Leguide.ma
Leguide du jour Actualités Consommateurs Immobilier Voyages Agenda
Activités Royales Monde Economie Sport High-tech Culture Maroc
0     0     0
Aujourd'hui le Maroc , il y a 1 mois

Mawazine : Le come-back de Hamid Bouchnak et Cheb Kader
Ils se sont produits dimanche lors d’une soirée 100% Raï

«La musique Raï a déjà fait son chemin et continue à subsister», a souligné Hamid Bouchnak lors de la conférence de presse organisée avant son concert sur la scène de Salé. Hamid Bouchnak, cette grande voix de la chanson marocaine, avait déjà participé en 2009 à Mawazine.

Il n’a pas manqué d’exprimer sa joie et sa fierté. «Je suis très heureux de rencontrer le public de Mawazine pour la seconde fois. Le fait de consacrer une soirée 100% à la musique Raï est déjà une belle initiative», dit-il. Interrogé sur les origines du Raï, Hamid Bouchnak a indiqué : «J’ai vécu et grandi à Oujda, une ville ayant une double culture. Je peux dire que le Raï n’est ni marocain ni algérien, c’est un maghrébin. Il est né grâce aux chioukhs issus d’Oran ou Sidi Bel Abbès. Ceux-ci étaient toujours invités à se produire dans les fêtes et les cérémonies à Oujda. Il y avait cet échange culturel entre Oujda et ces villes algériennes. C’est un style musical qui nous a réunis».

Pour le chanteur marocain, Cheb Kader, qui participe également pour la seconde fois à Mawazine, «c’est un style très ancien. Il était appelé El Bedoui ou Laaroubi. Il a grandi et s’est développé en France. Plusieurs artistes marocains et algériens ont réussi à déployer ce style». Interrogé sur la demande du ministère de la culture algérien d’inscrire le Raï au patrimoine mondial de l’Unesco en tant que «chant populaire algérien», Hamid Bouchnak a indiqué que, «en tant que chanteur oujdi, je peux dire que plusieurs chanteurs algériens sont devenus de plus en plus connus grâce à l’interprétation des chansons marocaines et je peux citer toute une liste de ces chanteurs». En effet, les deux chanteurs ont fait leur retour avec des nouveautés. En ce qui concerne le benjamin des Bouchnak, celui-ci a repris la célèbre chanson «Hiya Hiya». «Je vais chanter en exclusivité ce single à Mawazine avant sa sortie. À travers cette chanson je veux rendre hommage à mes frères Reda et Mohamed», avait-il dit en conférence de presse. Quant à Cheb Kader, il est revenu avec «Nektem». «Le public de Mawazine sera le premier à découvrir ce nouveau single», avait-t-il précisé.



lire la suite sur le site d'aujourd'hui Maroc
Lire aussi

Casablanca: Le quotidien vécu selon le pinceau de l’autodidacte Ryad Mouline

L’artiste-peintre Ryad Mouline qui expose ses œuvres jusqu’au 14 août à la Villa des arts de Casablanca, reflète son vécu sur ses toiles dont le vernissage s’est tenu le 20 juin. «Grâce à la peinture, l’art aujourd’hui fait partie intégrante de son quotidien. C’est le plus qui complète sa vie», estiment les initiateurs.
Agadir : Riche programmation pour la 14ème édition du festival Timitar

La ville d’Agadir est au rendez-vous du 5 au 8 juillet prochain avec la 14ème édition de son festival « Timitar, signes et culture » avec pour leitmotiv: les musiques amazighes accueillent les musiques du monde.
Elle vient de lancer la web série «Sa3a»: Inwi contribue à la production audiovisuelle nationale

Les internautes auraient indéniablement croisé sur la Toile des épisodes de la série «Sa3a» lors de ce mois de Ramadan. Une œuvre qui, selon l’opérateur Inwi, «transporte les téléspectateurs dans un univers fascinant, avec des personnages et des événements intrigants».
Spectacle «L’Artiste» au Mégarama de Casablanca

Après le succe`s fulgurant de «Chtatata», Eko revient avec son nouveau spectacle «L’Artiste» prévu le 8 juin au Mégarama de Casablanca.
6ème Festival international de cinéma et de mémoire commune: Quand Bollywood s’invite à Nador

La ville de Nador s’apprête à accueillir du 3 au 8 juillet la 6ème édition du Festival international de cinéma et mémoire commune. Initié par le Centre de la mémoire commune pour la démocratie et la paix en partenariat avec plusieurs acteurs institutionnels, cette année le festival a choisi de rendre hommage au cinéma indien.
Un 1er symposium dédié à l’instrument: Pour un cadre juridique régissant l’apprentissage du qanun

Le symposium rassemblera une quarantaine d’interprètes qui présenteront des partitions en qanun et sera ponctué de connaissances relatives à cet instrument au Maroc et dans les pays arabes
Une bibliothèque au nom de Leila Mezian voit le jour

Elle a co-présidé le deuxième Forum euro-amazigh de la recherche
Mawazine 2017 : Un million de festivaliers

Vitrine de la musique mondiale et de la scène marocaine, Mawazine est le symbole de la relation historique que le festival entretient avec les villes de Rabat et Salé.
«Sa3a», une nouvelle série web signée Anouar Mouatassim

Prévue à partir du 29 mai sur la deuxième chaîne 2M et sur le Web
Diapo : Le nouveau visage artistique de la place Mohammed V à Casablanca

Après de long mois de travaux et d’attentes, la place Mohammed V de Casablanca s’est relookée pour donner un nouveau visage à la célèbre place casablancaise.



Leguide Immobilier


Duplex à Skhirat plage, Skhirat
Superficie : 140m²
Prix Location Meublé : 8 500 DH
Référence : 111

Leguide Conso


Toshiba - L305D-S5974
AMD Sempron si-42 (2.10 GHZ), Ram 3Go, HDD 250 Go, Ecran 15.6",VGA ATI Radeon, Graveur DVD, windows 7

Leguide Voyage


Dar Zouhour
Au cœur de la médina de Rabat, découvrez le charme et le confort d'un Riad traditionnel Vous trouverez ici un lieu de résidence ou il fait bon vivre, un accueil chaleureux ou le partage et les sourires sont les maitres mots.