Leguide.ma
Leguide du jour Actualités Consommateurs Immobilier Voyages Agenda
Activités Royales Monde Economie Sport High-tech Culture Maroc
0     0     0
Aujourd'hui le Maroc , il y a 1 an

Mohammed Amine Sekkat: «Nous nous appuyons sur la densité de notre réseau avec 120 points de vente»
Entretien avec Mohammed Amine Sekkat, directeur général de CTM Messagerie

Nos partenaires nous considèrent comme un service client «centre de profit» intégré dans leur chaîne de valeur et non pas un centre de coût, chose que l’informel ne peut offrir.

ALM: Quelle place occupe aujourd’hui CTM Messagerie dans le secteur?

Mohammed Amine Sekkat: CTM Messagerie a modernisé les métiers du transport de la messagerie et de l’affrètement à fort potentiel, en proposant à ses partenaires des offres sectorielles et des solutions spécifiques adossées à son savoir-faire global. Nous bénéficions de la synergie groupe et nous nous appuyons sur l’expertise et les compétences de nos collaborateurs, sur la densité et la capillarité de notre réseau et sur l’engagement en continu au service de la satisfaction de nos partenaires. Nous disposons également d’un TMS Transport Management Système de dernière génération, offrant un service de station chargeur et de télé mobile garantissant une traçabilité depuis la prise en commande jusqu’à sa livraison du fait que nos chauffeurs livreurs sont dotés des smartphones mobiles et des PDA.

Quel est l’impact de la stratégie nationale sur vos activités?

La nouvelle stratégie nationale vise l’amélioration de la compétitivité logistique au Maroc, qui se traduit par une professionnalisation du système et par conséquent une augmentation des flux de marchandises.

Ces nouvelles orientations créent indéniablement des transformations dans la manière d’agir et de procéder. Il est donc tout à fait normal d’accompagner cette prise de conscience chez les opérateurs économiques par la mise en place des solutions créatrices de valeurs qui peuvent aller jusqu’à l’intégration verticale. Cette stratégie nationale a donné un premier élan au secteur, ce qui a permis une amélioration de l’offre en immobilier logistique et les services y afférents dont CTM Messagerie s’estime être en parfaite adéquation.

Qu’en est-il du poids de l’informel?

Cette stratégie nationale vise également un meilleur encadrement de notre activité, mais nous opérons dans des segments différents.

Effectivement, le secteur souffre de plusieurs carences dont l’informel, mais cela n’empêche pas les entreprises structurées et innovatrices de trouver leur place sur le marché. Nos partenaires nous considèrent comme un service client «centre de profit» intégré dans leur chaîne de valeur et non pas un centre de coût, chose que l’informel ne peut offrir. Au-delà de nos offres de transport de messagerie et de la logistique, nous accompagnons nos partenaires dans l’ingénierie de transport et de la messagerie afin de leur permettre l’optimisation et la rationalisation de leurs distributions.

Comment essayez-vous de vous démarquer dans ce secteur?

Nous mettons nos partenaires au centre de nos intérêts. CTM Messagerie propose à chaque client, professionnel ou particulier, expéditeur ou destinataire, des solutions efficientes qui reposent sur l’engagement des collaborateurs et sur un management qualité visant le zéro défaut. Nous nous appuyons également sur la densité de notre réseau avec 120 points de vente, dans le but de garantir une parfaite réactivité ainsi qu’une rapidité de livraison, quelle que soit la nature de la demande.

Tout cela est corroboré par d’importants investissements, dont le principal n’est autre que le centre de tri de Casablanca Sidi Bernoussi sur un terrain d’une superficie de 2 hectares avec une plate-forme de cross-dock de 6000 m² couverte répondant aux normes internationales en termes de sécurité et de sprinkler, du micro-layout, doté d’une chambre froide, d’un espace de 1.000 m² réservé à l’entreposage et à la logistique fine et de 10 quais pour déchargement et 12 quais pour le chargement, ce qui permet de traiter jusqu’à 50.000 colis/jour. Notre plate-forme respecte le transit time et assure un traitement et un acheminement des colis en J et J+1.

Cet investissement a été suivi par la mise en place d’un système d’information TMS, considéré parmi les plus performants et qui permet à nos partenaires d’avoir une visibilité claire et un tracking de leurs expéditions depuis le picking jusqu’à la livraison finale, à l’instar de ce qui se fait dans les grandes entreprises à l’international. Nous offrons également une flexibilité en matière de développement et d’innovations pour pouvoir accompagner nos partenaires, notamment les laboratoires pharmaceutiques et de cosmétique qui nécessitent une certaine rigueur et une charte de bonnes pratiques de distribution.

Peut-on parler de saisonnalité dans le secteur ou des pics d’activité?

Effectivement, certaines périodes comme la veille du mois sacré de Ramadan, la rentrée scolaire, les pics de fins de mois…, connaissent plus d’afflux que d’autres, aussi bien chez nos clients particuliers que nos partenaires professionnels. Les équipes de CTM Messagerie ne ménagent aucun effort pour se mobiliser afin de répondre aux besoins de leurs clients.

Comment vous préparez- vous aux défis du futur liés notamment aux technologies numériques? Quels seraient vos projets pour l’avenir?

Comme annoncé plus haut, nous avons mis en place un système d’information à la pointe pour permettre à nos clients d’effectuer un suivi et bénéficier d’une transparence totale. Au-delà de ce projet, la CTM Messagerie se positionne dans le e-commerce afin d’accompagner les mutations des comportements des consommateurs optant de plus en plus pour le commerce électronique et de répondre aux besoins de nos partenaires qui commercialisent leurs produits à travers ses nouveaux canaux de distributions. Nous avons également, mis en place un projet de logistique fine qui consiste en une intégration verticale de toute la prestation depuis la réception des commandes jusqu’au retour des justificatifs de la livraison, en passant par l’entreposage, la préparation des commandes, le packaging et la livraison. Ce qui permet à nos partenaires de se focaliser sur leur métier de base.

lire la suite sur le site d'aujourd'hui Maroc
Lire aussi

L’expertise automobile gangrenée par les pratiques malsaines.

Près de la moitié des propositions de remboursement des sinistres contestée par les assurés. Une trentaine d’experts assermentés mis en cause par la direction des affaires civiles. L’absence de conditions d’accès au métier facilite l’entrée de praticiens peu scrupuleux et les manquements à la déontologie.
Logement : la demande frémit à Casablanca et Rabat.

La baisse du coût de financement bancaire et la stabilisation des prix incitent à l’achat. Le retour prématuré des MRE en raison de Ramadan contribue également à l’animation du marché. A Casablanca, la demande est concentrée sur Bouskoura et Dar Bouazza.
Produits phytosanitaires : les bonnes affaires de Syngenta au Maroc .

Syngenta a engrangé 319 millions de dollars en Afrique, dont 50 millions au Maroc. Pour contrecarrer la concurrence de plus en plus forte des fabricants de génériques, l’entreprise enrichit son offre de produits par un accompagnement des agriculteurs dans les régions.
Hôteliers et voyagistes déroulent le tapis rouge aux touristes chinois.

En 2017, 120 000 touristes chinois ont visité le Maroc. Menus en mandarin, cartes asiatiques et du personnel qui parle la langue : les hôtels se conforment à leurs exigences. Quatre restaurants asiatiques, dont deux sont tenus par des Chinois, ont ouvert à Fès.
Le Japon consolide sa coopération avec le Maroc .

L’amélioration de la compétitivité économique et l’établissement d’une croissance durable, la réduction des disparités régionales et spatiales et la coopération Sud-Sud triangulaire Japon-Maroc-Afrique sont les trois axes du partenariat. Le Japon a accordé au Maroc un prêt concessionnel de 435 MDH pour la construction d’un navire océanographique et de recherche halieutique
Sécurité informatique : les grands groupes font confiance aux marques, les PME sont à la traîne.

Une quinzaine d’acteurs se partagent un marché essentiellement constitué de grands groupes. Des solutions efficaces à moindre coût développées par des start-up, ou en open source, sont disponibles. Les multinationales essaient d’investir le créneau des PME/TPE avec des solutions bon marché.
CMI lance le paiement multicanal des taxes locales .

Le Centre monétique interbancaire (CMI) a lancé, en partenariat avec la Trésorerie Générale du Royaume (TGR), le paiement multicanal des locales 2018.
Élection CGEM: M. Mezouar présente les grandes lignes de son programme « Un élan pour tous ».

Le candidat à la présidence de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), Salaheddine Mezouar, a présenté, mardi à Casablanca, avec son colistier Fayçal Mekouar, sa vision pour le développement des sociétés nationales et les grandes lignes de son programme placé sous le signe « Un élan pour tous ».
ADNOC et OCP annoncent la création d’une joint-venture de production d’engrais .

Le Groupe OCP et Abu Dhabi National Oil Company (ADNOC) collaboreront pour la création d’une joint-venture (JV) de production d’engrais de classe mondiale.
Prêt-à-porter féminin : Monarqueo compte investir 100 MDH d’ici 2023.

L’enseigne 100% marocaine ambitionne de développer une offre haut de gamme et accessible. Elle compte développer très rapidement un réseau de 10 boutiques dans les grandes villes du pays n Le façonnage est pour l’instant confié à un sous-traitant local. La société a décidé d’ouvrir sa propre usine en 2019.



Leguide Immobilier


Duplex à Skhirat plage, Skhirat
Superficie : 140m²
Prix Location Meublé : 8 500 DH
Référence : 111

Leguide Conso


HP - OfficeJet Pro 8500 Wireless
Type: Télécopieur / photocopieuse / imprimante / scanner
Technologie d’impression: Jet d’encre - couleur
Mémoire Standard: 64 Mo
Fonction: Avec fax
Résolution de reproduction maximale: Jusqu’à 1200 x 600 ppp
Vitesse d’impression: Jusqu’à 35 ppm en couleur
Résolution d’impression maximale: jusqu’à 4 800 x 1 200 ppp
Capacité de support maximum: 500 feuilles
Vitesse de transmission maximum (Télécopieur): 33.6 Kbits/s
Résolution optique (Balayage): 2 400 x 4 800 ppp
Lecteur de carte: 9-en-1
Interface: Ethernet - USB - WiFi

Leguide Voyage


Café Pouchkine
Une invitation au voyage vers les terres, la culture et la cuisine russe