Leguide.ma
Leguide du jour Actualités Consommateurs Immobilier Voyages Agenda
Activités Royales Monde Economie Sport High-tech Culture Maroc
0     0     0
Aujourd’hui le Maroc , il y a 8 mois

Elections municipales à Montréal : Un Marocain dans la course
Le scrutin est prévu le 5 novembre prochain

S’impliquer en politique en terre d’accueil quand on est immigrant est une démarche téméraire, pleine de courage face aux difficultés d’intégration que rencontrent tous les arrivants. Au Québec, ils sont bien rares dans la communauté marocaine à tenter l’expérience. Dans cet environnement cosmopolite, «on arrive tous de quelque part», a rappelé le maire de Montréal, Denis Coderre, lors d’une rencontre avec la presse. Alors pourquoi ne pas oser ? Certains le font, fort heureusement.

Abdelhaq Sari en fait partie. Ce jeune quadra installé à Montréal depuis décembre 2002 s’est lancé ces derniers mois dans l’arène de la politique locale. Il est candidat dans l’équipe de Denis Coderre au poste de conseiller de ville, précisément dans l’arrondissement de Montréal Nord. Depuis son arrivée à Montréal, cet ancien cadre du ministère des finances à Rabat a fait beaucoup de chemin. Sur le plan académique, avec un diplôme ingénieur en technologie de l’information en poche à son arrivée au Canada, il n’a cessé depuis son installation de multiplier les formations. Il a depuis décroché, entre autres, une maîtrise en administration des affaires, option management et technologie de l’ESG-UQAM (École de science de la gestion de l’Université du Québec à Montréal) et un MBA de l’UQAM.

En outre, Abdelhaq Sari a entrepris des études doctorales depuis 2010 et réussi dans ce cadre l’examen de synthèse de doctorat en administration des affaires du consortium: ESG-UQAM, McGill, JMSBConcordia et HEC Montréal.

Parallèlement à ce riche parcours universitaire, semé de distinctions de mérite, il a très vite intégré la vie active dans son pays d’accueil et a à son actif plusieurs expériences professionnelles. Il a occupé depuis 2013 et jusqu’à récemment le poste de conseiller en technologie de l’information au Service de police de la ville de Montréal ainsi que plusieurs fonctions de conseil en gestion. Il est également chargé de cours à l’ESG-UQAM depuis 2007. Ce jeune politicien a aussi la fibre sociale. Il est à la tête de l’association Soleil des orphelins, une entité créée il y a plus de dix ans et qui parraine aujourd’hui plus de 850 orphelins répartis entre le Maroc et la Tunisie.

Un engagement qui lui tient beaucoup à cœur, dit-il. Dans la communauté maghrébine, il est très connu et très apprécié pour ce don de soi. Cela n’a pas échappé au maire Denis Coderre qui était à la recherche d’un profil disposant d’un consensus dans l’arrondissement de Montréal Nord, une localité à forte résonance maghrébine.

La politique ne faisait pas partie des projets de Abdelhaq Sari, mais aujourd’hui, il assume et embarque dans l’aventure. «L’expérience de l’équipe de M. Denis Coderre à la tête de la mairie de Montréal durant les quatre dernières années est concluante. J’ai pu le vivre et le voir au sein de la sphère administrative. Le changement dans la métropole est visible et efficient. Cela est convaincant pour s’y impliquer», souligne-t-il à ce sujet. Ce qui conforte également ce jeune père de famille dans sa nouvelle expérience, c’est la proximité avec le citoyen et leur quotidien qu’offre la politique municipale. Des projets pour son arrondissement, il en a plein tête. Dans cette localité, les jeunes représentent 1/3 de la population. Il y a donc beaucoup à faire en leur faveur mais aussi au profit des aînés.

Cet électorat a aussi des attentes sur le plan amélioration du cadre de vie à travers l’embellissement de l’aspect paysager et également celui du développement du commerce de proximité, précise le candidat. Le 5 novembre prochain jour du scrutin, s’il est élu, ce ne sera pas seulement une victoire pour lui. Toute la communauté marocaine à Montréal est fière de lui. Pour lui, l’expérience est aussi d’inciter les jeunes à s’impliquer dans la politique. Il est en effet plus aisé d’influencer les orientations politiques quand on est représenté au sein de la gouvernance publique.



lire la suite sur le site de Aujourd'hui le Maroc
Lire aussi

Turquie: L'état d'urgence levé après deux ans de purges.

Ce régime d’exception, qui élargit les pouvoirs du président et des forces de sécurité, avait été mis en place après la sanglante tentative de coup d’Etat de juillet 2016...
Dénucléarisation nord-coréenne : rien ne presse, dit désormais Donald Trump

Un mois après avoir rencontré Kim Jong Un à Singapour, Donald Trump a affirmé mardi qu'ils n'étaient pas "pressés" et que la dénucléarisation de la péninsule coréenne était un "processus".
Crash d’un avion à Cuba: Une erreur de pilotage à l’origine de l’accident.

Sur les 113 occupants de l’appareil, un seul a survécu…
Une trêve a été conclue avec Israël dans la bande de Gaza.

Les raids aériens de samedi contre la bande de Gaza sont les frappes offensives les plus importantes depuis l’été 2014…
Inondations au Japon : nouvelle visite du Premier ministre aux sinistrés.

C'est la seconde visite de Shinzo Abe, Premier ministre japonais, dans la région sinistrée où 204 personnes sont mortes suites aux intempéries.
Afghanistan: offensive des talibans dans le nord.

Les talibans ont lancé une offensive contre trois postes militaires du nord de l'Afghanistan, qui se poursuivait ce matin, faisant de nombreuses victimes parmi les soldats, selon plusieurs sources militaires.....
Brésil: Le Tribunal supérieur rejette une demande de libération de l’ex-président Lula.

La présidente de la Cour supérieure de justice du Brésil (STJ), la juge Laurita Vaz, a rejeté, mardi, une énième demande de libération de l’ex-président Luis Inacio Lula da Silva, qui purge une peine de plus de douze ans de prison pour corruption et blanchiment d’argent en lien avec un appartement de luxe qu’il aurait reçu de la part d’une entreprise de BTP contre des faveurs.
Intempéries au Japon : 156 morts, recherches et déblayage difficiles sous une chaleur écrasante

Le bilan s'est alourdi mardi, plusieurs jours après les violentes pluies qui se sont abattues sur l'ouest du Japon.
Intempéries au Japon: Le bilan officiel grimpe à 100 morts.

L’état d’alerte maximum a été levé partout dimanche dans la journée, mais des avis de niveaux inférieurs sont maintenus…
Nucléaire: l'Iran juge l'offre européenne pour sauver l'accord insuffisante.

Après le retrait des Etats-Unis, Emmanuel Macron s'est particulièrement investi sur ce dossier...



Leguide Immobilier


Duplex à Skhirat plage, Skhirat
Superficie : 140m²
Prix Location Meublé : 8 500 DH
Référence : 111

Leguide Conso


Logitech - Cordless Desktop S520
- Clavier
- souris Sans fil
- RF
- récepteur sans fil USB
- français

Leguide Voyage


Riad le ksar de Fès
Envie de découvrir le Maroc et ses trésors. Rendez-vous à Fès et poussez les portes du riad le Ksar de Fès. Magnifique propriété bâtie au coeur d'un jardin de 3 hectares, le riad le Ksar de Fès est ravi de vous accueillir dans un cadre idyllique pour vivre en famille ou entres amis des moments inoubliables.