Leguide.ma
Leguide du jour Actualités Consommateurs Immobilier Voyages Agenda
Activités Royales Monde Economie Sport High-tech Culture Maroc
0     0     0
Aujourd'hui le Maroc , il y a 2 mois

Festival international d’Ifrane : Plus proche de la nature
Ce forum a aussi été l’occasion d’annoncer la mise en place d’un prix dont l’objectif est de récompenser une œuvre scientifique, une action locale ou une innovation particulière liées à la promotion et la protection de la montagne marocaine.

Nouveau-né de la scène festivalière marocaine, le Festival international d’Ifrane est de retour pour sa deuxième édition. Tout comme l’année précédente, l’événement a accueilli une belle brochette de célébrités. Parmi les têtes d’affiche l’on peut nommer Sherine Abdelwahab, Lartiste ou encore Wael Jassar. Afin de défendre les couleurs nationales, le festival a fait appel au grand de la musique marocaine qu’est Adbelwahab Doukkali, ainsi que la nouvelle idole des jeunes, Hatim Idar. Ayant gagné un peu plus de maturité cette année, le festival a su attirer une plus grande foule. Un public qui s’est déchaîné lors du concert du Franco-marocain Lartiste, bien qu’il soit monté sur scène avec une heure de retard. Principalement composés de jeunes âgés de 10 à 23 ans, les spectateurs ont su reprendre à la perfection chacune des chansons que l’auteur-compositeur originaire d’un village proche de Marrakech, chantant ainsi en chœur.
De son côté, Lartiste, bien qu’en «burn-out» comme il l’a expliqué lors d’une conférence, a su communiquer son énergie au public. Aussi, cette année, tout comme l’année dernière, un thème a été choisi. La deuxième édition du Festival international d’Ifrane s’est donc déroulée sous le thème «Les chants des cèdres». Un choix qui est fait afin de rappeler aux habitants, tout comme aux personnes de passages, l’importance de la préservation de la faune et la flore de la province d’Ifrane. C’est pour cela qu’outre les festivités musicales, le Festival a proposé cette année de nombreuses activités comme la découverte du Groupe «Come To my Home», un groupe qui a réjoui les grands comme les petits avec son récital musical et poétique. Comme à son habitude, et aussi en parallèle au festival, la ville d’Ifrane propose aux résidents, comme aux visiteurs la chance de contempler le magnifique ciel d’Ifrane constamment illuminé d’étoiles et de constellations.

Le deuxième jour du festival a donc marqué le lancement du Forum d’Ifrane ainsi qu’un forum «Environnement, montagne et spiritualité», en collaboration avec l’Université Al Akhawayn. Cette rencontre a été l’occasion de réunir nombre de responsables, de chercheurs, d’experts et de témoins locaux et internationaux.

Ce forum a aussi été l’occasion d’annoncer la mise en place d’un prix dont l’objectif est de récompenser une œuvre scientifique, une action locale ou une innovation particulière liées à la promotion et la protection de la montagne marocaine. Le deuxième jour du festival a aussi été l’occasion pour les gens d’apprécier les performances du grand chanteur Adbelwahab Doukkali, mais aussi de la diva chanteuse et actrice Sherine Abdelwahab.
Afin de clôturer cette deuxième édition en beauté, la journée du dimanche 9 juillet a été consacrée à la découverte de la faune et de la flore par les adultes et les enfants, à une marche dans la montagne, ainsi qu’à un tournoi d’échecs. Une bonne manière de découvrir la ville, ses paysages et ses environs, voire passer le temps en attendant les concerts respectifs de la chanteuse maroco-irakienne Chada Hassoune et Wael Jassar, qui ont, à leur tour, clôturé cette deuxième édition du Festival international d’Ifrane.

lire la suite sur le site d'aujourd'hui Maroc
Lire aussi

L’ambassade néerlandaise veut soutenir «l’industrie créative» au Maroc

L’annonce est faite lors d’une rencontre avec la presse
Prix de la littérature arabe 2017 : Yasmine Chami primée par le jury

Yasmine Chami, historienne marocaine, a été primée par le jury du Prix de la littérature arabe 2017 pour son livre «Mourir est un enchantement».
Salah Dizane : «Dans notre domaine l’Etat a besoin d’un interlocuteur institutionnel»

ALM : Vous êtes présent dans de nombreuses productions que ce soit à la télé, au cinéma ou au théâtre. Cependant, le public ne vous connaît pas de près. Comment vous présen-terez-vous? Salah Dizane :
Said Bey : «Il existe une censure de scènes osées au cinéma alors que les réseaux sociaux en regorgent»

Said Bey vient de recevoir un hommage lors du 2ème Festival ciné plage qui se poursuit jusqu’au 26 août à Harhoura. Il partage son feeling à ce propos et livre dans cet entretien ses regards sur le cinéma au Maroc ainsi que sur des sujets d’actualité.
L’Boulevard : Une 17e édition aussi riche qu’ébouriffante

Après une année d’absence, l’événement casablancais l’Boulevard fait son come-back. Il se déroulera pour sa 17ème édition du 15 au 24 septembre 2017 dans les deux espaces complexe : Al Amal et stade du R.U.C à Casablanca. Au programme, compétition tremplin, une série de concerts musicaux, résidences artistiques et autres activités culturelles. En ouverture, du 13 au 19 septembre, l’Association l’Boulevard invite le public à découvrir et soutenir la relève des musiques actuelles et alternatives au Maroc. Dans ce sens, 19 groupes Hip Hop, Rock/Metal et Fusion se produiront sur la scène du complexe Al Amal. Six d’entre eux, soit deux par catégorie, seront sacrés par le jury. A la clé : 10.000 DH pour les vainqueurs du premier prix, 5.000 DH pour les gagnants du second, mais surtout l’enregistrement de deux morceaux pour chaque groupe primé, une formation menée par des professionnels sur le métier de musicien, et l’occasion de remonter très vite sur scène : les vainqueurs assureront, du 22 au 24 septembre, les avant-premières des groupes confirmés locaux et internationaux – invités à enflammer le public de L’Boulevard.
Rentrée culturelle de l’Institut français de Casablanca : Musique, théâtre, humour, danse, art plastique… au menu

Le programme de la rentrée culturelle de l’Institut français de Casablanca est désormais dévoilé.
Juste pour Rire : Les meilleurs humoristes de six pays se produisent à Agadir

Après Montréal, Chicago, Toronto, Londres, Bruxelles, Lyon, Sydney et Johannesburg, le plus grand Festival d’humour Juste pour Rire s’installe à Agadir pour sa première édition marocaine qui se tiendra du 23 au 26 août.
Pour cette première édition, la capitale de la région du Souss-Massa accueille le gotha de l’humour aux niveaux local, national et maghrébin, en rassemblant plus de 30 artistes, venant de 6 pays différents lors de quatre galas exceptionnels. Cet évènement se veut un festival fédérateur et rassembleur autour d’un dénominateur commun : le rire, et qui mettra en valeur la ville d’Agadir en lui assurant une occasion pour redorer son image.
Festival Marocains rigolos et résonnants à l’étranger : La deuxième étape démarre à Casablanca

Cet événement culturel a pour but d’aller à la découverte des richesses culturelles du Maroc à l’étranger et de les faire découvrir au public tout en mettant en place un pont sympathique entre le patrimoine, la tradition et la diversité.
7ème Festival international Jawhara: Une manifestation qui satisfait tous les goûts

Le 7ème Festival international Jawhara, qui a pris fin samedi dernier, est, comme le précisent les initiateurs, réussi.
«Prix Ivoire 2017» : Un recueil de poèmes de Khalil Hachimi Idrissi retenu

Le recueil de poèmes «La foi n’est convoquée que les jours de fête» du journaliste et poète, Khalil Hachimi Idrissi, a été retenu, avec cinq autres œuvres, pour la finale du 10ème «Prix Ivoire» pour la littérature africaine d’expression francophone.



Leguide Immobilier


Duplex à Skhirat plage, Skhirat
Superficie : 140m²
Prix Location Meublé : 8 500 DH
Référence : 111

Leguide Conso


Canon - IP 1900
Résolution Jusqu'à 4 800¹ x 1 200 ppp
Vitesse d'impression photo 10 x 15 cm sans marge : environ 55 secondes (standard)
Vitesse d'impression en noir ESAT : environ 5,5 ipm
Vitesse d'impression en couleurs ESAT : environ 4,1 ipm

Leguide Voyage


Dar Chrifa
Plongez dans les mystères et l'esprit de Fès ! Le maître des lieux vous fera partager son riad simple et authentique et sa passion pour cette ville envoûtante.