Leguide.ma
Leguide du jour Actualités Consommateurs Immobilier Voyages Agenda
Activités Royales Monde Economie Sport High-tech Culture Maroc
0     0     0
Aujourd'hui le Maroc , il y a 2 mois

Hanane Ibrahimi de retour sur le petit écran: Elle se produit dans deux œuvres télévisées
En cinéma, l’actrice dit ne pas avoir «hélas» de projets pour l’heure. Quand même, elle demeure ouverte à toute proposition.

Bien qu’elle se soit éclipsée de la scène artistique depuis six ans, période lors de laquelle elle s’est installée aux Etats-Unis, le public se souvient toujours de Hanane Ibrahimi. Preuve en est l’invitation qui lui est adressée par des étudiants de l’Institut supérieur d’ingénierie et des affaires (ISGA) de Rabat lors du Festival du court-métrage initié par cet institut. L’occasion de mettre l’actrice à l’honneur. «Cela me fait plaisir que des jeunes d’une autre génération me rendent hommage», indique l’artiste.

Outre cet hommage, Hanane Ibrahimi s’affiche dans la série «Ain El Haq» du réalisateur Abdeslam Kelai. Le tournage de cette œuvre télévisée prévue d’être diffusée sur la deuxième chaîne étant déjà achevé. L’actrice prend également part au nouveau téléfilm «Rdat El Oualidine» de Brahim Chkiri. Dans cette œuvre
programmée pour la chaîne Al Aoula, elle partage le premier rôle avec Thouria Alaoui, Hicham El Ouali, Hicham Bahloul, Yassine Ahjam, Naima El Mcherki et Kalila Bounaylate entre autres. «Je joue un personnage un peu différent de mes rôles précédents. Cette fois-ci je suis la belle-fille un peu méchante», précise Hanane Ibrahimi.

Quant à la date de diffusion de ces deux œuvres, elle n’est pas encore connue selon ses dires.

A propos de ses collaborations avec Rachid El Ouali, l’actrice indique que l’idée germe. «C’est un grand ami que je respecte», estime-t-elle. Déjà l’actrice a, pour rappel, fait plusieurs apparitions avec l’acteur.

Concernant ses projets à venir, Hanane Ibrahimi précise : «Plusieurs personnes, qui avaient des projets pour cette année, m’ont contactée. Mais ça n’a pas marché».

En tout cas, l’artiste dit ne pas courir derrière les réalisateurs. Dans ce sens, elle donne l’exemple de Kelai et Chkiri qui l’ont sollicitée pour les fins de leur œuvre. Le premier la connaît assez bien, a déjà collaboré avec elle et l’apprécie, selon elle, pour sa discipline. Quant au deuxième, il l’a contactée. En cinéma, l’actrice dit ne pas avoir «hélas» de projets pour l’heure. Quand même, elle demeure ouverte à toute proposition. «Ce que j’aime faire, ce sont les rôles qui valorisent la femme marocaine», avance-t-elle.

La seule discipline artistique qui «manque» à l’artiste étant le théâtre. Cela est certainement dû à la disponibilité que les planches exigent pour faire des répétitions puisque l’actrice vit entre le Maroc et les Etats-Unis.

lire la suite sur le site d'aujourd'hui Maroc
Lire aussi

Festival Marocains rigolos et résonnants à l’étranger : La deuxième étape démarre à Casablanca

Cet événement culturel a pour but d’aller à la découverte des richesses culturelles du Maroc à l’étranger et de les faire découvrir au public tout en mettant en place un pont sympathique entre le patrimoine, la tradition et la diversité.
7ème Festival international Jawhara: Une manifestation qui satisfait tous les goûts

Le 7ème Festival international Jawhara, qui a pris fin samedi dernier, est, comme le précisent les initiateurs, réussi.
«Prix Ivoire 2017» : Un recueil de poèmes de Khalil Hachimi Idrissi retenu

Le recueil de poèmes «La foi n’est convoquée que les jours de fête» du journaliste et poète, Khalil Hachimi Idrissi, a été retenu, avec cinq autres œuvres, pour la finale du 10ème «Prix Ivoire» pour la littérature africaine d’expression francophone.
Média : Mostapha Mellouk élu membre de l’Académie Internationale des Arts et des Science de la télévision

Mostapha Mellouk, Président de Casablanca Média Partners, fait son entrée au sein de la prestigieuse Académie Internationale des Arts et des Sciences de la Télévision (ATAS).
Exposition: Hicham Ezzine veut transformer les gares ONCF en galeries d’art

L’artiste espère à travers cette action instaurer une certaine sérénité dans les gares qui sont, selon lui, souvent objet de stress et de précipitation.
Deuxième édition du Festival international d’Ibn Battuta : La ville de Tanger fête les voyageurs

Le festival offre aux amoureux du voyage et de l’exploration, professionnels de l’industrie touristique, intellectuels et aux artistes un voyage à un univers empreint de magie et de secrets.
Festival «Timizart» d’argent du 21 au 25 juillet à Tiznit

La huitième édition du Festival d’argent Timizart se tiendra à Tiznit du 21 au 25 juillet, sous le signe «L’orfèvrerie d’argent: identité, créativité et développement».
Abdelilah El Jaouhari tourne «Hala Madrid Visca Barça»

Il est actuellement en plein tournage à Marrakech
La ville de Meknès dispose d’un nouveau Centre culturel

La cité Ismailite de Meknès dispose désormais d’un nouveau Centre culturel «Anassy» qui vient renforcer les infrastructures culturelles et artistiques de la ville.

Festival international d’Ifrane : Plus proche de la nature

Ce forum a aussi été l’occasion d’annoncer la mise en place d’un prix dont l’objectif est de récompenser une œuvre scientifique, une action locale ou une innovation particulière liées à la promotion et la protection de la montagne marocaine.



Leguide Immobilier


Duplex à Skhirat plage, Skhirat
Superficie : 140m²
Prix Location Meublé : 8 500 DH
Référence : 111

Leguide Conso


Samsung - PL51
Le PL51 une haute résolution de 10.2 millions de pixels, un boîtier aluminium de qualité, une batterie rechargeable Li-Ion et la détection des visages ainsi qu’un zoom optique x3, la stabilisation numérique et un écran LCD 2.7’’

Leguide Voyage


Atlas Medina & Spa
Situé au cœur de l’Hivernage, dans la ville mythique et orientale, l’hôtel Riad Médina & Spa, fleuron de notre chaîne, vous convie à des moments privilégiés dans un cadre au charme unique, mélange délicat d’architecture mauresque et Années 30.