Leguide.ma
Leguide du jour Actualités Consommateurs Immobilier Voyages Agenda
Activités Royales Monde Economie Sport High-tech Culture Maroc
0     0     0
Aujourd'hui le Maroc , il y a 1 an

Abdelilah El Jaouhari tourne «Hala Madrid Visca Barça»
Il est actuellement en plein tournage à Marrakech

Alors que son film documentaire, «Rajae Bent El Mellah», continue de récolter plusieurs prix à l’échelle nationale et internationale, Abdelilah El Jaouahri est actuellement en plein tournage de son deuxième long métrage «Hala Madrid Visca Barça». Ce film dont le scénario est conçu par Othmane Achekra met en scène l’ambiance que génèrent les supporters lors d’un match entre le Barça et le Réal.

«En principe, c’est une œuvre qui relate un ensemble de faits qui se déroulent dans un quartier populaire», confie le réalisateur. Pour tourner son film produit par Chaoui Production, le cinéaste a fait appel à une sélection de figures du cinéma marocain. Prennent ainsi part à ce long-métrage les artistes Houda Sidki, Abdlahak Belmjahed, Saidia Azgoun, Abdelilah Rachid, Mohammed Hmismsa, Abdellatif Chekra, Omar Azouzi et Abir El Garoui. «Il y a des figures connues sur la scène et autres qui vont participer pour la première fois. Les rôles principaux sont confiés à Abdlahak Belmjahed et Abdelilah Rachid. L’un incarne le bien et l’autre le mal», confie-t-il. Et d’ajouter que «nous avons entamé le tournage il y deux semaines et nous devrons le finaliser en début du mois prochain». Le réalisateur a choisi en effet la ville de Marrakech et ses environs comme décors pour son film.

«Nous sommes actuellement à Tamslhoute mais la plupart des scènes sont tournées dans la ville de Marrakech». Outre ce film dont la sortie prévue l’année prochaine, Abdelilah El Jaouhari prépare d’autres projets en parallèle. «Je travaille il y a six ans sur un film documentaire évoquant l’histoire d’amour entre les Marocains et le cinéma. C’est un projet qui me tient à cœur». Le cinéaste se prépare également pour la sortie nationale de son premier long métrage «Le cri de l’âme», prévue en octobre. C’est une œuvre cinématographique qui a bénéficié des subventions du fonds d’aide du Centre cinématographique marocain d’une valeur de 3 millions 400 centimes. C’est un film qui retrace les années de plomb (1970) via 4 histoires différentes mais qui ont le même dénouement. «C’est un film qui rend hommage à la aïta», indique-t-il. Pour rappel, Abdelilah El Jaouhari a réalisé plusieurs productions artistiques. Ainsi, il compte à son actif le court-métrage «De l’eau et du sang» ayant raflé le prix Poulin d’or au Festival Fespaco de Ouagadougou en 2015. Aussi, Abdelilah El Jaouhari a réalisé le film documentaire intitulé «Rajae Bent El Mellah» qui a décroché dix-sept prix dans plusieurs festivals nationaux et internationaux. Il compte également «La danseuse» et le court-métrage «Clics et déclics».

lire la suite sur le site d'aujourd'hui Maroc
Lire aussi

Quand Issam Kamal chante l’aïta mersaouia.

Il signe son retour avec un nouveau single
La ville d'Oujda jumelée à Al-Qods.

Le ministre de la culture et de la communication, Mohamed Laâraj, et son homologue palestinien Ihab Bseiso, ont signé, samedi à Oujda, une convention de jumelage entre les villes d’Oujda, capitale de la culture arabe au titre de l’année 2018, et d’Al Qods, capitale permanente de la culture arabe.
Visite au Maroc d'une délégation de la ville de Saint Etienne.

Dans le cadre du renforcement de la coopération décentralisée entre le Maroc et la France, une délégation de la ville de Saint-Etienne (sud-est) composée de responsables de la Mairie et de représentants de la Grande Mosquée Mohammed VI de cette ville (GMSE), effectue à partir de lundi une visite d’une semaine dans le Royaume.
Signature de partenariats pour la promotion de la culture dans la province.

Plusieurs accords de partenariat portant sur la promotion du secteur culturel dans la province d’El Jadida ont été signés, mardi dernier, entre le ministère de la Culture, les Conseils élus relevant de la province et l’Initiative nationale pour le développement humain.
Tanger Med: Une exposition retrace le rapport des Marocains avec la mer.

L'exposition "Le Maroc et la mer, d'hier à aujourd'hui", qui retrace le rapport des Marocains avec la mer allant des temps les plus reculés à l'époque actuelle, a été inaugurée mercredi au Tanger Med Port Center.
Miguel Moratinos : le Maroc, une terre de cohabitation entre les cultures et religions

Le Maroc constitue «un modèle» civilisationnel de cohabitation sociale et du vivre-ensemble, a souligné, mardi à Rabat, l'ancien ministre espagnol des Affaires étrangères, Miguel Angel Moratinos
Larbi Imghrane : «Timitar a fait économiser un travail d’un demi-siècle à l’artiste amazigh»

Questions à Larbi Imghrane, chanteur amazigh
La pièce italienne «Tricks» remporte le prix du Fituc.

La pièce italienne «Tricks» a remporté le prix de meilleure œuvre lors de la 30e édition du Festival international de théâtre universitaire de Casablanca (FITUC), qui s'est clôturée samedi soir à Casablanca.
Fondation Hassan II pour les Marocains Résidant à l’Etranger «Oxymore Suite» de Ibn El Farouk exposée à Rabat

La Fondation Hassan II pour les Marocains Résidant à l’Etranger accueille, jusqu’au 4 août dans son Espace Rivages, l’exposition «Oxymore Suite» de l’artiste photographe maroco-français Ibn El Farouk
Javier Bardem époustouflant dans "Escobar" !

C’est un Javier Bardem complètement méconnaissable que l’on découvre dans le film « Escobar » qui revient sur la vie du plus grand narcotrafiquant de l’histoire ! L’acteur avait pris 12 kilogrammes pour jouer le personnage de Pablo Escobar.



Leguide Immobilier


Duplex à Skhirat plage, Skhirat
Superficie : 140m²
Prix Location Meublé : 8 500 DH
Référence : 111

Leguide Conso


BYPHASSE - Gel coiffant fixation
forte / extra forte 250ml

Leguide Voyage


Hôtel Menzeh Dalia
L'hôtel Menzeh Dalia c'est l'adresse prestigieuse à Meknes pour vos séjours individuels ou en groupe.