Leguide.ma
Leguide du jour Actualités Consommateurs Immobilier Voyages Agenda
Activités Royales Monde Economie Sport High-tech Culture Maroc
0     0     0
Aujourd’hui le Maroc , il y a 8 mois

Crédits bancaires : Un encours de 830,27 milliards DH à fin septembre
La décélération est relevée aux niveaux annuel et trimestriel

Le rythme des crédits bancaires s’est ralenti au neuvième mois de l’année. La croissance annuelle semble connaître une décélération au mois de septembre revenant à 4,5% après 5,1% un mois auparavant. Une évolution qui se traduit par un encours global de 830,20 MMDH, en consolidation de 35,47 MMDH par rapport à la même période de l’année passée. Cette tendance relevée dans le dernier bulletin des statistiques monétaires de Bank Al- Maghrib reflète une décélération de l’ensemble des composantes des crédits bancaires. Par objet économique, la courbe des crédits immobiliers est descendue à 3,4% contre 3,7% un mois auparavant. L’encours s’est établi à 254,80 MMDH, soit 8,29 MMDH de crédits additionnels depuis septembre 2016. Les crédits à l’habitat représentent un encours global de 194,96 MMDH contre 58,06 MMDH de crédits accordés aux promoteurs immobiliers. Les crédits à l’équipement se sont élevés à fin septembre à 165,23 MMDH, progressant de 17,79 MMDH par rapport au même mois de l’année passée. Leur taux de progression est revenu de 13,5 à 12,1% à fin septembre. Même constat pour les crédits à la consommation. Ils ont affiché au mois de septembre une évolution modérée. Atteignant un encours de 50,79 MMDH, leur rythme s’est redressé de 4,3% contre 4,5% le mois précédent. La banque centrale observe par ailleurs dans son bulletin une atténuation de la baisse des facilités de trésorerie passant de 3,4 à 3% à fin septembre 2017. De même, le mois a connu une quasi-stabilisation du rythme de croissance des concours au secteur non financier, soit 4,3%.

En glissement trimestriel, la décélération des crédits bancaires est plus visible. Le taux de croissance est ainsi passé de 6,3% en juin à 4,5% en septembre. Une évolution qui résulte, selon Bank Al -aghrib du ralentissement des crédits à la branche «Bâtiment et travaux publics» et du repli des prêts alloués aux «industries manufacturières». Se situant autour de 92 MMDH, les crédits accordés à la branche BTP ont affiché une timide évolution évaluée à 0,4% et ce après une hausse de 3,8%. De même, les prêts des manufacturiers ont reculé de 0,7% après une hausse de 0,4% le trimestre précédent atteignant ainsi un encours de 82,29 MMDH, dont 43,85 MMDH de crédits de trésorerie et 18,47 MMDH de crédits à l’équipement. En parallèle, les crédits alloués à la branche commerce se sont inscrits en amélioration continue. Ils ont grimpé de 8,3% au troisième trimestre de l’année contre une hausse de 5% à fin juin soit un encours global de 55,51 MMDH. Les crédits alloués à la branche «hôtels» ont également progressé durant le troisième trimestre de l’année allant ainsi d’une baisse de 3,2% à une hausse de 0,8% à fin septembre. La banque centrale fait également savoir que le rythme de progression annuelle des crédits accordés par les sociétés financières autres que les banques et aux agents non financiers a ralenti à 3,8% au troisième trimestre après une hausse de 5,9% à fin juin. Une décélération qui recouvre une baisse de 9,7% des concours octroyés par les banques offshore après une hausse de 10%, et une progression de 5,6% au lieu de 5,1% des crédits distribués par les sociétés de financement.

lire la suite sur le site de Aujourd'hui le Maroc
Lire aussi

Textile : les enseignes locales préparent une nouvelle riposte contre les produits turcs.

L’impact des droits de douane sur le marché intérieur est annulé par la forte dépréciation de la livre turque. Les exportateurs sont malmenés sur le marché européen par la sous-traitance turque devenue moins chère pour les donneurs d’ordre.
Record de ventes pour le groupe Renault au premier semestre 2018.

Selon les chiffres publiés ce lundi 16 juillet, au premier semestre 2018, le groupe Renault enregistre une croissance de 9,8 % de ses ventes au niveau international. Ces résultats sont dus notamment aux bonnes performances des Dacia fabriquées à l'usine de Tanger.
Londres : Attijariwafa bank primée « meilleure banque au Maroc ».

Le groupe Attijariwafa bank (AWB) a remporté, le 12 juillet à Londres, lors de l' »Euromoney Awards for Excellence 2018?, les prix de la « Meilleure banque au Maroc » et de la « Meilleure banque de la TPME en Afrique », décernés par Euromoney, magazine international de référence des marchés financiers du monde depuis 1992.
OCP Policy : Appel à l’adoption d’une nouvelle approche dans les relations euro-méditerranéennes.

Les participants à la conférence annuelle EuroMeSCo 2018, organisée jeudi à Rabat sous le thème «Un autre regard sur les relations euro-méditerranéennes», ont appelé à l’adoption d’une nouvelle approche dans les relations euro-méditerranéennes et les rapports Nord-Sud.
Anima : le Maroc succède à la Tunisie.

Le Maroc a été élu, dès le premier tour, président de la plateforme de coopération pour le développement économique en Mditerranée «Anima Investment Network», lors de l'Assemblée générale de la plateforme, tenue le 26 juin à Tunis.
L’ADII et l’Association des producteurs de raisins s’allient.

L’Administration des douanes et impôts indirects (ADII) et l’Association des producteurs de raisins au Maroc (Aspram) ont signé, lundi à Rabat, un accord-cadre de partenariat institutionnalisant les relations de coopération entre les deux parties
Immobilier : ce qu’il faut savoir sur le redressement fiscal .

Pour les opérateurs, le fisc se base sur un référentiel des prix déconnecté de la réalité du marché. La procédure de la contestation d’un redressement fiscal est pénible, longue…et à double tranchant. Le fisc remet l’attestation fiscale après le dépôt de la déclaration de la TPI.
La croissance pénalisée par la demande extérieure.

Au premier trimestre, le PIB a crû de 3,2%, en ralentissement par rapport à la même période de 2017. Les mines, l’électricité et l’eau en forte croissance n L’hôtellerie, la restauration et le transport décélèrent.
Le G20 évalue les besoins d'investissements du Maroc

Le Maroc a besoin d'environ 37 milliards de dollars d'investissements dans les infrastructures pour pouvoir atteindre les objectifs de développement durable conformément à ceux fixés par les Nations Unies d'ici 2030, a indiqué un centre de recherche du G20.
La station Saïdia a eu son aquaparc à 154 MDH.

La Société de développement Saïdia (SDS), filiale du Groupe CDG, a annoncé l’ouverture aujourd’hui d’un aquaparc aux standards internationaux, baptisé Alpamare Saïdia.....



Leguide Immobilier


Duplex à Skhirat plage, Skhirat
Superficie : 140m²
Prix Location Meublé : 8 500 DH
Référence : 111

Leguide Conso


Iomega - Graveur DVD Externe USB 2.0 SuperSlim
Ultra fin Graveur 8xDVD +/- R double Layer
Permet de graver et lire des CD & DVD
Logiciel Nero Essentials
Capacité : monocouche et double couche jusqu’à 8.5GB
Type d’interface/connexion: Alimentation USB 2.0
Poids: 0,28 kg

Leguide Voyage


Riad Attarine
Notre RIAD (fes riad), situé dans la médina de FES (la plus authentique du monde arabe et classée au patrimoine mondial par l'UNESCO), proche de la porte Bab Jdid est accessible en voiture.