Leguide.ma
Leguide du jour Actualités Consommateurs Immobilier Voyages Agenda
Activités Royales Monde Economie Sport High-tech Culture Maroc
0     0     0
Aujourd'hui le Maroc , il y a 11 mois

Exposition: Hicham Ezzine veut transformer les gares ONCF en galeries d’art
L’artiste espère à travers cette action instaurer une certaine sérénité dans les gares qui sont, selon lui, souvent objet de stress et de précipitation.

Transformer les gares ONCF en galeries d’art, telle est l’initiative du jeune artiste Hicham Ezzine. Ce jeune natif de Marrakech, actuellement en 5ème année de l’Ecole nationale d’architecture de Rabat, a décidé de dessiner toutes les gares du Royaume et les exposer dans les gares elles-mêmes. Une passion du dessin et de l’architecture qui lui vient de son grand-père. En effet, Hicham Ezzine est le petit-fils d’un des plus anciens entrepreneurs dans la médina de Marrakech. Son grand-père a même participé à la restauration de la mosquée Koutoubia, les murailles de Marrakech ainsi que la conception et la construction des anciens Riads de Marrakech, en dessinant les plans et les éléments architectoniques, voire la calligraphie arabe. Tant de choses qui ont inspiré Ezzine, et qui ont aidé à forger son style.

Un style qui met en valeur l’identité de l’aspect impérial du Maroc. L’idée de transformer les gares en galeries est venue à Hicham à travers les recommandations de son entourage, mais aussi par envie de vouloir élargir ses perspectives artistiques. A travers cette initiative originale, ce jeune artiste souhaite faire quelque chose de bien grâce à son art, mais aussi rendre hommage aux gares du Maroc. «Il s’agit d’une action artistique sous forme d’une exposition des dessins et des croquis d’architecte réalisés pour les gares du Maroc, sous le thème : Avec l’ONCF les gares sont aussi des galeries d’art», explique le jeune artiste. Pour Hicham Ezzine, le fait de transformer les gares en galeries d’art a comme objectif de rendre ces endroits plus attractifs. Le jeune natif de Marrakech souhaite aussi à travers cette action instaurer une certaine sérénité grâce à ses œuvres dans les gares qui sont, selon lui, souvent objet de stress et de précipitation.

Cette action a aussi un caractère pédagogique. En effet, Ezzine souhaite rapprocher l’histoire de l’architecture des gares au Maroc aux citoyens à travers ses dessins. La durée du projet est fixée à une année de juillet 2017 à août 2018 avec un déplacement sur tout le territoire du Maroc. Un projet que le directeur général de l’ONCF, Rabie Khlie, approuve complètement. L’ONCF n’est pas le seul à soutenir ce projet. Une autre entité au niveau national soutient entièrement le jeune artiste. C’est ainsi que l’Ordre national des architectes, présidé par l’architecte Azedine Nekmouche, a décidé de soutenir son futur architecte dans son projet. L’intérêt de ce partenariat est, qu’au-delà du travail technique, l’architecte doit avoir un processus graphique et artistique dans la réalisation d’une œuvre architecturale ou pour dessiner un paysage urbain via la sensibilité et la lecture profonde de l’espace. Le ministère de la culture et le ministère de jeunesse et des sports sont eux aussi impliqués.

A travers Hicham Ezzine, il souhaite cibler les jeunes et démontrer que les jeunes marocains peuvent provoquer des événements d’une grande classe de maîtrise et d’intelligence intellectuelle. Ainsi le ministère de la jeunesse discute avec l’artiste sur le planning d’accès à ses centres d’accueil lors de ses déplacements sur l’ensemble du territoire du Maroc. Hicham Ezzine a eu le soutien de plusieurs partenaires, notamment Pebeo, une marque française spécialsiée dans les fournitures artistiques telles la gouache, l’acrylique et autres. Ainsi, ayant été convaincue des compétences artistiques de Hicham Ezzine la marque a décidé de le soutenir. Récemment Pebeo a envoyé les premiers coulis pour entamer le projet.



lire la suite sur le site d'aujourd'hui Maroc
Lire aussi

Quand Issam Kamal chante l’aïta mersaouia.

Il signe son retour avec un nouveau single
La ville d'Oujda jumelée à Al-Qods.

Le ministre de la culture et de la communication, Mohamed Laâraj, et son homologue palestinien Ihab Bseiso, ont signé, samedi à Oujda, une convention de jumelage entre les villes d’Oujda, capitale de la culture arabe au titre de l’année 2018, et d’Al Qods, capitale permanente de la culture arabe.
Visite au Maroc d'une délégation de la ville de Saint Etienne.

Dans le cadre du renforcement de la coopération décentralisée entre le Maroc et la France, une délégation de la ville de Saint-Etienne (sud-est) composée de responsables de la Mairie et de représentants de la Grande Mosquée Mohammed VI de cette ville (GMSE), effectue à partir de lundi une visite d’une semaine dans le Royaume.
Signature de partenariats pour la promotion de la culture dans la province.

Plusieurs accords de partenariat portant sur la promotion du secteur culturel dans la province d’El Jadida ont été signés, mardi dernier, entre le ministère de la Culture, les Conseils élus relevant de la province et l’Initiative nationale pour le développement humain.
Tanger Med: Une exposition retrace le rapport des Marocains avec la mer.

L'exposition "Le Maroc et la mer, d'hier à aujourd'hui", qui retrace le rapport des Marocains avec la mer allant des temps les plus reculés à l'époque actuelle, a été inaugurée mercredi au Tanger Med Port Center.
Miguel Moratinos : le Maroc, une terre de cohabitation entre les cultures et religions

Le Maroc constitue «un modèle» civilisationnel de cohabitation sociale et du vivre-ensemble, a souligné, mardi à Rabat, l'ancien ministre espagnol des Affaires étrangères, Miguel Angel Moratinos
Larbi Imghrane : «Timitar a fait économiser un travail d’un demi-siècle à l’artiste amazigh»

Questions à Larbi Imghrane, chanteur amazigh
La pièce italienne «Tricks» remporte le prix du Fituc.

La pièce italienne «Tricks» a remporté le prix de meilleure œuvre lors de la 30e édition du Festival international de théâtre universitaire de Casablanca (FITUC), qui s'est clôturée samedi soir à Casablanca.
Fondation Hassan II pour les Marocains Résidant à l’Etranger «Oxymore Suite» de Ibn El Farouk exposée à Rabat

La Fondation Hassan II pour les Marocains Résidant à l’Etranger accueille, jusqu’au 4 août dans son Espace Rivages, l’exposition «Oxymore Suite» de l’artiste photographe maroco-français Ibn El Farouk
Javier Bardem époustouflant dans "Escobar" !

C’est un Javier Bardem complètement méconnaissable que l’on découvre dans le film « Escobar » qui revient sur la vie du plus grand narcotrafiquant de l’histoire ! L’acteur avait pris 12 kilogrammes pour jouer le personnage de Pablo Escobar.



Leguide Immobilier


Duplex à Skhirat plage, Skhirat
Superficie : 140m²
Prix Location Meublé : 8 500 DH
Référence : 111

Leguide Conso


Kitea - CUISINE MINIMA
1 Réf.: T8320408 1.295 Dh
Elément bas MINIMA 1 porte 1 tiroir
Dim.: 50x60x85 cm
Couleur : Erable & rouge
2 Réf.: T8320508 1.995 Dh
Elément bas MINIMA 4 tiroirs
Dim.: 50x60x85 cm
Couleur : Erable & rouge
3 Réf.: T8320808 1.795 Dh
Elément bas MINIMA 2 portes
Dim.: 100x60x85 cm
Couleur : Erable & rouge
4 Réf.: T8320908 2.250 Dh
Elément bas MINIMA 2 portes
2 tiroirs Dim.: 100x60x85 cm
Couleur : Erable & rouge
5 Réf.: T8323108 1.850 Dh
Grand élément MINIMA
1 porte Dim.: 30x56x200 cm
Couleur : Erable & rouge
6 Réf.: T8325208 675 Dh
Elément haut MINIMA 1 porte
Dim.: 50x34x57 cm
Couleur : Erable & rouge
7 Réf.: T8325308 850 Dh
Elément haut MINIMA 1 porte
Dim.: 50x34x88 cm
Couleur : Erable & rouge
8 Réf.: T8325908 1.095 Dh
Elément haut MINIMA 2 portes
vitrées Dim.: 50x34x88 cm
Couleur : Erable & rouge
9 Réf.: T30802 995 Dh
Evier INOX MINIMA
pour T8320808
10 Réf.: T8323008 3.100 Dh
Colonne MINIMA 2 tiroirs
Dim.: 30x56x200 cm

Leguide Voyage


Kenzi Europa
Agadir est une ville jouissant d'un climat généralement tempéré où un séjour au Kenzi Europa est idéal à toute saison. L'hôtel Kenzi Europa se situe à 100 mètres de la plage d'Agadir, et à 300 mètres du centre ville, et au milieu des rues animées, des boutiques de luxe et des restaurants.