réussite. Marrabahia vous invite à séjourner dans le cadre intimiste d’un riad de luxe. Hôtel de charme doté d’équipements luxueux, le Riad Marrabahia offre style, raffinement et quiétude dans une atmosphère détendue et conviviale.