Leguide.ma
Leguide du jour Actualités Consommateurs Immobilier Voyages Agenda
Activités Royales Monde Economie Sport High-tech Culture Maroc
0     0     0
Aujourd’hui le Maroc , il y a 4 mois

Sbagha Bagha : Une 2e édition plus riche et variée
Les murs blancs de Casablanca vont à nouveau s’orner de couleurs

Après une première édition réussie, l’événement dédié au street art «Sbagha Bagha», revient pour une deuxième édition à Casablanca du 16 au 22 octobre. Portée par la même équipe de passionnés, sous l’égide de l’association EAC-L’Boulvart, cette édition propose aux Casablancais aux passionnés de street art en général, une programmation encore plus riche qu’à l’habitude.

A découvrir! Des Live performances permettront aux habitants de la ville de voir à l’œuvre des grands artistes tels que l’Espagnol Nano Nano, le Mexicain CIX ou encore le Marocain Fouad Abid, marquant de leur empreinte artistique et très colorée, des murs géants de Casablanca dans les quartiers de Sidi Bernoussi, El Fida-Derb Soltane et Hay Mohammedi. Le festival propose également une première compétition de graffiti. Les Casablancais pourront également profiter de nouvelles surprises et de happenings, dont le lancement de la toute première battle de graffiti du pays. Une battle ouverte à tous les artistes de cette discipline, qui s’affronteront devant un public de passionnés et un jury international de renom les 21 et 22 octobre.

Le jury composé de membres du collectif belge CNN199 et du writer français Neok, décernera un prix prestigieux à l’artiste qui réussira à gagner toutes les étapes éliminatoires. Une compétition très attendue qui sera ponctuée de performances musicales en live assurées par le collectif de Hip Hop, Block 10. Sbagha Bagha compte également créer la surprise en lançant «Rencontre improbable», une vision décalée et originale du street art. Pour cette première rencontre, Sbagha Bagha présente le projet Grafffiti recettes.

Proposé et mené par l’artiste barcelonaise Marina Monsonís, le projet consiste en une recherche anthropologique sur les poissons de la région de Casablanca, les recettes, les ustensiles et les méthodes de pêche locales. En impliquant la population du quartier du port de Casablanca (pêcheurs, femmes, enfants…), Graffiti recettes se matérialise en fin de festival par la réalisation de recettes par les enfants du quartier dont les étapes sont consignées sous forme de graffiti sur les murs. En marge de ces trois grands rendez-vous, d’autres activités seront proposées dont notamment une résidence d’artistes au Technopark portée par le collectif d’artistes SkefKef du 16 au 22 octobre, des masters class Street Art à l’Ecole nationale des beaux-arts de Casablanca du 16 au 18 octobre et des ateliers pour enfants au centre culturel Les Etoiles de Sidi Moumen.

lire la suite sur le site de Aujourd'hui le Maroc
Lire aussi

«Traversée» : Dix artistes questionnent l’état du monde depuis le Maroc

Pour établir un dialogue avec la foire d’art contemporain 1:54 de Marrakech
Nouvelle publication : Un roman écrit son propre testament par la plume d’Abdellah Baida

Le livre sent la fin approcher. C’est pourquoi il prend la décision d’écrire son «testament» pour témoigner de sa vie et de celles des siens avant l’extinction de son espèce.
Coup d’envoi du 2ème Festival culturel de la région de Casablanca-Settat

Le coup d’envoi de la 2ème édition du Festival culturel de la région de Casablanca-Settat a été donné, mardi soir, dans la métropole, au cours d’une cérémonie solennelle traduisant la diversité culturelle et religieuse du Royaume.
Noureddine Saïl partage sa passion pour le cinéma, «une université formatrice»

Noureddine Saïl, mémoire vivante du cinéma marocain, a partagé avec les cinéphiles et les étudiants d’Agadir, en l’espace d’un week-end, sa grande passion pour le 7 ème art qu’il considère comme «une université formatrice».
«Apatride» de Narjiss Nejjar projeté à la 68e Berlinale

La réalisatrice de «L'amante du Rif» et «Les yeux secs», Narjiss Nejjar, a marqué en lettres d'or sa participation à la 68e édition du Festival international du film de Berlin (Berlinale) à travers la projection de son film «Apatride» qui s'attaque à un pan sensible de l'histoire marocaine, à savoir l'expulsion de 45.000 Marocains d'Algérie en décembre 1975.
Leïla Slimani : L’écriture, un exercice d’émancipation qui transgresse les frontières

La littérature offre l’opportunité d'évoquer toutes les thématiques sans avoir peur des tabous
Tanger « Théâtre Ecol’eau » : sensibiliser les écoliers à la préservation de l’eau

Amendis Tanger a lancé, mercredi dernier, en deuxième étape après M’diq-F’nideq, le programme « Théâtre Ecol’eau » destiné à sensibiliser les enfants à la préservation de l'eau.
SIEL 2018: La grand-messe du livre à Casablanca

Le salon a toujours réservé un accueil particulier aux enfants et au jeune public. Pas moins de 47 activités leur sont dédiées entre ateliers artistiques et scientifiques, lectures et récitals de contes. Ici, l’acteur et humoriste Hassan El Jem partageant son expérience avec des jeunes écoliers (Ph. Abo)
L’Unesco fête la langue arabe

Le monde célèbre ce lundi 18 décembre la journée internationale de la langue arabe sous le signe de l’évolution technologique et des défis à relever.
Le cinéma fait sa fête à Marrakech

La Fête du cinéma, un événement dédié à mettre en avant la création cinématographique nationale et à apprécier une série de films inédits, aura lieu du 1er au 3 décembre prochain à Marrakech, à l’initiative conjointe de l’Ecole supérieure des arts visuels et de l’Institut français de la cité ocre.



Leguide Immobilier


Duplex à Skhirat plage, Skhirat
Superficie : 140m²
Prix Location Meublé : 8 500 DH
Référence : 111

Leguide Conso


Philips - HD2566/70
Grille-pain - électrique
Ramasse-miettes, décongélation

Leguide Voyage


Riad El Yacout
Riad El Yacout est un riad à Fès ou une maison d'hôte située au coeur de la médina de Fès, restaurée dans les règles de l’art et de la tradition par les artisans de Fès, ville classée patrimoine universel au Maroc.