Leguide.ma
Leguide du jour Actualités Consommateurs Immobilier Voyages Agenda
Activités Royales Monde Economie Sport High-tech Culture Maroc
0     0     0
Aujourd'hui le Maroc , il y a 17 jours

Le top départ est donné pour l’Agence du développement numérique
Elle viendra assurer l’harmonisation des différents projets publics liés au domaine des nouvelles technologies

Le projet de loi 61-16 portant création de l’Agence du développement numérique a été adopté à l’unanimité
par la Chambre des représentants.

Les opérateurs du secteur digital peuvent souffler un ouf de soulagement. Une des mesures urgentes tant attendues pour dynamiser le secteur se concrétise. Le projet de loi 61-16 portant création de l’Agence du développement numérique, l’instance ayant manqué à la première stratégie «Maroc Numeric 2013», a été adopté à l’unanimité mardi 1er août par la Chambre des représentants. Ce projet, qui prendra officiellement forme dès sa publication au Bulletin officiel, vient en effet rompre avec les anciens codes qui régissent le secteur. Un nouvel élan est insufflé à l’économie numérique qui joue un rôle transversal dans le développement des pays. C’est ce que confirme Saloua Karkri Belkziz.

La présidente de la Fédération marocaine des technologies de l’information, des télécommunications et de l’offshoring (Apebi) n’a pas hésité à afficher sa joie quant à cette bonne nouvelle. «L’économie marocaine est incontestablement la solution adéquate pour le Maroc. C’est un vecteur de création d’emploi, d’amélioration des services aux citoyens, notamment en termes de santé et de l’enseignement. La création de l’agence viendra donner de l’espoir au secteur qui a beaucoup souffert les deux dernières années», explique Mme Karkri. En effet, l’optimisme vient effacer les longues années d’attente après l’échec de la stratégie Maroc Numeric 2013. Les opérateurs publics et privés ont travaillé d’arrache-pied pour définir une nouvelle vision du secteur. Une stratégie qui sera menée par la nouvelle entité, unique interlocuteur des acteurs.

L’Apebi a contribué activement à ce chantier en dressant une liste d’amendements dont une grande partie a été prise en considération par les instances concernées. «Nous avons tenu à ce que cette agence ait plus de pouvoir, garantisse l’homogénéité des projets IT et assure plus de transparence pour le secteur. Nous sommes contents que nos propositions ont été prises en considération. Tout dépendra maintenant de l’exécution», affirme la présidente de l’Apebi. Par ailleurs, Mme Karkri appelle à une révision à la hausse des objectifs du Plan Maroc Digital dont la mise en ligne de 50% des démarches administratives ou encore d’assurer la connectivité pour 20% PME-PMI.
Rappelons que l’agence se chargera de mettre en place des approches intégrées dans le domaine du développement numérique au Maroc, de mettre en œuvre les stratégies de l’Etat en la matière et de promouvoir la diffusion d’outils numériques et leur utilisation chez les citoyens. Sa création s’inscrit dans le cadre de la vision digitale définie pour le Maroc à l’horizon 2020.
Cette feuille de route a pour ambition de positionner le Maroc en tant que hub numérique en Afrique en réduisant de moitié la fracture numérique.

lire la suite sur le site d'aujourd'hui Maroc
Lire aussi

Ingram Micro distribue les produits de Dell EMC au Maroc et accède à son portefeuille

La marque Dell EMC Maroc vient de désigner Ingram Micro North Africa en tant que partenaire distributeur stratégique au Maroc. Cette sélection intervient en vertu du partenariat actuel d’Ingram Micro North Africa avec Dell EMC.
Le top départ est donné pour l’Agence du développement numérique

Elle viendra assurer l’harmonisation des différents projets publics liés au domaine des nouvelles technologies

Le projet de loi 61-16 portant création de l’Agence du développement numérique a été adopté à l’unanimité
par la Chambre des représentants.
Internet mobile : 18 millions d’abonnés dont 4,7 millions en 4G

L’accès Internet mobile représente plus de 93% du parc global Internet. Les parts de marchés sont dominées par Maroc Telecom qui détient plus de la moitié, suivi par Médi Telecom (27%) et Wana Corporate (23%).
Street art : Casablanca prend des couleurs

Les passants de Casablanca ont dû remarquer ces derniers jours des façades de la ville recouvertes de graffiti.
CIH Open Innovation: Le CIH réitère son engagement auprès des jeunes porteurs de projets

Le but de ce programme entrepreneurial ouvert est de faire collaborer des équipes internes de CIH avec une communauté externe talentueuse.
Microsoft Philanthropies présente son bilan au Maroc

Microsoft a développé une offre complète de cloud dédiée aux associations
Oppo lance son F3, le nouveau selfie expert double selfie camera

Le fabricant chinois de smartphones Oppo compte lancer un nouveau modèle de sa série F. Ce dernier-né du nom de Oppo F3 arbore la toute première double selfie caméra de Oppo.
La téléphonie mobile, un moyen de communication prisé dans le rural

En termes de contenu, les réseaux sociaux, la presse, l’actualité, les sites de jeux, loisirs et de sport, représentent le premier recours des internautes. Le taux y afférent frôle les 80,7%.
Salon international de la technologie à Shanghai: Une médaille d’or et une médaille d’argent pour le Maroc

La médaille d’or a été décernée à l’enseignant-chercheur et membre du SMARTilab EMSI, Majid El Bouazaoui, pour son projet Multiview-Screen (écran Multi-Vues).
LG présente ses nouvelles innovations au Salon de Genève

LG vient de présenter lors du Salon Integrated Systems Europe (ISE) 2017 ses dernières solutions quant à la technologie de l’affichage dynamique.



Leguide Immobilier


Duplex à Skhirat plage, Skhirat
Superficie : 140m²
Prix Location Meublé : 8 500 DH
Référence : 111

Leguide Conso


- Sachet de variétés de chocolat
100grs

Leguide Voyage


Riad Lola Halima
Riad à Meknes suffisamment éloignée de l’agitation urbaine pour offrir un lieu de calme épargné par la circulation automobile. Toutefois la situation du Riad permet l’accès rapide à la Médina, à sa visite et à ses musées (Dar Jamai , Musée de Meknès) ainsi qu’à la Medersa Bou Inania. A quelques minutes de marche se trouve le Mausolée de Moulay Ismaïl (seul édifice religieux accessible aux non musulmans).