Leguide.ma
Leguide du jour Actualités Consommateurs Immobilier Voyages Agenda
Activités Royales Monde Economie Sport High-tech Culture Maroc
0     0     0
Aujourd'hui le Maroc , il y a 11 mois

Crédits bancaires : Une croissance de 4,5% à fin mars
Les crédits accordés aux promoteurs immobiliers ont également affiché une hausse au troisième mois de l’année. Ils sont estimés à 57,60 milliards de dirhams en progression de 2,4%.

Le rythme de progression du crédit bancaire s’accélère au troisième mois de l’année. Une ventilation de 4,5% a été, dans ce sens, observée à fin mars 2017. L’encours a atteint à cet effet les 804,26 milliards de dirhams contre 769,49 milliards de dirhams une année auparavant. C’est ce qu’on peut relever des dernières statistiques monétaires de Bank Al-Maghrib. La banque centrale explique cette hausse par l’accroissement des crédits immobiliers. En effet, ces prêts ont grimpé de 4,2% passant en une année de 241,34 milliards de dirhams à 251,51 milliards de dirhams. Les crédits à l’habitat ont suivi la même cadence. L’encours alloué est de l’ordre de 191,18 milliards de dirhams en amélioration de 4,7% par rapport au même mois de l’année passée. Les crédits accordés aux promoteurs immobiliers ont également affiché une hausse au troisième mois de l’année. Ils sont estimés à 57,60 milliards de dirhams en progression de 2,4%. S’agissant des crédits à l’équipement, Bank Al-Maghrib indique qu’ils ont affiché un taux de progression en décélération par rapport à ce qui a été précédemment observé. A fin mars 2017, les crédits à l’équipement ont atteint un encours de l’ordre de 151,92 milliards de dirhams contre 142,98 milliards de dirhams une année auparavant.

L’évolution relevée dans ce sens est de 6,3%. La décélération a également été ressentie au niveau des crédits à la consommation. Ils auraient évolué de 4,4% pour un encours global de 49,40 milliards de dirhams à fin mars 2017. La banque centrale souligne en outre dans son analyse une forte hausse des créances diverses sur la clientèle. Elles auraient augmenté à fin mars 2017 de l’ordre de 15% se chiffrant ainsi à 124,91 milliards de dirhams. Les créances en souffrance se sont chiffrées pour leur part à 61,96 milliards de dirhams, en amélioration de 4,3% comparé à la même période de l’année précédente. Par secteur institutionnel, les crédits contractés par le secteur public ont atteint à fin mars les 56 milliards de dirhams. L’amélioration observée dans ce sens est évaluée à 5%. Les administrations locales y ont contracté 15,19 milliards de dirhams, au moment où les sociétés non financières publiques se sont vues accorder des prêts de l’ordre de 40,81 milliards de dirhams. Les crédits alloués au secteur privé se sont chiffrés à 635,20 milliards de dirhams. Ils se sont inscrits en hausse de 2,7%. La part des sociétés non financières privées s’élève à 323,18 milliards de dirhams. Les prêts des ménages sont, pour leur part, estimés à 312,09 milliards de dirhams à fin mars 2017.

Notons qu’en ventilation trimestrielle, la croissance du crédit bancaire a été attribuable à l’atténuation de la baisse des concours aux industries manufacturières. Pour 80,70 milliards de dirhams, les crédits accordés aux manufacturiers ont fléchi de 2,2%. Les prêts alloués au secteur des «transports et communication» ont vu leur taux de progression revenir à 5,9%, soit un encours de plus de 33 milliards de dirhams. Les crédits contractés dans le secteur du commerce ont progressé de 2,1% au moment où les crédits au «bâtiment et travaux publics» ont accusé une baisse de 8,9%.

lire la suite sur le site d'aujourd'hui Maroc
Lire aussi

Industrie agroalimentaire : La Fenagri s’intéresse à la technologie suisse.

Viandes, fruits, légumes, sucre… Dans toutes les filières confondues, la digitalisation et la robotisation dans le secteur de l’agroalimentaire commencent à prendre petit à petit leur chemin. En témoigne l’intérêt grandissant des professionnels de l’industrie agroalimentaire pour ces technologies innovatrices
Quel modèle économique pour le Maroc ? Les recommandations de la Banque mondiale

Dans un nouveau rapport, la Banque mondiale recommande au Maroc de s’orienter vers un modèle économique basé dans une plus large mesure sur les exportations, et dans lequel le secteur privé jouera un rôle plus important en tant que promoteur de la croissance et de l’emploi. Le modèle actuel fondé sur la demande intérieure, en particulier l’investissement public, montre des signes de faiblesse.
CGEM: découvrez les candidatures validées par le conseil d'administration.

La Confédération Générale des Entreprises du Maroc (CGEM) a tenu le 16 avril 2018 son Conseil d’Administration à Casablanca et statueé entre autres, sur les candidatures aux Postes de Président et Vice-Président Général de la CGEM
Le Dirham est quasi stable depuis l’entame du processus de flexibilisation des changes .

Depuis le 15 Janvier, Bank Al-Maghrib n’est pas intervenu durant plus de la moitié des séances. Une flexibilisation plus prononcée du taux de change permettrait de limiter la pression sur les réserves de change, selon BMCE Capital research.
Boissons alcoolisées : le marché légal poursuit son redressement.

Les recettes de la TIC des boissons alcoolisées ont augmenté de 10,7% en 2017, à 1,4 milliard de DH par rapport à 2016, alors que les importations ont augmenté de 22%, à 628,8 millions. Selon la profession, l’embellie s’explique par le recul de l’informel et non pas par l’augmentation de la consommation. La consommation par habitant est plus élevée en Tunisie et en Algérie.
La promotion du transport aérien au centre d’entretiens entre M. Sajid et son homologue sénégalaise

La promotion du transport aérien et les perspectives de la coopération bilatérale ont été, mardi à Casablanca, au centre d’entretiens entre Mohamed Sajid, ministre du Tourisme, du Transport aérien, de l’Artisanat et de l’Économie sociale, et Maimouna Ndoye Seck, ministre sénégalaise des Transports aériens et du Développement des infrastructures aéroportuaires, actuellement en visite de travail au Maroc.
Financement agricole ABI filiale de BCP s’appuiera sur l’expertise de la SFI.

Pour répondre aux besoins des agriculteurs ciblés, ABI filiale de la BCP et la SFI vont s’unir pour financier les petits exploitants agricoles en Afrique de l’Ouest.
Le Maroc primé par les Nations Unies.

L’initiative «SDG Youth Morocco» a été primée mercredi 21 mars dans la catégorie des initiatives mobilisatrices dans le cadre des «Objectifs de développement durable», lors de la cérémonie de remise des prix «United Nations SDG Action Awards».
BTP : La guerre des salons reprend.

Notre secteur a ses propres salons qui sont une véritable vitrine des acteurs marocains du secteur. En tant que professionnels nous nous battons chaque jour pour le développement de l’économie nationale et nous nous alignons parfaitement au plan d’émergence industrielle».
Jerada: 900 millions de dirhams mobilisés pour accélérer l'essor de la région.

Une région puissante économiquement d'ici 2020. C'est l'ambition du plan de développement envisagé pour favoriser l'essor de Jerada.



Leguide Immobilier


Duplex à Skhirat plage, Skhirat
Superficie : 140m²
Prix Location Meublé : 8 500 DH
Référence : 111

Leguide Conso


Logitech - Cordless Desktop S520
- Clavier
- souris Sans fil
- RF
- récepteur sans fil USB
- français

Leguide Voyage


Riad Al Assala
Le riad Marrakech Al-Assala est un hôtel de luxe profitant d´un cadre exceptionnel. Niché au cœur d’une ruelle très calme dans la Médina, le riad Al-Assala est situé à proximité du centre ville, à 2 minutes de la place Jamaa-el-Fna, à l´abri du tumulte de la ville.