Leguide.ma
Leguide du jour Actualités Consommateurs Immobilier Voyages Agenda
Activités Royales Monde Economie Sport High-tech Culture Maroc
0     0     0
Aujourd'hui le Maroc , il y a 1 an

Logismed 2017 : La logistique à l’honneur
Un rendez-vous incontournable pour les professionnels

Pour cette édition, les organisateurs ont voulu renforcer la dimension africaine du salon à travers la participation de représentants d’organismes publics, de professionnels du secteur et d’opérateurs économiques des pays d’Afrique subsaharienne.

Et de six pour Logismed. Le salon ouvre ses portes ce mercredi. La sixième édition qui doit se poursuivre jusqu’à vendredi prochain, réunira près de 150 exposants parmi les acteurs principaux des métiers de transport, logistique et supply chain.

Selon les organisateurs, «Logismed est un salon orienté vers les besoins de l’industrie, du commerce et de la distribution. Il affirme d’année en d’année son positionnement d’événement de référence et du plus grand rassemblement des professionnels du transport et de la logistique en Afrique et en Méditerranée». Placée sous le thème «Votre logistique, levier d’une rentabilité certaine», la sixième édition connaîtra l’organisation de plusieurs conférences. Le but est de permettre aux entreprises des pistes d’amélioration potentielles de leur logistique afin de faire face au contexte économique actuel et répondre au mieux aux exigences du marché. Pour les professionnels, «la logistique doit être considérée comme un levier de performance pour en faire un avantage concurrentiel et contribuer ainsi à l’optimisation des coûts, au développement des ventes, à la réduction du besoin en fonds de roulement et à l’accroissement de la rentabilité à court, moyen et long termes».

La même source précise que «toutes les études confirment le rôle déterminant de la logistique dans la bonne santé des entreprises et l’obtention des meilleurs résultats financiers. Elle est incontestablement un atout stratégique de la rentabilité». Pour cette édition, les organisateurs ont voulu renforcer la dimension africaine du salon à travers la participation de représentants d’organismes publics, de professionnels du secteur et d’opérateurs économiques des pays d’Afrique subsaharienne. Dans ce sens, cinq pays du continent prendront ainsi part à cette manifestation, notamment le Sénégal, la Côte d’Ivoire, le Cameroun, le Gabon et le Ghana. L’Europe n’est pas en reste avec la participation de délégations provenant de Belgique, d’Espagne et de France. Au total, plus de 6.000 visiteurs principalement des professionnels du transport, de l’industrie et de la distribution, sont attendus. Les organisateurs affirment que le programme du salon sera articulé autour de trois journées thématiques.

La journée de ce mercredi sera consacrée au thème «Réduction des coûts». Les participants ont rendez- vous demain, jeudi 18 mai, avec une thématique traitant l’«Amélioration de la trésorerie et de la rentabilité». La troisième et dernière journée traitera de la «Maîtrise des risques». Au programme également, la cérémonie de remise des trophées marocains de la logistique «Morrocan Logistics Awards» à l’initiative de l’Agence marocaine de développement de la logistique (AMDL). A noter que la dernière édition du salon avait accordé un intérêt particulier aux PME. Estimant que ces dernières représentent 95% du tissu productif national, les organisateurs ont voulu permettre à ces structures d’adopter les codes de la supply chain.

Placée sous le thème «L’excellence logistique, une ambition à la portée de la PME-PMI», l’édition de 2016 devait apporter des réponses aux attentes des entreprises concernant la logistique, le développement de leur potentiel au plan national et à l’international, la découverte des solutions et des outils adaptés à leur taille. La précédente édition avait réuni plus de 120 exposants. Pas moins de 4.500 visiteurs professionnels avaient fait le déplacement en 2016.



lire la suite sur le site d'aujourd'hui Maroc
Lire aussi

L’expertise automobile gangrenée par les pratiques malsaines.

Près de la moitié des propositions de remboursement des sinistres contestée par les assurés. Une trentaine d’experts assermentés mis en cause par la direction des affaires civiles. L’absence de conditions d’accès au métier facilite l’entrée de praticiens peu scrupuleux et les manquements à la déontologie.
Logement : la demande frémit à Casablanca et Rabat.

La baisse du coût de financement bancaire et la stabilisation des prix incitent à l’achat. Le retour prématuré des MRE en raison de Ramadan contribue également à l’animation du marché. A Casablanca, la demande est concentrée sur Bouskoura et Dar Bouazza.
Produits phytosanitaires : les bonnes affaires de Syngenta au Maroc .

Syngenta a engrangé 319 millions de dollars en Afrique, dont 50 millions au Maroc. Pour contrecarrer la concurrence de plus en plus forte des fabricants de génériques, l’entreprise enrichit son offre de produits par un accompagnement des agriculteurs dans les régions.
Hôteliers et voyagistes déroulent le tapis rouge aux touristes chinois.

En 2017, 120 000 touristes chinois ont visité le Maroc. Menus en mandarin, cartes asiatiques et du personnel qui parle la langue : les hôtels se conforment à leurs exigences. Quatre restaurants asiatiques, dont deux sont tenus par des Chinois, ont ouvert à Fès.
Le Japon consolide sa coopération avec le Maroc .

L’amélioration de la compétitivité économique et l’établissement d’une croissance durable, la réduction des disparités régionales et spatiales et la coopération Sud-Sud triangulaire Japon-Maroc-Afrique sont les trois axes du partenariat. Le Japon a accordé au Maroc un prêt concessionnel de 435 MDH pour la construction d’un navire océanographique et de recherche halieutique
Sécurité informatique : les grands groupes font confiance aux marques, les PME sont à la traîne.

Une quinzaine d’acteurs se partagent un marché essentiellement constitué de grands groupes. Des solutions efficaces à moindre coût développées par des start-up, ou en open source, sont disponibles. Les multinationales essaient d’investir le créneau des PME/TPE avec des solutions bon marché.
CMI lance le paiement multicanal des taxes locales .

Le Centre monétique interbancaire (CMI) a lancé, en partenariat avec la Trésorerie Générale du Royaume (TGR), le paiement multicanal des locales 2018.
Élection CGEM: M. Mezouar présente les grandes lignes de son programme « Un élan pour tous ».

Le candidat à la présidence de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), Salaheddine Mezouar, a présenté, mardi à Casablanca, avec son colistier Fayçal Mekouar, sa vision pour le développement des sociétés nationales et les grandes lignes de son programme placé sous le signe « Un élan pour tous ».
ADNOC et OCP annoncent la création d’une joint-venture de production d’engrais .

Le Groupe OCP et Abu Dhabi National Oil Company (ADNOC) collaboreront pour la création d’une joint-venture (JV) de production d’engrais de classe mondiale.
Prêt-à-porter féminin : Monarqueo compte investir 100 MDH d’ici 2023.

L’enseigne 100% marocaine ambitionne de développer une offre haut de gamme et accessible. Elle compte développer très rapidement un réseau de 10 boutiques dans les grandes villes du pays n Le façonnage est pour l’instant confié à un sous-traitant local. La société a décidé d’ouvrir sa propre usine en 2019.



Leguide Immobilier


Duplex à Skhirat plage, Skhirat
Superficie : 140m²
Prix Location Meublé : 8 500 DH
Référence : 111

Leguide Conso


- Set de cuisine

Leguide Voyage


Dar Zouhour
Au cœur de la médina de Rabat, découvrez le charme et le confort d'un Riad traditionnel Vous trouverez ici un lieu de résidence ou il fait bon vivre, un accueil chaleureux ou le partage et les sourires sont les maitres mots.