Leguide.ma
Leguide du jour Actualités Consommateurs Immobilier Voyages Agenda
Activités Royales Monde Economie Sport High-tech Culture Maroc
0     0     0
Aujourd'hui le Maroc , il y a 3 mois

5ème édition du Forum de la mer: La richesse des océans en chiffres
Afin de pallier la destruction des océans, le Maroc a lancé le 12 novembre dernier lors de la COP22 l’initiative «Ceinture Bleue» avec la conviction que la pêche et l’aquaculture peuvent devenir un modèle de durabilité.

La surface globale de la planète Terre est recouverte à 71% d’eau dont 5 océans. C’est pour cela que la 5ème édition du Forum de la mer d’El Jadida, qui s’est tenue du 3 au 7 mai, a eu comme thème «La mer, notre richesse». Avec ce thème, le forum avait comme ambition d’amener les Marocains à mieux connaître la mer et à prendre conscience de son immense richesse et proposer des solutions concrètes et durables pour le développement, la promotion et la préservation des zones littorales. En plus de cette ambition, «La thématique de cette année, «Pour une croissance bleue», revêt une grande importance particulièrement quand on connaît le poids économique et social que les océans et les mers représentent», explique Dr Amina Benkhadra, directrice générale de l’Office national des hydrocarbures et des mines (ONHYM). C’est dans ce sens que Mme Benkhadra présente quelques chiffres pour illustrer l’importance des océans. L’eau sur la planète Terre représente donc 71 % de la surface de la terre, ils contiennent 98% des ressources hydriques, plus de 2,6 milliards d’êtres humains dépendent principalement des océans pour leurs besoins en protéines. Plus de 2,8 milliards de personnes vivent à moins de cent kilomètres de leurs côtes.

La mer permet le transport de 80% des marchandises, soit plus de 10 Md tonnes /an. Le chargement d’un seul conteneur équivaut à 1.000 Airbus A380 ou encore 6.000 gros camions. Si les océans étaient une économie nationale, ils seraient la 7ème puissance mondiale, avec une valeur estimée de 24 trillions de dollars et générant 2,5 trillions de PIB/an. Mais ce n’est pas tout. L’eau est une véritable économie à elle toute seule, d’où le concept de l’économie bleue. Cette économie concerne toutes les étendues d’eau et les rives, qu’il s’agisse des océans et des mers, des côtes, des lacs, des cours d’eau et des nappes souterraines. L’économie bleue englobe aussi toutes les activités économiques qui impliquent l’eau. Cela peut être la pêche, l’aquaculture, le tourisme, les transports, la construction navale, l’énergie, la bioprospection et toutes les filières du secteur minier sous-marin. «L’économie maritime représentait un montant annuel d’environ 1.500 milliards d’euros à l’échelle mondiale en 2010, au deuxième rang derrière l’agroalimentaire. La quasi-totalité des marchés de l’économie maritime est en croissance et son poids économique devrait atteindre 2.550 milliards d’euros en 2020. La mer est aussi indissociable du tourisme qui génère un chiffre d’affaires de 1.245 milliards de dollars, et représente au total 9% du PIB mondial», ajoute Amina Benkhadra. Actuellement au Maroc, cette économie bleue est soutenue par des secteurs dits traditionnels qui sont la pêche, le transport maritime, les ports, la construction navale, la plaisance et les services maritimes. Des nombres intéressants qui pourraient aider l’économie marocaine, si ce n’est que la santé et la valeur des océans sont en déclin. Ceci est une conséquence directe de la destruction de l’habitat, la surexploitation des ressources et des espaces, la pollution, le changement climatique avec l’acidification des océans. Pourtant le rôle des océans est primordial à la survie de l’humain. Les océans aident à réguler la chaleur et à la préservation de la vitalité des écosystèmes. Afin de pallier la destruction des océans, le Maroc a lancé le 12 novembre dernier lors de la COP22 l’initiative «Ceinture Bleue» avec la conviction que la pêche et l’aquaculture peuvent devenir un modèle de durabilité en s’appuyant sur les principes de l’économie verte et l’économie bleue.

Ce projet s’articule autour de trois axes fondamentaux, à commencer par l’émergence des systèmes d’observation côtière en favorisant leur intégration au niveau mondial. Par la suite, cette initiative voudrait encourager des actions en faveur de la pêche durable sur l’ensemble de la chaîne de valeur jusqu’au consommateur. Et pour finir, la «Ceinture Bleue» souhaite voir le développement d’une aquaculture durable, en particulier de l’algoculture.

lire la suite sur le site d'aujourd'hui Maroc
Lire aussi

Ifrane : La foire régionale d’artisanat du 11 au 27 août

La foire régionale d’artisanat d’Ifrane aura lieu du 11 au 27 août sous le thème «L’artisanat : qualité et créativité».
Royal Air Maroc : 57.739 passagers transportés en deux jours seulement

Une affluence exceptionnelle a été observée au niveau de l’aéroport Mohammed V. 350 vols aller et retour ont été opérés transportant 42.726 voyageurs, soit 74% du trafic de la compagnie.
Un Technopark à Abidjan avec des financements marocains

Trois banques marocaines sont en lice pour apporter leur concours au financement d’un Technopark à Abidjan.
Le site, dont le promoteur n’est autre que la société Moroccan Information Technopark Company (MITC), sera probablement réalisé sur le modèle de celui de Casablanca.
Faux billets : 1,9 million DH en 2016

Bank Al-Maghrib recense 12.992 billets de banque contrefaits
Banques participatives : Umnia Bank et Bank Assafa lancent l’ouverture des comptes

C’est désormais officiel. Umnia Bank et Bank Assafa ont reçu la convention d’ouverture de comptes de la part de Bank Al Maghrib. Elles sont opérationnelles depuis mercredi 26 juillet 2017.
Agadir : Inauguration en grande pompe du premier centre Dar Al Moukawil

Le premier centre Dar Al Moukawil a été inauguré vendredi dernier à Aït Melloul, un concept exclusif dédié à l’accompagnement des TPE pour enrichir les services de la plate-forme web gratuite Daralmoukawil.com lancée il y a un an.
Air Arabia Maroc : Le service de navettes aéroportuaires renforcé

La compagnie vient de mettre en place l’extension de sa ligne de bus Fès-Errachidia, qui ira désormais jusqu’à Tinghir en passant vers Goulmima.
Agadir : Une Caravane régionale pour sensibiliser aux changements climatiques

Les membres de la caravane se sont répartis en 3 groupes afin d’effectuer une recherche sur le terrain, et remplir des formulaires auprès des femmes rurales, pour s’arrêter sur leurs méthodes et techniques traditionnelles pour préserver la nature
et ses richesses.
Casablanca-Settat: Adoption de 9 projets visant le développement de la région et ses infrastructures

Le conseil de la région de Casablanca-Settat a adopté, lundi à El Jadida, lors de sa première session ordinaire pour le mois de juillet 2017, neuf projets de conventions cadres visant le développement de la région et le renforcement de ses infrastructures.
ADM : Le trafic a enregistré une croissance de 7,2% en 2016

Le trafic autoroutier a enregistré, en 2016, une croissance de 7,2% sur l’ensemble du réseau par rapport à une année plus tôt. Il a ainsi dépassé la croissance moyenne de 5% depuis 2012.



Leguide Immobilier


Duplex à Skhirat plage, Skhirat
Superficie : 140m²
Prix Location Meublé : 8 500 DH
Référence : 111

Leguide Conso


Brother - FAX T-102
Brother Fax Transfert Thermique Fax T102 9.6 Kbps, mémoire 25p, Chargeur doc.10f, Cap papier 30f, 100 N° abrégés, 4 Monotouches

Leguide Voyage


Hôtel Menzeh Dalia
L'hôtel Menzeh Dalia c'est l'adresse prestigieuse à Meknes pour vos séjours individuels ou en groupe.