Leguide.ma
Leguide du jour Actualités Consommateurs Immobilier Voyages Agenda
Activités Royales Monde Economie Sport High-tech Culture Maroc
0     0     0
Aujourd'hui le Maroc , il y a 1 an

Abdessamad Miftah El Kheir est «Merdi Mimtou» en Ramadan
«Nous avons essayé d’écarter les clichés autour des rapports entre mère et fils pour montrer que cette relation n’est pas toujours un fleuve tranquille…».

L’artiste marocain, Abdessamad Miftah El Kheir, s’affichera en Ramadan dans le court-sitcom intitulé «Merdi Mimtou» (Celui qui a la bénédiction de sa mère) de son réalisateur Hicham El Jebbari. L’annonce a été faite par l’acteur qui se produira aux côtés de Fadila Benmoussa. Une actrice avec laquelle Abdessamad Miftah El Kheir a beaucoup d’affinités. «Certains artistes s’entendent parfaitement. Pour ma part, je communique bien avec Fadila Benmoussa. Et dans cette nouvelle série, les rôles sont basés sur l’intimité», indique-t-il à propos de ses différentes apparitions avec l’actrice. «Cette entente a germé depuis «Dar El Ouarata»», rappelle l’acteur, originaire de Marrakech et installé à Rabat, qui estime que cette cordialité justifie le choix des artistes participant à «Merdi Mimtou» tournée pendant quinze jours dans une maison traditionnelle à Casablanca. Dans cette œuvre composée de 30 épisodes de 7 min, deux personnages principaux se produisent aux côtés de deux invités. Ceux-ci étant Soukaina Darabil et Hassan Foulane. «Chaque épisode a sa propre thématique», détaille Abdessamad Miftah El Kheir en précisant que «Merdi Mimtou» allie la comédie à un sujet à caractère social. «Nous avons essayé d’écarter les clichés autour des rapports entre mère et fils pour montrer que cette relation n’est pas toujours un fleuve tranquille. D’ailleurs, la mère a des craintes qu’elle exprime par des rejets. Chose qui crée un conflit de générations», indique l’acteur à propos des sujets traités dans la série et dont la démarche, outre celle de Fadila Benmoussa, consiste à être naturel.

Mais il n’y a pas que cette série. L’acteur a effectivement pris part à deux téléfilms, l’un étant comique, dont il préfère ne pas parler pour le moment. Quant à la diffusion de ces deux œuvres, elle n’est pas encore connue selon l’artiste. Interrogé sur la tendance du public à s’engouer pour les sujets à caractère social au détriment des sitcoms, l’acteur indique : «Certaines expériences ont réussi au début. En même temps, la comédie n’est pas un art facile. Celui-ci exige des moyens et de la recherche». «Il est préférable de diversifier sans produire constamment des œuvres comiques», enchaîne Abdessamad Miftah El Khair qui estime que les œuvres qui ne sont pas réussies créent un rejet chez le public. «Dans ce cas, l’artiste assume la responsabilité tout comme d’autres intervenants à l’instar de la société de production et le téléspectateur», précise l’artiste qui dit ne pas se limiter aux œuvres comiques. «Je ne suis pas à la recherche du buzz», poursuit l’acteur qui s’affiche également dans l’émission «Lalla Laâroussa» à travers le numéro de «Lemsyeh» outre l’animation des compétitions en dehors du plateau. Et ce n’est pas tout ! Abdessamad Miftah El Kheir met en scène une nouvelle pièce de théâtre comique qu’il lancera, selon ses dires, en 2018.



lire la suite sur le site d'aujourd'hui Maroc
Lire aussi

Marrakech du Rire 2018.

Carton plein pour la soirée d’ouverture.
Le peintre des chevaux, Hassan El Glaoui n’est plus !

Le monde des arts au Maroc vient de perdre un grand nom. Le célèbre artiste Hassan El Glaoui vient de rendre l’âme ce matin à l’âge de 94 ans.
Show musical exceptionnel à l’OLM-Soussi.

«Mawazine Le Before», le grand concert évènement qui a eu lieu mardi soir sur la scène OLM-Soussi à Rabat, dans le cadre de la 17e édition du Festival Mawazine Rythmes du Monde (22-30 juin), a connu une affluence massive du public.
Mawazine le Before, le mardi 19 juin 2018

Maroc Cultures, en partenariat avec 2M, C8 et Cstar présente "MAWAZINE LE BEFORE", un grand concert événement organisé mardi 19 juin sur la scène OLM Souissi.
Participation distinguée du Maroc en tant que président d’honneur au Festival International francophone « Soleil » en Bulgarie.

Le Maroc a été choisi en tant que Président d'honneur et Destination touristique internationale de la 8ème édition du Festival International francophone 'Soleil', tenue du 30 mai au 8 juin à Sozopol en Bulgarie.
Fituc 2018 : Hommage à Abdelkader Moutaâ.

Une 30ème édition sous le signe «Interaction».
Un nouveau titre « Zine Al Khalq »

Le Groupe Marocain Alhouda vient de lancer son nouveau titre « Zine Al Khalq », sous forme de clip vidéo qui a été tourné en Espagne, par le réalisateur Bilal Ettaib.
« Le Maroc: une terre, des hommes », de André Ménard.

Un livre qui retrace le déroulé de l’histoire d’un Maroc à jamais renouvelé. Sept dynasties, arabes et berbères confondues se sont succédé à la tête de “l’Occident extrême”. Un Maroc christianisé par les romains, islamisé ensuite en 682.
Le Sahara marocain hôte des fêtes du soleil à Jemappes.

La diversité culturelle du Sahara marocain dans toute sa splendeur a été l’hôte des fêtes du soleil organisées, dimanche, à Jemappes en région wallonne.
Témoins du savoir-faire et de la richesse de la culture amazighe : Les igoudar, ces greniers-citadelles à l’abandon.

Un rite spécial doit être observé une fois sur place. Avant de fouler le sol d’une case, les sociétaires doivent avoir fait leurs ablutions et leur prière. Ainsi cette baraka confère au lieu toute sa sacralité.



Leguide Immobilier


Duplex à Skhirat plage, Skhirat
Superficie : 140m²
Prix Location Meublé : 8 500 DH
Référence : 111

Leguide Conso


- jeu de blocks 55 pièces

Leguide Voyage


Riad El Ghalia
Dar El Ghalia est Situé au coeir du quartier de l'ancienne médina, ce magnifique, palais datant du XVIIIè siècle, appartient à une famille de notables Fassi.