Leguide.ma
Leguide du jour Actualités Consommateurs Immobilier Voyages Agenda
Activités Royales Monde Economie Sport High-tech Culture Maroc
0     0     0
Aujourd’hui le Maroc , il y a 10 mois

Fitch Ratings : BBB- confirmée pour le Groupe OCP
La note de l’opérateur phosphatier maintenue

La note attribuée par Fitch Ratings au Groupe Office chérifien des phosphates (OCP) est maintenue. L’agence de notation internationale a confirmé la notation du Groupe à BBB- avec des perspectives négatives. «La notation intrinsèque du Groupe OCP a été techniquement revue à la baisse d’un cran par l’agence, mais la note globale a été maintenue à BBB-», peut-on relever de l’agence. Une notation qui serait revue à la hausse à une seule condition. Fitch Ratings cite dans ce sens le remboursement du crédit de TVA par l’Etat.

Cet encours s’èléve, selon les derniers chiffres formulés à fin juin 2017, à plus de 18 milliards de dirhams. Dans son dernier rapport relatif à cette notation, l’agence américaine indique que «le crédit de TVA dû par l’Etat exerce une pression financière accrue sur le niveau d’endettement du Groupe, dans une période de prix bas et d’investissement dans le plan de croissance de l’office chérifien des phosphates». L’hypothèse d’un support de l’Etat est par ailleurs intégrée par Fitch Ratings.

L’agence internationale indique soutenir «indéniablement le Groupe si sa situation venait à se détériorer». Cet appui permettrait au groupe de poursuivre son programme d’investissement.

En outre, l’Agence confirme son appréciation favorable quant «à la structure de coût compétitive du Groupe, ses réserves de roche exceptionnelles, ses positions de marché dominantes ainsi que l’avancement de son programme d’investissement qui va soutenir la profitabilité du Groupe dans les années à venir». Rappelons que l’Office chérifien des phosphates est actuellement noté BBB- par les deux agences S&P et Fitch Ratings. La notation financière est un élément clé d’appréciation du risque crédit des émetteurs de dettes sur les marchés financiers.



lire la suite sur le site de Aujourd'hui le Maroc
Lire aussi

Sonasid : Un chiffre d’affaires de près de 2 MMDH au premier semestre

Une bonne performance sur le plan social et consolidé.
Bilan médiocre du secteur du tourisme entre 2000 et 2015 selon le Comex.

Si les hôtels classés de Marrakech et Casablanca ont bénéficié d’une croissance de nuitées, les ETS de Fès, Ouarzazate et Agadir ont connu une érosion du nombre de nuitée. Pour sa part, le taux d’occupation national a chuté de 52% en 2006 à environ 40% en 2015. Le Comité des experts recommande toujours l’orientation vers le tourisme balnéaire.
Produits Halal, un marché prometteur pour le Maroc.

Le marché des produits halal au Maroc est «prometteur» et doit renforcer les potentialités des entreprises exportatrices en vue d’une présence accrue sur le marché internationale, ont souligné les participants à une conférence-débat, organisée mardi à Casablanca.
Maroc Telecom premier opérateur télécoms national à être certifié « ISO 9001 Version 2015 ».

Maroc Telecom, acteur majeur des télécoms en Afrique et leader national des télécoms, annonce avoir obtenu la certification ISO 9001 dans sa toute dernière version 2015.
Le portefeuille stratégique de BMCE Capital domine le MASI.

A fin août, la contre-performance du portefeuille est de 3,99%, contre -6,8% pour le Masi. La situation économique pèse lourd sur le marché boursier. Le portefeuille étudié est composé de 23 valeurs
Artisanat et économie sociale : Une zone d’activité économique à Guelmim.

Le conseil communal de la ville de Guelmim a approuvé, jeudi dernier lors d’une session extraordinaire, le projet de création d’une zone d’activité économique liée à l’artisanat et l’économie sociale, qui donnera un nouveau souffle à l’économie de la porte du désert et permettra d’améliorer les revenus des artisans et des groupements professionnels.
Les investissements publicitaires ont accusé une baisse de 350 MDH .

La télévision, la presse écrite et l’affichage ont tous connu des baisses d’investissements comprises entre 100 et 130 millions de dirhams à fin juillet 2018. La structure du marché dominée par les opérateurs télécoms, la banque et la finance et les produits alimentaires fragilise le marché. Les canaux de communication, notamment la presse écrite, n’ont pas réussi à introduire de nouveaux annonceurs.
Une unité de valorisation de l’amandier lancée à Ighrem : «Dar Louz» verra le jour à Taroudant.

Le projet consistera, entre autres, en un espace de collecte et de stockage, des ateliers de valorisation, un espace d’exposition et de commercialisation.
La première franchise bio marocaine voit le jour.

Le premier distributeur de produits bio au Maroc abandonne sa franchise française pour lancer une franchise 100% marocaine.
Le projet d’alimentation en eau potable de la zone côtière Rabat-Casablanca est en phase d’essais industriels.

Le projet de renforcement de l’alimentation en eau potable de la zone côtière entre Rabat et Casablanca se trouve au stade des essais industriels, a indiqué l’Office national de l’électricité et de l’eau potable (ONEE).



Leguide Immobilier


Duplex à Skhirat plage, Skhirat
Superficie : 140m²
Prix Location Meublé : 8 500 DH
Référence : 111

Leguide Conso


FRANKE - PPI44GAV
Table de cuisson foyer gaz
Largeur de la table - 60 cm
Nature des foyers - 4 feux à gaz
Sécurité(s) - Valves de sécurité, Thermocouple

Leguide Voyage


picolo`s
Hana et Philippe vous reçoivent au coin du feu l'hiver ou à l'ombre des citronniers l'été et vous font découvrir le meilleur de la cuisine du soleil. A la carte, toute la richesse et la diversité du terroir marocain.